France : les prochaines élections présidentielles pourraient être perturbées par des cyberattaques
Un avertissement de l'Anssi

Le , par Michael Guilloux

20PARTAGES

6  0 
À l’instar des États-Unis puis de l’Allemagne, la France s’inquiète d’une possible ingérence étrangère aux moyens de cyberattaques dans ses prochaines élections présidentielles.

En juin dernier, une campagne de cyberattaque a été lancée contre le parti démocrate des États-Unis. Après enquête, le gouvernement Obama a accusé la Russie d’être derrière cette attaque, ce que Vladmir Poutine a catégoriquement réfuté. Si Moscou est accusé de vouloir perturber les élections américaines, un document confidentiel de la CIA, obtenu par le Washington Post, fait état d’une interférence de la Russie dans le but de favoriser l’accession à la Maison-Blanche du candidat pro Poutine Donald Trump.

Pendant ce temps, l’Allemagne accuse aussi la Russie de vouloir s'inviter dans ses prochaines élections générales de 2017. L’année dernière, le Parlement allemand a en effet été victime d’une cyberattaque. Et plus d’un an après, cette attaque est maintenant attribuée à la Russie.

Estimant que l’élection allemande est menacée par une « manipulation extérieure », Berlin s’est dit préoccupé par le fait que l'Allemagne deviendra la prochaine cible de Moscou dans une campagne visant à déstabiliser les démocraties occidentales à l'approche des élections nationales l'année prochaine. La France doit-elle craindre aussi une manipulation russe ? L’élection présidentielle française risque-t-elle d’être perturbée par des attaques informatiques ?

Pour l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) et le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), c’est une menace à prendre très au sérieux. Lors d’une conférence qui s’est tenue la semaine passée, l’Anssi a averti que la France est sous la menace de cyberattaques à motif politique comme celles qui ont marqué les campagnes présidentielles américaines. Guillaume Poupard, directeur général de l’agence a révélé que des cyberattaques enregistrées cette année auraient pour but de préparer le terrain pour une possible perturbation des élections françaises. « Jusqu’ici, les motivations évidentes étaient le renseignement économique, ça existe toujours », à un niveau qui ne faiblit pas avec une vingtaine d’attaques majeures cette année, « mais on voit des attaques dont le motif n’est pas économique », indique Guillaume Poupard. « Des gens rentrent dans les systèmes d’information et préparent les attaques de demain, qui pourraient prendre la forme de sabotages ou de vols de données », a-t-il poursuivi. Ils « préparent le terrain » en cartographiant des systèmes d’information.

L'Anssi indique que des actions similaires à celles qui ont perturbé les campagnes présidentielles américaines ont été décelées. Mais l'agence n'a pas voulu en dire plus sur ces intrusions, ce qui relèverait d'une décision politique. Guillaume Poupard ajoute que les groupes derrière ces opérations « sont très actifs » et agiraient bien au-delà de la France.

Face à cette menace, un séminaire a été organisé le 26 octobre avec les partis politiques français dans le but de les sensibiliser. Tous les partis présents au Parlement étaient conviés, et seul le Front national n’a pas assisté au séminaire. « Nous [les] avons mis en garde, [leur] avons expliqué quels sont les sujets de préoccupation pendant une campagne électorale et montré les bonnes pratiques », a expliqué Louis Gautier, secrétaire général de la SGDSN. Mais, « il est de la responsabilité des partis de se protéger », a-t-il averti.

Source : Le Monde

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Après les États-Unis, l'Allemagne accuse la Russie de vouloir perturber ses élections, la France doit-elle craindre aussi une manipulation russe ?
États-Unis : la Russie est responsable du piratage du DNC et les cyberattaques liées à la campagne présidentielle américaine
La Russie serait à l'origine d'attaques informatiques contre des organismes du parti des Démocrates visant à influencer les élections aux États-Unis

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/12/2016 à 13:24
Au fait, pourquoi pas une news sur le fait que "les prochaines élections présidentielles pourraient être perturbées par des cyberattaques" venant des USA ? C'est pas comme si on ignorait qu'ils considèrent avoir leur mot à dire quant à la mise en place des gouvernements étrangers. Perso, je doute que les Russes soient les plus à craindre sur ce genre de question.
7  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 9:34
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
J'avais bien compris tes intentions dès le départ de l'échange finalement... Tu insistes dans l'ad personam...
Arrête de faire ton Caliméro, c'est quand même pas de ma faute si tu te contredit un post sur deux.
Tu nous répète que tu ne consteste pas les articles (sauf celui d'Amnesty) mais:
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message

Quelles sources ? Je suis certain que si tu regardes du côté russe, tu n'auras pas les mêmes échos...
Mais en fait un peu quand même?
Et franchement tu penses trouver un article objectif sur la liberté de la presse d'un pays dans les journaux de ce même pays?

Je te la refais... Amnesty est tout sauf impartiale et indépendante vu ses financements, qu'elle fait de la com' pour l'OTAN, etc... Et vous ne pouvez pas me l'opposer puisque je vous le source avec des sites que vous approuvez. Donc je ne la trouve pas très objective et je vous demande un autre classement pour comparer avec une source différente qui ne sera pas sous influence si possible... Tu as compris ?
Tu n'as pas compris ma question, tu conteste le classement, ok. Mais en quoi la position de la Russie dans le classement change quoique ce soit au fait qui lui sont reprochés sur la liberté de la presse? On s'en fou que tel pays pays fasse pire ou mieux, c'est pas ça qui vont changé les choses en Russie.
8  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 6:48
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Non, les russes et les chinois sont pourri, mais les pays de l'otan ne sont pas forcément mieux...
On parle de liberté de la presse, si j'ai bien compris, et d'assassinat de journalistes. Les derniers journalistes assassinés en France l'ont été par DAECH au siège de Charlie ... à moins que Mr prétende que c'est l'OTAN qui a monté le coup ?
7  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 10:32
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
...Tu regardes TF1, Canal +, BFM TV, i24news, tu vois pas de différence car c'est la même merde.
Et quand tu lis Charlie Hebdo ou le Canard Enchaîné, c'est pas des journalistes ? A moins que tu oses affirmer que ceux qui sont sur les chaînes de télé que tu as cité sont les mêmes que ceux qui écrivent pour eux. A titre d'information, je fais partie de ceux qui ne regarde aucun journal télévisé de quelque chaîne que ce soit.

En plus tes affirmations sont très insultantes pour les journalistes qui ont été enlevés, arrêtés ou tués pour faire leur travail dans des pays dangereux comme l’Afghanistan, l'Irak ou bien d'autres. Je serais à ta place, je serais un peu plus modeste et surtout beaucoup plus respectueux envers les familles des disparus ayant exercés leur métier de journaliste ailleurs que dans des coins bien tranquilles.
7  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/01/2017 à 18:04
Il y a encore des gens qui trouvent que le vote électronique pourrait être une bonne idée ?
5  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/01/2017 à 7:35
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Dans une démocratie véritable, la question ne se poserait même pas. L'initiative populaire permettrait d'adopter la reconnaissance du vote blanc en se passant des voyous élus. Leur rôle se bornerait à être des "rédacteurs" dans ce cas.

Tu vois que tu commences à y venir...
Non, moi je parle toujours d’améliorer le système existant, pas de le remplacer par ton "initiative populaire" essaye seulement de réunir 100 personnes d'origines très différentes et de les mettre d'accord sur un projet.

Par exemple une nouvelle rue dans ton village, tu verras que, la plupart du temps, il est impossible de mettre tout le monde d'accord. Si il y a plus de 2 choix possibles, tu n'auras probablement aucune majorité pour aucune des alternatives. Et alors, soit tu as une autorité supérieure (le maire par exemple) qui tranche, soit le projet de rue tombe à l'eau et rien n'est fait.

C'est pas pour rien que les référendums sont binaires : "Oui" ou "Non". C'est le seul moyen pour avoir moins de 50% de mécontents à l'arrivée. L'avantage de l'assemblée, c'est que quand on n'est pas content = C'est la faute à l'assemblée et au gouvernement et c'est surtout pas nous.

Penses-tu vraiment que les quelques 43 millions d’électeurs de France arriveront à se mettre d'accord sur une loi quelle qu'elle soit ? En fait les clivages seront exactement les mêmes, et la probabilité de trouver plus de 30% pour adopter un texte donné est assez illusoire.
5  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/12/2016 à 8:29
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Ça me rappel un truc, à une époque tout le monde savait que Poutine allait haut la main gagner les élections en Russie, car il est extrêmement populaire.
C'est pas dur d'être populaire quand tu contrôles les médias et que tes opposant sont morts ou en prison ...
7  3 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/12/2016 à 10:56
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Ben si regarde Hollande !
Enfin ce n'est pas lui qui contrôle les médias, mais en règle général ils sont sympa avec lui.
Donc ça n'a rien a voir, et franchement non les médias sont tout sauf sympa avec Hollande.

Hollande a demandé relativement beaucoup d'assassinats ciblés
Mais pas de ses opposant politiques...
Des menaces pour la France, pas pour sa réelection, donc ça n'a rien a voir.


À mon avis, il y a une forte opposition en Russie, aidé par des puissances externes.
Sauf que les faits disent le contraire, l'opposition y est quasiment inexistente.
5  1 
Avatar de souviron34
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/12/2016 à 14:18
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
A l'air d'Internet, ce n'est plus tout à fait vrai. Les actions impopulaires style morts et emprisonnement douteux ont tendance à faire du bruit sur la toile. De là tu mesures bien plus le degré d'impopularité d'une personne au pouvoir. Même si ce serait avant tout vis-à-vis des personnes hors du pays, ça peut donner un soutient suffisant aux personnes dans le pays pour faire leur coming out.
Euh...

Anna Politovskaia.... (Anna Politkovskaia) (Wiki) (7 Octobre 2006)

Assassinats des journalistes de Novaïa Gazeta : les résultats des différentes enquêtes (Reporters sans Frontières 17 Juillet 2013)

Boris Nemstov (La mort de Nemtsov allonge la liste des assassinats politiques en Russie) (Le Monde 29/02/2015)

Le journaliste et écrivain Oles Bouzina assassiné (Les journées du Livre Russe, 17 Avril 2015))

Le journaliste biélorusse Pavel Cheremet assassiné à Kiev (Le Monde, 20/07/2016)

Au classement mondial de la liberté de la presse, la Russie se situe au 148e rang sur 180 pays (Amnesty International)
7  3 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/12/2016 à 16:18
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message

Bon... Un autre lien plus objectif peut être ?
Et les 5 autres présent dans le même message et que tu n'as pas cité, il ne te vont pas non plus?
6  2 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web