Quatre professionnels du poker affronteront l'IA de Carnegie Mellon University le 11 janvier prochain
Entre l'homme et l'IA, qui sera le vainqueur ?

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Qui, pensez-vous, sera le vainqueur de ce tournoi de poker ?
L’intelligence artificielle est un des domaines de la science les plus prometteurs. Avec l’évolution de la technologie, l’on constate de plus en plus la supériorité de la machine sur l’humain dans plusieurs domaines d’activités.

En 2011, l’on a assisté à la victoire du programme d’intelligence artificielle conçu par IBM baptisé Watson, dans le jeu Jeopardy. L’année dernière, ce fut AlphaGo, le programme informatique développé par Google DeepMind qui battit Lee Sedol, un des meilleurs joueurs de Go au monde possédant le 9e dan, ce qui correspond au niveau le plus élevé dans ce jeu.

Pour apprécier les aptitudes des programmes d’intelligence artificielle, les développeurs n’hésitent pas à les confronter aux humains dans différents scénarios. En 2015, dans un tournoi de poker, quatre des meilleurs joueurs de poker au monde ont affronté un programme d’intelligence artificielle nommé Claudico et conçu par l’école d’informatique de Carnegie Mellon University (CMU), aux États-Unis.

À l’issue de ce tournoi, trois des quatre professionnels ont amassé plus de gains que Claudico, le programme d’intelligence artificielle. Toutefois, leur avance étant jugée peu significative, l’université de Carnegie estime que les résultats n’ont pas été suffisants pour établir des conclusions pertinentes. Aussi, les chercheurs ont depuis lors entrepris de concevoir un meilleur programme qui pourrait battre les meilleurs joueurs de poker afin d’établir la prééminence de la machine sur l’homme dans ce domaine.

Il faut souligner que « battre les humains n’est pas vraiment notre objectif ; ce n’est qu’une étape sur le chemin », affirme Tuomas Sandholm, professeur d’informatique à CMU et chef de projet pour le développement du programme Claudico. Il continue en ajoutant que « ce que nous voulons faire est de créer une intelligence artificielle qui peut aider les humains à négocier ou à prendre des décisions dans des situations où ils ne peuvent pas connaître tous les faits ».

En cela, le poker s’avère être un terrain d’expérimentation assez intéressant, car il pose des défis beaucoup plus difficiles que les autres jeux, « dans la mesure où il exige qu’une machine prenne des décisions extrêmement compliquées basées sur des informations incomplètes tout en faisant face à des bluffs, au jeu lent et autres stratagèmes », note Sandholm.

Aussi, dans le but d’établir un nouveau benchmark pour l’intelligence artificielle et de voir si une machine peut battre un humain aux jeux de poker les plus âpres, quatre des meilleurs joueurs de poker professionnels, à savoir Jason Les, Dong Kim, Daniel McAulay et Jimmy Chou vont affronter Libratus, le programme d’intelligence artificielle développé par Carnegie Mellon University à partir du 11 janvier prochain lors du tournoi baptisé « Brains Vs. Artificial Intelligence : Upping the Ante ».

Les joueurs professionnels devront collectivement jouer sur 20 jours 120 000 mains au Heads-Up No-Limit Texas Hold’em qui admet une mise ou une relance sans restriction maximale et partager 200 000 dollars à la fin de la compétition et selon les performances de chaque joueur. Dans le premier tournoi organisé en 2015 contre l’IA Claudico, les 80 000 mains instaurées se sont avérées insuffisantes pour les chercheurs, afin d’établir la supériorité de l’homme ou de l’ordinateur. Pour cette fois, le nombre de mains a augmenté de 50 % afin de permettre aux scientifiques de tirer des conclusions statistiques pertinentes à la fin de cette compétition.

Le tournoi Brains vs AI est sponsorisé par GreatPoint Ventures, Avenue4Analytics, TNG Technology Consulting GmbH, le magazine Artificial Intelligence, Intel et Optimized Markets inc. Craig Clark, directeur général du Rivers Casino qui accueillera le tournoi déclare ceci : « nous avons été ravis d’accueillir la première compétition Brains Vs AI à Rivers Casino avec Carnegie Mellon’s School of Computer Science, et nous sommes impatients de voir le match retour ». Il ajoute que « les humains ont été les vainqueurs la dernière fois, mais avec une nouvelle IA de l’école supérieure d’informatique n° 1, les chances peuvent favoriser l’ordinateur. Il sera très intéressant de regarder et de voir si l’homme ou la machine développe un avantage de bonne heure ».

Rendez-vous est donc pris pour le 11 janvier prochain afin de savoir qui, de l’homme ou de la machine, sera le maître du poker professionnel.

Source : Carnegie Mellon University

Et vous ?

Qui, pensez-vous, sera le vainqueur de ce tournoi, l’homme ou l’IA ?

Voir aussi

Jeu de Go : les développeurs s'imposent face à Lee Sedol, l'IA de Google terrasse la star du Go par un score de 4-1
Un mystérieux joueur de Go en ligne reste invincible sur 50 matchs face aux champions mondiaux, derrière lui se cache une nouvelle version d'AlphaGo
Des programmes IA pourraient battre les humains au jeu de Doom après avoir appris à jouer en regardant d'autres joueurs

La Rubrique Algorithmique, Forum Intelligence artificielle, Cours et tutoriels Algorithmique, FAQ du langage


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de NSKis NSKis - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 9:33
Le poker n'a rien de commun avec les jeux d'échec, de go ou autres... Il y a une grande part de hasard (certains diront de "chance") dans le poker!

S'il peut y avoir un intérêt à comparer les capacités IA vs humain dans un jeu où seules les capacités "intellectuelles" peuvent influencer la victoire, ici on aura un 50-50% que l'un ou l'autre gagne!!!
Avatar de MarieKisSlaJoue MarieKisSlaJoue - Membre émérite https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 9:46
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
Le poker n'a rien de commun avec les jeux d'échec, de go ou autres... Il y a une grande part de hasard (certains diront de "chance") dans le poker!

S'il peut y avoir un intérêt à comparer les capacités IA vs humain dans un jeu où seules les capacités "intellectuelles" peuvent influencer la victoire, ici on aura un 50-50% que l'un ou l'autre gagne!!!
Sauf que derrière le mot chance on mets aussi tous simplement l'incertitude et de la complexité impossible à appréhender à notre niveau. L'intérêt c'est donc de voir si l'IA arrive d'une part à réduire l'incertitude par rapport à un humain. D'autre part, comment réagira t'elle face à l'incertitude restante.

Je paris quand même sur l'IA, mais en effet rien n'est joué.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 10:53
en tant que jeu de hasard je parie sur un 50-50 voir un léger avantage sur l'humain qui à l'art de mentir
Avatar de Alvaten Alvaten - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 11:43
Le poker n'a rien de commun avec les jeux d'échec, de go ou autres... Il y a une grande part de hasard (certains diront de "chance") dans le poker!

S'il peut y avoir un intérêt à comparer les capacités IA vs humain dans un jeu où seules les capacités "intellectuelles" peuvent influencer la victoire, ici on aura un 50-50% que l'un ou l'autre gagne!!!
Je ne suis pas un expert du poker mais j'ai toujours entendu que le hasard était justement en partie maîtrisable. On peux calculer des probabilités que la prochaine carte soit positive ou négative non ? Pour cela une machine sera infiniment plus performante que l'homme.

Après il y a la partie "bluff" qui n'est surement pas facile à gérer pour la machine et qui contrebalance son avantage sur les calculs de proba.
Avatar de mathias.deshayes mathias.deshayes - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 11:44
Une partie de poker c'est pas non plus un pile ou face entre les deux joueurs. Il y'a une part de hasard mais sur 120 000 mains le hasard est complètement négligeable.

D'ailleurs la justice française ne considère plus le poker comme un jeu de hasard : http://www.lepoint.fr/societe/non-le-poker-n-est-pas-un-jeu-de-hasard-18-01-2013-1617020_23.php
Avatar de jpouly jpouly - Membre habitué https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 11:51
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
en tant que jeu de hasard je parie sur un 50-50 voir un léger avantage sur l'humain qui à l'art de mentir
Le poker n'est pas qu'un jeu de hasard. C'est aussi un jeu de statistique et de mathématique.
En gros, à chaque action, il faut se demander si le risque pris est largement compensé par les gains.

De plus une IA a une "poker face" du tonnerre. Le coté psychologique du jeu sera complètement inexistant, ce qui fera gagner à coup sûr l'IA.

Et si elle est capable de déterminer les schémas de mise de ses adversaires, je ne leurs donne pas une chance.
Avatar de Bloon Bloon - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 12:35
Le poker n'est pas un jeu de hasard, c'est un jeu avec une part de hasard. Les effets du hasard peuvent être limités grâce au calcul des cotes qui permet de savoir "si ça vaut le coup d'y aller ou pas". Sur un grand nombre de parties de cash game, les pertes et les gains s'équilibrent (en théorie ). Sur ce point l'IA aura un avantage puisque capable de calculer instantanément toutes les probabilités de n'importe quelle situation.

Les difficultés pour l'IA seront de dresser le profil de ses adversaires (à ce sujet il serait intéressant de savoir si l'IA a accès à l'historique des parties précédentes des joueurs), se créer un profil difficile à cerner et s'adapter. Je crois que cet aspect psychologique est plus complexe à implémenter que des problèmes logiques, mathématiques ou rationnels donc je parie sur la victoire de l'homme !

Bloon
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 12:37
De quelle variante de poker est-il question ?... Autant pour moi, j'avais raté l'info... La machine pouvant quasiment compter les cartes pour chaque joueur d'une partie sur l'autre elle risque de gagner si les joueurs humains lui laissent le temps de rassembler des données en ne jouant pas agressivement. Plus les parties s'éterniseront, plus la machine sera avantagée.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 12:38
Citation Envoyé par jpouly Voir le message
Le poker n'est pas qu'un jeu de hasard. C'est aussi un jeu de statistique et de mathématique.
En gros, à chaque action, il faut se demander si le risque pris est largement compensé par les gains.

De plus une IA a une "poker face" du tonnerre. Le coté psychologique du jeu sera complètement inexistant, ce qui fera gagner à coup sûr l'IA.

Et si elle est capable de déterminer les schémas de mise de ses adversaires, je ne leurs donne pas une chance.
Le facteur chance et quand même très important, tu ne connais pas les cartes de tes adversaires, tu ne connais pas les combinaisons qu'ils peuvent faire...
C'est assez comparable à Monopoly, il y'a de la stratégie, mais la chance/hasard est un facteur non négligeable.

Je ne pense pas que des calcules/shéma statistiques ultra poussé procure un avantage décisifs.

C'est aussi un jeu de bluff, comment l'ia vas t'elle se comporter face aux réactions de ces adversaires ? si l'ia en fait abstraction ou l'interprète mal c'est un facteur favorable à l'humain pour le coup.

je reste sur ma position 50/50 (plus ou moins 10% donc max 60/40 ou 40/60)
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 13:00
Le programme de poker ne fera pas autrement qu'un joueur humain de poker => il calculera des stats mais TOUTES les stats en un temps record.
Il aura une historique des précédentes mains... et il pourrait étudier le non verbal, bien plus précisement qu'un humain.
Les joueurs vont avoir très difficile
Offres d'emploi IT
Digital java developer consultant h/f
ALTRAN - Belgique - Bruxelles
Ingénieur logiciel embarqué, firmeware, temps réels H/F
Atos - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Ingénieur développement java jee confirmé
Silkhom - Rhône Alpes - Valence (26000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil