CES 2017 : Intel dévoile Intel Compute Card
Son nouveau PC de la taille d'une carte de crédit qui intègre un processeur Kaby Lake

Le , par Malick SECK, Community Manager
Intel a dévoilé, à l'occasion du salon Consumer Electronics Show (CES) 2017 qui se tient actuellement à Las Vegas, son nouveau PC de la taille d'une carte de crédit baptisé Intel Compute Card. Il convient de rappeler qu'Intel a été un leader dans le développement de l'internet des objets, cela en réalisant plusieurs dispositifs intelligents et connectés.


Dans son annonce, Intel précise que de nombreux partenaires vont s'associer avec lui afin de l'aider à accélérer l'écosystème des solutions qui seront basées sur l'Intel Compute Card. Cette dernière, qui présente des mesures juste une peu plus longues que celles d'une carte de crédit, fait 5 mm d’épaisseur, 55 mm de large et 95 mm de longueur. Selon l'éditeur, la nouvelle plateforme de calcul, Intel Compute Card, intègre tous les éléments présents dans un ordinateur complet en l'occurrence un processeur Kaby Lake (la septième génération d’architecture Core), un Bluetooth, un Wi-Fi, une puce graphique de petite taille, de la RAM et du stockage flash, etc. Intel précise que son nouveau produit est destiné à d'autres appareils connectés ; il est ainsi doté d’un port USB Type-C par lequel se fera la liaison avec les autres objets électroniques connectés (SmartTV, frigo, etc.).

Selon Intel, les utilisateurs de la nouvelle carte verront une nette amélioration des performances de leurs appareils électroniques. « L'Intel Compute Card permet de réduire le temps et les ressources nécessaires, démontrant ainsi l'importance de l'innovation dans le développement des objets connectés. »

La commercialisation de l'Intel Compute Card est prévue à la mi-2017, toutefois le prix de vente n'est pas encore précisé par Intel.

Source : Intel - Intel-compute-card-fact-sheet.pdf

Voir aussi

Canonical annonce l'arrivée de l'Intel Compute Stick sous Ubuntu, le PC de poche qui tient dans la paume de la main

La Rubrique Embarqué, Forum Embarqué, Cours et tutoriels Systèmes embarqués, Livres Systèmes embarqués


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de google80 google80 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 9:44
intéressant ce produit mais je ne comprends pas.
c'est autonome (comme un raspi) ou bien c'est une carte fille à insérérrer dans un autre appareil plus voluminueux ?

Dans le premier cas, pas d'info sur l'autonomie ou l'alimentation, comment elle s'allimente la petite ?
Avatar de Vincent PETIT Vincent PETIT - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 11:32
Salut,
Citation Envoyé par google80 Voir le message
pas d'info sur l'autonomie ?
Très bonne question ! Et d'ici que ça va être le gros problème habituel....

Il convient de rappeler qu'Intel a été un leader dans le développement de l'internet des objets, cela en réalisant plusieurs dispositifs intelligents et connectés.
Je suis toujours sceptique lorsque j'entends l'internet des objets et sa grande révolution qui aurait déjà du avoir lieu.
Pour l'instant dans le grand public on est plus sur une explosion de flop qu'une explosion des objets connectés. Dans l'industrie, je suis d'accord ça prend de plus en plus.

Intel Compute Card, intègre tous les éléments présents dans un ordinateur complet en l'occurrence un processeur Kaby Lake (la septième génération d’architecture Core), un Bluetooth, un Wi-Fi, une puce graphique de petite taille, de la RAM et du stockage flash, etc. Intel précise que son nouveau produit est destiné à d'autres appareils connectés ; il est ainsi doté d’un port USB Type-C par lequel se fera la liaison avec les autres objets électroniques connectés (SmartTV, frigo, etc.).
Voilà les gros problèmes :

Ce mini PC, comme beaucoup d'autres, consomme beaucoup trop pour être embarqué, on peut donc exclure tous les objets connectés sur pile/batterie du type montres, bracelets, cannes connectés pour les personnes âgées, les vêtements, les chaussures et tous les objets du quotidien qui ne nécessitent pas d'alimentation comme les matelas connectés, cocotte minute connecté, les thermostats, etc... bref les wearable quoi.

Ce mini PC, comme tous les autres, est bien trop puissant pour presque tous les objets connectés, qui irait mettre une telle puissance avec un OS (quasiment un Intel I3 si j'ai bien compris) dans une cafetière, un frigo, une machine a laver, un sèche linge, le système de gestion des volets roulants, de gestion des eaux de pluie, la chaudière etc... ? Aucun pro ne fera une telle chose parce que ça n'apportera que des problèmes (maintenance, mise a jour, ...) et ce n'est simplement pas utile.

D'après Intel, ce mini PC sera doté d’un port USB Type-C par lequel se fera la liaison sans fil j'imagine avec les autres objets électroniques connectés (SmartTV, frigo, etc.) mais là il y a encore un problème, puisque qu'un smartphone peut facilement faire ça (contrôler d'autres objets connectés).

Selon Intel, les utilisateurs de la nouvelle carte verront une nette amélioration des performances de leurs appareils électroniques. « L'Intel Compute Card permet de réduire le temps et les ressources nécessaires, démontrant ainsi l'importance de l'innovation dans le développement des objets connectés. »
A mon idée nous allons voir rien du tout (peut être que je me trompe).

Je crois que dans l'avenir des objets connectés, le smartphone aura une des places centrales car tout gravitera autour (comme dans la future maison connectée.) Dans les vêtements connectés, c'est déjà le téléphone portable qui est l'interface avec nous. Aujourd'hui l'objet qui est déjà connecté et avec le quel nous interagissons le plus c'est bien le smartphone et tout porte a croire que les objets connectés se développerons autour de lui et pas autour d'un mini PC. C'est très probablement le smartphone qui sera la centrale d'acquisition et qui fera le gros du boulot parce qu'il est déjà un mini PC.
Avatar de capsavon capsavon - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 13:23
Il convient de rappeler qu'Intel a été un leader dans le développement de l'internet des objets, cela en réalisant plusieurs dispositifs intelligents et connectés
J'ai du mal avec cette phrase.

Il convient de rappeler qu'Intel a été un leader dans le développement de l'internet des objets, cela en réalisant plusieurs dispositifs intelligents et connectés
Lesquels ? J'avoue que je ne m'intéresse pas trop à l'IoT, mais à part les cartes Arduino / Edison - dont j'ai toujours du mal à identifier l'intérêt - je ne connais aucun dispositif Intel IoT.

Il convient de rappeler qu'Intel a été un leader dans le développement de l'internet des objets, cela en réalisant plusieurs dispositifs intelligents et connectés
"A été" : quand ? Leader ? Il n'y a que moi qui est gêné en lisant ça ? Ce que j'avais cru comprendre c'est qu'Intel avait completement raté le tournant de la mobilité. Il y a un dossier pas mal à ce sujet dans le dernier CanardPC HW d'ailleurs (même s'ils font pas mal de conjectures, donc leur analyse de l'avenir d'Intel ... ça vaut ce que ça vaut. Mais sur le passé et le présent d'Intel c'est très documenté).

Dans le pdf ils disent que le connecteur USB-C sera utilisé avec des adaptateurs pour faire la conversion vers d'autres types d'interfaces (ils citent HDMI, PCIe ...). "Optimised user I/O" qu'ils disent. J'aime pas trop lire ça, ça sent bon le protocole propriétaire ... Ou alors tout passe par l'USB. C'est pas avec ça qu'on va faire de l'embarqué efficace !
Avatar de Bestel74 Bestel74 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 13:39
Citation Envoyé par capsavon Voir le message
"A été" : quand ? Leader ? Il n'y a que moi qui est gêné en lisant ça ? Ce que j'avais cru comprendre c'est qu'Intel avait completement raté le tournant de la mobilité. Il y a un dossier pas mal à ce sujet dans le dernier CanardPC HW d'ailleurs (même s'ils font pas mal de conjectures, donc leur analyse de l'avenir d'Intel ... ça vaut ce que ça vaut. Mais sur le passé et le présent d'Intel c'est très documenté).
Ho que non il n'y a pas que toi, Intel a totalement raté le tournant.
Il n'y a qu'en faisant un copier-coller de ce qu'il y a sur le site officiel d'Intel qu'on peut écrire de tel inepties
(Ne prends pas ça personnellement M. l'auteur de l'annonce, je dit ça sans animosité).

Intel essai tant bien que mal de rattraper son retard avec ces cartes "Joules", "Edison", ces micro-contrôleurs "Quarks", mais ce sont juste des joujoux qui n'ont d’intérêt que d'être architecturé x86, donc un peu plus simple à programmer (pas de compilation croisé).

Bon par contre il faut quand même noter qu'au fur et à mesure des années Intel rattrape petit à petit son retard, attendons de voir 2017 et 2018
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 13:40
Consoles de jeux, le retour des cartouches. La sega saturn avait bien la même signature spirituelle niveau sécurité...
Avatar de Njörd Njörd - Membre averti https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 14:23
Bonjour,

Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
Je suis toujours sceptique lorsque j'entends l'internet des objets et sa grande révolution qui aurait déjà du avoir lieu.
Pour l'instant dans le grand public on est plus sur une explosion de flop qu'une explosion des objets connectés. Dans l'industrie, je suis d'accord ça prend de plus en plus.
Du coup, s'il n'y a que des flops au niveau grand public, que manque-t-il de ton point de vue pour que l'IoT finisse par décollé ? (no troll hein, je pose la question sérieusement )
Avatar de Jiji66 Jiji66 - Membre actif https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 15:21
Il manque un port d'entrees sorties a la Raspberry Pi avec des entrees sorties digitales, des liaisons series avec des protocoles ouverts et la possibilite de gerer des interuptions materielles.

Un simple module CUBLOC est presque plus interessant.
http://www.comfiletech.com/pages/emb...er/cubloc.html
Avatar de Bestel74 Bestel74 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 19:08
Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
Il manque un port d'entrees sorties a la Raspberry Pi avec des entrees sorties digitales, des liaisons series avec des protocoles ouverts et la possibilite de gerer des interuptions materielles.

Un simple module CUBLOC est presque plus interessant.
http://www.comfiletech.com/pages/emb...er/cubloc.html
La raspberry a pas mal d'I/O, et puis rien n'empêche d'en rajouter à travers un périphérique I2C ou SPI.
Impossible de comparer une raspberry avec un CUBLOC, sinon tu me diras comment tu fais pour aller mettre à jour une BDD à travers un VPN avec ton CUBLOC .
Avatar de Vincent PETIT Vincent PETIT - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 22:21
Citation Envoyé par Njörd Voir le message
Du coup, s'il n'y a que des flops au niveau grand public, que manque-t-il de ton point de vue pour que l'IoT finisse par décollé ? (no troll hein, je pose la question sérieusement )
Voici ce que j'en pense (sans troller non plus).
Tout d'abord, je vais revenir rapidement sur cette révolution des objets connectés qui tardent a arriver et l'explication est bien simple; les objets connectés n'ont absolument rien de révolutionnaire ! Vers 1975 (je n'étais même pas né), la société qui m'a employé dans son labo de R&D électronique avait déjà des appareils connectés au Minitel. Elle pouvait récupérer des infos, interagir a distance et collecter des informations. Un autre exemple sont les stations météorologiques qui sont connectés depuis très longtemps également et je suis sur qu'il y a encore des milliers d'exemples un peu partout. Des appareils, appelés "objets" aujourd'hui, sont connectés depuis longtemps mais personne ne s'en préoccupait car le grand public n'en était pas là tout simplement.

Des commerciaux, des économistes, des analystes prévoyaient une révolution, une explosion des objets connectés et depuis longtemps mais on sent quand même bien que ça peine a décoller. Étant donné qu'il n'y a rien de révolutionnaire, c'est finalement logique que l'impact ne soit pas explosif et n'a pas créer de bouleversement. Ça va se démocratiser, c'est sur, mais doucement et au prix de nombreuses gamelles car je crois que le problème est très complexe.

Pour qu'un objet connecté fonctionne il faut a mon avis qu'il réponde au minimum à 2 choses :
- Un besoin/service.
- Qu'il ne soit pas rival du smartphone.

Et c'est toute la complexité !

C'est évident, il faut que cela serve à quelque chose mais ça ne suffit pas car il faut que cela soit pratique et facilitant.

La couche de bébé connecté, qui pourtant semblait partir d'une bonne idée, mais pour qui a déjà changé un bébé vers 5h du matin, après s'être levé pour le biberon de 2h du matin... c'est même pas la peine d'imaginer commencer a prendre le temps de glisser un capteur d'humidité dans la couche, configurer l'application et pour qu'elle sonne 15min après en plus !? C'est déjà bien quand on arrive a mettre la couche au bon endroit (et pas sur la tête de bébé)

Le collier, du chien, connecté pourtant idéal pour les chiens fugueurs, il pouvait aussi suivre l'activité du chien et trouver un vétérinaire à proximité mais le soucis c'est qu'il faut retirer le collier, recharger le collier, et on oublie une fois de remettre le collier puis deux fois, dix fois, et on se rend compte que ça sert car on s'en fou en réalité et hop aux oubliettes le collier. Pire encore, moi j'ai mon Berger Allemand qui si par malheur croise un bétail crevé quelque part, il va essayer de se rouler dedans alors j'imagine même pas l'état du collier. Enfin pour les chiens fugueurs de toute façon la loi de Murphy veut que quand ton chien se fait la malle, ce sera forcément au moment où le collier n'aura plus de batterie.

Le U-Wake qui est un espèce de serre tête qu'on met en voiture et il détecte si vous vous endormez au volant. Le problème est qu'il faut s'équiper avant de prendre le volant et le mettre sur le front. Même si c'est assez discret il ne sert quasiment jamais si ce n'est lors de vos très longs voyages, c'est à dire deux fois par an lors des vacances d'été et d'hiver. A coup sur vous aurez oublié que vous aviez acheté ce truc.

Bon je m'arrête là pour les exemples et oui je sais... j'ai pris des exceptions mais ce que je voulais montrer c'est que derrière ces objets il y avait quand même de réels besoins mais qui compliquent notre quotidien et c'est pour cette raison que ça ne fonctionne pas. Une autre raison est qu’il y a des phénomènes de modes qui créaient un besoin (le fameux, "j’en veux un aussi") mais très éphémères. Je placerai les montres connectés plus dans cette catégorie de problème.

De plus, il faut une chaîne de service jusque la fin et ça aussi c'est un grand défi.

Le cas des frigo connectés, c'est génial mais encore faut il que les grandes surfaces créaient les emballages connectés pour que tout interagisse, pour que le frigo sache qu'il n'y a plus de lait ou que les yaourts arrivent a la date de péremptions. Un jour vous approcherez l’emballage d’un rosbeef de votre four et celui ci se mettra a bonne température, vous demandera la cuisson et réglera le temps nécessaire et vous n’aurez plus qu’a lancer le four car toutes les informations seront dans un puce RFID de l’emballage du rosbeef !

Qui va oser investir le premier et essuyer un échec ? Le vendeur de frigo ? Celui du four ? Le fournisseur d'emballage ? Et si les technologies changent comment fait on ? On change de frigo a cause du con qui a changé la technologie des emballages ? Et on fait quoi avec le four ?

Le grand rival, c’est le téléphone portable !

Les montres, les bracelets, les vêtements auront toujours un mal de chien a percer tant notre dépendance au smartphone est forte. C’est historique, le smartphone avant d’être smart, ne servait qu’a téléphoner ou a être appelé de n’importe où et on en est devenu dépendant. Celle ci c’est encore plus affirmer lorsque le téléphone est devenu smart (intelligent) et il a apporter le connecté avec lui, internet, les mails, les réseaux sociaux, l’album photo, etc. C’est un vrai PC le truc !

J’ai vu une personne a la télé qui présentait un objet connecté consistant en une espèce de clé électronique de portillon. Lors d’une promenade, il peut a tout moment appuyer sur sa clé, parler de dans ou faire un commentaire sur ce qu’il voit ou entend puis une fois cette clé connecté a un PC, il peut, via google maps, réécouter ce qu’il a dit et voir où il l’a dit sur la carte. Ceci permet de prendre des notes lors d’une sortie, un voyage, une conférence avec beaucoup de stands etc.

Le problème c’est que ici on entre en concurrence avec le téléphone portable et c’est perdu d’avance. En moins de deux, quelqu’un va faire une application Android qui fera la même chose et s’en est fini de l’innovation initiale.

Pour moi voilà une partie de ce qui fait que l'internet des objets peines a décoller, je ne parle même pas de l'obstacle du prix, des problèmes de sécurités des données, du manque de standard etc... Je crois que c'est pas pour demain le tout connecté ! Et d'ici là avec les technologie qui évolue, est ce qu'il y aura toujours un réel besoin ?
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 08/01/2017 à 22:53

Avant c'était pour facilité l'exercice d'un métier.
Actuellement, c'est "mis à toutes les sauces" ou "tous dans le même panier" ou "all in one". (d'usage privé, d'usage professionnel et d'usage public)
Offres d'emploi IT
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil