Oracle annonce un C.A. de 9,3 milliards de dollars au troisième trimestre,
Son activité cloud franchit pour la première fois le cap du milliard de $

Le , par Malick SECK, Community Manager
Oracle vient de dévoiler les résultats financiers générés par ses différentes activités à la fin du troisième trimestre 2016. L’analyse des données publiées montre que le chiffre d’affaires globalement réalisé sur la période est évalué à 9,3 milliards de dollars contre 8,9 milliards de dollars l’année dernière, soit une variation à la hausse de 1%. Oracle soutient que ce chiffre d’affaires généré est essentiellement constitué du revenu tiré de la vente de licences pour l’utilisation de ses logiciels et leur mise à jour avec 6,124 milliards de dollars représentant 68 % du chiffre d’affaires global.


L’activité d’Oracle dans le secteur du cloud computing a connu une très forte évolution durant la période. Dans ce domaine, le revenu généré se chiffre à 1,053 milliards de dollars soit 12 % du chiffre d’affaires global déclaré. L’analyse de l’activité sur le cloud montre que le revenu réalisé dans ce domaine est passé d’environ 649 millions de dollars à 1,053 milliards de dollars en une année soit une très forte variation à la hausse de 62 %. Cette forte croissance s’explique par le développement du PaaS (Platforme as a service) et du SaaS (Software as a service) qui ont permis à l’éditeur américain de réaliser 878 millions de chiffre d’affaires, soit +80 % par rapport à l’année dernière où le revenu était de 484 millions de dollars. L’IaaS (Infrastructure as a service) a également connu une nette croissance, car le chiffre d’affaires qui y est réalisé passe de 165 millions de dollars à 175 millions de dollars en une année correspondant à une hausse de 6 %. Avec cette nette amélioration, l’activité d’Oracle sur le cloud computing viendrait de franchir, pour la première fois, le cap du milliard de dollars.

Oracle soutient que la très forte croissance enregistrée sur ses activités liées au cloud lui a permis de compenser les baisses constatées sur les autres branches d’activité. Safra Catz, co-CEO d'Oracle affirme en ces termes que « la société espère atteindre 2 milliards de dollars de revenu annuel sur ses activités liées au cloud computing. » Safra Catz précise également que le groupe américain, suite au rachat de NetSuite, envisage de développer davantage son activité cloud afin d'en tirer un plus grand profit.

Il convient de rappeler que l'éditeur américain, dans l'optique de devenir le leader du cloud computing, a récemment déboursé la somme de 9,3 milliards de dollars pour racheter la société NetSuite. Cette dernière est connue comme étant un fournisseur de logiciels d’entreprises basés sur le cloud. NetSuite propose des solutions en Gestionnaires de Relation Client (GRC) dans le domaine de l’e-commerce et dans le domaine du Progiciel de Gestion Intégré (PGI).

Dans le communiqué, il est mentionné que le conseil d'administration a déclaré que la part du bénéfice qui sera attribué aux actionnaires de la société s'élève à 0,15 $ par action.

Source : Oracle

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Oracle débourse 9,3 milliards $ pour acheter NetSuite, un spécialiste des logiciels d'entreprises sur le cloud

Java : Oracle poursuit désormais les entreprises en violation de ses licences pour réclamer le paiement de frais


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 19/12/2016 à 8:32
Avatar de J@ckHerror J@ckHerror - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/12/2016 à 9:58
Bonjour,

Mais du coup je ne comprends plus, il y a deux jours ont nous a dit qu'Oracle cherchait à renflouer ces caisses...
Donc en faite il tourne plutôt bien, mais pas encore assez pour les actionnaires, du coup ils vont vent debout contre leurs partenaires qui font un abus de la licence, sans vraiment de justifications financières, ça en dit long sur leur vision de la technologie...

J@ck.
Avatar de joublie joublie - Membre habitué https://www.developpez.com
le 19/12/2016 à 15:56
Citation Envoyé par J@ckHerror Voir le message
Donc en fait il tourne plutôt bien, mais pas encore assez pour les actionnaires
Je dirais plutôt le contraire :
- revenus des nouvelles licences sur logiciels : -20 % par rapport au trimestre de référence en 2015 ;
- revenus des mises à jour de licences sur logiciels et support de produits : +2% ;
- en revanche, du côté des dépenses, nette amélioration sur les mises à jour de licences sur logiciels et support de produits : -17%.

Certes, les revenus du nuage se portent très bien (+62%) mais certainement pas des licences " on-premises " (" sur site ") qui globalement font -4%.
Pourquoi donc les actionnaires devraient-ils s'en contenter ? Mettez-vous à leur place (pour une fois que je défends le capitalisme...), du moins si vous êtes court-termiste, car à long terme la chasse aux licences sciera la branche sur laquelle Java est assis. De toute façon, ça faisait des années qu'on s'inquiétait sur l'avenir de Java.
Avatar de Songbird_ Songbird_ - Rédacteur https://www.developpez.com
le 20/12/2016 à 1:51
car à long terme la chasse aux licences sciera la branche sur laquelle Java est assis. De toute façon, ça faisait des années qu'on s'inquiétait sur l'avenir de Java.
Mh, espérons que Java soit au mieux racheté (Google par exemple, qui a déjà un pied dans l'implémentation de la JVM), au pire abandonné et forké une bonne fois pour toute.
Avatar de grojiheffe grojiheffe - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 10:22
Je ne parierai sur l'avenir d'Oracle comme acteur du cloud.
Service client déplorable. Commerciaux imbuvables et indélicats.
Désorganisation et incompétence rampantes.
Entreprises du groupe mal intégrées qui fonctionnent en silos.
Et aucun sens de la relation à long-terme.
Si on ajoute à ça qu'il doivent plus la hausse de leur chiffre d'affaires à leur service juridique qu'à leur R&D l'envie d'aller voir ailleurs est contagieuse chez leur clients y compris chez certains de leurs très anciens défenseurs.
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil