Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ASUS condamné à verser 1405,90 euros à un consommateur
Les plaintes contestant les logiciels pré-installés augmentent en France

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Asus condamné à verser 1.405,90 euros à un consommateur, les plaintes contestant les logiciels pré-installés augmentent en France

L'information vient de tomber. Le taïwanais Asus a été condamné par le tribunal de Lorient (Bretagne) à verser la somme de 1.405,90 euros d'indemnités à un français qui avait acheté un ordinateur portable de la marque. En effet, le consommateur s'est plaint de la présence forcée du système d'exploitation Windows de Microsoft sur sa machine, dénonçant un "achat obligatoire" de la licence du logiciel.

Windows est en effet pré-installé d'office sur les machines du constructeur et sa désinstallation est impossible. Le client mécontent, affirmant ne pas vouloir utiliser l'OS de Microsoft, a attaqué Asus en justice après que ce dernier ait refusé de lui rembourser les 205 euros demandés (représentant une licence Windows Vista) cet été.

Asus ayant fait appel de la décision du juge, qui donnait raison au consommateur, l'affaire fut revue et le fabriquant asiatique fut finalement condamné début novembre à verser plus de 1.400 euros au plaignant (qui avait acheté sa machine 1.100 euros).

La nouvelle nous a été communiquée par l'Association francophone des utilisateurs de logiciels libres (Aful), qui déclare dans son communiqué de presse que "La plupart des constructeurs d'ordinateurs s'obstinent à ignorer les souhaits des consommateurs en ne leur laissant pas le choix du système d'exploitation à installer sur leur machine. En dépit d'un nombre toujours croissant de décisions de justice estimant que ces méthodes de vente, forcées, sont contraires aux droits des consommateurs, les constructeurs et la plupart des revendeurs continuent de vouloir contraindre les consommateurs à acheter des licences pour des logiciels qu'ils n'ont pas nécessairement souhaités (...), en même temps que l'achat de leur matériel informatique" .

En avril, c'est Acer qui était sanctionné dans le cadre d'une affaire similaire ; tandis qu'en décembre 2008, Dell avait dû rembourser 180 euros à un particulier français qui ne voulait pas utiliser les logiciels Windows pré-installés sur son nouvel ordinateur. En février 2008, c'est Asus qui avait déjà été condamné à rembourser un consommateur pour les mêmes raisons.

Source : Le communiqué de presse de l'Aful

Les plaintes pour demander le remboursement des licences logicielles inutilisées sont de plus en plus fréquentes en France, Asus avait d'ailleurs déjà été condamné pour des faits similaires en février 2008. QUe pensez-vous de ce type de procédures ?

Selon-vous, les constructeurs devraient-ils cesser d'imposer l'installation de certains logiciels dans leurs machines ? Quelle alternative serait envisageable ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rushtakn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 8:52
Ah ? La desinstallation de windows est impossible ?

Ceci dit je reconnais que c'est bien lourd d'avoir en plus de son windows toute une serie d'application en version d'essai dont on n'a absolument pas besoin et qui viennent polluer le systeme.
1  0 
Avatar de darknico
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 9:22
Citation Envoyé par rushtakn Voir le message
Ah ? La desinstallation de windows est impossible ?

Ceci dit je reconnais que c'est bien lourd d'avoir en plus de son windows toute une serie d'application en version d'essai dont on n'a absolument pas besoin et qui viennent polluer le systeme.
avec les portables "tagués" c est super galère.
1  0 
Avatar de seddik_saber
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 9:30
qu'es que c'est cette histoire de portable tague??
1  0 
Avatar de smyley
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 9:35
Et ça repars dans le même débat stérile ...

D'ailleurs si " la désinstallation de Windows est faisable, même si pas forcément évidente pour un consommateur lambda ", je suppose qu'il est donc évident pour un utilisateur lambda de se dire qu'il ne veux pas Windows et exiger Linux (ou Mac ! ) sur son PC ... non ? à moins qu'il n'y ai en gros que les utilisateurs pseudo-expérimentés à se plaindre ... ceux qui savent désinstaller Windows ...

enfin bon, ça roule ça roule ...
1  0 
Avatar de bombseb
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 9:47
c'est quoi ce que vous appellez un portable tagué ??
1  0 
Avatar de Niark13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 10:11
Un portable tagué, ou tatoué en français, c'est ça :


Le tatouage du couple disque dur / BIOS

Des ordinateurs tatoués font leur apparition chez HP, Géricom et Packard Bell, empêchant l'installation de programmes autres que ceux prévus par le fabricant du système d'exploitation, apprend on de sources diverses. Une sorte de tatouage du matériel serait récemment apparue sur certains ordinateurs portables, afin d'empêcher l'installation pirate du système vendu avec l'ordinateur sur d'autres ordinateurs. L'intention est bonne, mais le système risque de poser problème.

Le BIOS et le disque dur disposent donc d'un identifiant commun. Dans ce cas, remplacer le disque ou le formater bloque le démarrage du PC. Le simple fait d'installer un multiboot Linux/Windows peut dans certains cas empêcher le démarrage de la machine ! Une panne de disque dur empêchera également le remplacement de celui-ci, puisque le nouveau ne sera pas tatoué (une manipulation de retatouage semble toutefois possible chez Packad Bell, résolvant ainsi une partie du problème).

Des problèmes de réinstallation et changement de système

C'est donc simple, installez Linux et plus rien ne sera bootable sur le disque dur, à moins de "bricoler" pour retatouer ce disque. Le Service Après Vente de HP a d'ailleurs confirmé oralement qu'un ''tatouage bios-disque'' avait était mis en place sur les ordinateurs portables. Ce tatouage bloqueait également le lancement de certains LiveCD. Toutefois, Packard Bell nous indique que, chez eux, il est possible de changer de système sans que cela pose problème, nous vous invitons donc à consulter leur forum si vous rencontrez des problèmes.

Un représentant de Packard Bell aurait également confirmé ce tatouage, ainsi que la mise en panne nécessitant une intervention de leur Service Après vente en cas d'utilisation de logiciels non acceptés.

Le problème ne réside finalement pas dans la présence du tatouage, mais plutôt dans le fait que rien n'est mentionné lors de l'achat. En effet, ces ordinateurs fonctionnent correctement et font ce pour quoi ils sont vendus : faire marcher Windows. Cependant, bien que les constructeurs proposent des solutions permettant de contourner le problème en cas de réinstallation ou de crash du disque dur, on peut se poser la question de l'évolution de ce genre de marquage du matériel dans le futur.
1  0 
Avatar de Sunsawe
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 10:31
Citation Envoyé par smyley Voir le message
Et ça repars dans le même débat stérile ...

D'ailleurs si " la désinstallation de Windows est faisable, même si pas forcément évidente pour un consommateur lambda ", je suppose qu'il est donc évident pour un utilisateur lambda de se dire qu'il ne veux pas Windows et exiger Linux (ou Mac ! ) sur son PC ... non ? à moins qu'il n'y ai en gros que les utilisateurs pseudo-expérimentés à se plaindre ... ceux qui savent désinstaller Windows ...

enfin bon, ça roule ça roule ...
Je ne suis pas sur d'avoir bien compris ton post mais... Le problème n'est pas vraiment de savoir si l'utilisateur sait ou pas déinstaller Windows, mais qu'il soit forcé de le payer! Qu'il en veuille ou pas!

C'est un peu le principe de... l'option obligatoire! c'est tellement ancré dans les esprits que ça semble normal. Mais qu'en dirait on, s'il s'agissait de voiture?

C'est comme se voir imposer une scellerie en cuir de canard bleu lors de l'achat du véhicule (et je te dis pas le prix du cuir de canard!) sous prétexte que si on n'en veut pas, c'est qu'on est aussi capable de la retirer soi-même...
1  0 
Avatar de Louis Griffont
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 10:32
Citation Envoyé par Ptigrouick Voir le message
Oui la désinstallation de Windows est faisable, même si pas forcément évidente pour un consommateur lambda. Et même encore moins depuis la magnifique invention des portables tagués somme le dit darknico. De toute façon le problème ne se situe pas à ce niveau, mais sur le fait qu'on force le consommateur à ACHETER une licence d'OS et des logiciels dont il n'a pas besoin.
Déjà, je ne vois pas un utilisateur Lambda installer de lui-même un Linux !
Et donc, il s'agit surement un utilisateur averti.
Alors, maintenant, un utilisateur averti qui râle parce qu'il a acheté Windows sans le savoir... laisser moi son nom et adresse, que jamais je ne l'embauche
Ensuite, s'il n'est pas capable de changer de système lui-même ou de trouver un PC sans OS, il devrait peut-être envisagé de changer de boulot !

J'y vois donc là plutôt une énième manœuvre d'un militant pro-linux pour râler contre le fait que leur jouet n'arrive décidément pas à devenir un OS viable !
1  0 
Avatar de Sunsawe
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 10:38
Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message

J'y vois donc là plutôt une énième manœuvre d'un militant pro-linux pour râler contre le fait que leur jouet n'arrive décidément pas à devenir un OS viable !
Et pourquoi pas le simple fait que pour une fois, la loi a été appliqué?
Que ce soit un utilisateur Linux ou pas, la loi dit qu'il a raison, alors pourquoi lui en vouloir de faire respecter ses droits?
Asus serait elle (l'entreprise) naturellement au dessus des lois?

Ou tentes tu de troller?
1  0 
Avatar de rushtakn
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/12/2009 à 10:40
Citation Envoyé par Louis Griffont Voir le message
Ensuite, s'il n'est pas capable de changer de système lui-même ou de trouver un PC sans OS, il devrait peut-être envisagé de changer de boulot !
La en l'occurence on parle de pc portables. Il n'en existe pas à ma connaissance qui soient vendus sans os.
1  0