Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

CA Technologies amorce l'acquisition de Veracode
Pour renforcer sa présence sur le marché de la sécurisation du DevOps

Le , par Stéphane le calme

20PARTAGES

2  0 
CA Technologies a annoncé être en train de faire l’acquisition de Veracode, fournisseur d'une plateforme SaaS qui permet de vérifier la sécurité des applications développées, achetées ou externalisées, ainsi que des composants tiers. L’opération, qui devra s’achever au premier trimestre 2018, coûte approximativement 614 millions de dollars en cash à CA Technologies.

Le but est de renforcer sa présence sur le marché de la sécurisation du DevOps via l’automatisation et l’évolutivité des tests de sécurité des applications pour les développer et déployer plus rapidement en réduisant les défauts. Fort de ses 1400 clients, Veracode devrait permettre à CA Technologies d’étendre sa « stratégie de commercialisation » à des entreprises clients de taille moyenne.

Rappelons qu’avant cette opération, Veracode avait levé 114,26 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs comme 406 Ventures, Atlas Venture, Cross Creek Advisors, Founders Circle Capital, In-Q-Tel (le fonds de la CIA), Meritech Capital Partners, Polaris Partners, Rovi Corporation, StarVest Partners, Symantec, Telus Ventures et Wellington Management.

Commentant cette opération, Ayman Sayed, président et directeur produit de CA Technologies, a rappelé que « selon le Département américain de la Sécurité intérieure (DHS), 90 pour cent des incidents de sécurité résultent d'exploits contre des défauts de logiciels. Ce pourcentage implique que les vulnérabilités du logiciel sont le résultat d'un développement défectueux et conduisent à la plus grande cybermenace de toutes » .

Aussi, il a estimé « qu’il est de plus en plus important d’intégrer la sécurité dès le début du processus de développement pour répondre aux opportunités du marché de manière sécurisée ». Et d’ajouter que « cette opération va unifier les portefeuilles de sécurité et de DevOps de CA à travers une plateforme SaaS qui intègre de façon transparente la sécurité dans le développement applicatif ».

En décembre dernier, CA Technologies a déclaré avoir signé un accord en vue d'acquérir Automic Holding, une entreprise de logiciels d'automatisation des affaires basée à Vienne. La société a également acquis l'an dernier BlazeMeter, un fournisseur de tests continus de performance d’applications open source ainsi que l'entreprise d'analyse Mobile System 7. Des acquisitions qui donnent à CA un large éventail d'offres pour les entreprises.

D'ici 2019, selon Gartner, plus de 50 % des initiatives des sociétés en matière de DevOps vont intégrer des tests de sécurité des applications. En 2016, cette part était estimée à tout juste 10 %.

Source : billet CA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !