Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les pays asiatiques continuent de bénéficier des débits Internet les plus rapides
En France, la fracture numérique persiste malgré les efforts

Le , par Coriolan

43PARTAGES

6  0 
Depuis quelques années, ce qui est une éternité dans le domaine de la technologie, l’Asie a dominé les classements de performances de l’Internet mondial. Et cette année, le dernier rapport en date concernant la matière continue d’affirmer cette réalité. Le rapport d’Akamai sur le débit moyen place comme d'habitude la Corée du Sud en tête du palmarès. En France, le déploiement de la fibre optique avance surement, mais l’Hexagone est encore loin de jouir d’une connexion à très haut débit.

La France a été classée au 49e rang mondial avec une vitesse moyenne de connexion de 9,7 Mb/s. Un résultat décevant qui montre que les connexions Internet en France sont parmi les pires d’Europe. En effet, la France a devancé quatre pays seulement à savoir l’Italie avec 8,2 Mb/s, la Croatie avec 7,8 Mb/s, la Grèce avec 6,9 Mb/s et Chypre avec seulement 6,7 Mb/s. Pour trouver les connexions Internet les plus performantes du continent, il faut se diriger vers le Nord dans les pays scandinaves. La Norvège domine le classement en Europe avec 20 Mb/s, suivie par la Suède (19,7 Mb/s) et enfin la Suisse (18,4 Mb/s).

Au niveau global, ce sont toujours les pays asiatiques qui dominent le classement mondial avec la Corée du Sud (26,3 Mb/s) qui arrive en tête suivie par Hong-kong (20,1 Mb/s).


En France

La situation est encore plus alarmante en France puisque le rapport d’Akamai indique que 25 % des internautes français ont un débit inférieur à 4 Mb/s, soit le pire résultat au niveau européen. Par contre, 27 % des foyers ont un débit supérieur à 10 Mb/s, mais une fois de plus, ce pourcentage est bien inférieur au résultat des autres pays européens qui font mieux comme la Belgique et la Suisse (64 %), l’Espagne (52 %), l’Allemagne (47 %) et le Luxembourg (31 %).


25% des foyers français ont un débit inférieur à 4 Mb/s. Source : Akamai

Plus réjouissant, le nombre de foyers qui bénéficient d’un débit moyen qui dépasse les 15 Mb/s a progressé de près de 70 % en un an (+67 %), mais là encore, d’autres pays européens font mieux. En effet, comparés au 14 % de foyers français qui ont désormais une connexion Internet dépassant les 15 Mb/s, plusieurs pays européens comme la Suède, la Suisse et les Pays-Bas dépassent les 40 % dans ce segment. En Finlande, près de la moitié des foyers finlandais (48 %) ont une connexion Internet dont le débit dépasse les 15 Mb/s.


24% des foyers français possèdent un débit supérieur à 15 Mb/s. Source : Akamai

Si ces chiffres sont intéressants dans la mesure où ils permettent de faire remonter la situation de la France concernant la vitesse moyenne de connexion à Internet et la comparer à celles des autres pays. Toutefois, ces statistiques ont leurs limites, du fait qu’elles n’intègrent pas plusieurs facteurs qui pourraient changer carrément leur interprétation et les constats tirés. En effet, il faut prendre en compte les différences historiques et géographiques qui existent entre les pays (superficie, densité de la population, qualité des infrastructures…) au moment de l’analyse de ces chiffres. Si la France occupe une place décevante dans le classement des vitesses de connexion à Internet (49e rang mondial), il faut toutefois rappeler que sa superficie est la plus grande des pays de l’Union européenne. Un facteur géographique important qu’« il ne faut pas négliger », selon les propres dires de Tae-Kyung Lee, responsable du pôle nouvelles technologies chez Ubifrance.

Selon lui, les performances de la Corée du Sud qui occupe régulièrement le rang du pays le plus connecté du monde, peuvent s’expliquer par sa petite taille : « Nous sommes une petite nation, cinq fois plus petite que la France, mais avec presque autant d’habitants ». Autre argument important, la densité de population et là encore, la Corée du Sud se démarque comme le soulignait Tae-Kyung Lee : « De plus, le territoire est à 70 % montagneux, donc la population, très urbanisée, est aussi très concentrée. La moitié du pays vit entre Incheon (à 50 kilomètres à l’ouest de Séoul) et Séoul ».

En France, il faut surtout mettre l’accent sur la fracture numérique qui ne cesse de grandir (25% des internautes français ont un débit inférieur à 4 Mb/s). Pour cette raison, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) met en garde régulièrement contre ce phénomène qui cause une disparité d’accès aux technologies informatiques dans le territoire du pays.

Source : Akamai via Statista - Arcep - Le Monde

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/12/2016 à 11:25
Quand on voit que certains villages tournent encore au 56k !!

J'habite à Strasbourg et viens de changer de quartier. J'avais la fibre qui me permettait un débit de 110Mo/s réèl. Et maintenant, à 1km du centre ville, l'adsl me donne accès au ... 4Mb théorique. Au mieux j'ai droit à la fausse fibre numéricable 30Mb avec un débit montant de 1M... C'est quand même Strasbourg...

Donc oui, la France n'est pas pressé de monter les débits de ses abonnés, mais je pense que ça va avec la politique actuelle, permettre à tous d'accéder à la fibre, c'est permettre à beaucoup de s'autohéberger, et ça c'est pas bien pour la surveillance...

Demandons à Madame Lagarde de payer l'installation de la fibre à tous, elle a visiblement des facilités à détourner des centaines de millions d'euros..., elle trouverait bien une solution qui nous serve, nous, citoyens...
2  0 
Avatar de ElGatao
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 11/02/2018 à 15:09
Et bien en ce début d'année 2018, le très haut débit reste encore une attente majeure.
Alors il y a plusieurs causes, pour commencer l'absence de coordination lors des travaux immobiliers. Chacun fait son truc dans son coin, et oublie de parler aux autres, gros oeuvre, énergie, eau, télécoms, donc une fois les immeubles construits, on recasse la chaussée pour mettre l'eau, puis l'électricité, et enfin (quand le batiment est fini), ils mettent en place les cables télécom. Car chacun a son passage à lui, faudrait pas travailler en groupe, ça rapporte moins à chacun.
Ensuite, il y a bien sur les opérateurs, Orange détient toujours plus de 60% du réseau physique cablé de communication, et facture ensuite l'usage aux autres (dont Free, avec qui ça coince beaucoup trop). Et là c'est la bataille de profits qui passe avant la mise en place du réseau. Ce qui revient à facturer le passage sur autoroute, mais sans pouvoir l'utiliser, car pas encore construite. Comme la ligne TGV Paris-Bordeau, un devis initial d'environ 4,2 milliards, pour un cout total payé de 12,8 milliards.
Les télécoms c'est pareil, la 5G existe, et peut voir sa mise en place etre réalisée (on peut fabriquer les antennes et les récepteurs, avec les mobiles), mais l'attente permet d'augmenter le désir, l'envie, et donc les prix de vente.
Moi je suis dans le Pays de Gex, et c'est le SIEA (un groupe départemental) qui gère la mise en place du réseau. De petits soucis financiers (corruption, détournements, comptabilité faussée), ont décalé de plus de 3 ans la mise en place de la fibre. Pour info, on a le CERN qui lui en dispose, mais pas les habitants installés à proximité, voire de l'autre coté de la route du répartiteur local (merci Orange et les autorités).
Donc oui, on continuera à etre à la traine dans le déploiement du haut débit réel (10Mb/s), quand au trés haut débit c'est pire (testez avec www.ariase.com et www;degrouptest.com c'est fiable). Car c'est avant tout un défaut de coordination national entre opérateurs, et une absence réelle d'un état silencieux qui fait des annonces, mais ne bouge pas. L'argent disparaissant dans les poches de quelques commissions inutiles, et pour financer des vacances à nos hauts fonctionnaires. Car oui, internet fonctionne bien en Suisse, je l'ai testé, et ça envoie grave, sur du réseau cuivre (ADSL2+, VDSL), la fibre tarde à s'y déployer, mais quand on voit le débit déjà atteint sur du classique, avec la fibre ils vont rejoindre le groupe de tete. Nous on fait voiture balais dans ce domaine.
Donc quand vous prenez un forfait internet, demandez d'abord les infos techniques (genre débit réel, longueur de ligne entre domicile et répartiteur, perte de signal, etc.). Car à moins de 8mb/s, pas de TV temps réel avec internet, je sais je suis entre 3 et 5 méga bit par seconde, par en octet. Genre chez moi on est comme partout, Orange bride les lignes de concurrents, et en profite pour vendre des forfaits à vil prix (en oubliant les lois sur le sujet).
Enfin, pour finir, demandez-vous quand meme quel usage vous avez d'internet, ça peut éviter de prendre une ligne pour rien (malgré la quasi obligation de l'avoir pour les démarches administratives, financières et commerciales). Ca peut vous économiser un peu de monnaie.
2  0 
Avatar de AstOz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/12/2016 à 10:45
Citation Envoyé par LeSmurf Voir le message
Concernant Singapour, je voudrais quand même souligner que c'est un peu du "trompe l’œil". Peut-être que les débits sont effectivement plus élevés qu'en France, ce n'est pas étonnant car c'est une cité-état et la ville est partout - ou presque.
En revanche, je vous assure que quand vous débarquez de chez Free en France et que vous ouvrez des comptes téléphonie fixe + mobile + internet, vous comprenez très vite votre douleur : c'est largement plus cher que l'équivalent en France, vous avez rarement (pas du tout?) de téléphonie illimitée, rien n'équivaut la Freebox même de loin. Si on retire les débits de l’équation, Singapour a plus de 10 ans de retard sur la France. Car en 2005/2006, je me souviens déjà des services proposés par la Freebox et des tarifs illimités qui arrivaient sur la téléphonie fixe, en 2016 je n'ai toujours pas ça à Singapour, je ne peux même pas enregistrer de programme TV sans souscrire une option payante ou m'équiper moi-même, et c'est 3 fois plus cher. Donc aucun complexe à avoir sur ce plan. Si on compare les grandes zones urbaines, l'Internet français est très en avance et moins cher que ce qui se fait ici. Ce sont surtout les zones rurales qui font baisser la note. Même concernant les débits, ça se discute : connecté à Paris par Free à la fibre en 2013, connecté à la fibre à Singapour seulement en 2014 ou 2015, soit 1 à 2 ans plus tard. Même débits de 1Go/s.
Honnêtement, je préfèrerai des options pour toutes les fonctionnalités. Chez moi, nous n'utilisons que très peu la télévision, alors enregistrer des programmes ça me passe vraiment au-dessus de la tête. Je n'utilise même pas le téléphone fixe, car je n'en ai pas pour le coup, et je n'utilise que mon téléphone portable qui est tout illimité, ça m'embête de payer des options que je n'utilise absolument pas.
Après, tu mets en avant Free, mais il n'offre rien de mieux que les autres FAI, j'habite dans un quartier non fibré d'Aubervilliers, je suis à 20 minutes à pied de Paris et je n'ai même pas le VDSL, c'est presque une honte.
Lorsque je me rends chez mes parents qui vivent à 10 minutes en voiture de la Rochelle et qui n'ont même pas 3Mo/s descendant, ça me fait de la peine pour eux qui payent pour une offre ADSL toutes options et ne peuvent même pas utiliser la télévision sur Internet parce que la connexion ne suit pas.

La France a clairement un retard technologique et le débit internet des grandes villes et leurs banlieues en ai une preuve formelle.

Selon moi, ce n'est pas à l'état de mettre la main au portefeuille mais aux FAI, ils sont garants du réseau internet français.
J'ai changé 3 fois de FAI, aucun n'offre le VDSL chez moi pourtant sur Ariase ils en proposent. Je ne connais pas le cas des autres pays mais nos FAI sont vraiment des voleurs et essayent de réduire leur coût afin d'augmenter le plus possible leurs chiffres d'affaire.
1  0 
Avatar de AstOz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/12/2016 à 18:37
Certes, mais on entre directement dans la surconsommation où on te vend un produit dont tu n'as pas besoin, sans parler de ça, ça ne me dérangerait pas si l'argent gagné par ce "toutes options" était réinvesti dans nos réseaux (internet et mobile) qui sont largement délaissés.

De plus, je pense que si les provinces étaient mieux équipés technologiquement, on pourrait renverser la vapeur de la capitalisation des entreprises dans les grandes villes.
1  0 
Avatar de Elepole
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/12/2016 à 14:57
Citation Envoyé par LeSmurf Voir le message
Ici c'est bien simple : mon routeur est un routeur, point final.
Le modèle de la box est assez unique. Bon, je sais pas pour le reste de l'europe, mais au etat unis, en republique dominicaine, et j'assume dans pas mal de pays d'amerique du sud, c'est routeur. Bon, au USA les offre sont un plus inintéressante qu'a Singapour, le téléphone fixe est quand même illimité pour les appelle local et national, et une offre incluant un module TV similaire au box est a un prix largement convenable.
1  0 
Avatar de v1cent
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 14:50
Est-ce le débit réel constaté ou le débit théorique fourni par les fournisseurs d'accès ?

Au bureau j'ai supposément un débit de 15 Méga si mes souvenirs sont bons, on est rarement au dessus de 3-4 en réalité.

A mon domicile, je suis à 0,8 quand il fait beau, et 0,1 quand il pleut, les joies de la campagne . La théorie dit 2 Méga je pense.

un des problèmes de la France est qu'elle a été bien équipé du téléphone assez tôt, et que les opérateurs ont profité de ce réseau très installé pour déployer internet. Réseau adapté aux besoins technique et aux situations juridiques de l'époque. A titre d'exemple j'habite à 2km d'un NRA (bourg voisin), mais ma commune, dont le bourg est à 4km, est rattachée dans son entier à un autre village, j'ai donc plus de 8km de ligne en cuivre pour arriver au NRA. Les exemples dans le coin sont fréquents, on pose des rustines pour communiquer sur l'accessibilité du haut débit, sans assurer un réel service derrière.

Avec le temps et le déploiement de nouvelles infrastructure la situation s'améliore progressivement : réseau Ftth, pylones wifi pour les vallées compliquées, etc.

L'internet mobile a lui été déployé de manière relativement rationnelle, ce qui explique ses performances bien meilleures en zones rurales (en haut de la coline, j'ai 10 Méga, en ville beaucoup moins)

Nous constatons aussi en zone rurale une très nette instabilité sur tous les réseaux ADSL, avec des périodes où tout est hyper saturé (typiquement vers 21h, à cause de la télé j'imagine), et des taux d'erreurs qui percent les plafonds (entraînant un trafic supplémentaire...). Sur le mobile on a rarement ces problèmes, les connexion illimités étant rares
1  0 
Avatar de KEKE93
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/12/2016 à 11:55
Il y a une correlation évidente avec la liste des pays classés par PNB par habitant:
https://en.wikipedia.org/wiki/List_o...al)_per_capita

Il faut noter que pour Singapour et Hong Kong , étant des cités nations, elles sont plus facile à connecter au haut débit.
La forte répartition du PNB du japon et de la Corée du sud dans le High Tech fait aussi qu'ils sont mieux connectés au haut débit malgré un PNB/Habitant moindre à celui de la France.

Les pays riches peuvent répartir leurs dépenses dans les infrastructures dans le haut débit ce qui n'est pas le cas de la France quand on voit par exemple l'urgence à rénover les réseaux ferrés Français.

Les dépenses dans les infrastructures sont en partie le fait des dépenses de l'Etat lors de politique Keynesienne...
0  0 
Avatar de LeSmurf
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 25/12/2016 à 14:38
Concernant Singapour, je voudrais quand même souligner que c'est un peu du "trompe l’œil". Peut-être que les débits sont effectivement plus élevés qu'en France, ce n'est pas étonnant car c'est une cité-état et la ville est partout - ou presque.
En revanche, je vous assure que quand vous débarquez de chez Free en France et que vous ouvrez des comptes téléphonie fixe + mobile + internet, vous comprenez très vite votre douleur : c'est largement plus cher que l'équivalent en France, vous avez rarement (pas du tout?) de téléphonie illimitée, rien n'équivaut la Freebox même de loin. Si on retire les débits de l’équation, Singapour a plus de 10 ans de retard sur la France. Car en 2005/2006, je me souviens déjà des services proposés par la Freebox et des tarifs illimités qui arrivaient sur la téléphonie fixe, en 2016 je n'ai toujours pas ça à Singapour, je ne peux même pas enregistrer de programme TV sans souscrire une option payante ou m'équiper moi-même, et c'est 3 fois plus cher. Donc aucun complexe à avoir sur ce plan. Si on compare les grandes zones urbaines, l'Internet français est très en avance et moins cher que ce qui se fait ici. Ce sont surtout les zones rurales qui font baisser la note. Même concernant les débits, ça se discute : connecté à Paris par Free à la fibre en 2013, connecté à la fibre à Singapour seulement en 2014 ou 2015, soit 1 à 2 ans plus tard. Même débits de 1Go/s.
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 16/02/2018 à 13:24
Il y aura toujours pire: le Canada, l'entubage par les ISPs est bien sévère: c'est cher et pas rapide à la fois !
0  0 
Avatar de LeSmurf
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/12/2016 à 3:05
Citation Envoyé par AstOz Voir le message
Honnêtement, je préfèrerai des options pour toutes les fonctionnalités. Chez moi, nous n'utilisons que très peu la télévision, alors enregistrer des programmes ça me passe vraiment au-dessus de la tête. Je n'utilise même pas le téléphone fixe, car je n'en ai pas pour le coup, et je n'utilise que mon téléphone portable qui est tout illimité, ça m'embête de payer des options que je n'utilise absolument pas.
Après, tu mets en avant Free, mais il n'offre rien de mieux que les autres FAI, j'habite dans un quartier non fibré d'Aubervilliers, je suis à 20 minutes à pied de Paris et je n'ai même pas le VDSL, c'est presque une honte.
Lorsque je me rends chez mes parents qui vivent à 10 minutes en voiture de la Rochelle et qui n'ont même pas 3Mo/s descendant, ça me fait de la peine pour eux qui payent pour une offre ADSL toutes options et ne peuvent même pas utiliser la télévision sur Internet parce que la connexion ne suit pas.

La France a clairement un retard technologique et le débit internet des grandes villes et leurs banlieues en ai une preuve formelle.

Selon moi, ce n'est pas à l'état de mettre la main au portefeuille mais aux FAI, ils sont garants du réseau internet français.
J'ai changé 3 fois de FAI, aucun n'offre le VDSL chez moi pourtant sur Ariase ils en proposent. Je ne connais pas le cas des autres pays mais nos FAI sont vraiment des voleurs et essayent de réduire leur coût afin d'augmenter le plus possible leurs chiffres d'affaire.
Je m'attendais bien a ce genre de commentaire qui allait m'expliquer que c'est beaucoup mieux de ne beneficier d'aucune option tout en payant 3 fois plus cher. C'est ton droit, mais moi je prefere le "tout inclus" pour 3 fois moins cher.
Sane meme parler de la TV, ici je n'ai plus de disque NAS et mes communications telephoniques sont facturees au temps, comme a la grande epoque en France. C'est une maniere assez particuliere de considerer ca comme une "avance technologique". Et je ne parle meme pas des autres options des FAI francais. Ici c'est bien simple : mon routeur est un routeur, point final. Il suffit de lire les commentaires des nouveaux arrivants francais a Singapour, sur les reseaux sociaux, ils se sont fait une raison et ne se rejouissent pas franchement des offres locales. Et ca se cmprend, car une fois encore, payer le triple pour trois fois moins de services, aucune raison de se rejouir.
0  1