OVH : l'hébergeur français met la main sur le Cloud public de VMware
Pour accélérer son implantation aux États-Unis

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Le Français OVH continue son expansion à l’international. L’hébergeur a racheté vCloud Air, la plateforme cloud de VMware, basée sur vSphere. Grâce à cette acquisition, l’entreprise roubaisienne franchit une étape importante dans sa quête d'internationalisation et d’implantation aux États-Unis.

Au terme de ce rachat, OVH reprend l’activité vCloud Air de cloud privé et hybride, il acquiert également les datacenters de l’éditeur américain ainsi que ses opérations et ses équipes. VMware compte six datacenters aux États-Unis, deux autres en Europe (en Grande-Bretagne et en Allemagne) ainsi qu’au Japon et en Australie. L’éditeur américain avait aussi un important portefeuille de clients locaux qui seront transférés désormais vers OVH. Le montant de cette transaction n’est pas dévoilé, mais on sait qu’elle devrait s’achever au second trimestre 2017.

vCloud Air a constitué pour VMware sa solution proposée aux entreprises pour exécuter sa technologie de virtualisation de serveurs dans leurs datacenters privés ainsi que les datacenters publics. Ces datacenters s’appuient sur vCloud Air et emploient le principe du cloud hybride. Selon Octave Klaba, le PDG d’OVH, l’hébergeur compte exploiter vCloud Air pour aider les clients actuels de VMware à transférer leurs charges de travail aux datacenters de l’hébergeur de Roubaix sans perturbations. Il faut savoir qu’OVH compte 260 000 serveurs éparpillés dans 20 datacenters dans 17 pays différents.

Depuis son lancement, le service IaaS de VMware n’a pas réussi à tenir tête aux géants du cloud comme Amazon Web Services ou encore Microsoft et Google. AWS a agressivement attaqué le marché, poussant les entreprises à se passer des solutions de cloud hybride ou encore l’idée d’avoir leurs datacenters privés. Cette stratégie a marginalisé la solution de VMware.

Pour empirer la situation, EMC, la maison mère de VMware, a racheté en 2015 une entreprise concentrée sur le cloud et dont l’activité principale concurrençait vCloud Air depuis son propre écosystème. Finalement, EMC a été racheté par Dell pour former Dell Technologies.

Durant le dernier trimestre, VMware qui fait partie du giron de Dell a annoncé que vCloud Air a connu une forte croissance. D’autant plus que VMware et AWS ont enterré la hache de guerre l’automne dernier. Le géant de l’hébergement cloud propose désormais la technologie de VMware comme une option pour les clients d’AWS voulant avoir un accès facile aux serveurs d’Amazon pour leurs datacenters privés.

Une opportunité pour OVH

Dans le cadre de son plan d’expansion de son cloud, OVH a levé d’importants fonds auprès des banques et de ses investisseurs. Cet argent permet donc à l'entreprise de mener des rachats du calibre de vCloud Air. OVH qui emploie 1500 personnes ambitionne de dépasser un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros en 2017. Pour cette raison, elle table sur un plan qui consiste à investir massivement avec la construction prochaine de dix nouveaux datacenters dans le monde. Avec le rachat de vCloud Air, OVH entre dans le top 20 mondial des fournisseurs de cloud d’infrastructure.

Source : Fortune

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Développeur java / jee H/F
Capgemini - Ile de France - Suresnes (92150)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil