Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La sortie du Tablet PC d'Apple repoussée au mois d'Avril
Pour cause d'écrans tactiles encore trop fragiles

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

1  0 
Mise à jour du 05.12.2010 par Katleen
Apple aurait déjà vendu plus de 10 millions d'iPad, l'appareil connait un beau succès malgré les critiques


Aujourd'hui nous allons faire un peu de calcul. En septembre, Apple avait annoncé officiellement avoir vendu 7.5 millions d'iPad dans le monde, depuis le lancement de l'appareil en avril.

Puis, la semaine dernière, l'analyste Gene Munster (travaillant pour Piper Jaffray), a estimé les ventes du produit à 5.5 millions d'unités pour le quatrième trimestre 2010.

Alors, même si cette période n'est pas encore achevée, vu la ruée des consommateurs dans les magasins pour Noël (il fallait voir l'Apple Store d'Opéra cet après-midi : il fallait faire la queue pour y entrer !), il est plus que probable que 10 millions d'iPad se soient déjà écoulés, depuis son arrivée sur le marché.

Des chiffres colossaux, qui montrent le succès sans faille rencontré par un appareil, qui était pourtant copieusement critiqué et tourné en ridicule lors de son arrivée sur le marché.

Source : Piper Jaffray

Et vous, avez-vous craqué pour l'iPad ? Ou allez-vous en offrir un à Noël ?

Mise à jour du 22.06.2010 par Katleen
L'iPad s'est vendu à 3 millions d'exemplaires en 80 jours, Apple propose déjà 11.000 applications compatibles avec l'appareil


Apple s'est fendu d'un communiqué de presse ce matin pour annoncer triomphalement les excellents chiffres de vente de l'iPad.

Depuis sa sortie, la tablette ne cesse de défrayer la chronique, en bien comme en mal. Tout le monde en parle. Son fabriquant est ravi.

80 jours après la sortie de l'appareil, le premier bilan est positif. Trois millions d'exemplaires se seraient déjà vendus.

Une accélération des ventes par rapport au premier mois de commercialisation, qui serait due à la mise à disposition tardive de l'iPad pour les pays autres que les USA à partir de la fin de Mai.

Depuis le 31 Mai, Apple a vendu un million d'iPad et le nombre d'applications dédiées à l'objet sont passées de 5000 à 11000 depuis cette date.

Pour couronner le tout, la tablette sera disponible dans 9 nouveaux pays (non encore révélés) dès juillet 2010. De quoi doper encore potentiellement ses ventes. Mais où s'arrêtera la success story de l'iPad ?

Les prévisions des experts de Wall Street sont largement dépassées (ils avaient annoncé que seulement 2 millions d'iPad seraient vendus la première année).

Source : Communiqué de presse d'Apple

A votre avis, dans combien de temps atteindra-t-on les 4 millions d'iPad vendus ?

Quel doit être le rythme de croisière des ventes du gadget pour qu'il soit considéré comme un succès sur le long terme ?

Mise à jour du 15/06/10

L'iPad ne serait pas assez sécurisé
D'après un hacker qui pense que la tablette peut devenir une machine à spams, voire pire

Le groupe de hackers Goatse Security vient d'accuser Apple de ne pas assez prendre au sérieux la sécurité de l'iPad.

En mars dernier, le groupe avait découvert une faille dans Safari, le navigateur d'Apple, qui est également présent en natif dans la nouvelle tablette de la marque à la pomme.

La faille en question a été colmatée dans la version desktop de l'application, mais pas dans celle de l'iPad. Résultat, le terminal serait une proie idéale pour des attaques à grande échelle de cyber-criminels (et ce d'autant plus qu'il bat des records de ventes, lire ci-avant).

Un des membres de Goatse Security, Escher Auernheimer, s'exprime aujourd'hui en des termes très durs contre Apple.

« Nous avons fait ceci [NDR : l'exploit] en mars, vous vous rendez compte, et Apple n'a toujours pas bougé pour sortir un patch pour l'iPad ». Et d'en conclure, assez radical, que « l'iPad n'est tout simplement pas une plateforme sûre pour ceux qui ont besoin d'un environnement sécurisé ».

Auernheimer va jusqu'à émettre l'hypothèse qu'un grand nombre d'iPads seraient déjà victime d'exploits.

Si Apple continue à ne rien faire, l'iPad deviendra - d'après lui - une machine à spams, voire pire, un outil pour les dénis de service (attaques qui consistent à saturer un site de demandes pour faire tomber le serveur qui l'héberge) ou pour des attaques de force brute.

Ce groupe de hacker n'est pas inconnu. Ses membres ont réussi la semaine dernière à s'approprier les noms et des informations sur de milliers d'utilisateurs d'iPad grâce à une faille dans les systèmes d'AT&T, l'opérateur qui collabore avec Apple pour la commercialisation de la tablette aux Etats-Unis.

« Quand nous avons rendu publiques [ces informations], nous l'avons fait comme un service à la Nation », écrit Auernheimer. Plusieurs hauts dirigeants, PDG, politiques, militaires et autres membres influents possèdent déjà un iPad. « Nous aimons l'Amérique et l'idée que les Russes ou les Chinois puissent corrompre les infrastructures américaines est un cauchemar ».

Une version de l'affaire qui n'est, on s'en doute, pas celle d'AT&T pour qui ces hackers sont des pirates irresponsables.

Mais derrière cette polémique, reste la question de base : l'iPad est-il un appareil sûr ou va-t-il devenir, comme le prédit Auernheimer, une machine à spams et un outil privilégié par les cyber-criminels souhaitant réaliser des dénis de service et des attaques de force brute ?

Source : Le billet de Auernheimer

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 01/06/2010 (djug)

L’iPad dépasse la barre de 2 millions d’exemplaire en moins de deux mois

Apple a publié hier (le 31 mai) un communiqué de presse annonçant le dépassement du cap de 2 millions d’exemplaire d'iPad vendus depuis son lancement le 3 avril dernier (moins de 2 mois), et cela juste après le lancement de la tablette dans 9 pays à travers le monde dont la France le 28 mai dernier.



L’iPad qui a déjà accumulé un million de ventes au bout d'un mois de son lancement aux états unis, fait des meilleurs chiffres par rapport à l'iPhone qui n’avait été vendu qu’à 1,4 million d'exemplaires en trois mois après son lancement durant l’été 2007. Et si ce rythme se maintient, Apple vendra plus d'iPad à travers le monde que d'ordinateur Mac.

A cette occasion Steve Jobs a déclaré :
"Les clients dans le monde entier ont l'opportunité d'expérimenter la magie de l'iPad, et ils semblent l'apprécier autant que nous".

"Nous leur savons gré de leur patience et nous nous employons à fabriquer un nombre suffisant d'iPads pour tout le monde."

Après le lancement de l’ipad dans 9 pays (la France, le Canada, la Suisse, l’Allemagne, l'Australie, l'Espagne, l'Italie, le Japon, le Royaume-Uni ) vendredi dernier ,la tablette d’Apple sera commercialisée dans neuf autre pays (l’Autriche, Hong Kong, l’Irlande, le Luxembourg, le Mexique, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande et Singapour) le mois prochain, et d’autre pays l’accueilleront également plus tard au cours de l'année.

source:
le communiqué de presse d'Apple.

Avez-vous acheté un iPad ce week-end ? Et pourquoi ?
Pensez-vous que l'effet de curiosité peut être dépassé avant qu’Apple arrive à valider le succès de l'iPad à travers le monde ?

Mise à jour du 28/05/10

La France voit débarquer l'iPad
La tablette d'Apple devrait sauver la presse payante, d'après la presse payante : vraiment ?

Vous ne pourrez pas y échapper.

Toute la presse en parle. Et va continuer à en parler.

Nous ne nous attarderons donc pas sur la longue file d'attente des impatients au Carrousel du Louvre - ou sur l'AppStore de Montpellier (le seul de province) pris d'assaut par les fans - ni sur le dispositif marketing d'Apple avec ses « Concierges », son service de sécurité qui filtre les clients un par un et ses serveurs qui proposent le café au petit matin à ceux qui ont campé pour être les premiers à toucher la précieuse tablette. Nous ne nous attarderont pas non plus sur la joie quasi-hystérique d'une foule bonne-enfant qui acclame chaque nouveau possesseur d'iPad à sa sortie du magasin.

Nous ne nous y attarderons pas car tout le monde va passer en boucle ces images d'Épinal et ressasser des commentaires qui iront de « c'est du marketing pur et simple » à « c'est de la caricature, Apple c'est pas ça ».

Non, ce qui interpelle aujourd'hui, c'est d'entendre les patrons de presse se suivre pour dire tout le plus bien qu'ils pensent de l'iPad.

Avec en première ligne Le Figaro, Le Point et Le Nouvel Observateur, tous y voient le dernier espoir d'une presse payante à l'agonie (selon leur propre conception des choses).

Pourquoi ?

Parce que l'iPad va permettre : 1-/ de monétiser les contenus, 2-/ d'enrichir le journal (Étienne Mougeotte du Figaro: « là où vous aviez une photo, il y aura une vidéo » (sic) ) 3-/ de proposer une version actualisée en temps réel (« notre version papier payante est imprimée entre minuit et deux heures, la version iPad sera révisée en continue »).

Tout ceci est très bien pensé. Mais auraient-ils tous oubliés que l'iPad possède également un navigateur ?

Autrement dit que la tablette ne change rien (ou si peu) à la problématique des journaux payants : pourquoi acheter l'application iPad du Figaro (ou des autres) si jusqu'ici le site web couvrait déjà mon besoin basique d'informations et que je ne ressentais pas le besoin de passer à une version payante plus élaborée ?

Parce que l'application sera optimisée par rapport au site – répondent les « professionnels de la profession ».

Certes. Mais un tel plus-produit incitera-t-il à acheter une appli ET un abonnement ?

Le Nouvel Obs souligne pour sa part que son contenu Web est constitué d'informations brutes données en temps réels et que sa version payante est différente puisqu'il s'agit d'un magazine.
Mais le problème reste le même : pourquoi me mettrais-je d'un coup à payer une appli magasine iPad si je ne l'achetais pas sur le Net ?

La mise à jour en temps réel de l'info ? Internet le fait déjà. Les contenus riches ? Internet le fait déjà. La facilité de lecture de l'appli ? Ok. Mais une fois de plus, êtes vous prêt à payer double pour cela.

Une autre question plus large se pose également. Par rapport aux technologies d'encres numériques spécialement conçues pour la lecture (voire par exemple le célèbre Kindle d'Amazon), peut-on considérer l'iPad comme un bon eReader ? Rien n'est moins sûr.

Car au final, ce n'est pas ce qu'on lui demande.

On lui demande beaucoup plus (jeux, surf, vidéos, etc.), ce qu'il fait pour le coup et visiblement très bien.

Bref, si le succès de l'iPad semble quasi-prévisible (Apple table sur 400.000 ventes en France sur l'année), ses effets bénéfiques sur la presse le sont, eux, nettement moins.

L'iPad est commercialisé en France à partir d'aujourd'hui entre 500 Euros (version Wifi sans 3G, 16 Go) et 800 Euros (64 Go, Wifi + 3G).
Orange et SFR proposent déjà des forfaits « adaptés » (entre guillemets car la pertinence de ces abonnements sera prudemment laissée à votre libre appréciation...)

Lire aussi :

Développer pour l'iPhone et l'iPad, le guide du SDK - Créez vos applications pour l'App Store

Apple vaut désormais plus que Microsoft en bourse, et devient la troisième capitalisation boursière mondiale

E-reader : le Kindle d'Amazon s'impose, les ventes d'e-books s'envolent et dépassent pour la première fois celles des livres papiers

Êtes-vous encore prêt à payer pour lire un contenu Web ? 80 % des lecteurs répondraient non, selon une étude Forrester Research

Et vous ?

Que pensez-vous de cet iPad censé sauver la presse payante à lui tout seul ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 05/04/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

Edit : Apple vient de communiquer ses premiers chiffres officiels. Il s'est vendu 300.000 iPads lors de la première journée de commercialisation. Apple indique que plus d'un million d'applications et 300.000 e-books ont également été téléchargés sur la période.

Après le lancement de l'iPad, les premières réactions
300.000 unités vendues le premier jour, et l'appareil est déjà jailbreaké

Que l'on soit attiré par l'iPad ou agacé par la tablette d'Apple, la sortie de l'appareil était attendue pour pouvoir confirmer, infirmer, juger sur pièce et entendre les premières opinions des utilisateurs.

Comme souvent après un nouvel achat, ce sont surtout les défauts qui ont frappé l'œil.

De nombreux utilisateurs ont ainsi remarqué que la recharge de l'iPad (via le port USB) dysfonctionnait.
Apple a immédiatement répondu en précisant que certains ports USB, les plus anciens, n'étaient effectivement pas assez puissants pour recharger l'iPad ET l'utiliser en même temps. D'où la notification "not charging" qui s'affiche alors sur l'écran.

L'appareil pourra néanmoins être rechargé avec ce type de ports USB, mais en mode veille.
Pas grave diront les uns, "abusé" diront les autres, surtout pour un appareil vendu entre 500 et 830 $.

Les avis semblent en revanche converger pour dire que la version 3G est à privilégier, même si elle est plus chère.

En ce qui concerne le Wifi, il semble poser quelques problèmes. C'est d'ailleurs un des bugs les plus mis en avant (et le plus dérangeant).
Des iPad indiqueraient qu'il n'y a pas de signal (ou qu'il est très faible), alors que d'autres appareils indiquent le contraire et se connectent parfaitement.

Des déceptions, également, sur le non support du Flash (exprimées à la télévision américaine, cela donne : "on ne peut pas lire tous les contenus du web").
Dans le même ordre d'idée, le non support en natif des e-books au format PDF a également suscité quelques remarques.

Mais d'une manière générale, et même si l'iPad ne bénéficie pas d'une vague d'engouement unanime, les réactions sont positives.

Un signe parmi d'autres, une recherche sur le terme "iPad" donne une moyenne de 1.000 contributions supplémentaires toutes les cinq minutes sur Twitter.
Ces avis varient entre 51 et 65 % d'opinions favorables.


Source

L'AppStore, de son coté, semble de nouveau en ébullition.
Selon Mobclix, il y aurait déjà plus de 3.000 applications dédiées à l'iPad, dont 80% de payantes et un tiers de jeux.

Mais il n'y en a pas que pour les loisirs.

Outre Google, qui vient d'annoncer une version du site de G-mail spécialement adaptée pour la tablette, plusieurs éditeurs ont déjà lancé des applications professionnelles.



Attardons nous sur G-mail. Lorsque le site reconnait l'appareil, il affiche alors directement une version sur deux colonnes, en HTML5, spécialement dédiée à l'iPad.
Par rapport à l'application de messagerie incluse en natif sur celui-ci, le site permet d'accéder à toutes les fonctionnalités du service en-ligne de Google (ajout d'étiquettes, suivi des conversations importantes par marquage avec une étoile, échange de mails sous forme de discussions, etc.).

Quant aux applications à proprement parler, Cisco a déjà sorti Webex (audio-conférence). Memeo Connect Reader permet déjà d'utiliser les Google Docs, même hors-ligne (il synchronise ensuite le contenu à la connexion suivante sur le modèle de Gears).
Et pour les allergiques au Cloud, iWork (la suite d'Apple, concurrente de Microsoft Office) est déjà disponible.
Coté presse, le New York Times et le Wall Street Journal, deux journaux payants très prisés par les professionnels, possèdent déjà également leurs applications pour l'iPad.

Enfin, les plus rebelles seront heureux d'apprendre que l'iPhone Dev Team, un groupe de développeurs spécialisé dans le déverrouillage de tout ce qui touche de près ou de loin à Apple, vient d'annoncer qu'il avait d'ores et déjà jailbreaké l'iPad (vidéo à l'appui : [ame="http://www.youtube.com/watch?v=dgHNayVtHkQ&feature=player_embedded"]YouTube- Logging into the iPad...jailbreak style[/ame]).

Aucun chiffre officiel n'a pour l'instant été communiqué par Apple sur le nombre d'iPad vendus lors de sa première journée de commercialisation.

Edit (17h) : Apple vient de communiquer ses premiers chiffres.
Il se serait vendu 250.000 iPads lors de la première journée de commercialisation. A cela, Apple indique que plus d'un million d'applications et 300.000 e-books ont été téléchargés.

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 15/02/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

Déjà 75 millions de chiffre d'affaires pour l'iPad
Et 150.000 pré-commandes pour la tablette d'Apple que personne n'a encore testée

Apple vient d'ouvrir les pré-commandes pour l'iPad, son futur Tablet PC (lire ci-avant). Cette commercialisation ne concerne pour l'instant que les Etats-Unis. L'Europe devra encore patienter un petit mois.

Lors des deux premières heures, 50.000 réservations auraient été enregistrées. A la fin de la journée, ce chiffre serait monté à 120.000 pour atteindre aujourd'hui les 150.000 unités.


Évolution des réservations de l'iPad, source: Daniel Tello

Il ne s'agit cependant pas des premiers chiffres officiels. Apple ne communique pas sur ses ventes. Ces estimations viennent d'un rapport de InvestorVillage, un cabinet d'étude, dont les conclusions sont reprises par le magazine Fortune.

Le chiffre d'affaires généré en 24 heures (et ses 120.000 ventes express) aurait atteint les 75 millions de dollars "pour un produit que les acheteurs n'ont jamais touché et n'ont fait qu'apercevoir", note une analyste financière, admirative.

Une constatation qui pourra tout de même donner lieu à des points de vue radicalement opposés quant au profil de ces acheteurs impatients.

Source : L'étude de InvestorVillage, reprise par Fortune (site de CNN)

Et vous ?

Seriez-vous prêt à commander un iPad sans l'avoir touché ou testé ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 08/03/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

Le lancement de l'iPad retardé
Au 4 Avril aux Etats-Unis et fin avril en Europe pour le modèle Wifi

Le retard à l'allumage est confirmé pour l'iPad.

Initialement prévu pour fin Mars, le lancement de la tablette d'Apple aura finalement lieu le 4 Avril. C'est ce que confirme la publicité diffusée cette nuit lors de la retransmission des Oscars américains :

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=AzsrtqwmMSA"]YouTube- Comercial TV iPad.3GP[/ame]

Le contretemps peut paraître minime.

Il l'est effectivement. Mais ce court délai ne concerne que les modèles Wifi. Les modèles 3G, eux, se feront attendre encore un peu plus longtemps.

Les pré-commandes commenceront en revanche comme prévu en Mars (le 14)... pour les USA.

Que les fans de la maque à la Pomme qui ne vivent pas aux Etats-Unis se rassurent, ils n'auront à patienter que quelques jours. L'iPad sera en effet officiellement lancé en Australie, au Canada, en Allemagne, en Italie, au Japon en Suisse, en Grande-Bretagne et en France dès fin avril.

Le nombre de terminaux commercialisés restent en revanche une source d'interrogation quant à une éventuelle pénurie - orchestrée ou non par le service marketing d'Apple (lire ci-avant).

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 02/03/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

Le lancement de l'iPad pourrait être retardé
Nouvelle stratégie marketing de Steve Jobs ?

Selon CNN, qui s'appuie sur une analyse industrielle de Canaccord Adams, le lancement de l'iPad initialement prévu vers la fin de ce mois de mars pourrait être repoussée.

En cause, les problèmes de ... [Lire la suite]

D'après vous ?

Pénurie ou pas pénurie ?

MAJ de Gordon Fowler

17/02/10

Apple sort un SDK pour l'iPad
Qui pose plus de questions sur sa stratégie qu'il n'apporte de réponses

Après la présentation de sa tablette, Apple a décidé de sortir un SDK (en version beta) pour l'iPad.

Il s'agit en fait d'un update au SDK pour iPhone.

Le iPhone SDK 3.2 beta propose un simulateur d'iPad, un guide de programmation pour la tablette, un paper sur l'UI de l'iPad et son écran - beaucoup plus grand que celui du smartphone, et des exemples de codes pour le futur terminal d'Apple.

Il ressort de ce SDK que développer pour l'iPhone ou l'iPad est très similaire (certains disent même identique). Apple le confirme "les développeurs peuvent à présent commencer à planifier la conception d'applications universelles, ce qui leur permet de tirer les bénéfices de l'iPad, de l'iPhone, et de l'iPod touch avec un seul binary".

Seules la gestion de quelques gestes tactiles supplémentaires et la définition de l'écran sont des nouveautés.

"L'iPad ne serait-il qu'un ersatz de l'iPhone ?". C'est ce que se demandent de plus en plus de développeurs après la sortie de ce SDK.

Un SDK qui pose au final plus de questions sur la stratégie d'Apple qu'il n'apporte de réponses.

Le iPhone SDK 3.2 beta est disponible ici.

Et vous ?

Allez-vous d'ores et déjà vous lancer dans le développement d'API pour l'iPad ?
Que répondez-vous à ceux qui pensent que "l'iPad serait un ersatz de l'iPhone" ?

Maj de Gordon Fowler

11/02/10

Bill Gates ne veut pas d'iPad
Il est comme tout le monde, dit une étude, qui doute de l'existence d'un marché pour la tablette d'Apple

"Vous savez, je crois beaucoup dans le tactile et dans les lecteurs numériques, mais je pense toujours que l'alliance de la voix, du stylo et d'un vrai clavier – autrement dit un netbook – restera le standard".

Ces mots sont ceux de Bill Gates, a qui on demandait ce qu'il pensait de l'iPad. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le créateur visionnaire de Microsoft n'est pas emballé.

"Ce n'est pas comme lquand je me suis assis avec, pour la première fois, un iPhone dans les mains et où je me suis dit « Oh, mon Dieu... Microsoft n'a pas visé assez haut ». […] C'est un reader sympa (nice), mais il n'y a rien dans l'iPad qui quand je le vois pourrait me faire dire « Oh, j'aurais tellement aimé que Microsoft ait fait ça »"

Bref, Bill Gates veut un netbook. Pas un iPad.

Comme tout le monde, souligne une étude de retrovo qui montre que près de 61 % des personnes qui ont entendu parler de l'iPad n'en voient pas l'utilité.



Une étude qui semble concorder avec l'avis de plusieurs observateurs (et de plusieurs membres du forum) qui remettent en doute l'existence d'un véritable marché pour le produit.

Mais ne sous-estiment-ils pas l'effet de mode qui entoure le lancement de chaque produit d'Apple ?

Source : L'étude de Retrovo

Et vous ?

Trouvez-vous l'avis de Bill Gates objectif ?
Et pensez-vous que les experts, assez pessimistes sur le succès de l'iPad, sous-estiment l'effet de mode qui pourrait jouer en sa faveur ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 02.02.2010
Les hackers s'en prennent déjà à l'iPad, dur lancement pour la tablette d'Apple

Moins d'une semaine après sa présentation au grand public, et bien avant sa disponibilité en magasins, l'iPad est déjà la cible des pirates informatiques.

C'est Carolyn Guevarra, de la société de logiciels de sécurité Trend Micro, qui a abordé ce sujet dans Le Figaro.

Les pré-commandes de l'appareil seraient très nombreuses, ce qui susciterait l'attention des hackers. Ces derniers auraient déjà commencé à développer et mettre en place des sites de phishing propageant des malwares sous couvert d'une image de plate-forme d'achat de la tablette.

Ainsi, certains internautes pourraient se faire avoir en pensant être en train de commander le gadget technologique d'Apple. Des vols de données bancaires pourraient survenir prochainement par des arnaques de ce type, prudence donc.

Mise à jour du 01.02.2010
iPad : une compagnie chinoise accuse Apple de plagiat par rapport à son propre modèle de tablette

La compagnie chinoise Shenzhen Great Loong Brother commercialise depuis six mois une tablette appelée P88. Problème : le dirigeant de cette société accuse Apple d'avoir copié son produit pour la création de l'iPad.

Xiaolong Wu se plaint d'un vol de son "concept et design original" par les équipes de Steve Jobs. Aussi affirme-t-il que si l'iPad venait à être commercialisée en Chine, il porterait plainte pour "plagiat" car cela "affecterait ses ventes".

Selon lui, Apple ne se serait pas contenté de copier le look de son appareil, mais il se serait aussi inspiré de ses propriétés multitouch. Les deux appareils seraient "identiques".

Pourtant, après quelques recherches faites sur les spécificités techniques du P88, on apprend que son écran n'est même pas multitouch, mais simplement capable de resistive touch. En outre, il est doté d'un disque dur de 250 GB, d'un port Ethernet, d'une webcam de 1.3 MP, d'un processeur Intel 945GSE et d'un giga de RAM. Cela diffère largement des caractéristiques techniques de l'iPad (voir dans l'article précédent pour comparaison).

Ultime différence, et non des moindre, P88 tourne sous.... Windows ! Sans compter que l'autonomie de la batterie n'atteint qu'une heure et demie (contre 10 heures pour l'iPad).

Comme comparaison finale, je vous propose de regarder à quoi ressemblent les deux appareils :

- l'iPad :


- le P88 :


Alors, qui copie qui au final ? Que pensez-vous des affirmations de monsieur Wu ?

Mise à jour du 28.01.2010
L'iPad peut-elle intéresser les professionnels ? Pourriez-vous travailler avec la tablette d'Apple ?

Le tablet PC d'Apple pourrait devenir un outil attractif pour les professionnels. En effet, il comble un vide entre les smartphones et les ordinateurs portables, de par ses capacités et sa taille. Permettant de surfer sur le net, écrire, lire ou regarder des vidéos, l'objet pourrait trouver mille et unes utilités entre les mains d'un informaticien ou d'un homme d'affaires.

De plus, son prix de départ raisonnable (+- 375 euros HTVA) pourrait le rendre sympathique auprès des entreprises qui continuent de se serrer la ceinture en cette période de vaches maigres.

Apple offre une version sur mesure de sa suite iWork pour l'iPad, qui peut de plus être complétée par des applications de présentation qui coûtent chacune environ 10 dollars.

L'iPad pourrait donc séduire en priorité pour les travailleurs de terrain, qui sont constamment en mouvement et adeptes de mobilité. Elle pourrait aussi, par exemple, permettre de faire une présentation de qualité et en couleur à plusieurs clients lors de déplacements.

Voici pour les points forts de la bête.

Du côté de ses faiblesses, on notera une gestion et une personnalisation limitées ; ainsi qu'un manque de certaines fonctionnalité de sécurité.

Par exemple, en cas de vol, il est impossible de verrouiller l'appareil à distance. Cette fonction existe pourtant sur l'iPhone.

De plus, l'iPad ne supporte ni les VPN (Virtual Private Networks), ni Microsoft Exchange. Le push email manque également à l'appel. Ce qui pourrait poser certains soucis aux administrateurs des comptes de courrier électronique en entreprise.

Il n'est cependant pas exclu que des applications voient le jour pour corriger ce type de problèmes.

Mais les entreprises ne sont pas très friandes de l'AppStore, qui ne permet pas d'achats "de gros". Ceci pourrait poser un problème pour équiper toutes les tablettes d'une compagnie, et faire bouder l'adoption de l'iPad par les décideurs.

Alors, l'Ipad est-elle oui ou non prête pour l'entreprise ?

Vous laisseriez-vous professionnellement tenter par cet objet ?

Mise à jour du 27.01.2010
Steve Jobs dévoile sa tablette iPad, qui sera vendue dès 499 $ (375 euros) dans deux mois

Ca y est, il l'a fait ! Steve Jobs a officiellement présenté au monde son si attendu tablet PC, qui s'appelle finalement l'iPad.

C'est donc lors du keynote de cet après-midi (19 heures, heure française) que le PDG d'Apple a dévoilé l'appareil qui a généré le plus de rumeurs ces derniers mois.

La tablette se présente comme un iPod Touch géant avec son écran LCD de 9.7 pouces (rétro-éclairé par des LEDS et compatible HD -720p-).

D'un design très simple et épuré, elle est très fine (1 centimètre d'épaisseur pour un poids de 680 grammes) et ne comporte aucune orientation. Il n'y a ni de haut, ni de bas. Elle embarque une puce Apple A4 à 1Ghz et de 16 à 64 Go de mémoire flash et peut se connecter en Wi-Fi ou en 3G selon les modèles. Le GPS fait partie de ses options et son autonomie annoncée est de 10 heures (1 mois en veille).

Celle que certains qualifient déjà d' "iPhone géant" est compatible avec les 140.000 applications du smartphone, mais pas seulement. Ses dimensions généreuses offrent une excellente lisibilité, aussi les livres et journaux sont de la partie (en couleur) au travers de diverses applications comme iBook ou New York Times.

Les "classiques" s'y retrouvent également : Google Maps, calendrier, lectures des photos, iTunes, YouTube, etc...

D'autre part, l'écran est intégralement multitouch.

Alors qu'elle était attendue à des prix avoisinant les 1000 dollars, l'iPad restera plus chère qu'un netbook mais ne coûtera que 499 dollars (375 euros) dans sa version standard. Il faudra néanmoins débourser 829 dollars (625 euros) pour s'offrir une tablette équipée de la 3G et de 64Go. A ce prix, il faudra ajouter celui de l'abonnement, qui n'est pas encore connu.

Seul point faible de l'appareil : il ne dispose ni d'appareil photo, ni de webcam.

Sa commercialisation débutera dans deux mois pour le monde entier, et dans trois mois pour sa version 3G internationale (avec puce débloquée fonctionnant avec n'importe quel opérateur).

Source : La vidéo de la présentation officielle à San Francisco ce 27 janvier (écoutez les cris admiratifs de l'assistance) :
[ame="http://www.youtube.com/watch?v=4dxPDP0k9Og"]YouTube- A San Francisco, Steve Jobs dévoile la tablette iPad d'Apple ![/ame]

Vidéo de présentation officielle d'iPad (mise en ligne il y a quelques minutes sur le site d'Apple) :
[ame="http://www.youtube.com/watch?v=RTRCjTc545U"]YouTube- Official video iPad[/ame]

Maintenant qu'elle "existe", que pensez-vous de la tablette d'Apple ?

Comptez-vous vous l'offrir, ou bien trouvez-vous votre netbook et votre smartphone suffisants ?

Mise à jour du 25/01/10
NB : Les commentaires sur cette mise à jour commencent ici dans le topic

«C'est la chose la plus importante que j'ai faite»
Déclare Steve Jobs au sujet de la iTablet d'Apple, qui devrait être axée jeu vidéo

« This will be the most important thing I’ve ever done ».

C'est en ces termes (« c'est la chose la plus importante que j'ai jamais faite »), que Steve Job a parlé – en privé - de la tablette d'Apple.

Et une fois de plus, le buzz tourne à plein, même s'il ne fait plus aucun doute que l'appareil existe ni qu'il sera présenté le mercredi 27 Janvier prochain.

Pour sa part, le Wall Street Journal révèle qu'Apple... [Lire la suite]

Et vous ?

Pensez-vous que Steve Jobs exagère en disant que c'est la chose la plus importante qu'il ait faite ou qu'au contraire, la tablette d'Apple va frapper un énorme coup ?
D'après vous, la iTablet sera-t-elle un concurrent sérieux des PSP et Nintendo DS ?

MAJ de Gordon Fowler

18/01/10

Apple confirme l'événement du 27 janvier 2010. Pour présenter la tablette ? Très certainement



Apple a invité tout la presse à venir voir sa dernière création.

A n'en pas douter, ce sera bien la tablette qu'Apple présentera lors de cet événement.

MAJ de Marcos Ickx

Mise à jour du 11/01/10

La tablette d'Apple annoncée par... Orange
Un cadre de France Telecom piégé sur Europe 1 affirme qu'elle aura une webcam intégrée

Apple va être ravi. Absolument ravi.

La marque à la pomme est passée maître dans l'art de ne rien dire pour faire monter le buzz. Puis d'inviter tout le beau monde médiatique à une grand-messe pour enfin dévoiler ce que la rumeur soupçonnait mais qu'Apple avait nié jusqu'ici.

En dramaturgie on appellerait cela «un coup de théâtre savamment orchestré».

Avec sa tablette, Apple nous refaisait le coup sauf que là, un trublion vient de tout faire capoter en confirmant de vive voix - et catégoriquement - l'existence et la sortie imminente du Tablet PC.

Le trublion en question n'est - en plus - pas n'importe qui, puisqu'il s'agit de Stéphane Richard, numéro deux de France Telecom. Rien de moins.

Sur Europe 1, ce matin :

Elkabbach : dans quelques jours votre partenaire Apple va lancer une tablette

Stéphane Richard : Oui.

[...]

Elkabbach : Est-ce que les abonnés Orange en bénéficieront ?

Stéphane Richard : Bien sûr! Ils en bénéficieront d’autant plus facilement qu’avec la webcam on pourra en effet se transmettre de l’image en temps réel. Hein, On va moderniser en quelque sorte ce visiophone qu’on a connu il y a quelques années, et que là aussi, la taille du réseau et la qualité du réseau que nous avons mis en place au service des Français permettra à ces nouveaux usages de se développer partout.

Voilà. Emballé c'est pesé.

La nouvelle est éventée et la grand réunion prévue le 27 janvier prochain par Apple tombe (presque) à l'eau.

Quel fourbe cet Elkabbach...

Source : La vidéo de l'interview sur le site d'Europe 1 (à 6'10'')

Et vous ?

Doutiez-vous encore de l'existence de ce Tablet PC d'Apple ?

MAJ de Gordon Fowler

MAJ du 07.01.2009
Apple utilisera ses propres puces pour son Tablet PC, conçues sur mesure par PA Semi

D'après le journal The Street, il semblerait qu'Apple n’utilisera pas de puces Intel pour sa future tablette, mais plutôt des composants sur mesure fabriqués par leur fondeur PA Semi.

Le mystère planne encore sur ces puces "maison" réalisées par le fabriquant que le firme de Steve Jobs vient de racheter, qui devraient logiquement permettre d'optimiser les performances du Tablet PC.

A suivre...

Mise à jour du 06/01/10

Le Tablet PC de Microsoft prend Apple de court
Steve Ballmer le présentera demain lors du CES, selon le New York Times

Le PDG de Microsoft, Steve Ballmer, devrait annoncer ce mercredi l'arrivée d'une tablette multimédia maison. Ce Tablet PC sera fabriqué par Hewlett-Packard.

Ce nouveau terminal mobile sera présenté officiellement lors du célèbre International Consumer Electronics Show (alias le CES), soit plusieurs semaines avant l'annonce de Apple de son iTablet (ou iSlate, ou iGuide) que certains suspectent d'intervenir le Mercredi 27 Janvier prochain.

Steve Ballmer devrait même montrer un prototype lors de sa présentation de demain. Pas encore baptisé, l'ordinateur d'un nouveau type embarquera un écran tactile multi-touch et des fonctions similaires à celles d'un e-reader.

Le Tablet PC de Microsoft pourrait être disponible mi-2010. Soit après celui d'Apple, prévu pour mars...

HP et Microsoft ont jusqu'ici refusé de commenter ces révélations du New York Times.

Pour mieux les confirmer dès demain ?

Source : Le NY Times

Et vous ?

Que vous inspire cette surprise ?
Arriver le premier sur le marché sera-t-il déterminant pour le succès de ces nouveaus terminaux mobiles ?

MAJ de Gordon Fowler

Mise à jour du 05.01.2010
Apple devrait présenter son Tablet PC le 27 janvier, et expédier les premiers exemplaires en mars

Le Wall Street Journal vient rallonger la déjà longue liste de rumeurs concernant le Tablet PC d'Apple en déclarant que des sources sérieuses et proches de la firme annoncent la tenue en fin de mois d'un évènement au cour duquel Appel présentera un produit majeur.

Le rassemblement se tiendra au centre artistique de Yerba Buena (un endroit très prisé par Apple pour ses évènements médiatiques) le mercredi 27 janvier. Les rumeurs précédentes évoquaient la veille, le mardi 26.

Aucune information sur la nature exacte du produit qui y sera présenté, mais c'est évidemment la tablette qui est très attendue.

L'article précise également que les premières tablettes devraient être expédiées en mars.

Les réponses devraient donc arriver bientôt. A suivre...

Mise à jour du 04.01.2010
Le Tablet PC d'Apple lira les e-books et coutera moins de 1000 $, selon un ancien employé de la firme

La liste des rumeurs concernant la très attendue tablette d'Apple ne cesse de s'agrandir. L'appareil, bien que largement anticipé, n'a toujours pas été officiellement confirmé.

La semaine dernière, l'ancien président de Google Chine, Kai-Fu Lee (qui a travaillé pour Apple il y 10 ans), y est allé de quelques indiscrétions.

Il a ainsi déclaré qu'un de ses proches "de confiance" souhaitant rester anonyme lui aurait fait quelques confidences.

Le Tablet PC ressemblerait à un gros iPhone avec un écran 10.1" multitouch et un clavier virtuel.

La machine pourrait prendre en charge les vidéoconférences et les e-books, le tout pour un prix inférieur à 1000 dollars. La production de 10 millions d'exemplaires serait prévue pour la première année de commercialisation.

Kai-Fu Lee prétend aussi que la tablette pèsera deux fois moins lourd qu'un MacBook Air et que Steve Jobs la présentera publiquement le mois prochain.

Mise à jour du 30.12.2009
Apple pourrait appeler son Tablet PC iSlate ou iGuide, que pensez-vous de ces noms ?

Des rumeurs sur Internet font état de divers noms qui pourraient potentiellement être ceux de la tablette d'Apple.

La compagnie a par exemple acheté le nom de domaine iSlate.com fin 2006, et a de plus déposé le nom iSlate comme marque protégée pour les USA et l'Europe à la même période. Ce nom pourrait éventuellement être celui du produit que nous attendons tous... ou pas.

Un autre nom aurait été déposé par Apple via une société prête nom : iGuide. La marque a également été déposée, y compris pour notre continent.

Des rumeurs circulent désormais, suggèrant que le Tablet PC d'Apple sera nommé iSlate, tandis qu'un de ses périphériques s'applera Magic Slate (la marque a également été déposée), tandis qu'iGuide désignera un service en lien avec le produit.

Les paris sont ouverts. Sur quel nom allez vous miser ? iSlate ? iGuide ? Un autre ?

Mise à jour du 28/12/09

La sortie du Tablet PC d'Apple repoussée au mois d'Avril
Pour cause d'écrans tactiles encore trop fragiles

Finalement ce sera pour Avril.

Annoncé pour fin Janvier par le Financial Time, le Tablet PC d'Apple – toujours pas confirmé par le firme à la Pomme – serait retardé par un problème d'écran trop fragile.

Ne souhaitant pas reproduire certaines erreurs de l'iPhone qui lui ont valu quelques mauvaises publicités, Apple a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour ce produit dont il attend énormément (lire sur ce point les articles précédents). Ses écrans seront donc renforcés avec la technologie de la société G-Tech.

Conséquence : un retard est à prévoir pour la date de sortie initiale.

La mise en marche de la production devrait à présent survenir au plus tôt à la fin du premier trimestre 2010. Le mois d'Avril serait une date encore plus crédible.

Source

MAJ de Gordon Fowler

24.12.2009 (Djug)

Apple présentera sa tablette le 26 janvier
selon le Financial Times

Une chose est sûre, Apple va tenir un événement le 26 du mois prochain, vu qu’elle a déjà loué une scène à Yerba Buena au centre de San Francisco pendant plusieurs jours à la fin du mois de janvier prochain.



Selon Gene Munster le consultant chez Piper Jaffray :

"Il y a 75% de chances qu'Apple organiser un événement en janvier, et il y a 50% de chances pour que ce soit pour présenter sa tablette"

On ignore encore quelles seront les caractéristiques de cette tablette Apple, mais la plupart des observateurs s'attendent à une sorte d'iPhone de grande taille (7 pouces selon le site Boy Genius Report) qui présente des caractéristiques supplémentaires pour regarder des vidéos et lire des e-books et des magazines.


Source


Qu'on pensez-vous?

Mise à jour du 15/12/09

Premières images du Tablet PC d'Apple
Fake ou pas fake ?

Qu'on l'appelle iTable, MacTablet ou TabletMac peu importe, le bruit médiatique grandit à en devenir assourdissant.

Depuis que des analystes financiers et économiques ont affirmé à leurs clients que le Tablet PC de chez Apple allait sortir en 2010 (lire article précédent dans ce topic), la rumeur semble devenir réalité.

Les premières images de ce nouvel appareil viennent de surgir sur la toile. Les dimensions de l'écran semblent conformes à celles décrites par les analystes qui appuyaient leurs dires sur des sources travaillant chez des constructeurs asiatiques, fournisseurs traditionnels d'Apple.

Il n'en reste pas moins difficile de dire si cette vidéo est fausse ou si au contraire, elle est le début d'un buzz savamment orchestré par la marque à la pomme.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=PHRSDWZC_m4"]YouTube- IS THIS THE APPLE MACTABLET AKA TABLETMAC ?![/ame]

Alors ?

Fake ou pas fake ?

MAJ de Gordon Fowler

10/12/09

Apple devrait sortir son Tablet PC en Mars
Et compterait en vendre 3 millions à 1000 dollars pièce : la folie des grandeurs pour la marque à la pomme ?

Il y avait déjà eu les rumeurs du New York Times sur son arrivée imminente. Cette fois cela se confirme.

Le Tablet PC d'Apple arrivera en Mars.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=mOSkyYNLkuw"]YouTube- Apple Slate (Apple Tablet) / 8.30 in the video![/ame]

C'est en tout cas ce que croient savoir le Wall Street Journal et Fortune.

Fortune se fonde sur une note aux investisseurs d'un analyste financier spécialisé dans les IT. Dans cette note, il annonce à ses clients que la fabrication d'un nouvel appareil d'Appel tourne à plein.

L'information est confirmée par le Wall Street Journal qui cite également une autre source. Selon celle-ci, les usines seraient en train de produire entre 1 et 3 millions de iTablets destinés à être commercialisés dans le trimestre suivant la mise sur le marché de l'appareil.

Son prix devrait avoisiner les 1000 $.

Ces informations ne font que confirmer celles que nous vous donnions ici-même (lire par ailleurs, ci-dessous). Mais l'agitation autour de ce nouveau produit semble considérablement grandir.

Et comme Apple ne dément ni ne confirme... Il n'y a jamais de fumée sans feu ?

Source : Fortune et le Wall Street Journal

Et vous ?

Pensez-vous qu'Apple réussira à écouler 1 à 3 millions unités de iTablet ?

MAJ de Gordon Fowler

Apple devrait sortir un Tablet PC dès 2010

Les temps changent. Apple s'était jusqu'à présent refusé à rentrer sur le segment "d'entrée de gamme" des PC.

Selon une note d'étude de Piper Jaffray, analyste économique spécialisé sur Apple, cette situation ne va pas tarder à changer : début 2010, la firme à la pomme devrait sortir un "Tablet PC".

Moins cher qu'un MacBook, plus onéreux qu'un Netbook, Piper Jaffray voit ce nouveau produit comme un concurrent direct des PC "low-cost" et des terminaux portables comme le Kindle (lecteur d'e-books) de Amazon.

Selon trois autres analystes (Gene Munster, Michael Olson et Andrew Murphy - également spécialisés sur les activités d'Apple), la production des écrans tactiles pour ce iTablet aurait déjà été lancée auprès d'un fournisseur asiatique . Les écrans devraient faire entre 7 et 10 pouces.

Également destiné à combler un trou dans la gamme entre l'iPod Touch et les premiers MacBook, le Tablet PC pourrait se vendre entre 500 et 700 dollars.

Le 21 Juin dernier, Tim Cook, Direceteur Général d'Apple, avait pourtant déclaré qu'"aujourd'hui, je ne vois pas comment nous pourrions faire un bon produit pour 399 ou 499 Dollars". Et d'ajouter que d'après lui nombre d'acheteurs de Netbook ne tarderaient pas à être déçus.

Il s'était également refusé catégoriquement à démentir la rumeur sur un nouveau Tablet PC de Apple.

La question de l'OS de cet iTablet reste, elle, entière.
Variante de l'iPhone OS ou version de Mac OS X optimisée pour le "multitouch", les paris sont ouverts.

Gene Munster estime que ce produit pourrait s'écouler à 2 Millions d'exemplaires, soit, à 600 dollars l'unité, un chiffre d'affaires d'environ 1,2 Milliards de dollars sur l'année 2010.

Un facteur de croissance bienvenue qui prendrait ainsi le relais de l'iPhone dont l'augmentation des ventes commence à se tasser.

Un employé de Hon Hai Precision Industry Co. a pour sa part affirmé que l'assemblage des premiers "iTablet" commencerait dès Septembre.

Et vous ?

Seriez-vous intéressé par ce Tablet PC ?
Quel OS et quelles fonctionnalités souhaiteriez-vous ?
Le Tablet PC sera-t-il, d'après vous, le prochain coup de maître commercial d'Apple ?

À lire aussi

Tout l'actualité d'Apple sur Développez.com.

Source

Le site officiel de Pipper Jaffray.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de argonath
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/06/2010 à 9:19
Malheureusement l'"histoire" de la sécurité informatique montre bien que contacter les responsables directement marche rarement pour signaler une faille, la rendre publique est le seul moyen de garantir une réaction rapide. De plus, prétendre qu'il est "irresponsable" de divulguer les exploits s'est dénier aux utilisateurs finaux le droit de connaitre la sécurité de leur matériel
9  0 
Avatar de Perplexe
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 16/06/2010 à 11:16
Citation Envoyé par tenebriox Voir le message
J'aime bien une métaphore de charlie miller qui résume plutôt bien le phénomène : “Mac OS X est comme une ferme à la campagne dépourvue de verrous, tandis que Windows est une maison avec des barreaux aux fenêtres dans le coin mal famé de la ville’”
Sauf que ce n'est pas tout à fait exact.

Windows n'a vraiment découvert les vertus du superuser pour ce qui concerne ses os grand-public qu'assez récemment, au contraire de tous les unix-like qui intègrent cette notion depuis des décennies, et Os X depuis sa sortie.

Et comme ce principe n'a été intégré qu'à posteriori, il ne semble jamais l'avoir été de manière vraiment efficace, comme en témoigne cet article.

Que Windows évolue dans un quartier mal famé, c'est clair, mais les unix-like ne sont pas non plus à la campagne puisqu'ils font tourner une grande majorité des serveurs web. Ils sont par contre moins au contact direct de l'utilisateur, c'est vrai.
5  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 16/06/2010 à 9:40
Citation Envoyé par Lutarez Voir le message
C'était couru d'avance ! La raison principale pour lesquelles les systèmes UNIX et d'Apple sont beaucoup moins touchés par les attaques repose sur le taux d'adoption de ces systèmes. Alors que Apple devient un concurrent de plus en plus sérieux face aux solutions de Microsoft, et que les parts de marché commencent a évolué dans ce sens-là, il est normal que les hackers commencent à s'intéresser à ces systèmes qui n'étaient pas rentables pour eux jusqu'à présent.

Reste à savoir si la sécurité restera un argument de "vente" pour les systèmes concurrents de Microsoft...
On ressort toujours cet argument, pourtant énormément de serveurs sont sur Unix ou Linux...
3  0 
Avatar de octal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/06/2010 à 9:50
Citation Envoyé par benwit Voir le message
Dans la pub TV, ils parlent de 200 000 applications et + :


Oui ... 200 000 et plus parce que l'iPad permet d'exécuter toutes les applications iPhone directement, d'où le chiffre 200 000. Cependant la plupart des applications iPhone, quoi que fonctionnant tout à fait et 100% normalement, ne s'exécuteront pas en plein écran et ne tirent donc pas partie de la haute résolution et l'espace offert (ainsi que des fenêtres popup et autres nouveautés spéciales iPad).

Les 11,000 applications dont il est question dans la news sont les applications nouvelles spécialement écrites (ou ancienne réécrites) pour iPad, telle que iWorks suite, ou Things version spéciale iPad.
3  0 
Avatar de tenebriox
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 16/06/2010 à 10:33
J'aime bien une métaphore de charlie miller qui résume plutôt bien le phénomène : “Mac OS X est comme une ferme à la campagne dépourvue de verrous, tandis que Windows est une maison avec des barreaux aux fenêtres dans le coin mal famé de la ville’”
4  2 
Avatar de Perplexe
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 16/06/2010 à 11:40
Citation Envoyé par atb Voir le message
Ah mais je n’en doute pas ! Tant que je gagne honnêtement ma vie.

Par contre, Perplexe, les articles sur la sécurité des GSM sont vraiment intéressants. Puis-je en avoir quelqu’un en français, stp ?
Désolé, c'est tout ce que j'ai trouvé.

Citation Envoyé par atb Voir le message
En ce qui concerne la sécurité de l’ipad, je dirais que tous les systèmes informatiques sont vulnérables aux attaques. L’ipad, windows, unix, oracle ou autre n’échappent pas à la règle. C’est ce qui fait progresser l’informatique d’ailleurs.
Bien d'accord. Ce qui me gêne c'est l'amalgame opportuniste pratiqué par beaucoup de gens/sociétés dont l'objectif unique est de profiter d'un buz en cours.

Citation Envoyé par atb Voir le message
A mon avis, la question à se poser : C’est en cas de découverte de faille, Apple est-il assez réactif pour corriger cela ? Va-t-il nous sortir un patch, ou une manip à faire ? Ou juste désactiver les fonctionnalités en attendant les prochaines versions ?
Mon Mac m'emmerde depuis 1 heure pour que j'accepte une mise à jour de sécurité.

Ils en ont sorti 12 depuis le début de l'année, soient 2 par mois. La liste est visible ici.

La mise à jour automatique marche très bien sous Mac os X, depuis le début (2001). La seule chose que je regrette énormément, c'est que les mises à jour nécessitant un reboot étaient très rares avant 2006, alors qu'aujourd'hui elles sont majoritaires.
2  0 
Avatar de Se7h22
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/12/2010 à 12:36
Je craquerai bien, mais je trouve le prix un poil élevé, et je préfère patienté pour me prendre une tablette tournant sous Android 2.3 Gingerbread
3  1 
Avatar de air-dex
Membre expert https://www.developpez.com
Le 05/12/2010 à 12:54
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message

Apple aurait déjà vendu plus de 10 millions d'iPad, l'appareil connait un beau succès malgré les critiques...
Et l'absence de concurrence.

Le Samsung Galaxy Tab commence à peine à pointer le bout de son nez et le "French iPad" Archos 101 it n'est même pas fichu de se faire connaître.
3  1 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 30/12/2009 à 13:56
Citation Envoyé par Katleen Erna Voir le message
Les paris sont ouverts. Sur quel nom allez vous miser ? iSlate ? iGuide ? Un autre ?

iGuide, un nom qui va faire Führer...
1  0 
Avatar de Skyounet
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/12/2009 à 16:18
iSlate ça fait "is late"
1  0