Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

IBM s'offre la start-up de protection des bases de données Guardium
Pour un montant estimé de 225 millions de dollars

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
IBM s'offre la start-up de protection des bases de données Guardium, pour un montant estimé à 225 millions de dollars

IBM a confirmé officiellement l'acquisition hier de la start-up Guardium, créée en 2002 et qui est spécialisé dans la protection des bases de données avec une offre déclinée en appliance.

Big Blue est cependant resté muet sur les détails financiers de la transaction. Des rumeurs évoquent le chiffre de 225 millions de dollars. Autant dire que la compagnie ne lésine pas quand il s'agit de sécurité ! Les attaques par injection SQL ont fortement augmenté depuis 2008, ce qui pourrait expliquer ce geste.

Guardium protège les données de clients aussi prestigieux que Microsoft, Oracle, Sun ou IBM et voit ses technologies équiper plus de 450 datacenters à travers le monde.

IBM intègrera son nouvel achat dans sa section d'Information Management Software et déclare, dans un communiqué de presse, que cette acquisition s'inscris dans sa stratégie actuelle d'investir plutôt dans des programmes pour entreprise que dans du matériel.

Source : Communiqué de presse d'IBM

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/12/2009 à 7:19
La mode revient à ces achats délirants de petites boites ?
Mais peut-on encore s'appeler startup quand on "protège les données de clients aussi prestigieux que Microsoft, Oracle, Sun ou IBM"?
1  0