Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Scala Native v0.1 est disponible
La première version du compilateur AOT optimisant pour Scala et construit sur LLVM supporte l'ensemble du langage

Le , par Michael Guilloux

81PARTAGES

8  0 
L’équipe de développement de Scala vient d’annoncer la sortie de la première version de Scala Native numérotée v0.1. Comme nous l’avons expliqué il y a plusieurs mois, Scala Native vient pour corriger certains des inconvénients du langage de programmation orienté objet et fonctionnel Scala.

Scala Native est un compilateur AOT optimisant pour Scala construit sur l'infrastructure de compilateur LLVM. Pour information, la compilation anticipée (ou compilation AOT) est une compilation qui traduit un langage évolué en langage machine avant l'exécution d'un programme. Elle s’oppose à la compilation à la volée (JIT) qui se fait lors de l'exécution du programme. Cela signifie qu'il n'y a pas de phase warm-up qui est commune aux compilateurs JIT ; ce qui assure donc un démarrage instantané avec Scala Native.

Contrairement à l'implémentation de référence de Scala générant un bytecode qui s'exécute sur la machine virtuelle Java (JVM), la toolchain de Scala Native produit des exécutables natifs autonomes. D’après l’équipe de développement, cela permet à Scala de s’exporter de plus en plus vers des dispositifs à ressources limitées.


Moins d’un an après l’annonce du projet, Scala Native a gagné en maturité avec la finalisation de certaines fonctionnalités en termes de couverture du langage Scala. Scala Native v0.1 prend en charge l'ensemble du langage Scala, y compris les fonctionnalités plus avancées, « avec des différences sémantiques négligeables », d’après l’équipe du projet.

Parmi les autres fonctionnalités intéressantes de cette première version, on note également une interopérabilité transparente avec le code natif, mais également la prise en charge des IDE Scala existants. À cela, on peut ajouter encore une intégration parfaite avec sbt (simple-build-tool), un outil de build dont l'objectif est de fournir des fonctionnalités basiques et avancées très simples à implémenter sur un projet Scala ou Java. Scala Native v0.1 supporte également, mais en partie, les bibliothèques JDK de base.

Source : Blog Scala

Et vous ?

Que pensez-vous de Scala Native ? L’avez-vous déjà testé ?
Quelles opportunités offre-t-il pour Scala ?
Quelles sont, d’après vous, ses limites ?

Voir aussi :

Scala Native : un générateur de code natif pour accéder au bas niveau depuis le langage Scala
Feuille de route pour Scala 2.13 : collections, modularisation et améliorations de performance pour le compilateur

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !