La fondation Raspberry Pi lance le Compute Module 3
La dernière version du module Raspberry Pi destiné à être intégré dans d'autres produits

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
En 2014, la fondation Raspberry Pi a lancé son Compute Module, une version de Raspberry Pi optimisée pour être intégrée dans d’autres produits, notamment dans les produits commerciaux ou industriels comme les écrans de télévision ou les systèmes de contrôle industriel. Contrairement aux modèles de Raspberry Pi standards, le Compute Module est destiné à être utilisé pour des applications industrielles, et non pour un utilisateur normal. Le Compute Module est un Raspberry Pi dépourvu de certains composants, notamment des ports, pour faciliter son intégration dans des produits tiers.

La première version du Compute Module (CM1) était basée sur le premier de Raspberry Pi. Mais depuis le premier Raspberry Pi, deux autres modèles plus performants du nano-PC ont vu le jour. La fondation Raspberry Pi a donc décidé de publier une nouvelle version de son Compute Module pour tirer parti de ces performances. Le Compute Module 3 (CM3) dévoilé hier est basé sur Raspberry Pi 3. Il embarque 1Go de RAM avec un processeur quad-core 64 bits ARM Cortex-A53 qui peut tourner jusqu’à 1.2 GHz. Il procure donc « deux fois plus de RAM et environ dix fois la performance du processeur du Compute Module d'origine (CM1) », explique James Adams, le directeur Hardware de la fondation. Il ajoute encore que comme le Raspberry Pi 3, le CM3 est capable d'exécuter Windows 10 IoT Core. Cela ouvre de nombreuses possibilités, comme le fait qu’un projet IoT puisse être porté très facilement d'un Pi 3 sur un système personnalisé basé sur le CM3.


Compute Module 3

Comme le CM1, la nouvelle version du Compute Module dispose de 4Go de stockage flash eMMC. Mais, les utilisateurs du CM1 ayant exprimé le besoin de pouvoir ajouter leur propre stockage flash, la fondation a également livré une version « Lite » de CM3 qui a le même processeur et 1 Go de RAM, mais sans le stockage flash. Les constructeurs pourront eux-mêmes ajouter un périphérique eMMC ou un socket de carte SD sur la carte de base.


Le CM3 à gauche et la version Lite à droite

Le Compute Module 3 et le CM3 Lite coûtent respectivement 30 $ et 25 $ (hors taxes), et le CM1, 25 $.

Il faut noter qu’en octobre dernier, le géant industriel japonais NEC Corporation a annoncé qu'il allait ajouter le support du Compute Module à ses écrans grand format de nouvelle génération, en commençant par les modèles 40", 48" et 55" en janvier 2017, et continuer jusqu’aux écrans de 98" d'ici la fin de l'année.


Carte Compute Module embarquée dans un écran NEC



Ecrans NEC avec le support du Compute Module annoncé pour janvier 2017

Sources : Blog Raspberry Pi, The MagPi, Blog Rapsberry Pi (annonce du support du Compute Module dans les écrans NEC)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Suse et la fondation Raspberry annoncent la sortie de SUSE Linux Enterprise Server pour les Raspberry Pi, le premier SE 64 bits pour les Raspberry Pi
Raspberry Pi : après 10 millions de dispositifs vendus, la fondation Pi sort un kit officiel Raspberry Pi avec clavier, souris et autres accessoires
Bientôt un support Android pour le Raspberry Pi 3 ? Le matériel apparaît dans la liste des dispositifs officiellement supportés par Android


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciels temps réel embarqué H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)
Responsable de projet (calculateur moteur) H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil