Rachat des services Yahoo : Verizon sur le point d'obtenir une réduction de 250 millions de dollars
Ainsi que le partage des frais liés aux piratages

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Après plusieurs années difficiles pour générer des bénéfices avec ses services de messagerie et d’autres produits par ailleurs, Yahoo a annoncé en février dernier qu’elle cherchait un repreneur pour son cœur de métier sur internet comprenant les services Yahoo News ou encore Yahoo Mail. Après quelques mois de recherches et de négociations, l’ancienne gloire des services de messagerie a finalement trouvé un nouvel acquéreur avec Verizon qui s’est proposé de racheter ces différents services y compris des propriétés immobilières pour un montant de 4,8 milliards de dollars.

Alors que l’entreprise était en bonne voie pour conclure son affaire au prix initialement convenu, un premier rapport faisant état d’un piratage datant de 2014 qui concernait 500 millions de comptes est parvenu au grand public. N’ayant pas encore fini de digérer ce revers, quelques semaines après cette annonce, un autre rapport desservant l’image de Yahoo est encore parvenu à la connaissance du public. Il informait que Yahoo a contribué à aider les agences américaines (la NSA et le FBI) afin d'espionner le contenu des mails des utilisateurs de Yahoo. ‎

Bien évidemment, ces faits sont suffisamment graves pour attirer l’attention de Verizon sur une éventuelle révision du contrat en cours de conclusion. Tim Armstrong, le patron d’AOL, la filiale de Verizon à laquelle sera rattaché Yahoo, a donc rencontré les responsables de la société piratée pour réclamer une réduction d’un milliard de dollars sur le contrat de 4,8 milliards de dollars. Si ces premières informations ont pu susciter une telle réaction de la part de Verizon, imaginez quelle sera l’attitude de Verizon en apprenant par la suite que Yahoo a été victime d’un piratage de plus d’un milliard de comptes.

Face à tous ces faits, Verizon a annoncé qu’elle examinait l’impact causé par ces différentes violations et étudiait la possibilité de réduire le montant de la transaction. Depuis quelques heures, des sources proches du dossier annoncent que la société se rapproche d’un accord avec Yahoo pour une réduction du montant de l’acquisition de l’ordre de 250 à 350 millions de dollars, par rapport au montant initialement fixé à 4,83 milliards de dollars (4,56 milliards d’euros). Mais en plus de cette réduction, un compromis aurait été également trouvé afin de partager les responsabilités légales liées aux différents piratages. Après la divulgation de ces informations, le titre de Yahoo a connu un bond de 1,3 %, tandis que celui de Verizon a chuté de 0,67%.

Pendant que les négociations sont serrées autour du montant de la réduction, certaines personnes se demandent si cela n'est pas juste une aubaine pour Verizon afin grignoter sur le montant de l'acquisition. En d'autres termes, Verizon aurait simplement sauté sur l'occasion pour réduire la note de frais. D'autres par contre estiment que cette requête pour une réduction est justifiée, dans la mesure où ces événements pourraient écorner sérieusement l'image des services Yahoo acquis et dilués ainsi la valeur des biens acquis. A ce propos, il faut souligner que depuis la divulgation des différents cas de piratage, l'on a noté parallèlement une croissance du nombre d'inscription pour le service de messagerie chiffrée ProtonMail.

Revenant sur les dernières informations ayant fuité de cette affaire, des sources anonymes affirment que les actionnaires de Yahoo devraient approuver l'entente révisée. Une annonce devrait être faite à ce sujet dans les jours ou les semaines à venir.

Source : Reuters, Bloomberg

Et vous ?

Que pensez-vous de la demande de réduction de Verizon ? Est-elle opportuniste ou justifiée ?

Voir aussi

Yahoo confirme le piratage de plus d'un demi-milliard de comptes, la société attribue l'attaque à un groupe parrainé par un État
Yahoo annonce le piratage de plus d'un milliard de comptes dans une autre violation de sécurité datant du mois d'août 2013

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 16/02/2017 à 18:21
Pour l'instant, j'estime que la marque Yahoo va complètement disparaitre de la même manière que Netscape et que les investisseurs en seront pour leur frais.

Ils auraient du mettre l'accent sur des services à très forte valeur ajoutée comme Google a su le faire dès l'origine, ce qui leur aurait permis de tirer parti de leur très forte communauté d'utilisateur.
Mais là ils ne proposent aucun services d'un niveau de qualité supérieur à ce qui se faisait dans les années 90, rien qu'un petit groupe de codeur déterminés ne puisse refaire en quelques mois.

Mais pour faire cela, il faut un visionnaire à la tête de l'entreprise, pas une Marissa Mayer qui a une vision uniquement marketing. Cela ne l'empêche pas d'être estimable, mais ce n'est pas la personne qu'il fallait.

Finalement, il ne reste d'un petit zeste de coolitude pour la marque... il aurait fallu rentre obligatoire la projection du film "the social network" auprès des investisseurs et de l'état major.

Qu'on rachète une marque aussi emblématique pour "seulement" 4,8 milliards$ alors qu'Oracle racheta le constructeur Sun pour 7 milliards, permet de mesurer l'immensité du désastre.
Offres d'emploi IT
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil