Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quatre professionnels du poker affronteront l'IA de Carnegie Mellon University le 11 janvier prochain
Entre l'homme et l'IA, qui sera le vainqueur ?

Le , par Olivier Famien

40PARTAGES

6  0 
Qui, pensez-vous, sera le vainqueur de ce tournoi de poker ?
L’intelligence artificielle est un des domaines de la science les plus prometteurs. Avec l’évolution de la technologie, l’on constate de plus en plus la supériorité de la machine sur l’humain dans plusieurs domaines d’activités.

En 2011, l’on a assisté à la victoire du programme d’intelligence artificielle conçu par IBM baptisé Watson, dans le jeu Jeopardy. L’année dernière, ce fut AlphaGo, le programme informatique développé par Google DeepMind qui battit Lee Sedol, un des meilleurs joueurs de Go au monde possédant le 9e dan, ce qui correspond au niveau le plus élevé dans ce jeu.

Pour apprécier les aptitudes des programmes d’intelligence artificielle, les développeurs n’hésitent pas à les confronter aux humains dans différents scénarios. En 2015, dans un tournoi de poker, quatre des meilleurs joueurs de poker au monde ont affronté un programme d’intelligence artificielle nommé Claudico et conçu par l’école d’informatique de Carnegie Mellon University (CMU), aux États-Unis.

À l’issue de ce tournoi, trois des quatre professionnels ont amassé plus de gains que Claudico, le programme d’intelligence artificielle. Toutefois, leur avance étant jugée peu significative, l’université de Carnegie estime que les résultats n’ont pas été suffisants pour établir des conclusions pertinentes. Aussi, les chercheurs ont depuis lors entrepris de concevoir un meilleur programme qui pourrait battre les meilleurs joueurs de poker afin d’établir la prééminence de la machine sur l’homme dans ce domaine.

Il faut souligner que « ;battre les humains n’est pas vraiment notre objectif ;; ce n’est qu’une étape sur le chemin ;», affirme Tuomas Sandholm, professeur d’informatique à CMU et chef de projet pour le développement du programme Claudico. Il continue en ajoutant que « ;ce que nous voulons faire est de créer une intelligence artificielle qui peut aider les humains à négocier ou à prendre des décisions dans des situations où ils ne peuvent pas connaître tous les faits ;».

En cela, le poker s’avère être un terrain d’expérimentation assez intéressant, car il pose des défis beaucoup plus difficiles que les autres jeux, « ;dans la mesure où il exige qu’une machine prenne des décisions extrêmement compliquées basées sur des informations incomplètes tout en faisant face à des bluffs, au jeu lent et autres stratagèmes ;», note Sandholm.

Aussi, dans le but d’établir un nouveau benchmark pour l’intelligence artificielle et de voir si une machine peut battre un humain aux jeux de poker les plus âpres, quatre des meilleurs joueurs de poker professionnels, à savoir Jason Les, Dong Kim, Daniel McAulay et Jimmy Chou vont affronter Libratus, le programme d’intelligence artificielle développé par Carnegie Mellon University à partir du 11 janvier prochain lors du tournoi baptisé « ;Brains Vs. Artificial Intelligence : Upping the Ante ;».

Les joueurs professionnels devront collectivement jouer sur 20 jours 120 000 mains au Heads-Up No-Limit Texas Hold’em qui admet une mise ou une relance sans restriction maximale et partager 200 ;000 dollars à la fin de la compétition et selon les performances de chaque joueur. Dans le premier tournoi organisé en 2015 contre l’IA Claudico, les 80 ;000 mains instaurées se sont avérées insuffisantes pour les chercheurs, afin d’établir la supériorité de l’homme ou de l’ordinateur. Pour cette fois, le nombre de mains a augmenté de 50 % afin de permettre aux scientifiques de tirer des conclusions statistiques pertinentes à la fin de cette compétition.

Le tournoi Brains vs AI est sponsorisé par GreatPoint Ventures, Avenue4Analytics, TNG Technology Consulting GmbH, le magazine Artificial Intelligence, Intel et Optimized Markets inc. Craig Clark, directeur général du Rivers Casino qui accueillera le tournoi déclare ceci : « ;nous avons été ravis d’accueillir la première compétition Brains Vs AI à Rivers Casino avec Carnegie Mellon’s School of Computer Science, et nous sommes impatients de voir le match retour ;». Il ajoute que « ;les humains ont été les vainqueurs la dernière fois, mais avec une nouvelle IA de l’école supérieure d’informatique n° 1, les chances peuvent favoriser l’ordinateur. Il sera très intéressant de regarder et de voir si l’homme ou la machine développe un avantage de bonne heure ;».

Rendez-vous est donc pris pour le 11 janvier prochain afin de savoir qui, de l’homme ou de la machine, sera le maître du poker professionnel.

Source : Carnegie Mellon University

Et vous ?

Qui, pensez-vous, sera le vainqueur de ce tournoi, l’homme ou l’IA ?

Voir aussi

Jeu de Go : les développeurs s'imposent face à Lee Sedol, l'IA de Google terrasse la star du Go par un score de 4-1
Un mystérieux joueur de Go en ligne reste invincible sur 50 matchs face aux champions mondiaux, derrière lui se cache une nouvelle version d'AlphaGo
Des programmes IA pourraient battre les humains au jeu de Doom après avoir appris à jouer en regardant d'autres joueurs

La Rubrique Algorithmique, Forum Intelligence artificielle, Cours et tutoriels Algorithmique, FAQ du langage

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bloon
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/01/2017 à 14:48
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Contrairement à ce que certains affirment içi, il y a une forte part de hasard dans le pocker!!!

Pour s'en convaincre, il suffit de suivre la "carrière" des champions de la discipline à qui il arrive de gagner un gros tournoi, style "Las Vegas Pocker Truc&Machin" avec des dizaines de millions de dollars de gain pour le gagnant!!!

Si le pocker n'était pas lié au hasard, il serait du pocker comme du tennis, on verrait toujours les mêmes noms gagner les tournois... Etonnant, ce qui est vrai pour le tennis ne l'est pas pour le pocker!!!
Justement, il y a des joueurs professionnels, c'est bien que le hasard peut être en partie maîtrisé. Il y a une poignée de joueurs que l'on retrouve régulièrement mais ils ne peuvent pas gagner tous les tournois (au tennis non plus note bien) car en tournoi les effets du hasard sont plus forts : on est parfois obligé de jouer à cause des mises qui montent, du tapis qui baisse et de l'impossibilité de se recaver (racheter des jetons).

Par contre il n'y a pas de joueur professionnel de loto, qui est un pur jeu de hasard.

Bloon
3  0 
Avatar de NicoB.
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/01/2017 à 13:53
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Contrairement à ce que certains affirment içi, il y a une forte part de hasard dans le pocker!!!

Pour s'en convaincre, il suffit de suivre la "carrière" des champions de la discipline à qui il arrive de gagner un gros tournoi, style "Las Vegas Pocker Truc&Machin" avec des dizaines de millions de dollars de gain pour le gagnant!!!

Si le pocker n'était pas lié au hasard, il serait du pocker comme du tennis, on verrait toujours les mêmes noms gagner les tournois... Etonnant, ce qui est vrai pour le tennis ne l'est pas pour le pocker!!!
C'est poker pas pocker.

Il y a une forte part de hasard sur le court terme surtout en tournoi ou la variance est plus forte qu'en cash game pour ce qui est des résultats.
La notion de long terme au poker est difficile à appréhender, on peut penser qu'on bon joueur devrait souvent finir premier mais en tournoi il y a parfois des milliers d'inscrits ce qui augmente beaucoup la variance.
En regardant les courbes de gain sur le forum américain 2+2 comme celle-ci on voit un gain très régulier sur le long terme mais si on zoomait sur des parties de la courbe représentant 1000 mains par exemple on verrait de vrais montagnes russes avec régulièrement des pertes.
1000 mains peut sembler beaucoup mais ce n'est rien, on ne peut rien conclure d'un joueur sur un si faible échantillon.

Dans un tournoi un joueur débutant et pas malin peut le gagner alors que le meilleur joueur du monde peut sauter le premier, seulement sur des milliers de tournois le bon joueur gagnera de l'argent alors que le mauvais en perdra.

Il est évident qu'au tennis le hasard n'intervient que très peu même sur le court terme.
2  0 
Avatar de mathias.deshayes
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 12/01/2017 à 12:23
Citation Envoyé par Falquiero Voir le message
J'ai pas trouvé de lien stream, c'est pas retransmis ?
Les 4 Twitch sont ici : http://www.multitwitch.tv/libratus_vs_jasonles/libratus_vs_jimmychou/libratus_vs_dongkim/libratus_vs_danielmcaulay

Bon par contre ça dure 20 jours et les gars jouent un peu quand ils veulent.
2  0 
Avatar de mathias.deshayes
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/01/2017 à 11:44
Une partie de poker c'est pas non plus un pile ou face entre les deux joueurs. Il y'a une part de hasard mais sur 120 000 mains le hasard est complètement négligeable.

D'ailleurs la justice française ne considère plus le poker comme un jeu de hasard : http://www.lepoint.fr/societe/non-le-poker-n-est-pas-un-jeu-de-hasard-18-01-2013-1617020_23.php
1  0 
Avatar de jpouly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/01/2017 à 11:51
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
en tant que jeu de hasard je parie sur un 50-50 voir un léger avantage sur l'humain qui à l'art de mentir
Le poker n'est pas qu'un jeu de hasard. C'est aussi un jeu de statistique et de mathématique.
En gros, à chaque action, il faut se demander si le risque pris est largement compensé par les gains.

De plus une IA a une "poker face" du tonnerre. Le coté psychologique du jeu sera complètement inexistant, ce qui fera gagner à coup sûr l'IA.

Et si elle est capable de déterminer les schémas de mise de ses adversaires, je ne leurs donne pas une chance.
1  0 
Avatar de NicoB.
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/01/2017 à 13:45
Le poker n'est pas un jeu de hasard pur comme la roulette par exemple. A la roulette quoi qu'on fasse il n'existe aucune méthode pour faire mieux que jouer au hasard.
Au poker il y a une part de hasard très présente et visible sur le court terme mais elle s'annule sur le long terme.
A l'infini tout le monde se retrouve dans les même situations mais les bons joueurs, eux, seront capables d'obtenir une meilleur EV (expected value = espérance de gain en français) en maximisant leurs gains et en minimisant leurs pertes.
Pour s'assurer qu'un joueur est vraiment supérieur à un autre il faut donc beaucoup de mains joués. Avec 120 000 mains on commence seulement à avoir un échantillon intéressant.

L'IA au poker s'est beaucoup intéressé au calcul de l'équilibre de Nash (NE).
Il est très difficile de la calculer avec les ordinateurs actuels car l'arbre de décision à parcourir est immense.
Cet NE a été calculé il y a quelques années pour le Limit Holdem qui comporte un arbre de décision bien inférieur au No Limit Holdem.
La stratégie résultante est optimale dans le sens où elle est impossible à battre, c'est une stratégie purement défensive, elle ne cherche pas à exploiter les faiblesses d'un joueur.

Une IA qui chercherait à maximiser ces profits pourrait donc dans un premier temps jouer le NE, le temps de récupérer un maximum d'information sur les faiblesses d'un adversaire.
Il exploiterait ensuite ces faiblesses de temps en temps en faisant attention à ne pas devenir exploitable à son tour.
1  0 
Avatar de jpouly
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/01/2017 à 15:45
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Contrairement à ce que certains affirment içi, il y a une forte part de hasard dans le pocker!!!

Pour s'en convaincre, il suffit de suivre la "carrière" des champions de la discipline à qui il arrive de gagner un gros tournoi, style "Las Vegas Pocker Truc&Machin" avec des dizaines de millions de dollars de gain pour le gagnant!!!

Si le pocker n'était pas lié au hasard, il serait du pocker comme du tennis, on verrait toujours les mêmes noms gagner les tournois... Etonnant, ce qui est vrai pour le tennis ne l'est pas pour le pocker!!!
Si tu compte uniquement le gagnant des tournois, tu peux effectivement dire que le facteur change est important.

Mais si tu compte les gains accumulés en tournois alors là tu es en dehors de la plaque. Et au final c'est ce qui compte. Je préfère finir 10 fois dans les places payées sur 20 tournois que 1 fois même si c'est la première !!!

Et tu parle surement des tournois du grand Chelem. Parce que si tu regarde les autres, tu va constater que c'est pas toujours les mêmes qui gagnent et que parfois les grands joueurs ont des coups de mous ou se réserve pour les grands tournois .
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/01/2017 à 8:25
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Il faut souligner que « ;battre les humains n’est pas vraiment notre objectif ;; ce n’est qu’une étape sur le chemin ;», affirme Tuomas Sandholm, professeur d’informatique à CMU et chef de projet pour le développement du programme Claudico. Il continue en ajoutant que « ;ce que nous voulons faire est de créer une intelligence artificielle qui peut aider les humains à négocier ou à prendre des décisions dans des situations où ils ne peuvent pas connaître tous les faits ;».
Une situation où ils ne peuvent pas connaître tous les faits ? Ah, parce qu'il existe des situations ou on connaît tout sur tout ? A part les situations toutes faites et donc ayant peu d'intérêt pratique, je vois pas. Aider les humains à prendre des décisions dans ce genre de situation... c'est ce qu'on fait depuis des lustres grâce aux stats et probabilités, qui permettent de combler le manque d'info d'une situation donnée sur la base de tendances. Cherchent-ils à faire une IA qui n'est rien de plus qu'un agrégat de ce qu'on fait déjà ?

Bien sur qu'ils visent à battre les humains, vu que ça leur ferait une bonne pub. S'ils cherchaient vraiment à aider l'être humain à prendre des décisions, ils évalueraient la performance d'un humain/IA seul(e) face à un couple humain + IA.

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Les joueurs professionnels devront collectivement jouer sur 20 jours 120 000 mains au Heads-Up No-Limit Texas Hold’em qui admet une mise ou une relance sans restriction maximale et partager 200 ;000 dollars à la fin de la compétition et selon les performances de chaque joueur. Dans le premier tournoi organisé en 2015 contre l’IA Claudico, les 80 ;000 mains instaurées se sont avérées insuffisantes pour les chercheurs, afin d’établir la supériorité de l’homme ou de l’ordinateur. Pour cette fois, le nombre de mains a augmenté de 50 % afin de permettre aux scientifiques de tirer des conclusions statistiques pertinentes à la fin de cette compétition.
En général, les soucis de résultats non significatifs se retrouvent résolus par des changement d'ordre de grandeur. Je me trompe ? +50% ça me semble être peu pour faire une différence notable. Par ailleurs, si 80k mains (20k pour chaque combinaison joueur vs. IA) ne permettent pas de fournir des résultats significatifs, j'en comprends que les résultats sont tellement proches qu'en pratique c'est du pareil au même. De là, on augmente le nombre juste pour pouvoir dire que la minuscule différence entre les deux n'est pas de l'ordre du bruit, ce qui ne change cependant rien au fait que la différence reste minime.

J'imagine bien l'hypothèse nulle être "l'IA est aussi performante que les humains", ou il suffit de montrer qu'on n'a pas exactement 50/50 pour rejeter l'hypothèse, ce qui a toutes les chances d'arriver et donc n'a aucun intérêt. De là, augmenter le nombre permet juste de dire que les chiffres sont significatifs, et non de tirer des conclusions plus utiles. Et +50% me semble être une augmentation du style "juste assez pour que nos chiffres non significatifs le deviennent" (i.e. garantir qu'on n'a pas exactement 50/50, même si c'est 50,0001/49,9999), ce que je ne saurais voir comme sérieux. J'espère que je ne me fais que des idées, mais quand en plus on lit que pour la nouvelle expérience, les joueurs humains vont devoir jouer 2 parties en même temps, ce qui me semble de toute évidence être à l'avantage de la machine, il y a de quoi se poser encore plus de questions niveau méthode.

Et si le poker n'était, finalement, qu'un jeu de loterie qui converge bel et bien vers 50/50 avec un grand nombre de parties ? Et donc que les différences de compétences dans le jeu humain sont majoritairement dues aux bluffs ? Cela n'aurait finalement rien d'étonnant si on y réfléchit bien. Pour revenir à l'idée de décider quand on a peu d'information (et qu'on n'est pas capable d'en avoir plus), la meilleure technique n'est-elle pas effectivement pile ou face ? Est-ce qu'ils ont seulement essayé de voir ce que donnait un vrai random (il n'y a pas qu'une seule façon d'en faire), pour confirmer que ce n'est pas intéressant ? Mais si le meilleur expert en poker, robuste à tous les bluffs, s'avère être (majoritairement basé sur) random, ça ne ferait pas une bonne pub.
1  0 
Avatar de NicoB.
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/01/2017 à 14:35
Citation Envoyé par Falquiero Voir le message
C'est pourtant pas la philosophie des joueurs gagnant. Ils visent uniquement le top trois ... Survivre à la bulle ne les intéresse nullement ...
Les joueurs cherchent à maximiser l'espérance de gain dans toutes les mains.
Effectivement l'argent se concentre sur la table finale mais un joueur qui joue un tournoi peu coûteux par rapport à sa bankroll peut jouer de façon très aggressive à la bulle car il peut profiter d'autres joueurs attendant les places payées. Mais si le ticket d'entrée lui est coûteux il peut à l'inverse rentrer dans moins de coût car être dans les places payées devient très important pour lui.
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/01/2017 à 14:47
En bref, comment l'annonce du CMU a poussé d'autres à annoncer que trop tard, c'était déjà fait. {^o^}
Après, faut voir les résultats des autres. J'ai pas regardé.
1  0