L'IA pourrait faire disparaitre 47 % des emplois aux États-Unis durant les deux prochaines décennies
Et accentuer davantage l'inégalité des revenus

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
L’intelligence artificielle est le nom donné à la discipline scientifique qui cherche à créer et à simuler l’intelligence. Cette discipline a été toujours un sujet de polémique, puisqu’elle cherche à mettre au point des programmes informatiques capables de réaliser de façon plus satisfaisante des tâches qui sont pour l’instant accomplies par des humains, autrement dit, on cherche à créer des machines capables d’imiter les différents aspects humains comme le raisonnement, la compréhension des langages naturels, la perception visuelle ou auditive, etc. Le développement de l’IA a suscité de nombreuses réactions tant dans les récits de science-fiction que dans les essais philosophiques. Si pour certains enthousiastes, elle constitue un grand pas pour l’humanité, d’autres, au contraire sont inquiets et voient d’un mauvais œil l’avancée rapide de cette technologie.


Cette semaine, des scientifiques et des conseillers économiques du président américain Barack Obama ont publié un rapport sur l’IA. Il rapporte les effets de l’automation sur le marché de l’emploi et l’économie américains. Les experts notent que l’IA présente un potentiel énorme de croissance et de richesse en raison de l’augmentation de la productivité, néanmoins, ils mettent en garde contre les menaces de l’emploi et l’aggravation de l’inégalité des salaires entre les salariés qualifiés et ceux moins qualifiés.

L'automation industrielle est l'art d'utiliser les machines afin de réduire la charge de travail du travailleur tout en gardant une productivité et la qualité. Il s’agit du recours à « une technique qui assure le fonctionnement d'une machine ou d'un groupe de machine sans intervention humaine ». En d'autres termes, l'automation vise à « substituer » une machine à l'homme. Souvent associée à la robotisation, l'automation utilise des outils numériques (ordinateurs) et des automates programmables industriels pour guider et donner des informations aux machines.

Durant les dernières décennies, l’automation a conquis de nombreux postes d’emploi comme ceux des standardistes, des agents de voyage ou encore les travailleurs dans la chaine de montage. Aujourd’hui, l’IA menace de remplacer les chauffeurs de taxi et d’Uber et s’en prendra probablement aux chauffeurs de poids lourds durant la prochaine décennie, une industrie de poids aux États-Unis qui fournit plus 3,8 millions d’emplois. Enfin, quelques chaines de restaurants fastfood ont déjà commencé à installer des kiosques et des systèmes de commande automatiques.

S’il est clair que l’automation est en quête de perturber le marché de l’emploi aux États-Unis, les estimations ne s'entendent pas sur la vitesse avec laquelle cette tendance va se propager. Le rapport cité dans l’article parle de deux différentes tentatives de prédire le rythme de l’automation. Les chercheurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) ont trouvé des résultats optimistes statuant que beaucoup de professions actuelles ne vont pas disparaitre pour de bon, elles devront plutôt changer puisque quelques-unes de leurs tâches seront automatisées. Ils estiment que seulement 9 % des postes d’emploi sont en risque de disparition durant les deux prochaines décennies. Cependant, une autre étude menée par Carl Frey et Michael Osbourne a trouvé des résultats différents. Ils ont demandé à un groupe d’experts de l’IA de classifier l’ensemble des professions susceptibles d’être automatisées ; les résultats ont été beaucoup moins optimistes avec 47 % des emplois aux États-Unis qui risquent de disparaitre. « Si ces estimations des postes d’emploi menacés s’avèrent correctes, le gagne-pain de millions d’Américains sera considérablement altéré et les employés devront potentiellement faire face à des challenges économiques considérables à court et à moyen terme », a cité le rapport.

La croissance du marché de l’emploi a traditionnellement compensé 6 % de pertes de l’emploi chaque trimestre à cause de la réduction ou la fermeture d’entreprises aux États-Unis. La question que se posent les chercheurs est de savoir si cette croissance va être capable d’absorber les pertes dues à l’automation. Afin d’anticiper une vague potentielle de pertes de postes, le rapport préconise des stratégies destinées à former et préparer les nouveaux employés, venir en assistance de ceux qui ont perdu leur travail et prendre des mesures pour atténuer l’augmentation de l’inégalité des revenus.

Les deux études ont été d’accord sur le fait que les emplois les moins bien rémunérés sont les plus menacés. L’étude de Frey et Osbourne par exemple a trouvé que l’IA va mettre sous pression 83 % des postes dont la rémunération est moins de 20 dollars l’heure, beaucoup plus comparé aux 4 % des emplois qui paient 40 dollars à l’heure ou plus. L’étude a conclu que si la productivité accrue ne se traduit pas par une augmentation des salaires, alors les gains économiques énormes permis par l’IA seront concentrés dans les mains d’une minorité. Autrement dit, au lieu de permettre la prospérité partagée des salariés et des consommateurs, ce phénomène va causer une réduction de la compétition et une augmentation de l’inégalité des richesses.

Source : whitehouse.gov - Oxfordmartin

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 14:39
Économie et cohabitation.
Utopie et fiction.
Idéalisme et rêve.

Si mad max met son robot dans une entreprise pour travailler à sa place, économiquement sa lui est rentable avec certaines erreurs et contraintes en moins.
Primitif et plaisir, sa va de paire.
Avatar de NSKis NSKis - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 15:34
L'article titre "intelligence artificielle" pour ensuite parler de "robotique", de "automates industrielles" et de "automation"

Pour information, l'intelligence artificielle n'a strictement rien à voir avec les automates industrielles!!!

On automatise à l'aide d'automates industrielles et de robots depuis des décennies sans faire appel à l'IA (=intelligence artificielle)!!!

Certains veulent tellement faire peur aux gens qu'ils mettent de l'IA partout même là où il n'y en a pas...

PS: Petite info pour ma boulangère Madame Michu, il y a longtemps que l'automation industrielle supprime des emplois!!! D'ailleurs, Mme Michu le sait puisqu'elle vient de fermer sa boulangerie artisanale ne pouvant faire face à la concurrence des supermarchés qui vendent du pain industriel automatisé et sans le moindre goût!!!
Avatar de SuperLow SuperLow - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 17:48
Pareil ... les machines intelligentes, ca n'existe pas.
Entendre ca a toutes les sauces, c'est horrible.

Au passage, je ne sais pas d'ou vient l'image, mais un robot qui appuis sur des boutons ... du grand n'importe quoi.
Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 18:25
Citation Envoyé par Coriolan  Voir le message
l'IA pourrait faire disparaitre 47 % des emplois aux États-Unis durant les deux prochaines décennies

ça fait beaucoup... en fait oui et non, c'est surtout "durant les deux prochaines décennies" qui fait trop peu pour avaler la pilule, les Américains qui raillent les Français depuis des années pour leurs grèves en nous sermonnant qu'on ferait mieux de bosser, ça risque d'être amusant de voir le changement, sauf qu'eux sont armés...

mais sinon j'ai absolument aucun doute sur le fait que c'est vers ça qu'on se dirige, et le discours "moi-je est tellement exceptionnel que jamais une IA ne pourra me remplacer because c'est Dieu qui m'a créé unique et merveilleux alors qu'un ordi ça ne peut pas penser" c'est pareil, j'ai tellement hâte de voir toutes ces illusions tomber
Avatar de tbc92 tbc92 - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 19:30
Il y a effectivement beaucoup d'imprécisions, mais la tendance est là : la robotisation va supprimer des paquets de métiers. Ce chiffre de 47% des métiers est d'ailleurs repris par Rafik Smati, candidat à la présidentielle.
Là où la France est plus exposée que beaucoup de pays, c'est qu'en France, une grande partie des prélèvements obligatoires ont comme assiette le travail. Là où d'autres pays taxent plutôt la consommation ou les revenus.
Avatar de frenchlover2 frenchlover2 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 21:05
non pas du tout l'inteligence artificiel va assurer la securité alimentaire dans le monde preserver notre environnement
le plus logtemps possible et les gens auront le temps pour s'instruire et faire des recherche pour booster cette situation
Avatar de NSKis NSKis - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 21:54
Citation Envoyé par tbc92  Voir le message
Il y a effectivement beaucoup d'imprécisions, mais la tendance est là : la robotisation va supprimer des paquets de métiers. Ce chiffre de 47% des métiers est d'ailleurs repris par Rafik Smati, candidat à la présidentielle.
Là où la France est plus exposée que beaucoup de pays, c'est qu'en France, une grande partie des prélèvements obligatoires ont comme assiette le travail. Là où d'autres pays taxent plutôt la consommation ou les revenus.

Ah, parce que en France, on ne taxe pas la consommation?

Et la TVA a plus de 20%, c'est quoi? A titre de comparaison en Suisse, la TVA s'élève à... 8%!!!

Et la consommation d'essence en France? Pour un plein à 100 euros, il y a 67 euros de taxes! Et attention, cela augmente encore dès le 1er janvier 2017!!!
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 23:20
Citation Envoyé par SuperLow  Voir le message
[...] les machines intelligentes, ca n'existe pas. [...]

La réponse repose dans les comportements.

Citation Envoyé par NSKis  Voir le message
Et la consommation d'essence en France? Pour un plein à 100 euros, il y a 67 euros de taxes! Et attention, cela augmente encore dès le 1er janvier 2017!!!

Une basse de taxe pour stabiliser le prix ?
Avatar de Vincent PETIT Vincent PETIT - Modérateur https://www.developpez.com
le 27/12/2016 à 23:29
De toute manière même si cela arrive (presque la moitié des emplois non qualifiés au chômage) ça ne durera pas longtemps et une solution sera trouvé très vite pour tous les chômeurs.

Puisqu'il y aura mécaniquement moins de consommateurs donc moins de gains pour la minorité qui tirera son épingle du jeu. En clair si trop de secteurs/marchés d'automatisent, c'est tout le monde qui s'appauvrit y compris les plus riches patrons qui vont se rendent compte qu'il y a de moins en moins de clients (puisqu'au chômage).

Pour moi deux solutions :
faire payer des cotisations sociales pour toutes machine remplaçant une personne. (pour payer nos retraites + le chômage)

le salaire minimum à vie. (pour payer nos retraites + le chômage)

Je ne crois pas une seule seconde que l'IA dans l'automatisation à outrance va générer de l'emploi ou alors très peu et de toute manière il sera très qualifié. Autrement dit toutes les personnes non qualifiées (les 47% de l'actualité et je pense que c'est un chiffre très réaliste) ne seront pas réemployées parce que s'ils pouvaient tous devenir Ingénieur alors ils le seraient déjà.
Avatar de BufferBob BufferBob - Expert éminent https://www.developpez.com
le 28/12/2016 à 0:23
Citation Envoyé par Vincent PETIT  Voir le message
De toute manière même si cela arrive (presque la moitié des emplois non qualifiés au chômage) ça ne durera pas longtemps et une solution sera trouvé très vite pour tous les chômeurs.
(...)
le salaire minimum à vie. (pour payer nos retraites + le chômage)

tout à fait, c'est à dire de quoi s'acheter du pain et des jeux
Contacter le responsable de la rubrique Accueil