Facebook effectue une mise à jour de l'algorithme gérant la catégorie « Populaire »
Pour limiter la diffusion de fausses actualités sur sa plateforme

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Pensez-vous que cette mesure puisse être efficace ?
Facebook dispose de la catégorie « Populaire » qui répertorie les sujets et hashtags dont la popularité est récemment montée en flèche sur le réseau social. Cette liste est personnalisée en fonction de plusieurs facteurs, notamment les Pages que vous aimez, votre situation géographique et les sujets populaires sur Facebook.

Cependant, suite à certaines plaintes comme celle de Paul Bradley Carr, journaliste pour le compte d’un blog qui a accusé le réseau social de vouloir « faire taire » les centaines de milliers de femmes qui ont protesté dans les rues contre l’administration Trump en filtrant cette marche de sa catégorie « Populaire », Facebook a très vite réagi.

Désormais, les thèmes de cette catégorie ne seront plus personnalisés et chaque utilisateur de la même région verra des sujets identiques. Et, au lieu de proposer un sujet d'actualité en se basant par exemple sur l’interaction de plusieurs utilisateurs autour d’un même article ou d’une même publication, Facebook s’appuie maintenant sur le nombre d'éditeurs publiant des articles sur le même sujet et de la popularité de l'ensemble des articles.

Facebook va également proposer aux utilisateurs plus de contexte sur les sujets populaires en affichant le titre d'un éditeur en dessous d'un sujet populaire. Avant, les utilisateurs ne pouvaient voir qu’un titre de sujet court accompagné du nombre de personnes qui en parlait. Pour voir un titre d’article, ils devaient nécessairement survoler le sujet. Facebook a commencé le déploiement des changements qui sera effectif pour tous les utilisateurs américains dans les semaines à venir.


Will Cathcart, VP, Product Management chez Facebook, a déclaré dans un billet de blog que ces mesures « devraient permettre de mieux cerner les sujets populaires plus rapidement, d'être plus efficace pour saisir un éventail plus large d'actualités et d'événements du monde entier et également de faire en sorte que les thèmes en évolution reflètent des événements du monde réel couverts par de multiples points de presse ».

Parlant du fait que la liste des sujets populaires qui s’affiche chez les utilisateurs ne sera plus personnalisée, elle assure que c’est une option qui a été « pensée pour aider à s'assurer que les gens ne manquent pas les sujets importants qui sont discutés sur Facebook qui pourraient ne pas apparaître dans leur flux d’actualités ».

Facebook a expliqué que l'ajout d’un titre a été la mise à jour la plus demandée sur la catégorie Populaire par les utilisateurs depuis la dernière mise à jour de la société en août. Et pour la sélection des titres, Facebook a assuré que les titres seront automatiquement sélectionnés en fonction de facteurs tels que l'engagement autour d'un article spécifique sur Facebook, les interactions avec l'éditeur dans son ensemble et si d'autres articles comprennent des liens pointant vers cet article spécifique, ce qui devrait participer par la même occasion à vérifier un minimum la fiabilité de l’article.

Rappelons que Facebook a pris une série de mesures pour faciliter l’accès à des actualités de meilleure qualité sur sa plateforme. Plus récemment, Facebook a dévoilé un nouveau programme baptisé « Facebook Journalism Project » qui a trois objectifs principaux : travailler avec les journalistes à la conception d’outils de publications d’articles ainsi que des options de monétisation, offrir plus de formation aux journalistes sur la façon d'utiliser Facebook comme une ressource et développer des partenariats avec des entités comme News Literacy Project pour produire une série d'annonces afin de l’aider à en informer le public.

Source : Facebook, Pando

Voir aussi :

Fausses actualités : des politiciens en Allemagne voudraient durcir un projet de loi controversé autour des botnets, pour endiguer leur propagation


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de goomazio goomazio - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/01/2017 à 12:22
Le Trump-buzz a bon dos... C'est encore Trump qu'on utilise pour convaincre qu'il est judicieux de remplacer la fonctionnalité qui nous permet d'avoir des infos relatives à nos centres d'intérêts par la mise en avant les news qui se retrouvent déjà en première page de tous les journaux...

Perso, je n'ai pas envie que Facebook remplace Le Figaro ou La Meuse. Mais ça fait une excuse de nous fliquer en moins s'il n'y a plus de top news ciblée...
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/01/2017 à 14:10
En attendant, je n'ai jamais vu cette fonctionnalité en France.
Offres d'emploi IT
Développeur symfony (H/F)
altima - Nord Pas-de-Calais - Roubaix (59100)
Ingénieur réseau emea
ALGOE EXECUTIVE - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Chef de Projet - E-COMMERCE (H/F)
TECH-XIA - France - Strasbourg (67000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil