Comment émuler Windows 98 sur un Raspberry Pi
Et en faire une montre-bracelet ?

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Dans une précédente discussion, nous vous annoncions la sortie du Raspberry Pi Zero W. Nous avions à cet effet consigné dans un tableau une liste de systèmes d’exploitation utilisés avec les nano-ordinateurs de cette famille. Vous avez sûrement remarqué que l’OS Windows 10 IoT core apparaissait dans cette liste. Jetez un oeil à la page GitHub de Microsoft pour avoir des détails concernant son installation sur un Raspberry Pi (RPi). Maintenant, si vous êtes un nostalgique des systèmes d’exploitation Windows 98 et antérieurs, suivez le guide Michael Darby au travers de quatre grandes escales pour savoir comment étendre votre liste de systèmes d’exploitation destinés à tourner sur les RPi.

PREMIÈRE ÉTAPE : Se procurer le bon équipement

Composants matériels requis

  • Un écran tactile 320×240 (Adafruit PiTFT 2.4")
  • Un boitier pour Raspberry Pi modèle A+
  • Un Raspberry Pi modèle A+
  • Une batterie au lithium polymère (LiPo) de capacité 1000mAh
  • Une alimentation PowerBoost 500C
  • Un commutateur SPDT pour plaque à essai Adafruit
  • De la colle Sugru
  • Des ventouses de fixation murale
  • Un bracelet ajustable marque Velcro
  • Un câble USB-A vers Micro USB
  • Un connecteur mâle 40 broches pour Raspberry Pi Zero
  • Une rallonge de connecteur mâle 40 broches
  • Un radiateur pour Raspberry Pi
  • Un kit de vis au nylon
  • Un jeu d’écrous au nylon


Composants logiciels requis :

  • NOOBS, Windows 98


Outils de travail :

  • Un fer à souder générique


DEUXIÈME ÉTAPE : effectuer la mise en forme du bracelet

  • Souder le connecteur mâle 40 broches à la carte RPi
  • Souder la rallonge à l’écran tactile
  • Fixer le radiateur au processeur ARM
  • Fixer l’ensemble rallonge + écran au connecteur mâle 40 broches du RPi


À ce stade, la face avant de votre bracelet est prête, reste maintenant à apprêter la face arrière.

  • Munir l’alimentation PS500C d’un interrupteur ON/OFF (confer lien configonoff)
  • Munir l’alimentation PS500C d’un connecteur USB
  • Connecter la batterie à l’alimentation PS500C (confer lien USB)
  • Se servir de la colle Sugru pour fixer l’ensemble alimentation/batterie au bas de la carte RPi


Le rendu à ce stade devrait être similaire à celui-ci :


TROISIÈME ÉTAPE : configuration logicielle

Elle se déroule en quatre temps : installation de NOOBS sur une carte SD, création d’un fichier image (.img) de l’OS Win98, téléchargement de l’émulateur QEMU sur le RPi et enfin le lancement de l'émulation de Windows 98. Pour l’installation de NOOBS et la création du fichier image requis, vous référer à cet excellent tutoriel. Pour ce qui est du téléchargement de QEMU taper la commande : sudo apt-get update && sudo apt-get install qemu –y. Une fois QEMU téléchargé, il ne reste plus qu’à lancer l’émulation de Windows 98 par le biais de la commande : qemu-system-i386 -localtime -cpu 486 -m 96 -hda win98.img. La fenêtre QEMU devrait donc s’afficher et amorcer le démarrage de Windows 98.

QUATRIÈME ÉTAPE : touches finales

Michael Darby précise que le mauvais arrêt de l’émulation peut entrainer la corruption des données sur la carte SD. Pour cela, il conseille de munir le système d’un moyen d’extinction à partir des boutons poussoirs disponibles sur l’écran tactile. Il propose pour cela un ensemble de lignes de code en Python (confer source hackster), lesquelles sont à sauvegarder dans le fichier « buttons.py » qu’on copiera dans le répertoire /home/pi.

Il recommande ensuite la création d’un fichier .sh pour l’automatisation de la commande QEMU : qemu-system-i386 -localtime -cpu 486 -m 96 -hda win98.img. Ce fichier sera nommé qemu_win98_launch.sh et sauvegardé dans le répertoire /home/pi. Ces fichiers doivent être exécutés à chaque démarrage du RPi, il en recommande donc la copie dans le répertoire /etc/local par le biais des commandes :
/usr/local/bin/fbcp & python /home/pi/buttons.py & ./home
/pi/qemu_win98_launch.sh


Selon lui, à ce stade, le RPi est prêt pour émuler Windows 98 via QEMU.

RÉSULTATS

Si vous avez respecté les étapes ci-dessus à la lettre, vous devriez obtenir les résultats ci-dessous :


Une réalisation pour le fun comme le précise Michael Darby lui-même. Elle aura néanmoins le mérite selon nous d'ouvrir un nouveau pan de réflexion sur les possibilités d'utilisation des cartes RPi.

Source : hackster, GitHub, configonoff, USB

Et vous ?

Que pensez-vous de cette tendance Do it Yourself ?

Laquelle de vos réalisations vous rend particulièrement fier ?

Voir aussi   :

Microsoft embarque un nouveau Windows sur la carte Galiléo d'Intel à destination des adeptes du DIY, il serait aussi compatible avec la carte Arduino

La liste de Noël de Developpez (part. 3), « Trucs de Geek »


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de EliXirr EliXirr - Membre du Club https://www.developpez.com
le 16/03/2017 à 10:26
Quelqu'un avait envie d'un vrai pipboy ^^ Bravo en tout cas
Offres d'emploi IT
Ingénieur réseau
Criteo - Ile de France - Paris (75000)
Développeur web magento h/f
AveniRHeseau - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Consultant(e) testing débutant(e)
Sogeti France - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil