SalesForce.com va-t-il détrôner SAP ?
Comme le pensent des analystes du marché des progiciels et des SaaS

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Un même marché, deux approches opposées.

D'un coté SAP, un éditeur "classique" de solutions logicielles pour les entreprises. De l'autre, SalesForce, un éditeur 100 % Cloud Computing, spécialisé dans le SaaS (logiciel à la demande). D'un coté l'achat de licence, de l'autre un paiement à l'utilisation.

Avec ces deux visions, le marché des ERP et autres CRM arrive à un tournant de leur histoire. Les solutions délocalisées, hébergées à distance et externalisée sont en train de dépasser les solutions logiciels locales, "derrière le firewall". Autrement dit SalesForce est en train d'exploser, là ou SAP implose.

C'est en tout cas la vision des analystes financiers du secteur, comme ceux de Wedbush. Pour eux, la prochaine décennie sera celle de SalesForce.com

Et ils ne sont pas les seuls. L'action du site de SaaS ne cesse de monter. Son nombre de clients aussi (+ 20 % en un an, trimestre à trimestre). Mieux, le potentiel de progression de la société américaine semble énorme. Une large majorité des conseils financiers recommandent l'achat. Certains vont même jusqu'à préconiser un "achat massif".

A l'opposé, un consensus pessimiste plane sur l'éditeur Allemand SAP.

Les fondamentaux de son cœur de métier - pour reprendre un jargon d'analyste - ne serait plus aussi solide. La crise aurait recentré les entreprises sur leurs activités principales, favorisant ainsi l'externalisation et les solutions à la demande. A l'avenir, SAP aurait donc bien du mal à lutter contre la flexibilité offertes par les SaaS et les apparentes réductions des coûts liées au Cloud - apparantes car seul le long terme peut indiquer si le SaaS est moins chère pour une entreprise donnée.

SaleForce possède également un autre avantage sur SAP. Il peut viser les PME voire les très petites entreprises. Le logiciel à la demande peut répondre facilement aux "petits" besoins puisque la facturation se fait au plus proche de l'utilisation du logiciel. Plus aucune licence, serveur et autre mise à jour. Plus aucun coût fixe qui entrainerait une barrière à l'adoption de ses offres.

SAP tente bien de se lancer dans le Cloud avec un nouveau type d'offre. L'éditeur Allemand, qui - remettons les choses à leur place - reste un géant incontournable du logiciel mondial, signe également des accords de coopération, notamment avec Microsoft.

Mais sans réellement convaincre les analystes et le marché. Pour eux l'avenir sera "dans les nuages" ou ne sera pas. Ou en tout cas, pas aussi prospère.

Curieusement, beaucoup de développeurs européens, eux, ne semblent pas croire un seul instant en l'avenir du Cloud Computing. Ils ne s'y attèlent souvent qu'avec énormément de réticences.

Certains le considèrent comme une (honteuse) invention des services marketing. D'autres, encore plus radicaux, comme un retour au Minitel.

A tort ?

Source : Wedbush

Lire aussi :

Cloud Computing : 4 entreprises sur 5 l'auraient adopté , et la vôtre ?

La rubrique Solution d'Entreprise (news, tutos, forums) de Developpez.com

Talend sort une version Cloud de ses solutions d'intégration de données open source, cette nouvelle offre SaaS vise le marché des PME

Fusion Oracle-Sun bloquée : les fruits du lobbying de SAP ? Le concurrent allemand nie mais propose une curieuse rencontre à Oracle

Et vous ? :

Pensez-vous que les éditeurs de solutions SaaS vont détrôner les éditeurs traditionnels - ou que ceux-ci vont passer au Cloud ?
Comment expliquez-vous les différences de vision entre les Etats-Unis et l'Europe sur les progiciels délocalisés ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de toto828 toto828 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 14:02
Moi je verrais bien un essort du cloud computing mais en interne pour les grosses boites pour tout ce qui est stratégique, ensuite pour ce qui est moins stratégique appel à des fournisseurs SaaS.

Je suis en train de me demander si ça ne va pas entrainer un essort des éditeurs de logiciels au détriment des SSII. Les grosses boites étant grandes consommatrices de consultants, si elles décident de préférer des solutions SaaS plutot que de développer en interne cela pourrait changer la donne.
Avatar de pcaboche pcaboche - Rédacteur https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 14:18
Cours de bourse SAP/Salesforce sur du long terme (5 ans) :

http://fr.finance.yahoo.com/q/bc?t=5...&z=m&q=l&c=sap
Avatar de LDPDC LDPDC - Membre régulier https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 14:25
Citation Envoyé par pcaboche  Voir le message
Cours de bourse SAP/Salesforce sur du long terme (5 ans) :

http://fr.finance.yahoo.com/q/bc?t=5...&z=m&q=l&c=sap

C'est sûr, l'action SF monte plus que SAP. Ceci dit, il n'y a pas comparaison entre les deux boîtes: l'une est en début de cycle avec des effectifs modestes, l'autre est pleinement installée sur son marché.
Pour rappel, SAP c'est 50.000 employés, SF un peu plus de 3.000. Niveau CA, SF reste 10 fois plus petite que SAP.

Donc pour détrôner SAP, il y a encore (un peu) du boulot à mon avis.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 16:28
Un ERP en Cloud, ça signifie qu'une entreprise confie ses données les plus vitales, les plus stratégiques à un prestataire tiers. Personnellement, j'aurais du mal à avoir confiance à ce point...
Avatar de Lyche Lyche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 16:42
Citation Envoyé par Traroth2  Voir le message
Un ERP en Cloud, ça signifie qu'une entreprise confie ses données les plus vitales, les plus stratégiques à un prestataire tiers. Personnellement, j'aurais du mal à avoir confiance à ce point...

+1024

Je ne comprend toujours pas comment on peut sacrifié son autonomie et sa sécurité de confidentialité au prix de quelques €.. (ok pour certaines entreprises ça chiffre en Millions) mais quand même, le jeu en vaut-il la chandelle?
Avatar de toto828 toto828 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 16:51
C'est un peu le meme problème que développer les programmes par des prestataires de service, et on sait bien quelle est la tendance, les boites au final s'en foutent de l'autonomie de la sécurité et ses choses la ce qui compte c'est le pognon et le cours terme. Il suffit que quelques grandes sociétés fassent appel aux SaaS, annoncent combien elles ont économisé, et toutes vont suivre comme des moutons, je ne sais plus dans quel article j'ai vu ça mais une enquete a été mené et les 3/4 des DSI ne comprenent pas le cloud computing, ils vont suivre le phénomène de mode comme d'hab.
Avatar de pcaboche pcaboche - Rédacteur https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 18:50
Citation Envoyé par LDPDC  Voir le message
C'est sûr, l'action SF monte plus que SAP. Ceci dit, il n'y a pas comparaison entre les deux boîtes: l'une est en début de cycle avec des effectifs modestes, l'autre est pleinement installée sur son marché.
Pour rappel, SAP c'est 50.000 employés, SF un peu plus de 3.000. Niveau CA, SF reste 10 fois plus petite que SAP.

Donc pour détrôner SAP, il y a encore (un peu) du boulot à mon avis.


Oui, tout à fait d'accord concernant l'analyse fondammentale.

Ceci dit, si on fournit les courbes, c'est surtout pour l'analyse technique (pour montrer les tendances du marché, la confiance des investisseurs, l'aspect spéculatif, indépendemment des fondammentaux de l'entreprise).

Et là, ce que l'on voit, c'est que les deux courbes suivent la même tendance (elles montent et baissent en même temps) mais pas avec la même amplitude. SalesForce est donc un titre beaucoup plus spéculatif que SAP (et j'ai l'impression qu'en ce moment beaucoup spéculent sur le Cloud, en oubliant les fondammentaux). C'est important de le préciser vu que l'étude est faite par des financiers.
Avatar de winters winters - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 19:27
Je pense qu'il serait bon de signaler qu'il y a maintenant 2 ans SAP a lancé une solution hosted pour les PME et TPE: SAP By Design

Cependant il faut bien reconnaitre que le lancement a été un echec du fait que les perfomances posaient problème. Il semblerait néanmoins que la situation s'ameliore et que By Design sera bientôt compétitif. A suivre donc.
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 19:53
Citation Envoyé par winters  Voir le message
Je pense qu'il serait bon de signaler qu'il y a maintenant 2 ans SAP a lancé une solution hosted pour les PME et TPE:

Ce que j'ai fait dans l'article dès le départ :

SAP tente bien de se lancer dans le Cloud avec un nouveau type d'offre

Cordialement,

Gordon
Avatar de winters winters - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 25/11/2009 à 22:12
avec un nouveau type d'offre

C'est plus vraiment nouveau, si? Blagues à part, il me semblait juste intéressant de nomer l'alternative histoire de compléter le sujet.

Respectueusement,
Paul
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil