New York : une étude du MIT montre qu'environ 3 000 véhicules autonomes suffiraient pour remplacer les taxis
Pour une ville plus verte

Le , par Malick SECK, Community Manager
Avec l'avènement des voitures autonomes dont le développement est assuré par des sociétés comme Uber et Lyft, le MIT a jugé utile de faire une étude afin de se prononcer sur l'impact que pourraient avoir ces voitures sur le trafic à New York. Aujourd'hui le MIT a rendu public les résultats de son étude ; des conclusions qui ne vont sûrement pas être bien accueillies par les chauffeurs de taxi.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs du MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory (CSAIL) dirigés par le professeur Daniela Rus ont développé un algorithme qui a révélé qu'avec 3 000 voitures autonomes, les besoins en taxi de la population et des touristes à New York pourraient être couverts à 98 %. La durée moyenne d'attente entre deux taxis est estimée à 2,7 minutes. L'équipe des chercheurs suggère également que le système de covoiturage soit mis en place afin d'améliorer la circulation. En mettant en place ce système, le nombre de véhicules sur les routes sera réduit de presque 75 %, et cela sans impact significatif sur la durée du voyage. Le professeur Rus estime qu'au lieu de transporter les passagers un à un à la fois, les conducteurs pourraient transporter deux à quatre personnes dans une même voiture, ce qui leur permettra de faire moins de voyage et moins de temps tout en gardant le même niveau de revenu. « Un système de cette nature permettrait aux conducteurs de travailler moins, tout en diminuant le trafic, en améliorant la qualité de l’air et en réduisant la durée et le stress des trajets quotidiens », déclare Daniela Rus.

Les chercheurs ont également annoncé que durant leurs travaux, ils ont pu constater qu'à New York 95 % des besoins de transport pourraient être couverts par seulement 2 000 véhicules autonomes de dix personnes. Le nombre de taxis qui opèrent actuellement à New York City est estimé à environ 14 000.


En plus d'améliorer le trafic, l'équipe des chercheurs affirme que la mise en pratique de leur nouveau système va constituer un excellent moyen de lutter contre le réchauffement climatique. Selon les experts, la diminution du nombre de véhicules en circulation aura un impact significatif sur la santé publique de la population et sur le réchauffement climatique, vu que le volume de gaz carbonique dégagé par les voitures va baisser.

Daniela Rus soutient que le nouvel algorithme est capable de rediriger en temps réel les voitures autonomes en fonction des demandes entrantes, cela grâce à une analyse approfondie des données de trois millions de trajets en taxi. Poursuivant son argumentaire, Rus explique que l'algorithme peut également, de manière proactive, envoyer les voitures inactives vers des zones avec une forte demande. « Le système fonctionne en créant tout d'abord un graphique de l'ensemble des requêtes et l' ensemble des véhicules. Il crée ensuite un deuxième graphique de toutes les combinaisons possibles, et utilise une méthode appelée programmation linéaire afin de déterminer la meilleure affectation de véhicule aux voyages. Après avoir affecté les voitures, l'algorithme peut alors rééquilibrer les véhicules inactifs restants en les envoyant dans des zones où les demandes sont plus élevées. »


Les chercheurs du MIT estime que la viabilité d'un tel système résulte de sa capacité à gérer en temps réel des milliers de demandes et de guider les véhicules à faire les courses. Ce dernier point constitue ainsi le véritable défi que les différents acteurs du secteur devront de relever.

Source : CSAIL

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 0:37
Mais c'est super!!!

Ce sont les 14'000 chauffeurs de taxi de New York qui vont être contents... Le MIT propose quoi pour ces mecs? Le MIT compte les transformer en ingénieurs???
Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 1:47
Citation Envoyé par NSKis  Voir le message
Mais c'est super!!!

Ce sont les 14'000 chauffeurs de taxi de New York qui vont être contents... Le MIT propose quoi pour ces mecs? Le MIT compte les transformer en ingénieurs???

Exact.

Ce sont les véhicules de particuliers qu'il faudrait remplacer pour une ville verte++
Avatar de tchize_ tchize_ - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 8:10
Citation Envoyé par NSKis  Voir le message
Le MIT propose quoi pour ces mecs? Le MIT compte les transformer en ingénieurs???

Rien, la politique de l'emploi, c'est pas le boulot du MIT. Avec les véhicules autonomes qui arrivent, ce seront des métiers qui tomberont tôt ou tard en désuétude. Et vu que les flottes autonomes de véhicule électrique vont réduire fortement le besoin à long terme en voiture neuve, les constructeurs vont aussi faire la gueule. Moins de voitures sur les routes avec des véhicules qui tiennent plus longtemps, va falloir qu'ils revoient leur stratégie commerciale en profondeur.
Avatar de arond arond - Membre actif https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 9:20
Citation Envoyé par tchize_  Voir le message
Rien, la politique de l'emploi, c'est pas le boulot du MIT. Avec les véhicules autonomes qui arrivent, ce seront des métiers qui tomberont tôt ou tard en désuétude. Et vu que les flottes autonomes de véhicule électrique vont réduire fortement le besoin à long terme en voiture neuve, les constructeurs vont aussi faire la gueule. Moins de voitures sur les routes avec des véhicules qui tiennent plus longtemps, va falloir qu'ils revoient leur stratégie commerciale en profondeur.

En continuant :
Moins de voiture ==> moins d'assurance nos assurreur aussi vont faire la tronche
Moins de voitures ==> moins de crédits consommation pour les voitures.
Moins d'assurance et moins de crédits ==> moins de personnes nécessaire pour les gérer
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 9:37
De moins en moins d'emploi dans l'avenir avec de plus en plus de gens. Moi si on me file un ticket pour mars, je laisse ma place^^.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 11:19
Citation Envoyé par tchize_  Voir le message
Rien, la politique de l'emploi, c'est pas le boulot du MIT.

Et c'est bien là tout le problème de la révolution numérique: C'est jamais le problème de personne jusqu'à ce que l'on ne devienne soi-même la victime!!!

On est juste en train de préparer la fin de la civilisation humaine. A force de destiner des centaines de millions de personnes au désoeuvrement, on prépare une bombe qui va nous "péter à la gueule"!!!

Parce qu'il ne faut pas rêver, contrairement à ce que disent tous les bien-pensants à la mode, les millions de gens qui occupent des petits boulots seront laissés au bord de la route et ils ne passeront pas leur journées à innover, à devenir créatifs. Ceux-là finiront par se rebeller et feront la peau des profiteurs du système!!!
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 11:32
Citation Envoyé par NSKis  Voir le message
Parce qu'il ne faut pas rêver, contrairement à ce que disent tous les bien-pensants à la mode, les millions de gens qui occupent des petits boulots seront laissés au bord de la route et ils ne passeront pas leur journées à innover, à devenir créatifs. Ceux-là finiront par se rebeller et feront la peau des profiteurs du système!!!

Et bien tant mieux ! D'une part cela permettra de changer ce système pourri, et de virer ces profiteurs qui sont tout aussi pourri (et puis en plus, comme ils sont nombreux, cela participera à diminuer les problèmes de surpopulation).

Sinon tu mélanges 2 trucs, d'un coté tu t'emportes car rien n'est fait pour ces gens, et de l'autre tu sors ça :

contrairement à ce que disent tous les bien-pensants à la mode, les millions de gens qui occupent des petits boulots seront laissés au bord de la route et ils ne passeront pas leur journées à innover, à devenir créatifs.

Quand les "bien-pensants à la mode" disent que les gens pourront innover / devenir créatif / bosser dans des asso / etc etc, c'est justement si l'on met en place des choses de type revenu universel / salaire de base, pour permettre à ces gens de continuer à vivre une fois leur boulot automatisé.

Ils vont exactement dans ton sens...
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 11:55
Citation Envoyé par Zirak  Voir le message
Quand les "bien-pensants à la mode" disent que les gens pourront innover / devenir créatif / bosser dans des asso / etc etc, c'est justement si l'on met en place des choses de type revenu universel / salaire de base, pour permettre à ces gens de continuer à vivre une fois leur boulot automatisé.

Et bien tu es justement un "bien-pensant" naïf qui croit que l'Homme est de nature un être doux et bon et que c'est la société qui l'a corrompu!!! Cette théorie date de Rousseau et toute l'histoire du genre humain des premiers homo habilis aux homo technicus d'aujourd'hui prouve le contraire!

L'Homme est simplement un animal plus intelligent que les autres, cela ne veut pas dire qu'il s'est affranchi des règles de la nature qui a pour principale règle: Celle du plus fort!!!

L'Homme est violent, destructeur, régi par ses envies et non par la raison... C'est la bite qui gère pas le cerveau!

De tes mecs désoeuvrés, il y en aura 1% qui feront dans l'innovation et 99% qui laisseront faire leur instinct animal!!!
Avatar de Zirak Zirak - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 12:00
Citation Envoyé par NSKis  Voir le message
L'Homme est violent, destructeur, régi par ses envies et non par la raison... C'est la bite qui gère pas le cerveau!

De tes mecs désoeuvrés, il y en aura 1% qui feront dans l'innovation et 99% qui laisseront faire leur instinct animal!!!

Et qui les poussera à faire quoi donc ?

Au final, je ne vois pas trop où tu veux en venir, tu peste sur le fait qu'on va laisser ces gens sur le bord de la route, et tu peste aussi contre ceux qui proposent des solutions pour ne pas les laisser sur le bord de la route...

Et puis concrètement, l'important c'est que ces gens aient de quoi vivre non ? Donc que ces gens utilisent le revenu de base (ou autre) pour innover ou pour glander sur le canapé, qu'est-ce que cela change, puisque le boulot sera fait par des robots ?

Je ne vois pas trop ce que tu voudrais en fait ?
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/01/2017 à 12:07
Citation Envoyé par Zirak  Voir le message
si l'on met en place des choses de type revenu universel / salaire de base, pour permettre à ces gens de continuer à vivre une fois leur boulot automatisé.

Non mais là c'est beaucoup trop utopique.

Faut être réaliste, sans travail ton niveau de vie est forcément plus bas.
La robotisation est un problème très grave, nous sommes dans une profonde crise économique qui fait qu’énormément de monde se retrouve sans emploi et en plus on cherche à robotiser le maximum de jobs.

Notre niveau de vie va forcément baisser.
Alors ok il y a le RSA, mais ça permet de survivre et pas de vivre. (alors ok il existe quelques exemples de personnes sachant bénéficier des aides sociaux et qui s'en sortent très bien en vivant comme un parasite, mais c'est ultra minoritaire)

À terme la classe moyenne va disparaitre et nous deviendrons tous pauvre.
Arrêter de croire que les choses vont bien ce passer.
L'avenir est extrêmement sombre.

===

Les taxis ont déjà pris chère à cause d'Ubber et ils risquent d'être un jour remplacé par des intelligences artificielles.
En parlant de Taxi et d'intelligence, l'exercice de rechercher et comparer des itinéraires de tête produit des neurones (je raconte mal, mais en gros les conducteurs de Taxi produisent relativement beaucoup de neurones) :
https://www.letemps.ch/opinions/2013...-grand-cerveau
Offres d'emploi IT
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)
Responsable de lot vérification et qualification (IVVQ) H/F
Safran - Alsace - MASSY Hussenot
Chef de projet technique H/F
Safran - Ile de France - Melun (77000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil