Cybersécurité : la Chine interdit l'usage non autorisé des réseaux privés virtuels (VPN)
Pour se connecter à Internet

Le , par Malick

77PARTAGES

6  0 
Selon un avis publié par le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information (Miit), le gouvernement a lancé une campagne qui aura duré 14 mois et dont l'objectif est de sévir contre les plateformes Internet « non autorisées ». Aujourd'hui, le régulateur chinois a annoncé à ses citoyens que désormais, l'utilisation non autorisée des réseaux privés virtuels (VPN) pour se connecter à Internet est formellement interdite dans le territoire.

Pour rappel, la campagne lancée par le gouvernement chinois vise à mettre de l'ordre dans le secteur des TIC et particulièrement chez les fournisseurs d'accès à Internet, cela en renforçant les contrôles déjà en place. En effet, un important système de contrôle de la navigation sur Internet a été mis en place afin de surveiller la façon dont les internautes utilisent la toile. Ce système permet de supprimer tous les messages ou articles qui présentent une certaine sensibilité pouvant heurter des personnes. Loin de se limiter à cela, la Chine a bloqué l'accès à des sites comme Facebook, Instagram, YouTube, Dailymotion, Twitter ainsi que beaucoup d'autres sites étrangers.

Face à toutes les restrictions mises en place par les autorités gouvernementales, les utilisateurs en l'occurrence les entreprises et les particuliers arrivent à accéder aux sites qui ont été rendus inaccessibles sur le territoire chinois. En effet, pour contourner le système de blocage, les utilisateurs ont recours à des réseaux privés virtuels (VPN), d'autant plus que les outils qui permettent d'utiliser ces VPN sont facilement téléchargeables sur Internet à partir des moteurs de recherche ou au niveau des boutiques en ligne spécialisées dans la vente d'applications. D'après les informations recueillies, plusieurs internautes chinois continuent de faire des publications sur les réseaux sociaux tout en se trouvant dans le pays, pour cela ils passent par les VPN.

Pour rappel, Un VPN permet à une personne de se connecter à Internet en utilisant une adresse IP sécurisée d’un autre pays ou d’un autre utilisateur, le rendant ainsi anonyme sur la toile.

C'est pour lutter contre toutes ces dérives que le gouvernement chinois, à travers son ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information (Miit), a pris une importante décision qui s'appliquera aux fournisseurs d’accès à Internet (FAI), aux centres de données (IDC) et aux réseaux de diffusion de contenu (CDN). Cette décision porte sur une interdiction formelle de recourir à des VPN sans au préalable obtenir l'accord du gouvernement. Le Miit a également porté à la connaissance du public qu'il est interdit de créer ou de louer des canaux de communication sans autorisation. « Les fournisseurs d'accès Internet ont désormais l'obligation d'avoir une autorisation officielle venant du gouvernement pour créer ou louer des canaux de communication spéciaux à l'instar des réseaux privés virtuels (VPN). », a déclaré le Miit.

D'après les informations collectées, la nouvellement décision du gouvernement chinois prend effet ce jour et se devrait se poursuivre jusqu'au 31 mars 2018.

La mesure semble faire ses effets, car la BBC nous informe que « trois fournisseurs de réseau privé virtuel (VPN) ont déjà signalé que les systèmes de sécurité ou pare-feu de la Chine avaient empêché les internautes d'utiliser leurs services. Les fournisseurs concernés sont Astrill, StrongVPN et Golden Frog ».

Source : BBC - Global Times - Miit

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision du gouvernement chinois ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 24/01/2017 à 9:28
Bouh!!! Les vilains Chinois!

A propos, il va se passer combien de temps avant que, dans nos belles contrées démocratiques, un sympathique député ne propose la même chose avec pour excuse la chasse aux vilains barbus jhadistes???
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/01/2017 à 14:36
Ouais en Angleterre aussi, rien de nouveau. Enfin pas directement, mais le pourcentage que vous ne pouvez pas utiliser le VPN est assez grand du fait de la complexitite du logement.
Ceux qui ont vecu en Angleterre etant etudiant ce que je veux dire.
Avatar de stigma
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/01/2017 à 15:00
D'accord avec NSKis. c'est ce que je crains aussi.
Avatar de byrautor
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/01/2017 à 17:39

Etonnant pour une république du libre-échange ! (Davos)
Avatar de Médinoc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/01/2017 à 20:38
N'y avait-il pas une news à propos d'un pays arabe ayant passé le même genre de loi il y a quelque mois?
Avatar de Battant
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/01/2017 à 22:09
Bonjour,

C'est assez inquiétant pour la liberté et je trouve que c'est trop facile.on ne veut pas des réseau sociaux classiqure alors on les coupe et quand on s'appersoit que les gens contourne les restriction pour la liberté de la démocratie, l'état de droit l'égalité on interdit les mesure de restriction.

Reste alors aux chinoix à jouer son role dans les logiciel libres et le matériel libre.

pour connaître les équivalants libres à tous les services classique visiter le site :

https://degooglisons-internet.org/liste

Que pensez.vous ?

Salutations et encore bonne années
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web