Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cyberattaques russes contre les USA : des détails sur le mode opératoire divulgués
Obama annonce des représailles contre la Russie

Le , par Michael Guilloux

193PARTAGES

8  0 
À trois semaines de son départ de la Maison-Blanche, Barack Obama a décidé de prendre des sanctions contre la Russie. Ce jeudi 29 décembre, le président américain a annoncé une série de mesures en représailles aux cyberattaques dont ont été victime les États-Unis ; lesquelles auraient été l’œuvre du gouvernement Poutine, d’après les services de renseignement américain.

En octobre, ces derniers ont attribué au gouvernement russe une campagne de piratage lancée contre le parti des démocrates. L’attaque aurait en effet été orchestrée par le groupe de hackers connu sous le nom de « Fancy Bear » ou APT 28. D’après le renseignement américain, ce groupe serait affilié au GRU, l'agence de renseignement militaire russe. Moscou a également été accusée d’avoir perturbé les élections américaines, et d’après un rapport de la CIA obtenu par le Washington Post, l’objectif était de favoriser l’accession à la Maison-Blanche du candidat pro Poutine Donald Trump.

Si ces accusations ont été réfutées en bloc par Vladmir Poutine, Obama a promis de donner une réponse proportionnée à ces actes. Le président américain a donc pris un décret ce jeudi par lequel il sanctionne neuf entités et individus russes. Il s’agit de deux services de renseignement russes (le GRU et le FSB), quatre officiers du GRU, et trois entreprises qui auraient « apporté un soutien matériel aux opérations informatiques du GRU », est-il indiqué dans un communiqué de la Maison-Blanche. Ces derniers seraient directement impliqués dans ce qui est qualifié par le gouvernement Obama de cyber activité malveillante russe.

Le gouvernement américain prononce également l’expulsion de 35 diplomates russes de l’ambassade de la Russie à Washington et du consulat russe à San Francisco. Ces derniers auront 72 h pour quitter les États-Unis avec leurs familles. Déclarés « persona non grata », ils auraient agi, selon le communiqué de la Maison-Blanche, « d'une manière incompatible avec leur statut diplomatique ». S’ils ne sont pas impliqués dans la campagne de piratage attribuée à la Russie, cette mesure vient surtout en représailles à un supposé harcèlement du personnel diplomatique américain par les Russes. Obama dénonce en effet le fait qu’au cours des deux dernières années, le harcèlement du personnel diplomatique en Russie par les agents de sécurité et la police a considérablement augmenté.

Comme fondement de ces sanctions, Obama estime avoir la preuve de cyber activités russes qui visaient à influencer les élections. Le président américain a donc annoncé la publication, par le FBI et le département américain de la sécurité intérieure, d’un rapport détaillé sur les cyber activités russes. D’après le communiqué de la Maison-Blanche, le rapport divulgué « comprend des informations sur la manière dont les services de renseignement russes mènent généralement leurs activités. Ces informations peuvent aider les défenseurs de réseaux à mieux identifier de nouvelles tactiques ou techniques qu'un agent malveillant pourrait déployer ou détecter et interrompre une intrusion en cours ».


Le document « inclut des informations sur les ordinateurs dans le monde entier que les services de renseignement russes ont choisi sans la connaissance de leurs propriétaires afin de mener leur activité malveillante de sorte qu’il soit difficile de remonter à la Russie ». Le rapport comprend également « des données qui permettent aux entreprises de cybersécurité et autres défenseurs des réseaux d'identifier certains logiciels malveillants utilisés par les services de renseignement russes », indique le communiqué. « Les défenseurs des réseaux peuvent utiliser ces informations pour identifier et bloquer les logiciels malveillants russes, ce qui va contraindre les services de renseignement russes à reconcevoir leurs programmes malveillants. » Obama promet encore d'autres mesures contre la Russie, dont certaines ne seront pas révélées au public.

Sources : Communiqué de la Maison-Blanche, Rapport conjoint du FBI et du département américain de la sécurité intérieure

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Un piratage des données a été détecté au niveau de l'agence de certification des machines électorales des USA, l'auteur serait un pirate parlant russe
Après les États-Unis, l'Allemagne accuse la Russie de vouloir perturber ses élections, la France doit-elle craindre aussi une manipulation russe ?
France : les prochaines élections présidentielles pourraient être perturbées par des cyberattaques, un avertissement de l'Anssi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2018 à 12:10
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
D'ailleurs en vrai, peu de gens le savent, mais Anomaly et les autres administrateurs, ainsi que tous les modérateurs, sont des reptiliens franc-maçons...
C'est donc pour ça que tu es banni régulièrement, tu as dévoilé leur complot au grand jour
12  0 
Avatar de tenbarugo
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 24/03/2018 à 10:04
On a du mal à croire que ce spécialiste ait "oublié d'allumer un VPN"...
11  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 07/01/2017 à 19:31
Bref rien de nouveau! Les espions américains demandent simplement de les croire sur parole!

Eux qui ont inventé l'histoire des armes de destruction massive pour envahir l'Irak et demandé l'accord de l'ONU en mentant et en présentant des preuves falsifiées aux membres du conseil de sécurité!!!

Eux qui ont mis sur écoute les téléphones de tous les dirigeants européens comme Merkel!!!

Eux qui ont visité les serveurs informatiques de l'Elysée et certainement ceux de tous les autres pays alliés européen!!!
10  0 
Avatar de droy.ndinga
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/12/2016 à 0:52
Il faut faire attention à l'usage qu'on fait des médias. C'est l'hôpital qui se moque de la charité.
Les USA est la première puissance mondiale et elle dicte sa loi. Elle décide qu'est ce qui est bon ou mauvais.
Néanmoins, je crois que les quelques informations qui ont fuité, ne la place pas au dessus d'un autre pays.

On nous dépeint la Russe dans les médias comme autocrate, répressif. Cela est possible. Le gouvernement Russe peut avoir fait des actes jugés immorales. Est ce qu'ils sont les seuls dans ce cas ? Quand je pense à d'où vient la Russie économiquement, politiquement, la taille de ce pays en superficie, les obstacles auxquels Poutine a été confronté, il est possible que certains actes étaient les seules options disponibles pour atteindre l'objectif de redresser un pays en faillite. Bien que je n'approuve pas les assassinats, je ne pense pas que c'est le seul pays à le faire.

L'Irak a été attaqué sur des preuves fabriqués par les USA et contre l'avis de l'ONU. On n'a trouvé aucune arme de destruction massive et aujourd'hui les USA pompent le pétrole irakien sans que personne ne pipe un mot. Qui a été emprisonné aux USA pour ça ? Est ce que l'Irak a été dédommagé pour cette agression sans preuve réel ?
En Afghanistan, il a fallu le courage d'un soldat pour découvrir qu'il avait des opérations commando qui visaient spécifiquement des civils. Quand les USA les localisaient, ils tuaient tous ceux qui étaient présents, femmes, enfants, passants. Les 2 journalistes de Reuters ont été tués dans une telle opération. Le soldat a l'origine de cette fuite d'information est incarcéré aux USA et torturé. On a le cas de la prison de Guantánamo et un ensemble de victimes dû à des arrestations arbitraires, qui ont été torturé et subi des sévisses sexuels.
Khadafi, en Lybie, a été renversé par un ensemble de pays. Il n'était surement pas la personne la plus appréciable et très opposé aux idées occidentales. Cependant, son pays était un très beau pays, l'eau et l'électricité étaient disponibles et si je me souviens gratuite. Aujourd'hui des années après son renversement, on a un pays totalement détruit. Un gouvernement qui est décrié comme pire que le précédent. Une déstabilisation de toute une région de l'Afrique ayant pour conséquence la guerre au Mali, la montée en puissance de groupe armée comme Boko Haram avec l'implantation d'antenne plus important de EI et Al Quaida en Afrique. Plusieurs villes africaines ont été les victimes d'actes terrorismes suite à la déstabilisation de la Libye par les bien pensantes grandes puissances.

Les exemples sont légions (Ukraine, Ecoute de Bruxelles, NASA / Prism, ....). Comme les diplomates aiment le dire. Il n'y a pas d'ami dans les relations internationales, il n'y a que des intérêts.

La majorité de ces affaires qui écornent l'image des USA ne font en général pas l'objet d'un médiatisation à outrance comme on peut le voir avec le sujet de la Russie ; à la limite, elles sont même passées sous silence ou traitées comme un fait divers.

On peut entendre un son de cloche dans les médias mais il faut entendre l'autre son de cloche pour prendre position. Pour ma part, je pense que chaque pays a ses objectifs et usent des moyens à sa disposition (manipulation de médias, guerre, négociation, ...) pour les réaliser. Les USA n'ont aucun intérêt que la Chine ou la Russe soient des puissances fréquentables, ils y ont beaucoup à perdre.

Est ce que la Russe est à l'origine du piratage ? Comment peut on prouver cela ? Si les USA sont si certain que les élections ont été truqué pourquoi ne pas les annuler et les reprendre ?
A mon souvenir, l'histoire des mails sur le téléphone mobile date de plusieurs années. La chute dans le sondage de Clinton a débuté 10 jours avant les élections quand l'agent du FBI a relancé l'enquête et a enfoncé le clos en clôturant à nouveau l'enquête. Est ce la Russie qui a été à la manœuvre ?

Peut-être que la Russie a fait quelque chose mais il me semble impensable qu'elle soit responsable à elle seul de la victoire de Trump. Le peuple américain n'avait pas confiance en Clinton et il a fait son choix. Si le parti démocrate cherche un coupable et la Russie est la bonne cible... Du moment que leurs conneries ne nous conduisent pas à la 3ième guerre mondiale.

Cela reste mon humble avis.
9  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/06/2017 à 11:37
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Si on écoute les gens comme ça, tout est de la faute aux Russes.
Dixit le mec qui met tout les problèmes du monde sur le dos l'UE ...
9  0 
Avatar de GordonFreeman
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/04/2018 à 14:51
Franchement à moment donné il faudrait quand même produire des preuves de ce qui est avancé...

Je ne suis pas pro-Trump ni pro-Hilary (pour moi c'est la peste et le choléra ces deux), mais la ça fait 2 ans qu'on entend des allégations à propos de la soit disant collusion de Trump avec la Russie mais toujours pas le moindre fait à l'horizon ?! (ou alors j'ai loupé quelque chose..)

Sans parler de toutes les autres attaques internes ou externes au States...

M'enfin, quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage, je vais finir par croire qu'on est tombé dans cette logique en permanence avec les USA.

Cordialement.
9  0 
Avatar de ParseCoder
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/03/2018 à 17:32
Y'a des gens qui croient encore à ces histoires? Franchement.
7  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 15:51
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Heureusement qu'il y a les USA pour nous expliquer comment se protéger... On aurait bien aimé avoir ce rapport avant que l'UE soit mise sur écoute...

La réponse du démon russe buveur de vodka :
Il y a 3 manières d'interpréter ce geste :

  1. waow, la classe
  2. bah, de toutes façons, Trump arrive dans trois semaines, ils n'ont aucune raison de sortir l'artillerie maintenant
  3. c'est un aveu de culpabilité, et ils sont contents de s'en tirer à si bon compte


Evidemment, les fanboys vont se jeter sur la réponse 1, et les opposants sur la 3. Je préfère la deux, parceque c'est la plus tactique, et que Poutine adore la tactique. Ce qui ne permet pas de conclure(et rien ne prouve que j'ai raison, de toutes façons, c'est juste mon ressenti)
6  0 
Avatar de ParseCoder
Membre averti https://www.developpez.com
Le 07/01/2017 à 23:25
Citation Envoyé par Malick SECK Voir le message
Poutine accusé d'avoir ordonné les attaques pour soutenir Trump
Ah oui? Et ils ont trouvé ça comment? En regardant dans une trame IP?
Sont trop forts ces espions américains!
6  0 
Avatar de TallyHo
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/06/2017 à 10:29
J'espère qu'ils ont dépoussiéré Versailles... Dès fois que Poutine aurait laissé tomber des micros par inadvertance avec son nom marqué dessus...
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web