Le chargement légal d'un iPod de 160gB coûte 26.000€
Quelle solution trouver pour rendre la musique abordable ?

Le , par Katleen Erna, Expert éminent sénior
Le chargement légal d'un iPod de 160gB coûte 26.000 €, quelle solution trouver pour rendre la musique abordable ?

Chaque chanson achetée en téléchargement légal coûte 0.99 euro et pèse approximativement 6mB. A partir de ces données, il est facile de calculer la somme nécessaire pour remplir le disque dur de 160 gB d'un iPod : 26.000 euros.

Evidemment, pirater de la musique n'est pas légal et sera bientôt sévèrement réprimandé par l'application de la loi Hadopi, mais il est facile de comprendre la motivation des "voleurs" : d'un côté, une solution simple, rapide et surtout gratuite ; et de l'autre, une alternative légale mais exhorbitante (quel ado peut se targuer d'avoir 26.000 euros en poche pour charger son baladeur mp3 ?!).

Mais, les artistes touchant environ 7% du prix de vente d'une de leurs oeuvres, calculez 7% d'un centime...

Quelle serait alors la solution ?

Lire aussi :
- Allez-vous continuer à télécharger malgré la loi Hadopi ? Plusieurs options s'offrent à vous
- la SARD propose la solution du mécénat global : idée révolutionnaire ou utopie ?

Quelle valeur monétaire donner à un morceau de musique ? Le titre à 0.01 € ramènerait le chargement d'un appareil d'une capacité de 160 gB de stockage à un coût de 260 €.

Vaudrait-il mieux baisser le prix des chansons, ou bien supprimer les intermédiaires (majors) ?

Les titres digitaux sont-ils des ennemis de la musique, ou au contraire une sorte de support promotionnel favorisant la découverte et l'achat d'une musique ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 18/11/2009 à 14:24
Citation Envoyé par fabrice91  Voir le message
En supprimant ce "tout gratuit", tu paieras au final toujours plus car à ce moment là l'ancien "gratuit" te coûteras ET les prix ne baisseront pas...il ne faut pas se leurrer...
Regarde les producteurs/agriculteurs, "on" leur achète leurs produits de moins en moins cher pourtant les prix du caddie ne baissent pas, il y a toujours une frange quelque part qui voudra encore et toujours s'en mettre plein les poches...

Pas tout à fait d'accord. Dans ton exemple, avec les agriculteurs, il est juste, sur le principe, mais faux en réalité. Car dans la différence entre le prix payé aux producteurs et le prix en magasin, il n'y a pas QUE la marge. Il y a les campagnes de pub, le vol, les assurances, la perte, etc...
Aujourd'hui, la pub est une des parts importantes dans ce prix !
Avatar de kuranes kuranes - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/11/2009 à 14:32
Citation Envoyé par Rayek  Voir le message
Désoler mais je gagne aps des milles et des cents, et 1€67 la chason c'est trop cher.

Je viens de l'écouter en plus et il est super décevant, les autres albums (que j'ai acheté) sont largement mieux, la c'est ni plus y moins que des reprises classiques avec parfois des effets un peu spacial, en clair pas terrible pour 16€70

D'ou l'intéret de l'écouter sur des sites d'écoute légale, genre deezer ou jiwa, qui permettent de se forger une opinion avant d'acheter un album
Avatar de deadalnix deadalnix - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 18/11/2009 à 14:38
Citation Envoyé par Erwy  Voir le message
Pour croire que dans le passé on faisait passer le plaisir et l'art avant la possibilité de bouffer faut vraiment être un naif complet

Tu me dis ou j'ai pu raconter ça ?

Je n'ai jamais dit qu'il vivaient dans un piscine en or avec un jaccuzi de champagne à coté.

J'ai juste signalé qu'avant le droit d'auteur, il y avais des artistes. Et que de l'art sera produit même si les artistes devaient vivre comme des clodos.

Après, si on peut trouver d'autres moyens de les rémunérer, c'est bien. Mais faut arrêter d'essayer de nous faire croire que la culture va disparaitre et tout le tralala.

Et puis, le phénomène dont on parle n'impacte que la vente de disque. Or 90% des musiciens (sans doute plus) touchent moins d'un € par moi sur la vente de leur disques (cf chiffres de la FNAC).

On est toujours dans un monde ou 90% des artistes sont pauvres, mais on essaye de nous faire croire que c'est vachement mieux qu'avant car on a quelques stars qui se font des couilles en or.
Avatar de Erwy Erwy - Rédacteur https://www.developpez.com
le 18/11/2009 à 16:26
Citation Envoyé par deadalnix  Voir le message
J'ai juste signalé qu'avant le droit d'auteur, il y avais des artistes. Et que de l'art sera produit même si les artistes devaient vivre comme des clodos.

Non, les superstars , comme celles que tu as cités vivait décemment (tant qu'ils fournissaient...), les connus subsitaient,avec de la chance, en faisant autre chose, les autres avait le choix l'art ou la vie.
La culture était quasi strictement réservé à l'élite puisque c'était elle qui la finançait et la dictait.Les voix alternatives étaient quasi inexistante.
Supprimé le droit d'auteur, à terme c'est supprimé aussi l'indépendance des artistes , et supprimé aussi tout les artistes professionnelles insuffisamment "dans le vent" car incapable de subsister de leur art.
Le phénomène existe déjà dans certains milieu moins grand public, un peu "tradi" ou certains se plaignent de se voir bouffer par les amateurs qui n'ont pas les même côuts, mais pas non plus les même ambitions.
Cela prendra sans doute du temps, mais sans une solution "réaliste" (autre que de vivre uniquement des concerts comme je l'ai entendu ) de remplacement, supprimer les droits d'auteurs reviendra en quelques décennies à recreer une culture formater, dictée par la majorité, sans voix discidentes
Avatar de Marco46 Marco46 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/11/2009 à 17:46
Citation Envoyé par Erwy  Voir le message
Cela prendra sans doute du temps, mais sans une solution "réaliste" (autre que de vivre uniquement des concerts comme je l'ai entendu ) de remplacement, supprimer les droits d'auteurs reviendra en quelques décennies à recreer une culture formater, dictée par la majorité, sans voix discidentes

Attention à ne pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Je n'ai pas dit que les artistes devraient vivre uniquement de leurs concerts, je dis que les artistes vivent essentiellement de leurs concerts. C'est fait, pas une suggestion.
A la place d'artistes, on devrait mettre "la plupart". Mébon.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 19/11/2009 à 8:36
Ce qui est interressant dans ton post, Erwy c'est tu as un constat correct. Avant l'institution du droit d'auteurs, seuls les auteurs plaisants à une élite financière, pouvaient vivre de leur art. J'ai bien une élite financière et pas une élite intellectuelle (même si hélas, souvent, les élites financières se prennent pour des élites en tout, l'argent fournissant souvent, à tort ou à raison, la seule valeur reconnue dans toutes les matières).

Ta conclusion, je la cite
supprimer les droits d'auteurs reviendra en quelques décennies à recreer une culture formater, dictée par la majorité, sans voix discidentes

n'est pas correcte, ou disons qu'elle est incomplète.
Aujourd'hui, nous avons une culture diversifiée, mais toutefois très formatée par les majors (celles-là, franchement) qui suivent des courants dictés par le profit (ex : Celine Dion a du succès, aussitôt 50 Gueulardes arrivent sur le marché !). On formate la culture a ce qui se vend. Aujourd'hui la mode est à la nostalgie, alors on nous ressort les anciennes gloires
Pour plaire aux jeunes de banlieues, on nous assure que le RAP et le RNB c'est de la musique et que leurs interprètes ont du talent !
Le politiquement correct joue aussi un grand rôle ! Johnny soutient Chirac d'abord puis Sarkozy alors Johnny devient une icone de la chanson française (moi, c'est simple il me suffit de l'entendre à la radio pou changer de station !)
et pire encore, sa pouf décérébrer (qui pourrait être son arrière petite fille) devient une égérie des chaines de télé et de radio !

Si le droit d'auteur était supprimé, nous nous retrouverions dans une situation pire encore (si si, c'est possible), puisque que seuls des Johnny pourraient survivre. Aujourd'hui, les majors se servent de leurs superstars pour financer des jeunes ou des moins jeunes qui ne sont pas dans l'air du temps, mais qui ont un certain talent. Pourquoi ? Parce que les majors comptent aussi dans leurs rangs des directeurs artistiques ayant de valeurs. Et que l'argent qu'ils gagnent sur des valeurs sûres, leurs permettent de financer des groupes moins dans le vent. La fin du droit d'auteur et le retour du financement des artistes par le seul mécénat verra la fin de ses artistes ayant du talent mais ne plaisants pas forcement aux "riches", aux "politiques" devront vivre dans la misère ou abandonner un art qui leur est cher !

Merci à vous, téléchargeurs et bons penseurs, pour cet avenir en gris terne !
Avatar de deadalnix deadalnix - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 19/11/2009 à 15:46
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Merci à vous, téléchargeurs et bons penseurs, pour cet avenir en gris terne !

C'est la ou tu te trompes. Si je te rejoins sur le début, je ne te rejoins pas sur la suite pour une simple raison : ce que l'artiste touche sur un CD.

Sur un CD, un contrat habituel fournis à l'artiste de l'ordre de 80 cts. Quelques très gros comme Jonhy montent à 2€, mais c'est exceptionnel. Et le fait d'être un gros succès donne les moyens de négocier une meilleur contrat.

Pour peu que tu soit un groupe me musique (ce qui n'est pas rare !) faut se partager ces 80cts. Par exemple, si tu fais de la musique dans un groupe de 4, tu peux espérer autour de 20cts par CD vendu.

Le calcul est vite fait : si tu vend 100 000 albums par an, ton salaire du aux ventes de CD est de 20 000€ . Ça ne fait pas un gros salaire, surtout si tu déclare. Et 100 000 albums, c'est un gros volume de vente.

Il y a même de nombreux groupes qui mettent de leur poche pour produire un album, alors qu'ils savent pertinemment qu'ils ne rentreront pas dans leur frais.

Pour ce qui est des autres sources d'argent de nos cher artistes, on est dans le même cirque aujourd'hui. les droits de diffusion sont accaparé par quelques uns, ceux la même qui ont le pognon pour passer un contrat avec la radio pour qu'elle ne passe que lui et sa 10ène de potes.

Bref, le système actuel, même hors téléchargement, n'est pas bien mieux que celui que tu qualifie de pire (d'ailleurs, tu le montres assez bien dans ton post). Il est de plus amusant de voir que les mêmes arguments bidons sont ressortis à chaque technos (les cassettes audio et vidéo, la radio, etc . . .).

Ce qui m'agace le plus dans tout ça, c'est que si tu te déclare contre cela, tu es contre les artistes. C'est faux ! Que c'est les téléchargeurs qui tient la culture et qu'on tue tout le débat à coups de « télécharger c'est du vol » ou bien de site « j'aime les artistes ». Ça veux dire que si tu es pour une réforme plutôt que de t'enfoncer dans ce qu'on à déjà tu n'aimes pas les artistes ?

Bref, faut pas croire que la situation actuelle soit bien mieux. Et pour revenir au sujet, on peut avoir 160Go de zik sur son iPod, quelque soit l'intérêt de le remplir, je ne vois pas pourquoi on devrait l'empêcher (d'autant que la taxe copie privée sur un iPod de 160Go, elles est pas donnée, et que la réforme pour qu'elle ne tienne plus compte du piratage -ce qui illégal-, on l'attend toujours).

Il y a eu un passage à l'échelle dans le monde de la culture, il va falloir en tenir compte un jour.
Avatar de niarkyzator niarkyzator - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/04/2010 à 17:29
Faudrait une plateforme de téléchargement style dépôt-vente.

Les artistes proposent leurs albums en téléchargement au prix qu'ils veulent, avec potentiellement une ou deux chansons gratuites.

Si au final l'album revient à 2 3 euros pour l'utilisateur et que le groupe en touche plus de la moitié, il y aurait sans doute beaucoup plus d'albums vendus et on supprimerait l'intermédiaire complètement inutile qu'est devenu le CD.

Même si rien ne sera mieux que le tout gratuit, un rééquilibre de ce genre pourrait avantager les artistes et les fans.
Avatar de haygus haygus - Membre actif https://www.developpez.com
le 20/04/2010 à 17:44
Citation Envoyé par niarkyzator  Voir le message
Même si rien ne sera mieux que le tout gratuit, un rééquilibre de ce genre pourrait avantager les artistes et les fans.

On est d'accord et c'est que je demande personnellement, mais les major sont là et veulent tout garder.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 21/04/2010 à 8:13
Citation Envoyé par niarkyzator  Voir le message
Même si rien ne sera mieux que le tout gratuit, un rééquilibre de ce genre pourrait avantager les artistes et les fans.

Faut-il encore et encore et encore répéter que rien n'est gratuit dans ce bas monde ? Seule l'illusion du gratuit existe, et elle coûte bien plus chère que la version payante !
Avatar de ironzorg ironzorg - Membre actif https://www.developpez.com
le 21/04/2010 à 8:48
Citation Envoyé par Louis Griffont  Voir le message
Faut-il encore et encore et encore répéter que rien n'est gratuit dans ce bas monde ? Seule l'illusion du gratuit existe, et elle coûte bien plus chère que la version payante !

Le truc c'est que le prix des CDs est constant depuis plusieurs années (par rapport à la possibilité qu'ont les utilisateurs d'écouter/télécharger gratuitement les musiques).

Maintenant, j'achète les CDs des artistes que j'aime quelque soit le prix (plus ou moins), c'est plus une marque de soutien que le résultat d'une envie d'écouter le CD.
Offres d'emploi IT
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil