Google promet de revoir l'algorithme de son moteur de recherche
Afin d'écarter les résultats « qui ne font pas autorité »

Le , par Malick

0PARTAGES

7  0 
La lutte contre la diffusion de fausses informations à travers les réseaux sociaux et les moteurs de recherche continue de plus belle. Après Facebook qui a récemment dévoilé de nouveaux outils pour lutter contre les fakes news sur son site, Google vient se mêler à la danse en promettant une amélioration de l'algorithme de son moteur de recherche afin d'écarter les résultats « qui ne font pas autorité » et particulièrement le négationnisme.

Par définition, le négationnisme consiste en un déni de faits historiques, malgré la présence de preuves flagrantes rapportée par les historiens, et ce à des fins racistes ou politiques.

Cette décision de Google intervient une semaine après que la firme de Mountain View ait été pointée du doigt par le quotidien d'information britannique The Guardian. Ce dernier reproche à Google d'avoir placé le site négationniste Stormfront en tête des 14 millions de réponses apportées suite à la question de savoir « l'holocauste a-t-il eu lieu ? » (did the holocaust happen). Toutefois, ce résultat est obtenu à partir de la version israélienne du moteur de recherche de Google (www.google.co.il).


À titre d'information, le site négationniste Stormfront est un forum nationaliste blanc, suprémaciste néo-nazi dont l'animation est assurée par un groupe de personnes qui nient la réalité du génocide des Juifs par les nazis durant la Deuxième Guerre mondiale.

L'exécution de la même requête sur la version française du navigateur affiche le blog d'un célèbre négationniste du nom de Robert Faurisson en tête des 3,4 millions de réponses. Faurisson a eu à être condamné à une peine d'emprisonnement avec sursis de 4 mois, car il avait tenu des propos niant l’existence des chambres à gaz.

Google, en réponse à ces critiques, déclare que ses équipes vont travailler sur l'algorithme de son navigateur en vue de fournir aux internautes des résultats plus fiables et de meilleure qualité. Ainsi, la firme de Mountain View affirme que « Juger quelles pages internet sont les mieux à même de répondre à une question est un problème complexe et nous ne le faisons pas toujours de la meilleure façon. » Face à cette situation, « lorsque des informations ne faisant pas autorité se classent trop haut dans les résultats de recherches, nous développons une approche évolutive et automatisée pour résoudre le problème, plutôt que de les retirer une à une manuellement. »

Il convient de rappeler que cette critique relative au négationnisme n'est pas une nouveauté pour l'entreprise californienne. Cette dernière a déjà été mise en cause pour la diffusion de fausses informations durant la campagne présidentielle américaine.

Source : Les Echos

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de chinagirl
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 29/12/2016 à 15:52
Ce qui amusant avec cette chasse aux sorcières négationnistes, c'est que le simple fait d'en parler leur fait de la publicité.
Par exemple avant de lire cet article j'ignorais tout de StormFront et de Robert Faurisson mais maintenant j'aurai presque envie d'en savoir plus.
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/12/2016 à 16:32
Citation Envoyé par chinagirl Voir le message
Ce qui amusant avec cette chasse aux sorcières négationnistes, c'est que le simple fait d'en parler leur fait de la publicité.
Par exemple avant de lire cet article j'ignorais tout de StormFront et de Robert Faurisson mais maintenant j'aurai presque envie d'en savoir plus.
Si tu veux vomir ton repas de midi, et ton quatre heures aussi, libre à toi.
Avatar de GoustiFruit
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 18:38
Je trouve ça dangereux, de permettre à certaines "autorités" de décider de ce qui est "vrai" ou pas.

Un exemple tout bête: depuis toujours dans ce pays, on nous dit qu'il faut manger 3 produits laitiers par jour... Or la science dit que les produits laitiers sont mauvais pour la santé. Qui doit-on croire, l'industrie alimentaire ou la science ?
Un autre exemple dans le même genre: il y a quelques décennies, les *docteurs* faisaient de la publicité pour les différentes marques de cigarettes. La science existait déjà pour dire que fumer causait le cancer, mais les lobbies étaient tellement puissants qu'il a fallu près de 60 ans pour que la médecine commence à reconnaître les risques du tabac.

Alors comment seront choisies les autorités qui décideront de ce qui est fiable ou pas, de ce qui tient de l'information et de ce qui tient de l'intox ?
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 18:48
Je suis toujours en grande discussion avec des amis sur le principe que moi je défends : "on devrait avoir le droit de dire ce qu'on veut quand on veut, sinon cela signifie qu'on n'a pas de liberté totale" et j'entends "oui tu as raison mais quand même on devrait mettre en prison ceux qui disent ceci ou cela"... bref les longues discussions sans fin.

Concernant l'algorithme de google c'est effectivement un problème, et j'ai mis des années avant que mon profil Facebook et LinkedIn, qui ne contiennent absolument rien d'intéressant, sortent enfin après mon site sur lequel je mets ce que je peux comme informations techniques. Et ce qui me fait rire encore plus c'est que LinkedIn au travers de mes recommandations, me considère comme un "expert absolu". Je me considèrerais au mieux comme "bon" mais jamais comme "expert"... et "absolu"... vraiment n'importe quoi... donc j'espère que Google va vraiment mettre en avant les sites qui ont un contenu acceptable et qui sont bien faits ainsi que le "mobile first", qui, lui je ne sais pas s'il est déjà fait !
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 21:23
Citation Envoyé par GoustiFruit Voir le message
Je trouve ça dangereux, de permettre à certaines "autorités" de décider de ce qui est "vrai" ou pas.

Alors comment seront choisies les autorités qui décideront de ce qui est fiable ou pas, de ce qui tient de l'information et de ce qui tient de l'intox ?
Dans les pays "démocratiques" l'autorité qui décidera c'est d'abord Google (valable aussi pour Facebook, voire Twitter), c'est d'autant plus effectif qu'ils peuvent influencer les élections
et promouvoir les personnalités qui joueront dans leurs intérêts. Le pouvoir de ces groupes est grandissant tandis que celui des Etats s'affaiblit.
Dans les pays moins démocratiques, l'autorité vous le voyez de suite .
Avatar de alexetgus
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 31/12/2016 à 13:50
Il ne faut pas tout mélanger.
Une autorité qui décide de la véracité d'une réponse et une réponse qui fait autorité sont deux choses radicalement différentes.
L'autorité, tout le monde connait.

Une réponse qui fait autorité, c'est une réponse dont on est certain qu'elle est vraie, des preuves sont là.
Cela signifie donc que plusieurs réponses de plusieurs sites peuvent faire autorité.

Il ne s'agit pas de désigner une autorité qui décidera du vrai ou du faux.
Avatar de danyclassique
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/01/2017 à 7:49
Alexetgus ->avant votre intervention j'ai cru être le seul a penser qu'il n'y a aucun rapport entre cela et le pouvoir de décider si une information est vrai ou pas ,et fort heureusement d'ailleurs. Je pense qui faut mettre un frein a la paranoïaque car tout n'est pas non plus manipulé et si tel est le cas soyez plus intelligents en ne vous laissant pas manipuler a la moindre défaillance binaire
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 01/01/2017 à 10:00
Par définition, le négationnisme consiste en un déni de faits historiques, malgré la présence de preuves flagrantes rapportée par les historiens, et ce à des fins racistes ou politiques.
Donc on pourra continuer à dire n'importe quoi dans nos journaux, pourvu qu'on n'annonce pas qu'on promeut le racisme !
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/01/2017 à 0:59
@alexetgus, ta précédente réponse concernait quel post ?

En Chine lorsque vous faites une recherche par moteur de recherche sur "Tiananmen",
vous avez des "fleurs et des roses" (Baidu), aux USA(Google), vous avez des chars, des soldats en face de manifestants pacifiques.
Pour clarifier mon propos précédent.
Avatar de alexetgus
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/01/2017 à 1:22
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
@alexetgus, ta précédente réponse concernait quel post ?

En Chine lorsque vous faites une recherche par moteur de recherche sur "Tiananmen",
vous avez des "fleurs et des roses" (Baidu), aux USA(Google), vous avez des chars, des soldats en face de manifestants pacifiques.
Pour clarifier mon propos précédent.
Le tien, entre autres...
Ne prends pas une dictature qui censure absolument tout comme exemple, tu es hors sujet.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web