Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

KFC et Baidu ont ouvert un restaurant intelligent en Chine
Capable d'adapter ses menus aux clients grâce à un système de reconnaissance faciale

Le , par Coriolan

42PARTAGES

5  0 
Le géant de la recherche chinois Baidu a trouvé un nouveau moyen pour mettre en application ses avancées en technologie. L’entreprise considérée comme le « Google local » a signé un partenariat avec KFC China pour ouvrir un restaurant intelligent expérimental dans le quartier d’affaires de Pékin. Ce restaurant utilise un outil de reconnaissance faciale pour recommander des menus spécifiques aux clients après avoir scanné leur visage. La technologie se base sur des critères comme l'âge, le sexe et l’expression du visage pour proposer des menus appropriés pour chacun.


KFC qui compte plus de 5000 restaurants en Chine avait déjà collaboré avec Baidu pour ouvrir en avril dernier le premier restaurant intelligent à Shanghai nommé Original+. Il est équipé d’un agent robot doté d’une I.A. qui s’appuie sur la reconnaissance vocale et de langue pour prendre les commandes des clients rien qu’en écoutant leur langage naturel. Néanmoins, il s’agit cette fois pour KFC de deviner la commande du client avant même qu’il parle. Dans son communiqué de presse, KFC indique que si la borne reconnait un homme d’une vingtaine d’années à l’heure du déjeuner, il va lui proposer de commander des ailes de poulet, un hamburger au poulet pané et un coca. Dans le cas d’une femme d’une cinquantaine d’années qui commanderait à l’heure du petit déjeuner, la borne lui proposera du porridge et du lait de soja. Bien sûr, les clients restent libres de refuser ces suggestions.

Par ailleurs, les clients fidèles seront susceptibles d’être reconnus par les bornes intelligentes et pourront afficher leur historique de commande. Wu Zhongqin, responsable de l’institut de Deep Learning de Baidu, est particulièrement fier de cette fonctionnalité : « Les visiteurs qui reviennent dans le restaurant seront reconnus par la borne, qui leur indiquera leur historique de commande et leur permettra, grâce à ses connaissances, de les aider à commander plus vite puisqu’elle connait leurs habitudes ».

Si Zhao Li a précisé que les restaurants intelligents sont destinés à faciliter davantage la vie aux clients, l’idée que le chaine de restaurants fastfood stocke des données personnelles dans une base de données contenant les photos et les habitudes alimentaires ne fait pas l’unanimité. En effet, l’idée a de quoi faire peur surtout que l’on parle de la Chine où la censure et la surveillance de masse sont très courantes. D’autant plus que KFC et Baidu n’ont pas vraiment précisé quel sera le sort des données des clients qui passeront devant les bornes.

Source : Chainadaily

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

l'IA pourrait faire disparaitre 47 % des emplois aux États-Unis durant les deux prochaines décennies et accentuer davantage l'inégalité des revenus

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de JackJnr
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/12/2016 à 23:30
Bravo, maintenant on peut vraiment dire qu'on juge à la tête du client !
1  0