Réalité mixte : Microsoft dévoile un nouveau kit de développement d'applications AR/VR
Il sera disponible dès la fin de ce mois

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Microsoft ne veut pas rater le virage de la réalité virtuelle et augmentée. Lors d’une présentation cette semaine dans la Game Developers Conference (GDC) à San Francisco, la firme a levé le voile sur un nouveau casque d’Acer conçu spécifiquement pour le développement d'applications de réalité virtuelle.

Le géant du logiciel a fait savoir que ce casque va être disponible vers la fin de mars pour un nombre restreint de développeurs. Néanmoins, tous ceux qui ont assisté à la session de Microsoft au GDC auront leur casque gratuitement, le but étant de pousser les développeurs à créer plus d’applications VR pour Windows 10. L’éditeur a fait savoir que ces kits de développement dont le prix démarrera à 299 dollars sont toujours attendus pour une livraison aux utilisateurs plus tard cette année.


L’année dernière, Microsoft a annoncé une association avec différents constructeurs afin de créer des casques de réalité virtuelle compatibles avec la technologie Windows Holographic pour PC sous Windows 10. L’éditeur a par ailleurs changé d’appellation pour Windows Holographic, qui devient Windows Mixed Reality.

C’est le premier lancement d’un casque de Windows Mixed Reality que Microsoft a dévoilé l’année dernière. Ces casques sont supposés se démarquer de la concurrence en raison de leurs prix plus abordables et leur support du tracking “inside-out” qui s’appuie sur des capteurs sur l’appareil pour déterminer la position de l’utilisateur, au lieu d’utiliser des trackers externes pour rassembler les données. C’est pourquoi Microsoft fait référence à la réalité mixte. « Nous utilisons ce terme de réalité mixte pour représenter ce spectre de la réalité augmentée à la réalité virtuelle et à tout ce qui se trouve entre les deux. Et d'une certaine façon, la transparence des lentilles (dans les dispositifs AR / VR est la différence entre la réalité augmentée et virtuelle) » expliquait à ce sujet Terry Myerson.

Quand Microsoft a commencé le développement de HoloLens, l’entreprise a travaillé dur pour rendre la solution puissante et autonome en même temps, pour que l’utilisateur n’ait pas à connecter son casque avec un PC pour fonctionner. Ces nouveaux casques de Windows Mixed Reality n'en sont pas encore là ; si le tracking inside-out leur permet d’être plus autonomes que HoloLens, vous aurez toujours à les connecter avec un PC. Néanmoins, et contrairement à la concurrence, ces casques fonctionnent avec des configurations beaucoup moins gourmandes, ce qui veut dire que plus d’ordinateurs seront en mesure de les utiliser et les gens n’auront pas à investir dans de nouvelles machines.

La plupart des casques de réalité virtuelle aujourd’hui comme la PlayStation VR s’appuient sur une caméra externe pour suivre les mouvements et adapter le système selon les directions de l’utilisateur. Cette solution marche très bien, mais elle n’est pas vraiment portable, ce qui limite le nombre de places où vous pouvez l’utiliser. Alternativement, les casques de téléphones mobiles comme le Samsung Gear VR sont plus portables, mais il leur manque la puissance et le tracking ainsi qu’une méthode facile de contrôle.

Ce kit de développement va permettre aux développeurs de tester leurs applications avant le lancement du casque pour le grand public. Le lancement de ce programme fait partie du plan de Microsoft pour rallier les développeurs et les pousser à concevoir des applications destinées aux appareils supportant Windows Mixed Reality, incluant entre autres le casque d’Acer, Asus, Dell, HP, Lenovo et 3Glasses. Tous ces constructeurs proposent des casques qui tournent sous la même partie logicielle de Mixed Reality qui a fait tourner Microsoft HoloLens, seule l’approche diffère.

Cette annonce de Microsoft ainsi que le rebranding de Microsoft Holographic à Windows Mixed Reality indique à quel point ce système est important pour l’éditeur qui va le proposer dans chaque PC avec la prochaine Creators Upadate de Windows 10. Son utilité sera de fournir un substrat cohérent pour le développement d’applications qui s’exécutent dans des espaces virtuels en 3D, qu’ils soient visualisés dans des casques avec des visières transparentes ou opaques. Microsoft va fournir également des conseils sur la création de ces applications ainsi que sur leur portage de HoloLens et les autres plateformes de réalité virtuelle.

Les développeurs de jeux intéressés et qui veulent mettre la main sur le nouveau kit de développement peuvent s’enregistrer dans le programme ID@Xbox. Il n’est pas clair si Microsoft va donner la priorité à certains pays sur d’autres ou si le casque va être disponible globalement. L’éditeur n’a pas fourni également de détails sur le prix du casque.

Source : Business Insider

Et vous ?

Que pensez-vous de la solution proposée par Microsoft ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de kilroyFR kilroyFR - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 07/03/2017 à 0:48
Autant dans certains domaines professionnels (ex: formation professionnels sur des machines etc.) j'ai le sentiment que ca peut marcher mais a la maison je vois mal un particulier se balader avec le casque sur la tete a gesticuler pour un oui ou un non; 'a la minority report'.
Enfin l'avenir dira si ca a un interet ou pas ou si ca fait un flop comme la TV 3D avec toutes ses promesses...
Avatar de Nighty22Night Nighty22Night - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 11:16
Je vois pas bien l’intérêt de ce nouveau casque, c'est simplement un concurrent aux casques de VR ? . Ceci-dit par contre, l'Hololens a un sacré avenir. Je bosses dessus tous les jours à la Société Générale, et ici, on est très très confiant quand à son avenir, d'abord par les fonctionnalités qu'il offre, c'est vraiment une technologie incroyable, et puis, en vue de comment la concurrence prends ça au sérieux, cela prouve que la realité mix va énormément se développer durant 2017-2018, aussi bien pour les particuliers que pour les pros.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil