Uber annonce que ses voitures autonomes seront finalement testées en Arizona
Un État qui ne requiert pas d'autorisation spéciale

Le , par Malick, Community Manager
Suite à la perte de son autorisation de tester ses voitures autonomes dans les rues de San Francisco en Californie, Uber Technologies a annoncé que lesdites voitures seront finalement testées en Arizona, un État situé à l'ouest des États-Unis. D'après les informations relayées par l'éditeur en ligne Reuters, la législation locale de l'État d'Arizona n'impose pas de permis spéciaux pour expérimenter des véhicules autonomes.

Pour rappel, le programme de test des voitures autonomes à San Francisco n’a duré qu’une semaine parce qu'Uber a été forcée de retirer ses voitures sans conducteur des rues de San Francisco après que les autorités californiennes aient procédé à la suspension de leurs cartes grises. Il convient de préciser que les problèmes ont commencé lorsque l’entreprise a procédé au déploiement de sa flotte constituée de seize (16) voitures sans avoir effectué les démarches administratives nécessaires afin d'obtenir un permis pour tester des véhicules autonomes sur la voie publique. C'est à cause de cette situation que le département californien des véhicules motorisés (DMW : Department of Motor Vehicles) a suspendu les cartes grises des seize véhicules en question, ce qui oblige Uber à mettre un terme au programme. Toutefois, au moment d'interrompre ses tests, Uber avait affirmé : « Nous avons arrêté notre programme de test après la révocation de l'immatriculation de nos voitures autonomes. Nous cherchons où nous pouvons les redéployer, mais nous restons 100 % attachés à la Californie et allons redoubler nos efforts pour développer des règles fonctionnelles pour tout l'État. »

Comme elle l'avait annoncé en arrêtant ses tests à San Francisco, Uber s'est alors mise à la recherche d'autres endroits pour expérimenter ses voitures autonomes. L'éditeur en ligne Reuters nous informe qu'Uber a finalement décidé de s'installer en Arizona : « Nos voitures sont parties ce matin par camion pour l'Arizona. Nous y mènerons dans les prochaines semaines notre essai autonome. »

D'après l'éditeur en ligne Reuters, le gouverneur de l'Arizona du nom de Doug Ducey s'est félicité du choix porté sur ledit État : « L'Arizona accueille les voitures autonomes d'Uber les bras ouverts et les routes grandes ouvertes. Au moment où la Californie freine l'innovation et le changement avec toujours plus de bureaucratie et de régulation, l'Arizona ouvre la voie aux nouvelles technologies et aux nouvelles activités. »

Uber n'est cependant pas la première entreprise à tester des voitures autonomes en Arizona, car Waymo (la filiale d'Alphabet-Google spécialisée dans ce domaine) est actuellement en train d'y faire des essais.

Pour information, Uber a été créée en 2009 et se considère comme une plateforme en ligne spécialisée dans la mise en relation d'utilisateurs avec des conducteurs réalisant des services de transport. Cela est rendu possible grâce à l'utilisation de plusieurs fonctionnalités et véhicules.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Uber a été forcée de retirer ses voitures sans conducteur des rues de San Francisco, après que les autorités ont suspendu leurs cartes grises

Uber aurait enregistré une perte de plus de 800 millions de dollars au 3e trimestre 2016, soit une perte de 2,2 milliards sur trois trimestres


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/12/2016 à 9:21
c'est moi ou ils sont schizophrènes ? annoncer ça après leur
«Nous avons arrêté notre programme de test après la révocation de l'immatriculation de nos voitures autonomes. Nous cherchons où nous pouvons les redéployer, mais nous restons 100% attachés à la Californie et allons redoubler nos efforts pour développer des règles fonctionnelles pour tout l'État.»
L'hypocrisie ça ne semble pas être un défaut chez eux
Contacter le responsable de la rubrique Accueil