France : une école de codage informatique bientôt ouverte à Lyon
Car près de 8 000 postes seraient non pourvus dans la région selon Laurent Wauquiez

Le , par Malick SECK, Community Manager
Xavier Niel

Évoquant les problèmes que rencontrent les entreprises technologiques situées en Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon pour trouver des collaborateurs dans le domaine de l'informatique, le président LR (parti Les Républicains) de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez et le célèbre homme d’affaires Xavier Niel viennent d'annoncer la création d'une école de codage informatique dans la région. « Les start-ups ne trouvent pas de collaborateurs et sont bridées dans leur développement. », a déclaré Reuters. L'annonce est faite par l'éditeur en ligne Reuters qui nous informe également que l'école se basera sur le modèle de l'école 42 parisienne et sera en mesure d'accueillir environ trois cents (300) étudiants à partir du mois de septembre prochain.

Toutefois, l'homme d'affaires Xavier Niel a tenu à préciser que l'école de formation parisienne, en l'occurrence l'école 42, qu'il a mise en place en 2013, a connu un important succès. Ainsi, il compte mettre l'expertise de cette dernière au profit de l'école lyonnaise qui verra bientôt le jour. « L'école 42 parisienne est gratuite, ouverte aux jeunes avec ou sans bac, et forme à des métiers bien rémunérés. Le cursus s’effectue sur trois ans, mais force est de constater que certains étudiants trouvent déjà du travail au cours de leurs stages », a déclaré Xavier Niel. Il ajoute que l’école ne dispense pas de diplômes, et considère que cela n'a pas une grande importance, d'autant plus qu’à l’arrivée, les étudiants trouvent un travail.

D'après les informations fournies par Reuters, un investissement annuel de cinq (5) millions d'euros serait prévu par la région lyonnaise pour appuyer l'école de codage informatique dont le nom n'est pas encore connu. « Pour cette école de codage qui n’a pas de nom, la région compte investir quelque 5 millions d'euros par an. Installée tout d’abord sur un site de 3 400 m2 dans le quartier de la Confluence, la nouvelle école devrait, d’ici la rentrée 2019-2020, rejoindre le futur campus du numérique rhônalpin que Laurent Wauquiez projette d’installer à Charbonnières-les-Bains sur les 11 hectares de l’ancien siège du Conseil régional », a rapporté Reuters.

Laurent Wauquiez


Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?
Est-ce qu'il y a vraiment 8 000 postes non pourvus de développeurs en Auvergne-Rhône-Alpes ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de maske maske - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 11:35
Citation Envoyé par Malick SECK Voir le message
France : une école de codage informatique bientôt ouverte à Lyon,
car près de 8 000 postes seraient non pourvus dans la région

Que pensez-vous de cette initiative ?
Que la seule source d'informations, c'est Xavier Niel, et qu'elle est partisane et non fiable. "42 a connu un important succès" ? Ah ouai ok. C'est quoi les critères ? Quelles sont les indicateurs pour dire ça, dans quels contextes ?

8000 postes non pourvus, mais des postes de quoi ? Pour qui ? Dans quelle industrie ? Payé combien ?

"Coder", c'est qu'une partie du métier. D'où qui nous sort qu'il faut "8000" codeurs pour "faire exploser les startups" ?

Je comprend bien que l'initiative est appréciée : il apporte du pognon et des promesses d'emploi - par lui, par la qualité de sa formation ou par le bassin en attente de "codeurs". Mais j'aimerais bien d'autres sources et d'autres analyses que celles du principal intéressé (financièrement...).
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 11:43
Citation Envoyé par maske Voir le message
8000 postes non pourvus, mais des postes de quoi ? Pour qui ? Dans quelle industrie ? Payé combien ?
Une piste de réponse sur le chiffrage des postes non pourvus : ce sont les offres postées au pôle emploi et retirées sans avoir débouché sur une embauche, multipliées par 3 (puisque pôle emploi concentre 1/3 des offres) : https://www.monde-diplomatique.fr/2015/02/CLOUET/52623
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 11:46
Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie! Il manque 8'000 informaticiens que dans la région de Lyon... Cela doit faire des centaines de milliers pour tout l'Hexagone!!!!!!!

Comme il va de la pénurie d'informaticiens comme du kg de tomate en plein hiver, nul doute que nos salaires vont prendre l'ascenseur!!!! Je vous laisse, je vais mettre une cravatte, je sens que mon manager va m'appeler dans son bureau pour m'annoncer le triplement de mon salaire

A part cela, on nous prend pas pour des cons!!!
Avatar de coolspot coolspot - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 11:52
Et allez encore un article pour parler de la pénurie d'informaticien.

Franchement si on cumule sur toutes les régions et sur x année que ses articles sort on devrait pouvoir caler l'ensemble de la population française en poste d'informaticien non pourvus.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 12:03
Il y a toujours pénurie de stagiaires doués comme John Carmack prêts à payer pour bosser 80 heures par semaine, en effet.
Avatar de zhebulonn zhebulonn - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 12:15
Le problème, c'est qu'on tient compte des offres, mais pas des départs (volontaires ou non).
Et les SSII sont en demande constante, vu le turn-over important. Les demandes des SSII sont une illusion sur les besoins réels je pense.
Et si un grand compte a un besoin, combien d'annonces de SSII pour ce poste ? Ce qui multiplie les annonces pour finalement un seul poste.
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 12:27
"Ecole de codage informatique", j'ai l'impression d'entendre Bébert, au service compta, à la Cogip en 1987.
Avatar de Guy_M Guy_M - Membre du Club https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 12:32
Bonjour,

Quand un marché est en tension, il y a une variation sur les prix, sauf erreur de ma part, je n'ai pas assisté à une inflation des salaires dans l'IT (se serait même le contraire).

Les rares articles sur le chômage des informaticiens ne change pas d'une année sur l'autre et confirment cette situation.

Après, il sûr que pour vouloir travailler au Puy-en-Velay, il est préférable d'y avoir des attaches (c'est pareil dans toutes les préfectures proches de rien) et ponctuellement, des difficultés existent.

A bientôt
GM
Avatar de CodeurPlusPlus CodeurPlusPlus - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 12:32
En 1987 on était moins cons.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 31/01/2017 à 14:13
Citation Envoyé par zhebulonn Voir le message
Le problème, c'est qu'on tient compte des offres, mais pas des départs (volontaires ou non).
Et les SSII sont en demande constante, vu le turn-over important. Les demandes des SSII sont une illusion sur les besoins réels je pense.
Et si un grand compte a un besoin, combien d'annonces de SSII pour ce poste ? Ce qui multiplie les annonces pour finalement un seul poste.
C'est encore pire que ce que tu penses:

1. Il y a effectivement 50 annonces de 50 SSII pour un même poste chez un grand compte (elle commence toujours par "nous cherchons pour l'un de nos clients...". Seul problème: le "client" n'a pas approché la SSII pour lui trouver un candidat La SSII cherche et propose un candidat sans qu'on le lui demande)

2. Il y a les annonces "bidon" sans poste à pourvoir, publiées par la SSII qui veut étoffer sa collection de profils au cas où!

3. Il y a les annonces "bidon" sans poste à pourvoir servant simplement de pub pour la SSII (publier une annonce de job sur un site coûte bien moins cher qu'une pub sur un média)

4. Il y a enfin l'approche la plus "vicelarde": la SSII qui invite le candidat pour lui soutirer des informations sur ses concurrents ou sur les grands comptes où le candidat à travaillé

Inutile de dire qu'avec tout ces biais, la pénurie d'informaticiens calculée sur le nombre de postes à pourvoir en comptabilisant les annonces publiées n'est qu'une vaste blague!!!
Offres d'emploi IT
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)
Responsable de projet logiciel H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable de projet (calculateur moteur) H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil