Microsoft noue des partenariats avec les éditeurs de solutions de localisation TomTom, HERE et Esri
Pour la création du « prochain graphe mondial »

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Dans le mode de la géolocalisation, plusieurs offres sont proposées par différents acteurs. TomTom est un fabricant de systèmes de navigation GPS utilisés dans les appareils mobiles ou intégrés dans certains véhicules. HERE est également un éditeur de logiciels pour la planification d’itinéraires et la cartographie en ligne. Créé en 2012, HERE fut d’abord la filiale de Nokia, puis en août 2015, a atterri entre les mains des constructeurs automobiles allemands incluant Daimler, BMW et Audi. Environmental systems research institute (Esri), l’inventeur et le leader mondial des systèmes d’informations géographiques (SIG), propose un ensemble de technologies combinant les cartes et les données à travers son système ArcGIS.

Le point commun entre ces trois entreprises proposant des technologies de cartographie est qu’elles viennent de renforcer leur partenariat avec Microsoft dans le domaine des services basés sur la localisation. L’annonce a été faite il y a quelques jours à Détroit au Microsoft Technology Center.

« TomTom et Microsoft ont annoncé qu’ils allaient unir leurs forces pour intégrer les services basés sur la localisation dans Microsoft Azure afin de rendre encore plus facile et plus flexible la construction et la gestion des applications d’entreprise, de mobile, du web et pour l’Internet des objets par les développeurs. Leader mondial des produits de navigation et de cartographie, TomTom apporte aux technologies de géolocalisation avancées de Microsoft — optimisées pour des mises à jour rapides — et des cartes et capacités innovantes, notamment sa carte Haute Définition et sa technologie RoadDNA pour une conduite autonome ». De son côté, Pieter Gillegot-Vergauwen, vice-président de la gestion des produits TomTom et des cartes, a déclaré que « grâce à notre partenariat avec Microsoft, nous pouvons apporter toutes nos couches de carte à l’écosystème Microsoft Azure et favoriser l’innovation qui rend la vie des gens meilleure ».

À côté de ce partenariat avec TomTom, Microsoft a également annoncé une extension de sa collaboration avec HERE, qui soutient déjà certains services Microsoft tels que Bing, Cortana, Windows et Office. Avec ce nouvel accord, Microsoft pourra étendre l’utilisation des données et services de HERE dans les véhicules. Ashish Pandya, directeur de la stratégie d’entreprise pour HERE, explique à la suite de cet accord qu’une seule entreprise ne peut pas assurer la sécurité, la productivité et l’amélioration de l’efficacité des véhicules connectés dans cette nouvelle ère que nous abordons. C’est pourquoi « Nous sommes très heureux d’élargir l’accord que nous avons conclu avec Microsoft », a avancé Pandya.

En plus de ces accords, Microsoft a annoncé un peu plus tôt avant ces deux partenariats, la préversion d’ArcGIS Maps pour Power BI, la suite d’outils Microsoft permettant d’analyser les données et de prendre des décisions sur la base de ces analyses. Il faut souligner que Esri est partenaire de longue date de Microsoft avec ses produits ArcGIS profondément intégrés à de nombreux produits et services Microsoft. Heather Blatchford, la directrice des alliances mondiales À Esri, explique que « la plate-forme ArcGIS d’Esri est propulsée par Azure et c’est la puissance et l’évolutivité des performances du cloud qui commencent à faire des milliards d’observations, des dizaines de milliers d’images et des millions de cartes une réalité ».

En nouant tous ces partenariats, précise Microsoft, l’objectif est « de créer le prochain “graphe mondial”, un nouvel index de données sur les lieux physiques, les objets et les dispositifs et leur interconnectivité ». L’entreprise ajoute ceci : « nous pensons que ce référentiel de données géospatiales sera le prochain grand concept en matière de technologie de graphe, qui comprend déjà des systèmes bien établis tels que le graphe de connaissances de Bing, le graphe des utilisateurs de Facebook et le graphe professionnel de Microsoft Office et LinkedIn ».

Plusieurs avantages pourront être tirés du rapprochement de ces différentes plateformes. Pour les développeurs, cela permettra d’avoir accès à un large éventail de données qu’ils pourront intégrer nativement à leurs applications afin de fournir de meilleures solutions. Pour les consommateurs, l’expérience utilisateur pourra être améliorée avec des solutions de géolocalisation plus intelligentes intégrées dans divers produits tels que les objets connectés, les véhicules connectés, les villes intelligentes, etc.

Source : Blog Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous de cette collaboration ?

Pourra-t-elle offrir des solutions innovantes ?

Voir aussi

Microsoft se félicite du succès de la Surface durant le mois de novembre et l'explique par la mauvaise performance du nouveau MacBook Pro
Microsoft Ventures annonce un fonds d'investissement dédié à l'intelligence artificielle Element AI en sera le premier bénéficiaire

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de frenchlover2 frenchlover2 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 22/12/2016 à 23:39
c'est bien ce partenariat mais il doivent tisser des lien avec google maps et openstreet malpour ameliorer les systeme d'information geographique car cela aidera beaucoup les pays en developpement a amenager leur territoire gerer ces ressources de façon rationnel cartographier les bassin versant les pentes les nappes phreatique favoriser le developpement socio economique et j en passe
faire progresser la geomatique avec des hololens pour les plongeurs afin de cartographier les nappes phreatique dans les terrain karstique afin de prevenir l'apparition de doline
Offres d'emploi IT
Stage de pré-embauche développeur Java Lyon (H/F)
SMILE - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Technicien Itinérant Grand Lyon
mac4pro - Rhône Alpes - Villeurbanne (69100)
Analyste technico-fonctionnel (H/F)
SMILE - Rhône Alpes - Lyon (69000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil