L'ordinateur Euclid d'Intel pour les robots intègre de nouvelles caractéristiques :
Un port HDMI, une caméra RealSense 3D, un processeur Atom, etc.

Le , par Malick, Community Manager
Intel continue de s'investir dans le développement de micro-ordinateurs. En effet, Intel a annoncé en mars 2015 l'arrivée de l'Intel Compute Stick, un PC qui tient dans la paume de la main. Sur la même lancée, la firme a récemment dévoilé l'Intel Compute Card, un nouveau PC de la taille d'une carte de crédit qui intègre un processeur Kaby Lake.

Aujourd'hui, le premier fabricant mondial de semi-conducteurs en l'occurrence Intel annonce l'intégration de nouvelles caractéristiques dans son mini-ordinateur dédié aux robots et dénommé Intel Euclid. Ce dernier peut être défini comme un ordinateur autonome de la taille d'un pouce qui a été conçu pour être le cerveau et les yeux d'un robot qui a la forme d'un être humain, facilitant ainsi le développement de ces derniers. Il convient de rappeler que l'ordinateur Euclid d'Intel a été annoncé à l'occasion de la première journée de l’Intel Developer Forum (IDF) de 2015, un évènement annuel pour les développeurs.

Concernant les caractéristiques, on nous informe que l'Euclide, dont la taille est assimilable à celle d'un stylo, est doté d'une caméra 3D RealSense intégrée et ressemble à la caméra Kinect de Microsoft dédiée aux consoles Xbox. La structure d'Euclid facilite son installation à la place des yeux du robot et la caméra 3D RealSense va agir comme étant les yeux. Ainsi, la caméra 3D RealSense se chargera de faire des captures d'images en temps réel, facilitant ainsi les mouvements du robot.

Le mini-ordinateur Euclid dispose de capteurs de mouvements et de positions qui peuvent aider le robot à se déplacer à la fois à l'intérieur d'une salle et à l'extérieur. Selon Intel, une fois qu'Euclide est placé dans un robot, il peut être contrôlé à distance par un dispositif mobile ou un PC. En effet, la nouvelle création d'Intel serait dotée de capacités de connectivité sans fil notamment un capteur Wi-fi et un Bluetooth lui permettant de communiquer avec l'appareil à partir duquel il sera contrôlé. « L'Euclid peut être assimilé à un cerveau complet et autonome disposant de capacités de détection. Il peut également être considéré comme un capteur intelligent contrôlé par un ordinateur plus puissant. », déclare Mouser sur son site Web. Il ajoute que le micro-ordinateur dispose d'un GPS dont l'objectif est d'aider le robot dans ses déplacements.

Les autres caractéristiques de l'ordinateur sont présentées ci-dessous :
  • l'Euclid est doté d'un processeur Atom qui fournit la puissance nécessaire au traitement et à l'analyse des images collectées par la caméra 3D RealSense. Le CPU entraîne le mouvement d'un robot et l'aide à accomplir des tâches ;
  • l'Euclid intègre un appareil photo dénommé ZR300 qui est pourvu d'une caméra infrarouge et d'un projecteur laser infrarouge. Cette combinaison d'éléments permettra au robot de mieux comprendre les images, ce qui facilitera ses mouvements ;
  • le dispositif fonctionne avec une batterie et dispose de capteurs environnementaux à l'arrière qui lui permettent de contrôler et d’enregistrer les conditions environnementales et l’activité ;
  • l'ordinateur est également doté d'un microphone, de haut-parleurs, d'un port HDMI et d'un port USB 3.0 ;
  • le système d'exploitation Ubuntu de Linux et le système d'exploitation standardisé pour robots (ROS) sont préinstallés sur l'ordinateur Euclid d'Intel.

Source : Mouser

Voir aussi

CES 2017 : Intel dévoile Intel Compute Card, son nouveau PC de la taille d'une carte de crédit qui intègre un processeur Kaby Lake

IDF 2015 : Intel dévoile ses projets et sa grande vision de l'informatique du futur lors de son évènement annuel pour les développeurs

Intel dévoile Compute Stick, un PC qui tient dans la paume de la main, bientôt disponible avec Windows 8.1 ou Linux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 22/01/2017 à 10:48
C.P.U. : Central Processor Unit

C'est clair qu'il n'est pas le seul. La même logique que pour le médecin traitant (CPAM en France)... Mais dans la pratique se sert à rien si se n'est réorienté. En déplacement, sa devient vraiment inutile sauf si on lui montre le problème par téléphone...
Avatar de commandantFred commandantFred - Membre régulier https://www.developpez.com
le 22/01/2017 à 11:27
Peut-on programmer ce robot autrement qu'en C++ , notamment en C#/mono ?
Je n'ai pas envie d'un robot vulnérable au buffer overflow.

Implémente-t-il le deep learning de Google pour la vision (Tensorflow)?
S'agit-il d'un véritable Kinect sous licence ou d'un clone ?

Combien de ports analogiques/numériques et comment contrôler des servomoteurs en quantité suffisante pour ajouter disons un bras (épaule+coude+poignet+pince)? L'alternative serait d'ajouter des arduino's reliées en USB mais ce n'est pas très philosophiquement correct au regard du principe du SOC, ni de la consommation d'énergie et encore moins du point de vue de la simplicité du développement.

Ce serait sympa de donner des liens vers des implémentations ou des produits commerciaux (roboshop ou autre).

Article intéressant en tous cas.
Avatar de Daïmanu Daïmanu - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 23/01/2017 à 12:08
Citation Envoyé par commandantFred  Voir le message
S'agit-il d'un véritable Kinect sous licence ou d'un clone ?

Pour avoir testé ce genre de matériel, on peut dire oui que c'est un concurrent à la Kinect.
En revanche il présente beaucoup d'avantages par rapport à la Kinect, notamment une gamme d’appareil plus fournie (en boîtier type Kinect ou comme dit ici un format stylo) et une meilleure précision de détection, et une programmation possible avec plusieurs langages (C++, C#, Java) et à un prix très abordable.

Je suis curieux de voir les possibilités de ce robot, c'est prometteur.
Avatar de robertledoux robertledoux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/01/2017 à 12:38
Citation Envoyé par commandantFred  Voir le message
Peut-on programmer ce robot autrement qu'en C++ , notamment en C#/mono ?
Je n'ai pas envie d'un robot vulnérable au buffer overflow.

... LOL

C'est pas le language qui est en faute, mais le gugus qui l'utilise. Il existe des fonctions suffixées "_s" (strcpy_s, strcat_s, ...) qui permettent d'éviter ce genre de soucis. Regardez du coté de la C99 et C11. http://www.informit.com/articles/art...36582&seqNum=5
Avatar de commandantFred commandantFred - Membre régulier https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 8:54
Citation Envoyé par robertledoux  Voir le message
... LOL

C'est pas le language qui est en faute, mais le gugus qui l'utilise. Il existe des fonctions suffixées "_s" (strcpy_s, strcat_s, ...) qui permettent d'éviter ce genre de soucis. Regardez du coté de la C99 et C11. http://www.informit.com/articles/art...36582&seqNum=5

Certes ! et non , je ne connais pas les stringFunc_s quoique j'aie une petite critique à formuler : Il faudrait surtout employer strncpy_s puisque la taille limite n'est pas connue par le compilateur. Et puisque les hackers raffolent des décompilateurs, il faudrait aussi renoncer aux variables locales (sauf peut être les types simples genre int) et de fil en aiguille , on en arrive au supplice classique des langages de cette génération : Parce qu'on veut pouvoir se débarrasser des variables temporaires, on fait des structs sur le tas avec un gros malloc en dur...

Plutôt que mettre des bouts de scotch sur les langages qui ont servi de modèle aux infâmes flibustiers, il serait sans doute pertinent d'utiliser GO, qui a l'élégance de compiler en statique et d'implémenter une garbage collection. Parce que quoi qu'on fasse, un langage qui range ses pointeurs sur code dans la pile pointée par CPU->SP, ne sera jamais sûr.

D'autres aspects sont importants. Certains sont très subjectifs mais néanmoins signifiants. C# a quelques aspects objet (que GO ne possède pas) qui sont bien pratiques dans le cycle de développement.
Mono fait l'objet d'un bon suivi bien que go n'utilise pas obligatoirement de runtime ce qui donne plus de pouvoir au développeur pour déjouer les sombres desseins des intrus

Vaste sujet ... (Je reste quand même sur Mono/C#)
Offres d'emploi IT
Développeur Java à Nice (H/F)
SMILE - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice (06000)
Développeur Java à Nice (H/F)
SMILE - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice (06000)
Ingénieur QT
AMCUBE - Provence Alpes Côte d'Azur - Gargas (84400)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil