Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Cloud : Microsoft annonce son intention de faire usage de serveurs ARM dans ses datacenters
Quel impact sur le marché des serveurs d'entreprise ?

Le , par Patrick Ruiz, Rédacteur
L’annonce a été faite hier par la voix de ses leaders techniques en marge de l’ouverture de l’OCP (Open Compute Project) Summit. Microsoft travaille main dans la main avec les fournisseurs ARM dans le but d’intégrer au maximum les possibilités offertes par la gamme de serveurs basés sur l'architecture à son offre cloud.

Les raisons d’un choix

Chez Microsoft on est très observateur des avancées technologiques et de la panoplie de choix qu’elles offrent à un moment donné. Le géant estime que désormais, la variété de serveurs d’entreprise qui s’offre à lui est trop importante. Seulement de toutes ces offres, l’une se distingue des autres à ses yeux : celle d’ARM. Le constructeur estime que l’écosystème autour de l’offre ARM est suffisamment mature (riche en fournisseurs de qualité comme Qualcomm ou Cavium) et a fait ses preuves dans d’autres secteurs comme celui du mobile. L’on évoque également la possibilité (après études) de s’adapter à moindre coût à une demande de ressources de plus en plus importante sur le cloud, ce, en mettant en œuvre des serveurs à base de processeurs ARM.

Ses retombées

Microsoft s’associe donc à Qualcomm et Cavium et réussit à porter Windows server sur l’architecture ARM. Microsoft, Qualcomm et Cavium présenteront des serveurs ARM (le Qualcomm Centriq 2400 ARM – première photo et le ThunderX2 ARMv8-A de Cavium) faisant tourner Windows server dans le cadre de l’OCP en cours.





Cette collaboration des trois entreprises ne s’arrête pas là. Dans le cadre du projet Olympus, elles travaillent main dans la main à mettre sur pied un serveur cloud open source, une initiative de Microsoft.

Bref état des lieux du marché des serveurs d’entreprise

Bien que l’on note un fort intérêt de la part de Microsoft pour les serveurs cloud à base de processeurs ARM, il faut rappeler que le géant du marché reste Intel qui concentrerait à lui seul 98 % de parts. Chez cet autre géant, on commente sur les choix de Microsoft en estimant qu’il est du droit de ce dernier de tester toutes les possibilités qui s’offrent à lui. Intel compte néanmoins sur les performances des serveurs à base de processeur Xeon pour continuer à garder la main mise sur celui-ci. Soulignons au passage qu’au-delà de son hégémonie, Intel participe comme contributeur au projet Olympus au même titre que Qualcomm et Cavium, de quoi susciter des questions quant à la stratégie de Microsoft en ce qui concerne le cloud.

Sources : Bloomberg technology, ARM Community


Et vous ?

Pensez-vous que cet intérêt pour ARM soit un signe de la fin de l'hégémonie d'Intel sur le marché des serveurs ?

Voir aussi :

[HPC] Le premier superordinateur ARM sera anglais,Isambard permettra de comparer différentes technologies de calcul à haute performance


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 18:59
pour des minis serveur style raspberry voir plus puissants je pense que l'offre ARM est intéressante.

Pour les grosses infra par contre l'efficacité énergétique par rapport au xeons et quasi identique pour des cpu ARM plus cher, je reste encore très réservé sur l'avenir de l'ARM sur le marché de la haute performance ou l'on voit que des que l'on monte en puissance l'arm et tous aussi énergivore que le x86 d'intel.

J'appuie mon avis uniquement sur les tests que j'avais réalisé il y'a 6 mois sur des cavium 48cores, il me semble au passage que Qualcomm avait abandonnée le marché HPC de ces cpu ARM ?

je suis plus optimiste sur les serveur Naples d'AMD qui pourrait offrir un bon rapport perf/watt à un prix inférieur à intel. Si Naple rivalise avec les Xeons je prévois une bonne et saine concurrence et donc une baisse des tarifs assez conséquente qui enterrera l'arm.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 20:34
Je ne pense pas que l'ARM soit adapté au CLOUD du format actuel mis il est tout à fait viable pour des grappes de serveur de calcul parallélisés.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 20:48
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Je ne pense pas que l'ARM soit adapté au CLOUD du format actuel mis il est tout à fait viable pour des grappes de serveur de calcul parallélisés.
même pas malheureusement, le cavium thunderX 48core et moins performant qu'un E5-2699 v3 18coeurs... j'ai réussie avec du code optimisé à me rapprocher du 2699 v4 avec ces 22 core mais il était toujours en dessous. le tdp entre les 2 cpu se joue à 20w de plus pour le xeon 22core.

Pour moi (et pour mon patron aussi) c'est clairement pas intéressant.
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil