Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cloud Computing : avancées technologiques pour la future offre de jeux vidéos
De OnLive, mais son business-model reste peu convaincant

Le , par raptor70

62PARTAGES

0  0 
Mise à jour du 11/03/10

Le service de "Cloud computing" de jeux vidéo OnLive annonce ses dates et son prix à la Game Developers Conference 2010

Se déroulant actuellement, la Game Developers Conference 2010 a offert l'occasion à Mike McGarvey, responsable du projet OnLive, d'officialiser certains points sur son projet de "could computing" pour les jeux vidéo. On apprend ainsi que le service sera disponible à partir du 17 juin prochain sur la sol américain. Rien n'est précisé quand à sa disponibilité du service en Europe. Le service demandera au client de s'abonner mensuellement pour un prix de 14,95$ (soit environ 11€ par mois).

Le service sera dans un premier temps disponible pour PC et Mac. La "boitier TV" ne sera pas disponible à l'ouverture du service. OnLive annonce des titres tels que Metro 2033, Assassin's Creed II ou le futur Prince of Persia : Les Sables Oubliés.

Que penser de ce tarif et du service proposé par OnLive ?
Comment pensez vous que ce service arrivera en Europe ?

Mise à jour du 30/12/09

Des avancées technologiques pour l'offre Cloud de jeux vidéos
Mais OnLive n'est toujours pas convaincant sur son business-model

OnLive vient de faire une nouvelle démonstration de son offre de jeux vidéos en mode Cloud Computing.

Jusqu'ici, l'offre souffrait d'une légère latence dans la transmission des données. Une nouvelle technique de routing devrait, d'après les dires du porte parole de la société, y remédier.

De même, une nouvelle technologie adoptée par OnLive permettrait d'augmenter la compression et diminuer la perte de paquets de données.

Relativement convaincante sur les avancées techniques, la présentation l'est beaucoup moins sur le business model de la société. Le cout des serveurs destinés à faire tourner les jeux n'est pas évoqué.

Un curieux oubli quand on sait que ce poste de dépense sera le plus important, les machines devant être régulièrement renouvelées – à la place de celles des utilisateurs - pour accompagner l'évolution de jeux de plus en plus gourmands en ressources.

Ou l'art de mettre les bœufs avant la charrue ?

Et vous ?

Ces avancées de OnLive vous paraissent-elles convaincantes ?
Pensez vous que tout ou partie de l'avenir du jeux vidéo passera par le Cloud ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour au 25/09/2009

Intel a investi 500 000 $ dans un service de "cloud computing" pour les jeux vidéo, par la société TransGaming

Intel a investi 500 000 $ pour racheté la société TransGaming située au Canada. TransGaming est spécialisé dans les jeux sur PC et dans les services de vidéo à la demande.

La société est actuellement en développement d'un système de "cloud computing" pour les jeux vidéo tel que Onlive ou Gakai. Ce projet se nomme GameTree.

Site du projet GameTree

Est ce un nouveau concurrent sérieux pour Onlive et Gakai ?
Pensez vous que la marche vers le "cloud computing" pour les jeux vidéo sera un succès ?

Mise à jour au 10/09/2009

David Perry annonce que son service de "cloud computing" pour les jeux vidéo démarrera prochainement sa phase de beta-test en Europe.

Seulement une semaine après l'annonce de OnLive, c'est au tour de David Perry, creative director chez Acclaim, d'annoncer que sont service de cloud-computing pour le jeu vidéo passera en phase fermé de beta test mais, contrairement à Onlive, cela se passera en Europe.

David Perry annonce que déjà 30 000 tester se seraient inscrit. Il y a deux objectifs pour cette pahse de beta test. Il souhaite tout d'abord déterminer la configuration finale de leur serveur en testant la charge de connexion de celui-ci. De plus, ils veulent s'assurer que le service sera fonctionnel sur les PC client, même sur des PC de plus basse performance que les générations actuelles pour se garantir le plus large public.

Mise à jour au 03/09/2009

Onlive, un service de cloud computing pour les jeux vidéo passe en beta-test public.

OnLive, annoncé a la dernière Game Developer Conference (GDC 2009), vient de passer en phase de bêta test ouverte. Ainsi chacun peu s'inscrire ... sous quelques conditions : avoir 18 ans ... et être aux États-Unis.

Le service propose aux clients de jouer à des jeux vidéo PC sur leurs propres PC ou sur leur télévision sachant configuration minimum car tout serait calculé sur des serveurs centralisés. Tout cela passera par par un client à télécharger sur son PC ou par une MicroConsole à brancher sur sa TV mais seul la première est disponible pour cette bêta test pour PC ou Mac.

OnLive est le premier service de ce type à passer en bêta test ouverte publique face à ces concurrents tel que Gaikai de David Perry.

Annonce sur le blog de OnLive

Le "Cloud computing" : le futur du jeu vidéo ?

La Game Convention Online de Leipzig a fermé ses portes hier

Après l'annonce en début d'année de l'annulation de la Game Convention de Leipzig tel qu'on l'a connaissait, une version dédiée au jeu en ligne s'est déroulé le weekend passé : la Game Convetion Online.

Les 74 exposants de la convention ont ouvert leurs portes à près de 43000 visiteurs sur trois jours. Avec 500000 visiteurs "en ligne" sur le site officiel de la convention, le président du conseil d'administration de Leipziger Messe, Wolgang Marzin, annonce que "90% des visiteurs [de cette année] étaient des joueurs connectés en ligne".

Ce fut l'occasion de découvrir les nouvelles avancées en matières de jeu vidéo et notamment pour le "cloud computing".

Le "cloud computing", le futur a porté de mains

Internet et les jeux vidéos ont dorénavant un futur commun débuté par l'explosion du marché des jeux massivement multijoueurs (MMO). De nouvelles technologies apparaissent comme le "cloud computing", présenté par exemple par le projet Onlive présenté à la dernière Game Developer Conference, qui propose de jouer en streaming. Le concept est de calculer le jeu sur des serveurs distants et de n'avoir chez le client, que de l'affichage sous forme de terminal. Cela coupe ainsi tous les problèmes de performance des ordinateurs personnels.

Malgré les problèmes de débit des connexions Internet, ce principe risque de se généraliser dans les années à venir car il possède de nombreux avantages économiques et matériels.

Avez vous une opinion sur l'avenir du jeu vidéo ?
Que va t'il devenir ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 10/04/2011 à 21:54
Citation Envoyé par screetch Voir le message
maintenant on a des portables et la technologie pour parler dans un trian qui se déplace, mais les gens râlent parce que ca ne marche pas dans un tunnel.
Et il y a aussi les gens qui râlent parce que justement on peut téléphoner dans le train. Moi, dans le train, j'ai envie qu'on me foute la paix, j'ai pas envie d'être incommodé par les conversations des autres...
3  1 
Avatar de oxyde356
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/07/2010 à 2:44
Il faut peut-être pas abuser non plus. Le fait que chaque particulier veuille son petit bijoux de technologie leur rapporte une somme colossale qu'ils ne sont pas près de délaisser. De toute façon ils ont une gamme pro et une gamme particulier avec des prix bien différents et ils sont assez grands pour ce concentrer sur les deux secteurs sans problèmes il n'y a pas trop de risques de ce coté là.
1  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 20:49
Salut le Cloud Computing c'est un mot et concept à la mode en ce moment.
Pour les jeux vidéos j'y crois moyennement( et encore moins pour les applis bureautiques ).
Je me vois mal faire tourner un Crysis-Like à distance
Et puis quid des spécificités matérielles des machines de chaque gamer ?
Actuellement chaque joueur a sa propre machine avec sa propre configuration matérielle je me vois mal avoir ma configuration à distance.
Si c'est le cas alors il faudra être abstreint à une sorte de configuration standard..
Le cloud computing c'est aucun logiciel à installer localement..
Et puis les jeux en ligne cela existe déjà.

Et puis quid de ses modifications personelles , des mods qui ont fait le succès des HALF-LIFE et compagnie ?
Le concept est de calculer le jeu sur des serveurs distants et de n'avoir chez le client, que de l'affichage sous forme de terminal. Cela coupe ainsi tous les problèmes de performance des ordinateurs personnels.
Passe encore pour un mario-like ou un zelda en 2d mais pour un FPS en 3d il faut une sacrée batterie de serveurs..
0  0 
Avatar de raptor70
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 22:27
Autant, pour les configurations matériels, tout ce passera sur les serveurs des vendeurs. En local, seul passera de la vidéo compressée donc même un vieux PC ou même un simple terminal sur TV sera suffisent. Le gros problème soulevé provient du lag et du temps de réaction en le joueur et le retour image.

Tout sera surement en abonnement, en location ... la dématérialisation en puissance en faite ... donc peut être le fin des boutiques de jeux ?

Par contre, tu soulèves un point intéressant en ce qui concerne les mods. Effectivement, les sources du jeu seront de moins en moins disponible. Un bien pour les éditeurs et les commerciaux ... (et le piratage..) ... par contre, pour les passionnés de développement, cela risque d'être problématique..
0  0 
Avatar de Fabiani
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 23:06
Salut à tous;

Théoriquement ça fait rêver, car qui n'a pas eu sur pc la bonne config pour le dernier jeu à la mode, on est toujours à la ramasse avec sa config à moins de pouvoir la changer tous les 6 mois. Bien sûr il y aura moins de souplesse mais on aura l'assurance de pouvoir jouer... si on a le débit adéquat.C'est là le problème. Mais je pense qu'ils tablent dans le futur sur une augmentation des débits, y a pas si longtemps on était bien à 56k !
De plus je pense qu'on va vers la dématérialisation des contenus. Avoir des logiciels, des jeux ou des musiques sans cd,dvd va se généraliser. Faut s'habituer, même si on aimait bien avoir le gros manuel avec les belles images dedans et la belle jaquette.
Le streaming (films,musiques) se généralise donc pourquoi pas avec les jeux ?

...
0  0 
Avatar de nouknouk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/08/2009 à 23:32
Citation Envoyé par raptor70 Voir le message
comme le "cloud computing", présenté par exemple par le projet Onlive présenté à la dernière Game Developer Conference
Exactement ... sauf qu'ils avaient promis une béta dans des conditions réelles en juin (2009, hein), mais bizarrement, aucune nouvelle depuis la conférence.

Ca sent l'intox à plein nez pour moi (on me souffle à l'oreille qu'on appelle ça "levée de fonds" en langage politiquement correct)

Citation Envoyé par Fabiani Voir le message
Le streaming (films,musiques) se généralise donc pourquoi pas avec les jeux ?
Parce que les jeux d'actions ont une différence majeure avec le streaming de médias: les contraintes extrêmement élevées en latence:

- pour un film ou une musique, que le film démarre 2 secondes avant ou après, ça n'a absolument aucune importance pour l'expérience utilisateur.

- a contrario, si quand tu joues à un jeu genre FPS tu as une latence de quelques dizaines de millisecondes entre ce que tu fais sur ta manette et le résultat à l'écran, ça devient vite injouable, ou en tout cas invendable comparé aux solutions actuelles.

A noter que pour calculer la latence, on ne compte pas qu'un aller/retour entre le client et le serveur de jeu (resp. : envoi de l'action de la manette / réception de l'image à afficher sur l'écran) : il y a en plus beaucoup d'étapes intermédiaires (rendu de l'image, compression du flux audio/vidéo, ...) qui mangent elles-aussi du temps.

Bref, tant qu'on ne m'aura pas prouvé le contraire pour un service qui marche vraiment et qui ne soit pas réservé à 0.001% de la population, je resterai plus que dubitatif.

Evidemment, ça deviendra possible dans quelques dizaines d'années. Mais certainement pas avant comme voudrait nous le faire croire des boites comme onlive.
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 04/08/2009 à 5:53
je n'y croyais pas jusqu'a ce que j'entend parler de onlive et vois cette video
http://www.engadget.com/2009/03/25/v...-demonstrated/
0  0 
Avatar de ctiti60
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/08/2009 à 9:33
Salut,

C'est un concept qui se révèle très bien sur le papier. Pour les sociétés d'édition, on simplifie les choses, on fait diminuer le piratage, on ajoute plein de pubs. Côté joueur, comme on l'a dit, on n'a pas besoin d'avoir une config à jour.

Mais encore faut-il avoir un débit Internet de qualité. Déjà quand la télé freeze et qu'on loupe 2s d'émission, c'est super énervant, alors j'imagine dans un jeu le freeze au moment de tuer le big boss, c'est carrement un motif de désintallation du jeu

Depuis longtemps, on nous promet la bureautique à distance ou que des PCs type terminal sur nos bureaux. On s'y approche effectivement, mais on en reste encore loin.
0  0 
Avatar de ymoreau
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/08/2009 à 9:53
Pour ma part j'aurais plutôt pensé qu'on irait vers la tendance inverse (dans l'esprit du Web 2.0), à savoir répartir les charges sur les milliers de clients plutôt que tout mettre sur le dos des serveurs. Après tout la plupart des joueurs ont déjà de quoi faire tourner beaucoup de jeux.
0  0 
Avatar de drcd
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/08/2009 à 10:05
Et comment on fait si, par exemple, on est en vacance et qu'on veut jouer à son jeu préféré avec son jolie pc portable et sans connexion internet?

Personnellement, j'espere que ce genre de projet ne voit jamais le jour. Ce ne sont pas les joueurs qui vont tirer le plus d'avantages de ce genre de techno. Je vois bien les éditeurs nous prendre encore plus pour des vaches à lait. Je n'ai jamais été un adepte de la location pour ce qui est du contenu multimedia. Je prefere avoir un support physique que j'achete une fois pour toute. Et pour ce qui est d'avoir une config à jour, il suffit de prendre des composant suffisamment puissant pour etre tranquille un bon moment. Ca fait 2 ans que j'ai mon pc et je suis loin d'etre à la ramasse sur les jeux qui sortent actuellement.
0  0