Fin des frais d'itinérance dans l'UE : le Parlement a adopté l'accord entre les institutions européennes
Qui va entrer en vigueur le 15 juin 2017

Le , par Malick, Community Manager
Aujourd'hui, les Européens vont pousser un grand ouf de soulagement, cela à cause d'une importante décision que vient de prendre le Parlement européen par rapport aux frais d'itinérance téléphoniques. En effet, les députés européens viennent de lever le dernier obstacle relatif à l'accord entre les institutions européennes et portant sur les plafonds des prix de gros que les opérateurs de téléphonie se facturent entre eux. Ledit accord qui vise à faire disparaitre l'ensemble des frais supplémentaires relatifs à l'itinérance vient d'être adopté par les parlementaires à Strasbourg et sa date d'entrée en vigueur est prévue pour le 15 juin 2017.

D'après les informations recueillies, les frais d'itinérance ont connu une baisse de 90 % entre l'année 2007 et l'année 2017. Cette importante baisse serait le résultat d'une longue lutte que la Commission européenne aurait entamée il y a maintenant dix ans.

Avec cette nouvelle décision, les consommateurs qui se déplaceront dans d'autres pays de l'Union européenne n'auront plus de surcoûts sur leurs factures lorsqu'ils utiliseront les services d'un opérateur donné. Cela est confirmé par le Parlement européen qui affirme dans son communiqué que « la suppression des frais d’itinérance supplémentaires, désormais prévue pour le 15 juin 2017, permettra aux consommateurs d’appeler, d’envoyer des SMS et d’utiliser les données mobiles lorsqu’ils voyagent dans un autre pays de l’UE, au même tarif que s’ils restaient chez eux. »

L'eurodéputée finlandaise Miapetra Kumpula-Natri, de surcroît rapporteur du communiqué, s'est félicitée de cette décision en soutenant que c'est une grande victoire pour tous les consommateurs européens. « Nous pouvons désormais célébrer le fait qu’à partir du 15 juin prochain, il n’y aura plus de frais supplémentaires liés à l’itinérance. Les utilisateurs voyageant à travers l’Union européenne vont pouvoir lire leurs courriels, se repérer sur une carte, uploader des photos sur les réseaux sociaux, téléphoner ou envoyer des SMS, etc., et tout cela sans aucun surcoût », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, il convient de préciser que ces services auront un coût pour l'opérateur de l'utilisateur qui est en déplacement, car c'est le réseau d'un autre opérateur qui est utilisé pour acheminer la communication. Toutefois, les tarifs applicables auraient été règlementés. « Aux termes d'un accord de principe conclu le mois dernier entre le Parlement européen et les États membres, le prix de gros facturé entre les opérateurs de réseaux ne pourra pas dépasser 3,2 centimes d'euro la minute pour les appels téléphoniques et un centime pour les SMS. Ces plafonds resteront inchangés jusqu’en 2022. Concernant les données internet, le tarif ne pourra pas dépasser 7,70 euros par gigaoctet à compter du 15 juin 2017, puis 6 euros à partir du 1er janvier 2018 avant de baisser chaque année jusqu'à atteindre 2,50 euros le 1er janvier 2022 », a déclaré Reuters.

Abondant dans le même sens, les parlementaires estiment que pour les transferts de données, le plafonnement des tarifs à un bas niveau serait quelque chose de bénéfique pour les consommateurs. Selon les députés, cela devrait permettre aux consommateurs de l'Union européenne qui se déplacent de pays en pays d'accéder à davantage de contenus. « Ce plafonnement des tarifs pourrait également contribuer à ouvrir l’accès du marché aux opérateurs de télécommunication de petite taille et virtuels », a déclaré le Parlement.

Source : Communiqué du Parlement - Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette suppression des frais d'itinérance ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/04/2017 à 11:28
C’est à la fois une bonne nouvelle pour les voyageurs occasionnels, et une mauvaise pour ceux qui vivent à l'étranger.

Jusqu'à présent, tant que je payais, mon opérateur ne pouvait pas résilier ma ligne téléphonique française alors que j'habite ailleurs.
Maintenant, ils peuvent décider unilatéralement de couper mon accès... pas super sympa pour moi qui préfère payer 24 euros par an pour garder mon numéro et téléphoner sans soucis en France... mais surtout pour être joignable facilement... appeler un numéro étranger coûte encore cher et la plupart des forfaits ne l'inclue, voir ne l'autorise pas.
Offres d'emploi IT
Développeur Front-End (H/F)
Meetic - Ile de France - Paris
Développeur ios #éditeur de logiciel en saas
MATIERE GRISE - Ile de France - Paris (75000)
Développeur front end h/f
Oostaoo Consulting - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil