Twitter a suspendu plus de 376 000 comptes promouvant le terrorisme ce semestre
Soit une augmentation de 60 % par rapport à la période précédente

Le , par Malick, Community Manager

Aujourd'hui, les réseaux sociaux à l'instar de Twitter, Facebook, etc. occupent une place importante au sein des outils utilisés pour la diffusion de l'information. Toutefois, force est de constater que ces plateformes de communication et d'échanges sont d'excellents moyens qui sont souvent utilisés dans le cadre des campagnes de recrutement de terroristes ; d’où l'importance d'en renforcer la sécurité. C'est donc dans le cadre de sa lutte contre les publications ou tweets faisant la promotion du terrorisme que Twitter a annoncé, dans son dixième rapport de transparence couvrant la deuxième moitié de 2016, avoir suspendu plus de 376 000 comptes qui avaient été créés spécialement pour faire l'apologie du terrorisme.

Dans son annonce, le réseau social Twitter soutient que durant les six derniers mois, le nombre de comptes suspendus se chiffre exactement à 376 890, soit une nette hausse de 60 % par rapport à la précédente période de référence où le nombre de comptes bloqués était de 235 000. Avec ces statistiques, le nombre total de comptes suspendus pour avoir fait la promotion du terrorisme serait estimé à 737 000 comptes sur la période allant du 1er août 2015 à début 2017. « Twitter avait commencé à donner ces chiffres il y a un an. Aussi en août 2016, 235 000 suspensions de comptes avaient été annoncées, s'ajoutant ainsi à d'autres déjà publiées en février de la même année. Avec ces nouveaux chiffres, le nombre de comptes suspendus s'élève au total à près de 636 248 sur la période allant de mi-2015 à début 2017 », a déclaré l'éditeur Les Échos. Ce dernier ajoute que ce chiffre, en comparaison avec les 319 millions de comptes d'utilisateurs actifs sur la plateforme Twitter, ne représente même pas 1 % des comptes.

Par ailleurs, il serait possible de consulter le type de contenu qui a été retiré via une demande expressément formulée. D'après les informations collectées, un partenariat a été signé depuis 2010 entre Twitter et un organisme de recherche américain dénommé Lumen. « Ce dernier agit comme une " tierce partie indépendante " et le réseau social Twitter lui fournira, lorsqu'il n'en sera pas expressément empêché, une copie des demandes de suppression des comptes de manière à ce que chacun puisse voir quel type de contenu a été retiré et qui en a fait la demande », a déclaré Twitter. Par ailleurs, certaines informations sensibles comme les adresses personnelles et les numéros de téléphone ne devront pas être transmises à Lumen, cela dans l'optique de préserver la confidentialité des données.

Il ressort également des éléments collectés que les demandes d'information en provenance d'autorités gouvernementales ont augmenté de 7 % par rapport à la période précédente, mais ont porté sur moins de comptes (-13 %). Twitter affirme également que les demandes de suppressions de compte ont augmenté de 13 %, toujours avec un nombre de comptes en baisse de -37 %. L'éditeur français Le Point nous informe que durant le deuxième trimestre 2016, les autorités françaises ont envoyé à Twitter 1334 demandes de blocages de comptes ou de tweets ; cela pour plusieurs raisons, dont la promotion du terrorisme. Avec ce chiffre, la France devient le deuxième pays à avoir demandé à Twitter le plus de blocages. En effet, la première place du classement des plus gros demandeurs de blocages est occupée par la Turquie avec 2232 demandes. La Russie (519 demandes) et l'Allemagne (236 demandes) viennent en troisième et quatrième positions du classement.

« Par rapport aux demandes de la France, Twitter n'a répondu favorablement qu'à 23 % des demandes, bloquant finalement 312 comptes et 335 tweets, dont l'un qui contenait une vidéo de l'attaque du 14 juillet à Nice », a précisé Le Point. Ce dernier ajoute que « le réseau social consacre aussi dans son rapport une section dévolue aux comptes de journalistes et de médias reconnus, soulignant avoir reçu 88 demandes de suppressions de tweets émanant de tels comptes, de la part d'autorités gouvernementales. Twitter assure ne pas avoir pris de mesures dans la majorité des cas, avec toutefois des exceptions pour l'Allemagne et la Turquie, ce dernier pays représentant 88 % de ce type de demandes. »

Source : blog Twitter - Le Point

Et vous ?

Que pensez-vous de ces blocages de comptes ?

Pensez-vous que c'est également un bon moyen pour lutter contre le terrorisme ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de GrandDI GrandDI - Membre averti https://www.developpez.com
le 22/03/2017 à 15:26
Citation Envoyé par Malick SECK  Voir le message
Que pensez-vous des ces blocages de comptes ?

Je trouve que c'est énorme, 376.000 comptes promouvant le terrorisme ! Et je pense qu'il doit y en avoir encore plein d'autre. Mais 376.000 qui ont été pour ça, ou du moins principalement pour ça.
Personnellement je n'ai pas Twitter, mais je pense que ces comptes créés se rapproche de profils bien précis. Je ne sais pas comment fonctionne Twitter, je sais juste que c'est des abonnements etc, mais par conséquent, on ne vas pas monter en première page, ou en fil d'actualité ou autre à des personnes qui ont une forte communauté ou autres. Mais plutôt l'inverse non ? Pour passer le plus discret possible ?
Je ne sais pas si je suis assez clair ^^, mais pour qu'un nombre de compte aussi élevé puissent être créé, c'est bien qu'ils se font très discret.
Avatar de Songbird_ Songbird_ - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 22/03/2017 à 23:30
Salut,

Je ne sais pas comment fonctionne Twitter, je sais juste que c'est des abonnements etc, mais par conséquent, on ne vas pas monter en première page, ou en fil d'actualité ou autre à des personnes qui ont une forte communauté ou autres. Mais plutôt l'inverse non ? Pour passer le plus discret possible ?
Je ne sais pas si je suis assez clair ^^, mais pour qu'un nombre de compte aussi élevé puissent être créé, c'est bien qu'ils se font très discret.

Oui Twitter fonctionne par abonnement, "favoris" et "retweet". Si tu t'abonnes à quelqu'un, tu accèdes à son fil d'actualités mais tu n'es pas plus visible tant qu'il ne s'abonne pas à toi à son tour.

Sinon, je ne comprends pas vraiment ta question.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/03/2017 à 6:29
Ce n'est pas parce que les chiffres sont gros que les personnes sont aussi nombreuses : un compte effacé peut être recréé. En l'occurrence, avec le même nombre de personnes créant ces comptes, si Twitter s'améliore en supprimant les comptes plus rapidement, cela peut pousser ces personnes à créer des nouveaux comptes plus fréquemment, amenant davantage de comptes encore à supprimer, gonflant ainsi artificiellement les chiffres. Le nombre de comptes fermés ne permet donc en aucun cas d'évaluer le nombre de personnes ayant créé ces comptes.
Avatar de GrandDI GrandDI - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/03/2017 à 8:57
Citation Envoyé par Songbird_  Voir le message
Sinon, je ne comprends pas vraiment ta question.

En fait, pour moi si il y a autant de compte qui puisse être créé, c'est qu'il passe souvent inaperçu devant des personnes ayant un nombre élevé d'abonnés non ? et donc c'est comptes sont désirés pour des personnes avec peu d'abonnements ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil