Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

France : l'ANSSI s'efforce de faire comprendre que les élections pourraient être perturbées par des cyberattaques
Menace réelle ou pure paranoïa ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Fin octobre 2016, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) a organisé un séminaire pour sensibiliser les différents partis politiques présents au Parlement sur la nécessité de protéger leurs systèmes informatiques à l'approche et durant la campagne électorale. Après les élections des États-Unis, l'ANSSI a organisé une autre conférence en décembre au cours de laquelle l'agence a averti que la France est sous la menace de cyberattaques à motif politique comme celles qui ont marqué les campagnes présidentielles américaines.

Guillaume Poupard, directeur général de l’agence a en effet révélé que des cyberattaques enregistrées en 2016 auraient pour but de préparer le terrain pour une possible perturbation des élections françaises. À moins de quatre mois des élections, l'ANSSI, qui sera chargée de sécuriser la remontée du décompte des bulletins des bureaux de vote vers les préfectures et le ministère de l’Intérieur, continue sa campagne de sensibilisation. Sur les médias, l'agence ne manque pas de rappeler les risques de piratage qui pèsent sur les prochaines élections présidentielles en France.

« On est manifestement face à des gens qui ne font pas des coups comme ça pour essayer. Il y a véritablement une stratégie d’ensemble qui inclut du cyber, de l’influence, de la diffusion d’informations... Ce sont des gens que l’on suit évidemment de près. Même si l'on ne peut pas être certain que ce sont absolument les mêmes, ce sont des attaquants qui tapent régulièrement à la porte de nos ministères », explique à France 24 Guillaume Poupard, le directeur de l'ANSSI.

Comme l'explique l'agence, la stratégie des supposés hackers parrainés par un État consiste à infiltrer les messageries des membres des formations politiques afin d'obtenir des mots de passe de sites internet ou de comptes de réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Ce qui pourrait donc commencer par des campagnes de phishing et l'une des méthodes les plus couramment utilisées est de diriger la victime vers la copie exacte d’un site internet à partir duquel elle entrera ses données de connexion ; lesquelles données tomberont donc entre les mains des hackers. L'objectif serait de remonter aussi loin que possible dans la vie de la cible afin de récolter toute information qui pourrait être compromettante ou embarrassante. Ces informations seront ensuite révélées au public dans le but d'influencer leurs opinions sur les candidats.

D'après Cyrille Barthélemy, le PDG d’Intrinsec, une des sociétés de cyber sécurité recommandée par l’ANSSI, « les partis organisent aussi plus d’évènements publics où ils peuvent être victimes de vols de téléphones ou d’ordinateurs portables ». Ce qui devrait encore faciliter la tâche aux hackers, en leur fournissant des informations qui leur permettront d’identifier les proches de la cible, d’usurper leur identité, ou de s'infiltrer directement dans la messagerie privée de la cible.

L'objectif de l'ANSSI est d'inciter les partis politiques à protéger leurs systèmes et adopter les bonnes pratiques de sécurité afin d'éviter un piratage comme celui de la messagerie du directeur de campagne d’Hillary Clinton. Guillaume Poupard reconnait toutefois que les formations politiques ne sont pas en mesure de se protéger elles-mêmes. « C’est assez grave, car on a d’un côté des attaquants plutôt forts et, de l’autre, des partis politiques. Fondamentalement, [les formations politiques sont] un peu comme des PME […] elles ne sont pas a priori armées pour faire face toutes seules », affirme le directeur de l’ANSSI. S'il arrive qu'un tel piratage se produise, l'ANSSI compte donc intervenir rapidement pour éviter que cela n'influence les opinions des Français.

« Si ça se produisait en France et qu’il y avait de l’information volée qui était révélée, je pense qu’on interviendrait très vite pour expliquer ce qui a pu se passer et mettre en garde sur le fait que les informations révélées ne sont pas forcément justes, de manière à éviter une sorte d’emballement », assure Guillaume Poupard, qui ajoute que le renseignement américain n'a pas su communiquer quand cela s'est produit aux États-Unis.

« Pour les agences de renseignement américaines, communiquer vis-à-vis du grand public n’était pas naturel. Ils ne sont pas à l’aise, ils ne peuvent pas tout dire sans risquer de révéler comment ils ont obtenu leurs informations […] En France, l’ANSSI a une parole assez directe et n’a pas de conflit d’intérêts puisque nous, nous n’avons pas de capacité de renseignement », dit-il.

Source : France 24

Et vous ?

Pensez-vous que la France prend trop au sérieux les risques de piratage qui pèseraient sur ses élections ?

Voir aussi :

Après les États-Unis, l'Allemagne accuse la Russie de vouloir perturber ses élections, la France doit-elle craindre aussi une manipulation russe ?
Cyberattaques russes contre les USA : des détails sur le mode opératoire divulgués, Obama annonce des représailles contre la Russie
Cyberattaques russes contre les USA : des spécialistes en sécurité mettent en doute les preuves fournies par le DHS et le FBI


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 10:11
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
« Si ça se produisait en France et qu’il y avait de l’information volée qui était révélée, je pense qu’on interviendrait très vite pour expliquer ce qui a pu se passer et mettre en garde sur le fait que les informations révélées ne sont pas forcément justes, de manière à éviter une sorte d’emballement », assure Guillaume Poupard, qui ajoute que le renseignement américain n'a pas su communiquer quand cela s'est produit aux États-Unis.
Il y a quelque chose qui ne colle pas à la fin : "les informations révélées ne sont pas forcément justes".
Pour écrire des fausses informations il n'y a pas besoin de pirater quelqu'un...

L'objectif des hackers est de récolter des vrais informations comme pour Hillary Clinton.
On devrait conseiller aux candidats de ne pas faire de choses illégal ou immoral au lieu de leur dire de se protéger pour que leur secrets ne soient pas divulgués.
Bon cela dit le jour où un candidat à l’élection présidentielle sera clean il tombera de la neige ^^

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
lesquelles données tomberont donc entre les mains des hackers. L'objectif serait de remonter aussi loin que possible dans la vie de la cible afin de récolter toute information qui pourrait être compromettante ou embarrassante. Ces informations seront ensuite révélées au public dans le but d'influencer leurs opinions sur les candidats.
Personnellement ça ne me gène pas.
Ils ont voulu être des personnages public, ils risquent de vraiment le devenir ^^
Les candidats ne devraient pas avoir de choses compromettantes à cacher.

Pour moi c'est clair que le problème ce ne sont pas les hackers mais les candidats...
Avatar de halaster08 halaster08 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 10:16
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a quelque chose qui ne colle pas à la fin : "les informations révélées ne sont pas forcément justes".
Pour écrire des fausses informations il n'y a pas besoin de pirater quelqu'un...
Mais pour faire passer de fausses informations pour vraies, en avoir des vraies a publier en même temps ça aide.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 10:22
Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
faire passer de fausses informations pour vraies
Ouais mais dans ce cas la, il suffit de faire une déclaration pour dire que le compte a été piraté.

Par exemple si une publication facebook ou twitter a été réalisé par un pirate, il suffit de changer le mot de passe du compte et de publier un message d'excuse "ne tenez pas compte des précédents message le compte a subit une attaque".
Avatar de Beowulf59 Beowulf59 - Membre actif https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 11:44
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On devrait conseiller aux candidats de ne pas faire de choses illégal ou immoral au lieu de leur dire de se protéger pour que leur secrets ne soient pas divulgués.
Bon cela dit le jour où un candidat à l’élection présidentielle sera clean il tombera de la neige ^^
Ta réponse me fait tellement penser à un épisode de South Park, où est d'ailleurs Bill Clinton et d'autres personnalités : ils ont réuni des pervers en cure, et en fait l'objectif de la cure n'est pas de corriger leurs déviance comme le suggère l'un des personnages (Kyle), mais plutôt d'éviter de se faire choper....

Pour en revenir au sujet, vu le comportement des politiques tellement soucieux de leur image auprès des français, l'ANSSI aurait beau gueuler dans le cul d'un poney ( (c) Kaamelott) ça serait pareil, ce n'est pas leur priorité.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 12:30
Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
C'est pas dur d'être populaire quand tu contrôles les médias et que tes opposant sont morts ou en prison ...
Vladimir Jirinovski et Guennadi Ziouganov ne sont pas en prison, et non tous les médias ne sont pas contrôlés par des puissances d'argent.

Cette dernière décennie, le journalisme indépendant est devenu un exercice de plus en plus périlleux. Plus d’une trentaine de journalistes l’ont d’ailleurs payé de leur vie. Le meurtre de la journaliste d’investigation Anna Politkovskaia en octobre 2006 a marqué les esprits. Mais c’est tous les jours que des journalistes subissent menaces et intimidations.
La plupart des journalistes assassinés en Russie l'ont été par des mafias, sinon par des autorités locales corrompues, pas par le pouvoir.
Il y a beaucoup plus de journalistes assassiné au Mexique mais bizarrement les oints du seigneurs n'en font pas tout un fromage.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 13:24
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
menace réelle ou pure paranoïa ?...
Pure paranoïa, car même si certains souhaitaient (au conditionnel) influencer pour le candidat "X", d'autres le feraient pour les candidats "Y" ou "Z". Quelle différence avec les affiches sauvages collées ici ou là ??? par exemple. Des tentatives pour chercher à influencer les électeurs, ça a toujours existé. Y compris les meetings bidons organisés avec des figurants pour faire croire qu'un nombre important d'électeurs soutient celui-ci plutôt que celui-là.

Bref, des tentatives de manipulation, il y en a eu, il y en a, et il y en aura toujours. Le fait que ce soit par Internet ne change pas grand chose. A la fin, il y a des individus qui glissent des bulletins dans les urnes.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 13:30
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
des tentatives de manipulation, il y en a eu, il y en a, et il y en aura toujours.
Le truc sympa avec internet aujourd'hui c'est que si une personne de votre cercle d'amis partage un lien vers un article qui fait l'éloge de Macron par exemple, tu peux aller lui expliquer pourquoi il ne faut avoir aucun espoir en Macron.

Et la tentative de manipulation du média peut perdre son effet.

Bon après mon scénario de base est pas très réaliste, en plus plausible il y a ça :
Un de vos proche partage un article qui fait l'éloge de Macron, pour critiquer Macron et les médias.
Du coup tout le monde vient sur la publication pour exprimer leur sentiment sur Macron, et la réaction principale quand on parle de Macron c'est "Pourquoi ils nous saoulent tous avec Macron ? Pourquoi les médias cherchent autant à le pousser, à le mettre en avant ? On en a strictement rien à foutre de lui !".
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 14:32
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
...Un de vos proche partage un article qui fait l'éloge de Macron, pour critiquer Macron et les médias.
Du coup tout le monde vient sur la publication pour exprimer leur sentiment sur Macron, et la réaction principale quand on parle de Macron c'est "Pourquoi ils nous saoulent tous avec Macron ? Pourquoi les médias cherchent autant à le pousser, à le mettre en avant ? On en a strictement rien à foutre de lui !".
Ma réponse est : "Pourquoi tu nous saoulent avec Macron ???".

Moi, j'en parle pas et je ne m'intéresse à aucune publication, où que ce soit. Je n'exprime mes sentiments sur qui que ce soit nulle part. Et le jour où je glisserais mon bulletin dans l'URNE, ça sera mûrement réfléchi. Le WEB, les journaux, autres médias n'y seront pas pour grand chose.

D'ailleurs, pour ce qui est de nous saouler, je met à égalité Macron, Fillon, Le Pen, Mélanchon, et la désagrégation pitoyable du PS. Pour moi, ils sont tous exactement à égalité dans le domaine de la sur-information/sur-désinformation.

Et c'est bien pour ça que le fait que "L’ANSSI s’efforce de faire comprendre les risques de piratages qui pourraient cibler les élections" est pour moi de la pure paranoïa dans la mesure où cette désinformation part dans tous les sens possibles et imaginables en fonction des auteurs. Et comme les extrêmes s’annulent, laissez moi rire.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 16:20
On nous bourre la tête avec le piratage provenant de l'extérieur mais j'aimerais qu'on nous parle des piratages provenant de l'intérieur, que font-ils à ce sujet?!
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 17:26
Ils se trouvent déjà un excuse au cas où Le Pen passe... Et si ça arrive, je vous parie qu'il y aura des ours dans la polémique d'un supposé piratage
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 17:34
Dis plutôt si quelqu'un d'autre que Macron passe parti comme c'est, parce Fillon revendiquant une diplomatie plus équilibrée (école dite de réalisme classique) dans nos relations avec les USA et la Russie, donc moins russophobe, il s'en trouve déjà pour l'accuser d'être une marionnette de Poutine. Sans déconner.

Par contre, murmurer timidement que Sarkozy et Hollande se comportaient comme des marionnettes de Washington, même au conditionnel et avec un milliard de précautions rhétoriques, non non voyons. C'est forcément de la théorie du complot c'est bien connu hein.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 18:04
Il y a encore des gens qui trouvent que le vote électronique pourrait être une bonne idée ?
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 18:54
Ca peut l'être si c'est fait à domicile pour contrer l'abstentionnisme, je parle de la vraie abstention, pas de celle de la défiance et du ras le bol.

Mais ils ne le feront pas en France pour une simple et bonne raison : des démocrates véritables pourront leur faire remarquer qu'on a à présent le moyen de mobiliser plus facilement le peuple et donc de faciliter... L'initiative populaire. Et ça, ils n'en veulent surtout pas d'un peuple qui se sent engagé. Déjà la recrudescence d'inscriptions sur les listes électorales doit les faire chier au plus haut point.

Et pour le trucage, ma foi... On a bien retrouvé des gens avec des bulletins plein les fouilles, des morts qui ont voté et je ne sais plus quoi encore... Donc la gruge a toujours existé et ce n'est pas un prétexte valable à mon avis
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 19:16
Avant le vote électronique, il faudrait d'abord reconnaître et comptabiliser les bulletins blancs (voir même les bulletins nuls). Un président élu à + de 50% des suffrages exprimés serait moins arrogant avec seulement 30% des votants en tenant compte des bulletins blancs et nuls.

Mais pour décider les futurs candidats à l'auto-élimination, il va falloir faire très fort.
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 17/01/2017 à 22:39
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Mais pour décider les futurs candidats à l'auto-élimination, il va falloir faire très fort.
Dans une démocratie véritable, la question ne se poserait même pas. L'initiative populaire permettrait d'adopter la reconnaissance du vote blanc en se passant des voyous élus. Leur rôle se bornerait à être des "rédacteurs" dans ce cas.

Tu vois que tu commences à y venir...
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 7:35
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Dans une démocratie véritable, la question ne se poserait même pas. L'initiative populaire permettrait d'adopter la reconnaissance du vote blanc en se passant des voyous élus. Leur rôle se bornerait à être des "rédacteurs" dans ce cas.

Tu vois que tu commences à y venir...
Non, moi je parle toujours d’améliorer le système existant, pas de le remplacer par ton "initiative populaire" essaye seulement de réunir 100 personnes d'origines très différentes et de les mettre d'accord sur un projet.

Par exemple une nouvelle rue dans ton village, tu verras que, la plupart du temps, il est impossible de mettre tout le monde d'accord. Si il y a plus de 2 choix possibles, tu n'auras probablement aucune majorité pour aucune des alternatives. Et alors, soit tu as une autorité supérieure (le maire par exemple) qui tranche, soit le projet de rue tombe à l'eau et rien n'est fait.

C'est pas pour rien que les référendums sont binaires : "Oui" ou "Non". C'est le seul moyen pour avoir moins de 50% de mécontents à l'arrivée. L'avantage de l'assemblée, c'est que quand on n'est pas content = C'est la faute à l'assemblée et au gouvernement et c'est surtout pas nous.

Penses-tu vraiment que les quelques 43 millions d’électeurs de France arriveront à se mettre d'accord sur une loi quelle qu'elle soit ? En fait les clivages seront exactement les mêmes, et la probabilité de trouver plus de 30% pour adopter un texte donné est assez illusoire.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 8:44
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Penses-tu vraiment que les quelques 43 millions d’électeurs de France arriveront à se mettre d'accord sur une loi quelle qu'elle soit ? En fait les clivages seront exactement les mêmes, et la probabilité de trouver plus de 30% pour adopter un texte donné est assez illusoire.
En Suisse les citoyens votent pour ou contre des lois et ils arrivent à se mettre d'accord il me semble.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 8:55
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En Suisse les citoyens votent pour ou contre des lois et ils arrivent à se mettre d'accord il me semble.
... dans chaque canton, ça fait infiniment moins de 43 millions d'électeurs, et surtout, ils n'ont absolument pas la même culture que la France. Quasiment rien de ce qui se fait en suisse n'est transposable en France ... même si les régions étaient transformés en Länder allemands ou en cantons suisses, resterait l'individualisme des français qui fait que ce qui est possible ailleurs ne l'est pas obligatoirement partout.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 9:38
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
dans chaque canton, ça fait infiniment moins de 43 millions d'électeurs
Je crois qu'il y a des référendums qui concerne la nation Suisse intégralement et pas juste un canton.

Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
même si les régions étaient transformés en Länder allemands
C'est le projet de la fusion des régions :'(
C'est extrêmement triste et frustrant que le gouvernement ait détruit nos régions aussi rapidement, sans demander l'avis à personne, ça n'apporte rien, ça ne fera pas faire des économies...

Par contre pour les USA c'est un super avantage en cas de traité transatlantique.
L'UE va donner plus de pouvoir aux régions.
Les multinationales US attaqueront les régions au lieu d’attaquer les nations, comme ça la défense sera plus faible.
Les régions ne pourront pas se défendre (déjà qu'à l'échelle national ce serait difficile).

J'ai encore rencontré personne qui trouve que la fusion des régions étaient une bonne idée.
Ça aurait mérité un référendum ^^
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 10:06
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
... dans chaque canton, ça fait infiniment moins de 43 millions d'électeurs, et surtout, ils n'ont absolument pas la même culture que la France. Quasiment rien de ce qui se fait en suisse n'est transposable en France ... même si les régions étaient transformés en Länder allemands ou en cantons suisses, resterait l'individualisme des français qui fait que ce qui est possible ailleurs ne l'est pas obligatoirement partout.
Ceci étant, il y a de fortes particularités culturelles entre chacune des 4 "nationalités" suisses, et il y a même de belles différences entre chaque canton germanophone (ils ne parlent même pas le même dialecte d'un canton à l'autre). Et pourtant, le système suisse parvient à fonctionner. Peut-être le reflet d'une culture protestante commune ?
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 10:19
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
...C'est le projet de la fusion des régions ...
Strictement aucun rapport, les régions n'ont absolument pas la même autonomie que les Länder.

Un Land (au pluriel : Länder) est, en Allemagne, une région administrative, plus précisément un État fédéré de la république fédérale d'Allemagne.

Chacun de ces 16 États a une indépendance politique et administrative régionale par rapport au gouvernement fédéral
C'est exactement comme les états des USA ou les cantons suisses. L'état fédéral ne gère que ce qui concerne l'ensemble : Politique étrangère, Armée et quelques autres choses. Après, chaque état se débrouille en interne. A l'inverse, la France reste un pays centralisé qui se contente de déléguer quelques miettes de pouvoirs aux régions.

Si les régions avaient été des Länder, la France n'aurait eu aucun droit de regard sur la fusion ou pas de certaines régions entre elles.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 10:25
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Strictement aucun rapport, les régions n'ont absolument pas la même autonomie que les Länder.
Parce que c'est l'étape 0.

D'abord on créer des grandes régions, mais à terme l'Europe sera divisé en Länder qui auront du pouvoir, c'est un vieux projet de l'UE.
Si l'UE survive encore pendant 10 ans, vous finirez par en entendre parler, mais pas avant quelques années encore.
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 11:11
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Non, moi je parle toujours d’améliorer le système existant, pas de le remplacer par ton "initiative populaire"
Je note un certain dédain pour mon "initiative populaire" en la réduisant à une idée personnelle et une connerie de choisir une rue... Et tu voudrais m'expliquer ce qu'est la démocratie, comment la faire évoluer alors que tu craches sur la forme la plus logique ?

Tu ne proposes rien d'autre que de continuer dans le même système en y mettant des rustines... C'est comme on peut le voir dans nos métiers quand tu as des gars qui insistent avec leurs logiciels obsolètes et qui y ajoutent des couches sur des couches et encore des surcouches...

La réalité est que tu es plutôt sur une stratégie de préservation de l'existant et de peur du changement. D'ailleurs tu le dis clairement :

Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
L'avantage de l'assemblée, c'est que quand on n'est pas content = C'est la faute à l'assemblée et au gouvernement et c'est surtout pas nous.
Finalement, tout ton baratin sur le vote, moyen démocratique et blablabla, est de l'esbroufe, tu répètes le bullshit politicard car ça t'arrange dans le fond... C'est surtout un moyen de te décharger et de te donner bonne conscience de faire ton devoir citoyen en espérant qu'ils ne toucheront pas trop à tes avantages si tu te conformes à leur jeu.

Comme te l'as dit un jeune une fois, c'est le raisonnement typique et individualiste du petit retraité qui a bien profité des années fastes et qui ne veut rien concéder aujourd'hui pour ses enfants...

Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Penses-tu vraiment que les quelques 43 millions d’électeurs de France arriveront à se mettre d'accord sur une loi quelle qu'elle soit ? En fait les clivages seront exactement les mêmes, et la probabilité de trouver plus de 30% pour adopter un texte donné est assez illusoire.
Monsieur est devin... Il faudra m'expliquer pourquoi les référendums ou les questions au gouvernement fonctionnent ailleurs alors. Il faudra aussi m'expliquer comment tu comptes améliorer les choses si tu n'essayes pas et que tu restes dans tes certitudes en te faisant des films à l'avance... Ou alors tu insinues que les français sont plus cons que les autres ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 11:16
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Peut-être le reflet d'une culture protestante commune ?
Bon après culture je ne sais pas...

Mais en attendant :
Selon le recensement fédéral de la population 2010, la religion la plus répandue du pays serait le catholicisme, avec 38,82 % de la population. La deuxième religion serait l'Église évangélique réformée, avec 30,9 % de la population. Généralement, les cantons se réclament de l'une des deux confessions.
Il y a un tableau :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_en_Suisse

Mais en gros il y a + de catholiques que de protestants, ce qui n'était peut être pas toujours pas le cas dans l'histoire du pays.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 12:49
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
...Monsieur est devin... Il faudra m'expliquer pourquoi les référendums ou les questions au gouvernement fonctionnent ailleurs alors...
Et toi, cite moi seulement un pays ou tout passe par le peuple et dans lequel il n'y a aucune représentation élue. Par exemple, la Suisse que tu cites si souvent :
L'Assemblée fédérale (ou parlement) (en allemand Bundesversammlung, en italien Assemblea federale et en romanche Assamblea federala) est le pouvoir législatif et l'autorité suprême de la Suisse (sous réserve des droits du peuple et des cantons)1.

Elle regroupe deux Chambres d'importance égale :

le Conseil National, qui représente le peuple (200 députés, répartis proportionnellement à la population des cantons) ;
le Conseil des États, qui représente les cantons.(46 sénateurs, c'est-à-dire 2 par canton (20) et 1 pour les anciens demi-cantons2 (6), quelle que soit leur population).
Les deux Conseils siègent séparément la plupart du temps, et toute décision requiert l'accord des deux Chambres. Pour certaines décisions, telles que l'élection du Conseil fédéral, du Chancelier de la Confédération, des juges au Tribunal fédéral ou du Général en cas de guerre ou de crise grave, elles siègent simultanément dans la salle du Conseil national. Les députés du Conseil National siègent à leur place habituelle et les sénateurs du Conseil des États siègent non pas par affiliation politique mais par cantons ou demi-cantons. Les deux chambres se réunissent en général quatre fois par année à la fin de chaque session principalement pour les votes finaux.
La Suisse aussi a des élus, et elle aussi a deux chambres. Donc, ton affirmation de démocratie uniquement par la base n'existe nulle part (même pas en Suisse). Quand il s'agit des intérêts vitaux de la Suisse, et donc de ce qui est commun à tous les cantons, ce sont les deux chambres de l'assemblée Suisse qui tranche.

Je n'ai jamais dis nulle part que l'initiative populaire était une hérésie ... d'ailleurs je suis pour, mais je le vois comme un outils supplémentaire à la démocratie. D'ailleurs, de plus en plus de personnalités politiques vont dans ce sens de d'avantage de concertation avec le peuple. Donc, pas besoin de tout casser pour ça. Avançons pas après pas, ça sera déjà pas mal.

Le jour où un pays fonctionnera sans aucun parlement élu et sans être pour autant une dictature, on en reparlera. Pour le moment, je ne connais aucune démocratie sans représentants élus. La réciproque n'étant pas vrai, c'est pas parce qu'il y a des représentants élus qu'on est en démocratie, car la deuxième condition est que ce parlement ait un minimum de pouvoir.
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 14:00
Je serais curieux de savoir où j'ai indiqué qu'il faut faire sauter le parlement... Si tu peux quoter, ce serait mieux que de faire des procès d'intentions...

L'initiative populaire n'est pas complémentaire, c'est la base, c'est exactement ce que veut dire le mot démocratie. L'outil complémentaire, c'est justement les chambres qui s'occupent de formaliser la décision du peuple. C'est pour cela que je répète que les politiciens sont nos obligés dans une démocratie véritable.

Le raisonnement que tu adoptes est tout simplement ce qu'on connait depuis le début, à savoir le gouvernement représentatif...

En plus, je te trouve paradoxal. Tu ne peux pas constater que les politiciens ne s'auto-flagelleront pas et, dans un même temps, dire que finalement ça te va bien qu'ils portent la faute.

Si ils ne se tirent pas des balles dans le pied, c'est justement parce qu'on n'a pas notre mot à dire, à part pour renouveler leur imposture avec un simulacre de vote. Si on ne veut pas de vrai contre-pouvoir populaire alors il ne faut pas se plaindre ou les blâmer.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 14:50
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
...En plus, je te trouve paradoxal. Tu ne peux pas constater que les politiciens ne s'auto-flagelleront pas et, dans un même temps, dire que finalement ça te va bien qu'ils portent la faute...
Ta façon d'interpréter les choses est désarmante, restons en là, même si contrairement à ce que tu penses, je suis beaucoup plus près de ce que tu dis que tes réponses ne le laissent supposer. Là où nous sommes en désaccord, c'est sur la méthodologie pour y arriver, pas sur le fond. Et des boucs émissaires, il y en a toujours eu, il y en a et il y en aura toujours.

Crois moi (ou pas) c'est pas moi qui a inventé la roue, ni le fil à couper le beurre. Je me contente de les utiliser. Toi, tu cherches à les ré-inventer. Les démocraties actuelles (que ça te plaisent ou pas) sont le résultat de penseurs, de chercheurs, d'historiens et, bien sur, de philosophes. Bon, à t'entendre, ça fait des siècles que tout ce monde là se trompe. Et bien, bon courage, mais vouloir réinventer la roue me semble plus une perte de temps que quoi que ce soit d'autre.

Pour ce qui est de ton opinion sur le parlement :
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Je serais curieux de savoir où j'ai indiqué qu'il faut faire sauter le parlement... Si tu peux quoter, ce serait mieux que de faire des procès d'intentions... ...
Tu demandes une citation : Alors, en voila une, car même si "Voyou" est barré c'est bien ça ce que tu penses preuve à l'appui. Moi, j'aurais jamais osé écrire un truc pareil, même barré. Et il est bien écrit : "En se passant des élus" ... non ?
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
... L'initiative populaire permettrait d'adopter la reconnaissance du vote blanc en se passant des voyous élus...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 15:11
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
même si "Voyou" est barré c'est bien ça ce que tu penses preuve à l'appui. Moi, j'aurais jamais osé écrire un truc pareil, même barré.
Oh putain de bordel de merde !
J'avais jamais un tel niveau de politiquement correct !
Alors que le terme "voyou" fait complètement parti du champ lexical de "élu".

Renseignez-vous sur le travail de Philippe Pascot :

Apparemment il parle de ce que font les élus.

J'ai vu qu'il était invité dans une émission :

Je connais pas cette chaîne, mais les types ont l'air sympa.
Etienne Chouard est invité c'est classe
C'est un homme très gentil
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 15:40
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Oh putain de bordel de merde !...
Reste poli STP
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 15:49
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Reste poli STP
Non mais c'était la blague.
Parce que vous n'étiez pas à l'aise avec l'utilisation du mot "voyou" pour décrire les élus.
Comme "voyou" c'est extrêmement léger, j'ai utilisé des termes violent pour le contraste.

Donc c'était pas pour être impoli, c'était pour la blague.
Je trouve ça un peu amusant.

Le monde est trop politiquement correct.
Tout le monde fait attention à ce qu'il dit.
On ne veut pas choquer, on veut rester dans les cases.
D'après moi ce n'est pas très drôle...

Alors que "p***** de b**** de m****" ça ne veut rien dire, c'est un peu comme les insultes du capitaine Hadock : "apprenti-dictateur à la noix de coco", "astronaute d'eau douce", "bougre d'extrait d'hydrocarbure".
C'est marrant comme censurer rend tout beaucoup plus violent.
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 16:16
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Parce que vous n'étiez pas à l'aise avec l'utilisation du mot "voyou" pour décrire les élus.
Comme "voyou" c'est extrêmement léger, j'ai utilisé des termes violent pour le contraste.
Le problème ce n'est pas que cela soit léger ou très vulgaire, c'est le fait de cataloguer TOUS les élus en tant que voyous en généralisant à outrance.

Car peu importe ce que vous pensez, il y a des élus honnêtes...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 16:41
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
en généralisant à outrance.
Mais je vous ai déjà expliqué que c'était une figure de style.
Si on dit "tout les élus sont des gros enculés" ça ne veut pas dire que l'ensemble des élus sont des gros enculés.
Déjà "gros enculés" c'est une figure de style et ça ne veut pas du tout dire ce que ça semble dire.
Et "tout" ça ne signifie pas l'intégralité de l'ensemble.

En fait ça voudrait plutôt dire "une partie des élus utilisent trop leur privilèges".
Vous avez vu la vidéo de Philippe Pascot chez Bourdin ?
Il donne des exemples.

Parce que dans un ensemble de personne le "tout" n'existe pas.
Y'aura toujours des moutons noirs, parmi les élus les moutons noirs c'est ceux qui respectent, qui font leur job, qui ne profitent pas du système ^^

Mais bon dire "qu'une grosse partie des élus exagères, non pas une éthique irréprochable, sont là pour leur enrichissement personnel, etc".
C'est pas fun, alors que dire que c'est une grosse bande de cons, mais ça me détend.
Mais je ne parle pas des vrais gens, je parle des ministres, de ceux qui sont super haut dans la hiérarchie.
J'ai rien contre les petits maires de village.
Mais par contre j'ai quelque chose contre les présidents, et leur clic.

Plus t'es haut dans la pyramide moins t'es sympa.
J'ai aucun respect envers des gars comme Sarkozy, Fillon, Hollande, Valls, Belkacem, Taubira, etc.

Ce que j'écris ne correspond pas à ce que je pense, vous n'avez qu'à vous dire que c'est de l'ironie ou quelque chose...
Si vous pensez que "tout" veut dire "tout"...
C'est du français c'est pas des maths.
Je les connais pas les règles du Français.
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 18/01/2017 à 17:41
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Je me contente de les utiliser.
Merci de confirmer que tu ne veux pas de changement et que tu te conformes à ce qui est proposé... Tu vois que ce n'est pas si difficile de parler franchement

Toi, tu cherches à les ré-inventer.
Faux... Je reviens à l'autre option proposée à l'époque défendue par Rousseau, la véritable démocratie... Pas ce simulacre représentatif d'héritage moyen-ageux dont, d'ailleurs à l'époque, les intentions étaient très claires : ne pas faire de ce pays un état démocratique mais représentatif. Et ce ne sont pas MES mots, c'est le discours de l'époque et ça explique dans quel esprit tout cela a été fait et pourquoi nous avons certains soucis aujourd'hui à cause d'une société de caste qui en résulte (ou plutôt la continuité de la société de caste).

Les démocraties actuelles (que ça te plaisent ou pas)
Il est aucunement question de me plaire, c'est ce que les "gagnants" ont voulu à l'époque, un gouvernement représentatif qui est incompatible avec un état démocratique. Et j'insiste encore, ce n'est pas moi qui le dit mais eux...

Pour ce qui est de ton opinion sur le parlement :

Tu demandes une citation : Alors, en voila une, car même si "Voyou" est barré c'est bien ça ce que tu penses preuve à l'appui. Moi, j'aurais jamais osé écrire un truc pareil, même barré. Et il est bien écrit : "En se passant des élus" ... non ?
C'est bien beau d'être un soldat discipliné mais pour changer, il faut oser et braver l'autorité... Drôle de "révolutionnaire" que tu fais là

Pour le reste, voila le quote entier, un peu d'honnêteté ne ferait pas de mal...

Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Dans une démocratie véritable, la question ne se poserait même pas. L'initiative populaire permettrait d'adopter la reconnaissance du vote blanc en se passant des voyous élus. Leur rôle se bornerait à être des "rédacteurs" dans ce cas.
Il est aisé de sortir une phrase de son contexte pour lui faire dire ce qu'on veut... Il faut comprendre que ça fait suite à tes dires comme quoi les élus ne s'auto-mutileront pas. Ce à quoi je t'ai répondu qu'avec l'initiative populaire, on n'aurait pas ce souci car on se passerait de leurs décisions étant donné que le voie du peuple a parlé, ils n'auraient rien à dire, juste à rédiger les textes législatifs pour inscrire NOS décisions.

Et oui, je n'ai aucun complexe à dire que ce sont des voyous ou des mafieux... Essayes de te présenter à un certain niveau, genre député ou président d'agglomération / région par exemple, et tu verras à quel point ta "démocratie" est accessible, favorable à la diversité politique, ouverte au peuple et autres blablabla politicards...

Même sans ça... Peux tu me citer les moyens que le peuple a de se faire entendre, de contraindre ou de conformer les élus à leur décision ? On va rire... Par pitié, ne me sort pas pour la énième fois l'excuse du vote tous les x années pour élire un maître indéboulonnable...
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 1:07
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
On nous bourre la tête avec le piratage provenant de l'extérieur mais j'aimerais qu'on nous parle des piratages provenant de l'intérieur, que font-ils à ce sujet?!
Ni PCF de Maurice Thorez et de Georges, ni le RPR ni la Companie n'ont jamais fait de bourrage d'urnes.

Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Reste poli STP
Ryu, anciennement thierrybenji, anciennement Dédé la petite Vérole, est un de nos trolls officiels avec TallyHo.
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 1:28
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Ni PCF de Maurice Thorez et de Georges, ni le RPR ni la Companie n'ont jamais fait de bourrage d'urnes.
Le RPR faisait plus fort même, eux, ils faisait voter les morts !
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 7:40
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Ryu, anciennement thierrybenji, anciennement Dédé la petite Vérole, est un de nos trolls officiels avec TallyHo.
Dit il en faisant des attaques personnelles... Tu veux que je te rappelle tes propos déviants ?
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 8:04
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Le RPR faisait plus fort même, eux, ils faisait voter les morts !
C'est sans doute pour ça que Mitterrand a été élu en 1981 puis en 1988 : le RPR a fait voter des tas de socialistes morts.
Avatar de ddoumeche ddoumeche - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 20:37
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Le RPR faisait plus fort même, eux, ils faisait voter les morts !
Le RPR se meurt mais ne s'abstient pas !
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 20:20
Les craintes de cyberattaques envahissent l'Europe
la France décide de suspendre le vote électronique pour ses citoyens à l'étranger

Après les Pays-Bas, la France a décidé de suspendre la possibilité de voter sur Internet compte tenu « du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques qui pourraient affecter le déroulement du vote électronique ». Cette annonce a été faite par le ministre des Affaires étrangères, lundi 6 mars. « En raison de ce contexte, il a été jugé préférable de ne prendre aucun risque de nature à compromettre le scrutin législatif pour les Français de l’étranger », précise le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, confirmant les annonces faites le matin même par le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur, Matthias Fekl, devant l’Assemblée des Français de l’étranger.

« Cette décision a été prise sur la base des recommandations des experts de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques et en tenant compte du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques qui pourraient affecter le déroulement du vote électronique. En raison de ce contexte, il a été jugé préférable de ne prendre aucun risque de nature à compromettre le scrutin législatif pour les Français de l'étranger » explique ainsi par voie de communiqué Matthias Feckl, Secrétaire d’État chargé des Français de l’étranger.

Le vote électronique avait été proposé à l’occasion de l’élection présidentielle de 2012 pour les Français résidant à l’étranger, le but étant de simplifier les procédures leur permettant d’accéder aux urnes. Toutefois, ce vote est réservé aux élections législatives, le vote à l’élection présidentielle ne peut se faire que dans les bureaux installés dans les locaux consulaires ou par correspondance, essentiellement pour des raisons de sécurité.

Cette décision est tombée après les annonces stipulant l’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle américaine. En effet, des responsables là-bas ont accusé formellement la Russie d’avoir piraté les systèmes informatiques des deux partis politiques majeurs, les Républicains et les Démocrates. Toutefois, les systèmes de vote américains ne semblent pas avoir été attaqués. Malgré cela, l’ANSSI, organisme chargé de la protection informatique de l’État n’entend pas prendre de risque. « En 2012, tout s’est bien passé, mais je peux vous dire que ça a été une journée difficile pour l’ANSSI », expliquait, quant à lui, Guillaume Poupard, directeur de l’organisme chargé de la protection informatique de l’État, lors d’une audition au Sénat le 1er février. Le directeur de l’ANSSI estime que les conditions ont changé avec un niveau de menace plus élevé par rapport à la précédente élection. Pour cette raison, l’ANSSI se refuse de donner carte blanche au système de vote électronique actuellement en place, et ce malgré les améliorations apportées au système en 2012. Un avis que le ministère des Affaires étrangères a donc suivi.

M. Poupard a été toujours favorable pour le bulletin papier, présentant une meilleure garantie contre le piratage. Il n’est pas le seul, puisque la commission des lois du Sénat rappelait dans un document de synthèse publié en 2014, que la pratique est intrinsèquement risquée, tant sur le plan de l’identification de l’électeur que sur les recomptages à postériori. Mais elle s’est imposée comme une « nécessité pratique » pour les Français de l’étranger, permettant « d’assurer un égal accès des électeurs au vote », notaient les sénateurs.

Cette décision de suspendre le vote électronique n’a pas fait que des heureux, certains l’ont même qualifiée de « déni démocratique », à l’image d’Axelle Lemaire, ex-secrétaire d’État au numérique. Elle voit dans cette suspension une action qui limite de fait « le vote aux personnes qui habitent près des centres, les citadins et urbains bien informés qui ont les moyens de vivre dans les centres-villes ».

En 2017 donc, les 1,3 million de Français vivant à l’étranger et inscrits sur les listes électorales consulaires ne pourront pas voter sur Internet. Cependant, ils pourront toujours voter par correspondance, à condition de faire une demande avant le 31 mars.

Les Pays-Bas également ont suspendu le vote électronique début février pour les législatives prévues le 15 mars. Les autorités ont évoqué un risque de piratage qui pourrait être mené par la Chine, l’Iran et surtout la Russie.

Source : Le Monde

Et vous ?

Pensez-vous que cette décision est justifiée par une menace réelle ou bien c'est une pure paranoïa ?

Voir aussi :

France : l'ANSSI s'efforce de faire comprendre que les élections pourraient être perturbées par des cyberattaques, menace réelle ou pure paranoïa ?
Avatar de Capitaine_aizen Capitaine_aizen - Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 21:13
De manière générale le vote électronique est un danger pour la démocratie ! Entre ce que va afficher la partie front-end et ce qui va se passer en back-end il peut y avoir deux mondes. (Il y avait un épisode des Simpsons qui parlait de ça avec le vote de McCain si ma mémoire n'est pas corrompue). Et même si on avait accès au code source, rien ne garanti que celui-ci soit executé sur la machine de vote. Rajoutons le fait que le hardware peut présenter une faille (volontairement ou non). Au final, c'est presque impossible de s'assurer de l'intégrité du vote dans une boite noire. Peut-être qu'un système quantique serait la solution, mais là encore je reste sceptique.

Une chose qui est sur, c'est que le vote papier peut résister à tous les piratages de la NSA, CIA, KGB et autres agences aux interêts démocratiques discutable. En revanche, elle ne résite peut-être pas au matraque médiatique, mais là c'est une autre histoire.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 22:54
Vu les candidats en présence, est-ce que les risques de piratage électronique des élections est vraiment le principal problème??? Je serai plutôt d'avis que le gros problème est avant tout de constater qu'il n'y en a pas un pour sauver l'autre: Quelque soit la gagnant, ce sera un bras-cassé qui n'améliorera pas la situation des français...
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/03/2017 à 23:14
Citation Envoyé par Capitaine_aizen Voir le message
Une chose qui est sur, c'est que le vote papier peut résister à tous les piratages de la NSA, CIA, KGB et autres agences aux interêts démocratiques discutable.
Bof... Tout a une faille, des bulletins dans la poche pour bourrer l'urne, des morts qui votent, on a déjà vu
Avatar de Capitaine_aizen Capitaine_aizen - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 0:39
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Bof... Tout a une faille, des bulletins dans la poche pour bourrer l'urne, des morts qui votent, on a déjà vu
Certes, mais le trucage est "minime" et surtout a été détecté. (Enfin certainement pas à 100%). Je n'ai pas connaissance d'un cas qui aurait changé l'accession d'un candidat à l'élection présidentielle, mais je me méprends peut-être. Avec une boite noire, on pourrait très bien avoir Alice : 54% et Bob : 52% , alors que sans trucage on aurait observé l'inverse.

Le système n'est pas parfait, il y a des bugs et les mises à jour tardent à venir. Cependant, il est moins perfectible qu'une machine à vote électronique.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 6:07
Le principal inconvénient du vote papier est que ça mobilise beaucoup de monde. Pour ce qui est de mettre deux bulletins, ceux qui prétendent ça n'ont probablement pas été voter depuis longtemps car je ne vois même pas comment poser deux enveloppes au lieu d'une sur la trappe de l'urne ne se remarquerait pas. Maintenant, que des bureaux de votes dans leur ensemble puissent tricher, je suppose que c'est possible.

on pourrait très bien avoir Alice : 54% et Bob : 52%
Alors, ça ferait plus de 100% et on serait absolument certain qu'il y a eu fraude.
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 8:46
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Pour ce qui est de mettre deux bulletins, ceux qui prétendent ça n'ont probablement pas été voter depuis longtemps car je ne vois même pas comment poser deux enveloppes au lieu d'une sur la trappe de l'urne ne se remarquerait pas.
Et ceux qui prétendent que la gruge n'est pas possible devrait peut-être sortir ou être moins naïf. J'ai eu le cas dans ma ville. Et personne ne t'a parlé de mettre deux enveloppes. Mais bon... Je te laisse dans tes certitudes et tes procès d'intentions.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 13:26
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
... J'ai eu le cas dans ma ville...
Donc, fraude constatée, donc corrigée, et donc fraudeurs condamnés. OK, ça va dans mon sens. Parce que le "pas vu pas pris, mais je sais que etc...", n'importe qui peut faire ce genre de déclaration sans preuve. Et si faute constatée, c'est dépôt immédiat d'une plainte (excepté par le fraudeur lui-même).

Laisserais-tu entendre que tu as toi-même fraudé lors de certaines élections nationales et que tu ne t'es pas fait avoir
Avatar de Capitaine_aizen Capitaine_aizen - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 15:15
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Alors, ça ferait plus de 100% et on serait absolument certain qu'il y a eu fraude.
Autant pour moi, j'étais en manque de café
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre averti https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 15:44
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Laisserais-tu entendre que tu as toi-même fraudé lors de certaines élections nationales et que tu ne t'es pas fait avoir
Je ne laisse entendre rien du tout... Contrairement à tes attaques et insinuations. Quand tu te seras calmé et moins dans ton "béni-oui-ouisme" électoral, on en discutera.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 10/03/2017 à 16:41
Alors, prouve ce que tu dis : "... J'ai eu le cas dans ma ville..." article de journal, procès, n'importe quoi ... pour que je soit moins naïf.

Bon, les élections truquées, ça existe, ça donne des résultats à + de 70% pour le vainqueur. En France, dès qu'il y a un score trop serré, on fait un recompte des bulletins, et quand il y a le moindre doute, on annule le scrutin, et on recommence. Si tu connais quoi, que ce soit de plus fiable : explique. Je suis peut-être naïf, mais pas paranoïaque.
Avatar de LMatif LMatif - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 14/03/2017 à 17:33
Un chercheur a écrit un article "Analyse des vulnérabilités de trois modes de vote à distance qui traite du vote par internet".
Au sujet d vote par internet : "L'étude constate que l'automatisation des traitements combinée à la dématérialisation des objets du vote tend à substituer des vulnérabilités visibles et d'ampleur réduite par des vulnérabilités invisibles et de grande ampleur."
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 15/03/2017 à 9:21
Citation Envoyé par LMatif Voir le message
Un chercheur a écrit un article "Analyse des vulnérabilités de trois modes de vote à distance qui traite du vote par internet".
Au sujet d vote par internet : "L'étude constate que l'automatisation des traitements combinée à la dématérialisation des objets du vote tend à substituer des vulnérabilités visibles et d'ampleur réduite par des vulnérabilités invisibles et de grande ampleur."
J'avais toujours dit ça sur le vote électronique, mais il semblerait que même le vote par courrier soit fortement manipulable. J'aurais du y penser.
Offres d'emploi IT
Ingénieur système de commande de vol H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)
Responsable de projet (calculateur moteur) H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)
Responsable de lot / architecte fpga H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil