Microsoft réalise une bonne performance avec Office 365
Malgré un essoufflement de plus de 60 % du nombre d'abonnements chez les particuliers

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Il y a quatre ans, Microsoft présentait Office 365 au public. La semaine dernière, lors de la publication des résultats de son second trimestre, Microsoft a annoncé que le nombre d’abonnés à Office 365 a augmenté et se situe désormais au-dessus de la barre des 24,9 millions d'utilisateurs. En termes de croissance du nombre d’abonnés Office 365 cependant, l’année 2016 a été plus difficile que l’année 2015 en se basant sur les statistiques de Microsoft qui a enregistré une baisse annuelle de 62 %.

Devant la Securities & Exchange Commission (SEC) des États-Unis, l'organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, Microsoft a évalué le nombre d'abonnements Office 365 de son second trimestre qui s’est achevé en décembre 2016 à 24,9 millions, soit une augmentation de 900 000 par rapport au premier trimestre qui s’est achevé en septembre et une augmentation de 4,3 millions un an plus tôt.

En janvier 2013, lorsque Microsoft a lancé Office 365, l’abonnement initial proposé au public était le « Home Premium » une formule permettant de bénéficier, moyennant 100 euros par an et 10 euros par mois, de 60 minutes de communication gratuite par mois et par utilisateur avec Skype, 20 Go d’espace de stockage supplémentaire sur SkyDrive (en plus des 7 Go gratuits) et la possibilité d’utiliser la licence sur cinq terminaux.

En parallèle, Microsoft a également lancé Office 365 University pour les étudiants, une formule proposant une licence à 80 euros sur 4 ans et qui permet d’utiliser de façon illimitée les dernières versions d’Office de l’époque (sur Windows et Mac), d’obtenir 20 Go d’espace de stockage supplémentaire sur SkyDrive, la mise à niveau automatique vers les nouvelles versions d’Office ainsi que 60 minutes de communication gratuite sur Skype.

Quinze mois plus tard, Microsoft a dévoilé une formule d’abonnement limité à un utilisateur (au lieu de 5 comme sur Home Premium) qui a été baptisée « Personal » et qui proposait une licence d’utilisation à 70 euros l’année ou 7 euros le mois. Par la suite, Home Premium est devenu Home (Famille), mais les prix pratiqués restent les mêmes.

Les cadres supérieurs de Microsoft n’ont jamais défini publiquement un objectif en ce qui concerne le nombre d’abonnés qu’ils espèrent atteindre avec Office 365. Cependant, l’entreprise n’a pas caché sa volonté de voir transformer une grande partie de son modèle d’affaire sur les logiciels en paiements récurrents plutôt que dans des achats ponctuels de licences perpétuelles. Rappelons qu’une fois acheté, le logiciel peut être utilisé aussi longtemps que le client le souhaite.

Au cours des trois derniers trimestres, Office 365 a enregistré une croissance d'environ 900 000 abonnés, soit la plus petite augmentation trimestrielle depuis le début de 2014. Avant cette période, le taux de croissance des abonnés était deux à trois fois plus élevé par trimestre.

De ses débuts au premier trimestre 2013 jusqu'au quatrième trimestre 2015, la croissance des abonnés Office 365 a été constante, parfois spectaculaire. Le nombre de nouveaux abonnés au premier trimestre de 2015 a frôlé la barre de 3,2 millions et celle des 3 millions au troisième trimestre, établissant un record de 11,4 millions de nouveaux abonnés au cours de cette année.

Après le quatrième trimestre 2015 cependant, le nombre d’abonnés a chuté. Cela s'est traduit par un gain de « seulement » 4,3 millions d'abonnés tout le long de l’année 2016, soit une réduction de 62 % par rapport à l'année précédente. Rappelons qu’à la fin de son second trimestre 2016, qui achevé en décembre 2015, Microsoft disposait de 20,6 millions d’abonnés Office 365, un nombre qui est passé à 22,2 millions trois mois plus tard (mars 2016) puis à 23,1 en juin 2016, ensuite à 24,0 millions en septembre pour finir à 24,9 millions en décembre 2016.

Quoi qu’il en soit, Microsoft a indiqué des chiffres plutôt intéressants sur les recettes générées malgré cet essoufflement en matière de nombres d’abonnés particuliers : chez les particuliers, la croissance des revenus atteint 22 % au second trimestre. Du côté des entreprises clientes Office 365 cependant, Microsoft note une croissance de 47 % des revenus, avec une augmentation de 37 % de la clientèle.

Source : Microsoft

Voir aussi :

Microsoft publie les résultats de son second trimestre boosté par le cloud, les revenus générés par Azure ont augmenté de 93 %

Et vous ?

Utilisez-vous Office 365 ? Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft fait l'acquisition de Genee, le service de planification des réunions basé sur l'intelligence artificielle afin de l'intégrer à Office 365
Microsoft lance une API Excel pour Office 365 qui permet aux développeurs d'intégrer les fonctionnalités d'Excel dans leurs applications
Facebook va souscrire un abonnement Office 365 pour ses employés, mais sans, bien sûr, les outils Yammer et Skype for Business


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur Etudes Expérimenté Java J2EE (H/F)
accenture - Ile de France - Paris (75000)
Développeur PHP (H/F)
SMILE - Aquitaine - Bordeaux (33000)
Tech Lead PHP H/F
Smile - Rhône Alpes - Lyon (69000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil