Ruby on Rails 5.1 bêta 1 est disponible, cette version apporte un lot d'améliorations,
Dont la gestion des dépendances JavaScript et le cryptage

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Le lancement de la prochaine version de Rails on Rails est en approche, en attendant, les développeurs peuvent tester la Rails Rails 5.1.0 bêta 1 du framework web côté serveur. La première version bêta de la mise à jour 5.1 offre un lot de nouveautés. Elle permettra aux développeurs de gérer les dépendances JavaScript avec le gestionnaire de paquets Yarn de Facebook. Rails 5.1 offre également de multiples améliorations, comme le cryptage et les tests système.

Dans un billet de blog, l’équipe de développement a publié les principales nouveautés. La future version 5.1 de Rails apporte la gestion de dépendances JavaScript de Npm par le biais du nouveau gestionnaire de paquets Yarn de Facebook. Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs seront en mesure d’accéder directement à des bibliothèques comme React via npm. Les actifs sont disponibles dans un pipeline, et le binstub bin/Yam - un exécutable enveloppé dans un script - sert à ajouter les dépendances.

Une autre amélioration dans la bêta concerne cette fois la possibilité de compiler JavaScript à l’aide du module bundler Webpack. Il y a une variété de modules bundlers et de compilateurs qui vont avec JavaScript, mais l’équipe de développement de Rails a opté pour Webpack du fait qu’il est en train de devenir le choix le plus adapté. Webpack est un module bundler qui prend les modules avec leurs dépendances et génère des assets statiques pouvant être utilisés sur le navigateur. Avec Rails 5.1, les développeurs peuvent utiliser Webpack avec Rails via un gem Webpacker qui permet aux développeurs de configurer automatiquement les nouveaux projets avec -webpack.

Quant au gem, il inclut des installeurs et des fichiers de configuration qui facilitent l’usage de Webpack. À noter cependant que Rails 5.1 supprime jQuery en tant que dépendance par défaut. Depuis la réécriture de Rails-UJS (Ruby on Rails unobtrusive scripting adapter for jQuery) pour permettre l’utilisation de Vanilla JS, un framework multiplateforme qui sert à créer de puissantes applications JavaScript, cette dépendance n'est plus nécessaire.

Cette version de Rails inclut également une solution pour les systèmes de tests pour Ruby appelée Capybara. En effet, Rails inclut un emballage de la bibliothèque Capybara Ruby pour les tests d'application, elle est préconfigurée pour le navigateur Chrome et fournit des copies d'écran des défaillances.

Rails 5.1 dispose aussi d’une fonction de gestion cryptée des secrets. La fonction des secrets chiffrés a été inspirée par Sekrets du développeur Ara T. Howard, une ligne de commande et une bibliothèque utilisée pour gérer les fichiers chiffrés et les réglages dans les applications Rails et ses dépôts. La fonction bin/rails secrets:setup permet de configurer un fichier de secrets crypté. Elle génère une clé maître pouvant être stockée en dehors du référentiel, ce qui laisse aux développeurs la possibilité de créer des secrets de production.

L’équipe de développement attend désormais le feedback des développeurs qui devront tester cette version bêta du framework. Il faut savoir que Basecamp 3 est déjà disponible dans cette bêta qui inclut également des centaines d’améliorations et de correctifs pour le framework, a écrit Heinemeier Hansson.

Source : blog Rails

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de jolt-counter jolt-counter - Membre du Club https://www.developpez.com
le 01/03/2017 à 0:03
pour permettre l’utilisation de Vanilla JS, un framework multiplateforme qui sert à créer de puissantes applications JavaScript

C'est une blague j'espère...
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 01/03/2017 à 0:12
Citation Envoyé par jolt-counter  Voir le message
C'est une blague j'espère...

C'est pas trolldi aujourd'hui, non ?

http://vanilla-js.com/
Avatar de jolt-counter jolt-counter - Membre du Club https://www.developpez.com
le 01/03/2017 à 13:42
Citation Envoyé par Coriolan  Voir le message
C'est pas trolldi aujourd'hui, non ?

http://vanilla-js.com/

Du coup, je sais toujours pas si c'est ou troll ou pas, mais dans le doute je répond.

vanillajs est une blague, en fait c'est juste du JavaScript standard sans bibliothèque tierces comme JQuery, MooTools, Dojo, Angular...

Ça vient du fait que beaucoup de développeur JavaScript côté client utilisent systématiquement une bibliothèque tierce pour manipuler le DOM et l'AJAX alors que des fonctions natives existes déjà en JavaScript.
Le problème (ou l'avantage selon le point de vue) de JQuery et compagnie, c'est que ces bibliothèques fournissent des fonctions qui remplacent toutes les fonctions standard pour manipuler le DOM et l'AJAX et même des fonctions utilitaires comme JQuery.each qui remplace la méthode standard Array.forEach. Du coup beaucoup de développeurs web ont appris à utiliser JQuery et cie sans vraiment apprendre le JavaScript ce qui résulte en une méconnaissance générale des concepts du JavaScript (perso j'ai réappris le JavaScript quand j'ai commencé à utiliser NodeJS).
Sur le site de vanillajs on voit des comparaisons de codes entre du JavaScript sans bibliothèque tierces et du JavaScript avec la bibliothèque JQuery et on remarque que niveau taille et complexité de code il y a quasiment pas de différences.

JQuery et les autres bibliothèques tierces étaient utiles quand il fallait supporter les vieilles versions d'internet explorer qui utilisaient une norme du JavaScript différentes que les autres et donc avaient beaucoup d'incompatibilités avec les autres navigateur. (Par exemple sur IE8 il faut utiliser attachEvent au lieu de addEventListener pour ajouter un écouteur d’événement sur un élément du DOM).
Mais depuis IE9, un nouvel interpréteur JavaScript nommé Chakra a remplacé l'ancien interpréteur JScript et implémente bien mieux la norme ecmascript 5+ utilisé par les autres navigateurs (83% sur IE9 et 99% sur IE10+ contre 12% sur IE8. Source https://kangax.github.io/compat-table/es5/).
Du coup aujourd'hui utiliser une bibliothèque externe comme JQuery pour manipuler le DOM et Ajax a moins d'intérêt qu'il y a 5 ans où il fallait absolument supporter IE8-.

Plus d'info sur le passage de JQuery a du JavaScript standard. http://youmightnotneedjquery.com/
Contacter le responsable de la rubrique Accueil