Evernote se rétracte face aux commentaires des utilisateurs mécontents
Qui ne souhaitent pas voir leurs notes lues par ses employés

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Mise à jour du 16 / 12 / 2016 : Evernote se rétracte face aux commentaires des utilisateurs mécontents

Evernote avait annoncé un changement dans sa politique de confidentialité qui donnait la possibilité à certains de ses employés de lire les notes des utilisateurs pour vérifier que l'apprentissage automatique fonctionne correctement. Face à la colère des utilisateurs, l'entreprise a fait marche arrière.

« Ces derniers jours, après avoir reçu beaucoup de commentaires des clients exprimant des préoccupations au sujet de nos changements de politique de confidentialité, Evernote réaffirme son engagement à garder la vie privée au centre de ce que nous faisons. Par conséquent, nous ne mettrons pas en œuvre les changements annoncés précédemment en matière de politique de protection de la vie privée qui devaient entrer en vigueur le 23 janvier 2017.

Au lieu de cela, dans les prochains mois, nous allons réviser notre politique de confidentialité afin de répondre aux préoccupations de nos clients, réaffirmant que leurs données restent confidentielles par défaut et confirmant ainsi du bien fondé de la confiance qu'ils ont placée dans Evernote. De plus, nous mettrons à la disposition des utilisateurs des technologies d'apprentissage automatique, mais aucun employé ne lira le contenu des notes dans le cadre de ce processus, à moins que les utilisateurs ne le choisissent. Nous invitons les clients Evernote à nous aider à créer un meilleur produit en rejoignant le programme ».

Source : Evernote

Pour améliorer ses services, Evernote a décidé d’effectuer une migration vers le cloud (annoncée en septembre dernier, cette migration vers Google Cloud Platform se déroule depuis le 8 décembre et doit s'achever le 16 décembre) mais également de se mettre au machine learning. À cet effet, sa politique de confidentialité a été mise à jour pour expliquer aux utilisateurs la raison pour laquelle certains de ses employés seront autorisés à lire les notes des utilisateurs :

« La dernière mise à jour de la politique de confidentialité permet à certains employés d'Evernote d'exercer la surveillance des technologies d'apprentissage automatique appliquées au contenu du compte, dans les limites décrites ci-dessous, aux fins de développer et d'améliorer le service Evernote.

Il s'agit principalement de s'assurer que nos technologies d'apprentissage machine fonctionnent correctement, afin de faire remonter à la surface les contenus et fonctionnalités les plus pertinents pour vous. Alors que nos systèmes informatiques font un assez bon travail, parfois une quantité limitée d'examen humain est tout simplement inévitable afin de s'assurer que tout fonctionne exactement comme il se doit ».

Evernote précise que, pour protéger les données de ses utilisateurs, certains contrôles et politiques de sécurité ont été mis au point, comme :
  • la minimisation d'accès : nous limitons strictement le nombre d'employés d'Evernote qui ont accès aux données utilisateur à ceux qui ont besoin de cet accès pour effectuer l'une des fonctions énumérées dans notre Politique de confidentialité (sous la section «Accès à l'information et divulgation») ;
  • formation et éducation : les employés qui ont accès aux données des utilisateurs sont soumis à une vérification de leurs antécédents et reçoivent une formation spécifique en matière de sécurité et de confidentialité au moins une fois par année pour s'assurer qu'ils sont à jour sur les dernières exigences et normes de confidentialité et de sécurité ;
  • mesures de sécurité des données : nous n'autorisons les données utilisateur à n’être stockées que dans des environnements que nous considérons comme étant sécurisés. L'accès à ces environnements sécurisés et aux données qui y sont stockées est limité aux seuls employés autorisés et nous utilisons des mesures d'authentification forte pour protéger cet accès. Nous testons régulièrement notre code de service Web pour rechercher des bogues de sécurité qui pourraient permettre à un attaquant d'accéder à un compte. Et nous employons des équipes en dehors d'Evernote pour tester activement nos protections de sécurité et trouver des faiblesses que nous ne connaissons peut-être pas.


Pourtant, des utilisateurs mécontents ont déjà fait valoir qu’ils pourraient être tentés de voir ailleurs. L’entreprise donne plusieurs cas de figure :
  • si vous voulez profiter des technologies d'apprentissage automatique, mais disposez de données sensibles dans vos notes que vous ne voulez pas voir lues, Evernote conseille de chiffrer le texte dans une note pour ajouter un niveau de protection supplémentaire à vos informations privées ;
  • si vous disposez d’une version entreprise et souhaitez désactiver l’apprentissage automatique, il est possible de le faire depuis les comptes administrateurs dans la console Admin où il vous est proposé de « permettre à Evernote de se servir des données entreprise pour améliorer mon expérience ». En clair, si vous disposez d’une version entreprise mais n’avez pas un compte administrateur, vous ne serez pas en mesure de le faire ;
  • si vous n’aimez pas ces changements et vous ne voulez pas qu’un employé Evernote lise vos notes, quelles sont vos options ? Vous pouvez décider de désactiver l’apprentissage automatique dans la section « permettre à Evernote de se servir des données entreprise pour améliorer mon expérience ». L’entreprise précise quand même qu’il ne vous est pas possible d’empêcher à ses employés de lire votre contenu pour d’autres raisons citées dans sa politique privée dans la section « est-ce qu’Evernote partage mes informations privées ou mon contenu ? ». Si vous le souhaitez, vous pouvez également décider d’exporter vos données et d'abandonner le service Evernote.

Cette nouvelle politique prendra effet le 23 janvier 2017.

Source : Evernote, twitter Evernote

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 9:40
Content de ne pas l'avoir utilisé. J'imagine que la migration ne doit pas être facile.
Avatar de NSKis NSKis - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 10:23
Comme d'habitude! On jette à la poubelle la sphère privée, on viole l'intimité des clients qui vous ont fait confiance mais c'est pour la bonne cause... C'est pour améliorer le service qui vous est offert

Pourquoi est-ce que j'ai comme un sentiment de déjà entendu?
Avatar de Oscar.STEFANINI Oscar.STEFANINI - Membre régulier https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 11:23
Framanotes accueillera avec plaisir les gens qui partiront suite à cette décision: https://framanotes.org/
Avatar de lvr lvr - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 11:43
Bon plan, Framasoft.
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 13:25
"nous limitons strictement le nombre d'employés d'Evernote qui ont accès aux données utilisateur à ceux qui ont besoin de cet accès pour effectuer l'une des fonctions énumérées dans notre Politique de confidentialité (sous la section «Accès à l'information et divulgation») ;"
Uniquement pour la CIA et les commerciaux^^?
Avatar de joublie joublie - Membre actif https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 17:10
Il existe des légions de chercheurs qui utilisent des textes librement disponibles pour mettre au point des algorithmes ayant du texte comme matière première. Entre les journaux et les magazines, les blogs et autres publications sur internet, les rapports techniques et la littérature scientifique (*), il est impensable qu'Evernote n'ait pas eu assez de matière pour parfaire sa synthèse automatique et qu'il faille nécessairement utiliser des notes d'utilisateurs. Procéder sur une base de volontariat d'utilisateurs aurait été nettement plus civilisé.

* J'aurais pu y ajouter les présentations du genre Power point (dans des styles parfois très abrégés), etc.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 19:31
Toutes ces publications n'ont rien à voir avec des notes, donc il est normal que l'apprentissage ne puisse pas se baser dessus. Cela dit, je suis d'accord avec une demande de volontaire plutôt qu'un forcing surprise.
Avatar de CS FS CS FS - Membre régulier https://www.developpez.com
le 16/12/2016 à 15:29
Content de ne pas l’avoir adopté non plus =/

En même temps, c’était un peu trop l’usine à gaz pour le besoin que j’avais (entre ça et OneNote, on peut dire que la simplicité est boudée).

Bref, au final j’ai fini par développer mon appli de prise de note à moi, qui fait exactement ce que je veux ^^ (enfin presque, il faut que j’ajoute la possibilité d’insérer des images dans le texte).
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/12/2016 à 17:17
Je note qu'il y a eu mise à jour de la news d'origine, sauf que comme ça annonce la rétractation d'Evernote, les commentaires qui suivent perdent une bonne partie de leur sens. Il aurait été préférable de faire une nouvelle news à la suite, dire de pouvoir réagir en conséquence de manière cohérente.
Avatar de goomazio goomazio - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 16/12/2016 à 19:25
Pour une fois que ça semble vraiment servir à améliorer le service... Je suis pour. D'habitude on vend les infos ou on crée des profils qui permettront de faire des sous tandis qu'ici on vérifie, temporairement j'imagine, que le soft fonctionne bien en situation réelle. Et ils se seraient rétractés ? Ils n'auraient pas dus. On fait tous de la lecture d'infos "privées" quand on test nos softs en prod
Offres d'emploi IT
Ingénieur statisticien H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Ingénieur développement électronique H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Ingénieur produit (FADEC militaire) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil