Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trolldi : comment payer moins ses développeurs sans qu'ils s'en aperçoivent ?
Partagez vos expériences

Le , par Michael Guilloux

17PARTAGES

25  0 
Quelles sont les meilleures techniques pour payer moins ses développeurs ?
Le salaire est la contrepartie du travail et un droit pour celui qui vous l’offre, peu importe la qualité du travail qui est livré. En d’autres termes, l’employeur sera donc le premier responsable, pour ne pas avoir su fait un bon choix, si le travail fourni par ses employés n’est pas à la hauteur de ses attentes. Mais, comme toute personne rationnelle, les entreprises préfèrent payer moins et tirer le maximum de leurs travailleurs. Il faut noter que cela risque toutefois d’occasionner le départ de ces derniers pour d’autres opportunités mieux rémunérées. Payer moins un employé reste quand même faisable – au moins pendant un bon moment - à condition d’avoir les techniques appropriées.

Yegor Bugayenko, un développeur et blogueur spécialisé sur ce genre de sujets propose donc une petite liste de techniques à appliquer pour payer moins ses développeurs sans qu’ils ne s’en aperçoivent. Certaines peuvent être spécifiques aux développeurs, mais la majorité pourrait s’appliquer partout. Il faut également préciser que les différentes astuces ne sont pas toutes complémentaires, mais parfois contradictoires. De la liste proposée par Yegor et des réactions du public, nous pouvons retenir ces 10 astuces :

1. Garder les salaires confidentiels. Avertir vos développeurs que cette information est confidentielle et qu’ils ne devraient en aucun cas en discuter. Si possible, il faudra signer avec eux des résolutions qui interdisent toute discussion sur les salaires, les primes, les plans de rémunération, etc. Ne pas savoir combien les autres gagnent limite les risques de prétendre qu’on est mal payé.

2. Décisions d’augmentation et de licenciement imprévisibles. Il ne devrait y avoir aucun système derrière vos décisions d’augmentation de salaires ou de licenciement. Vous ne devrez pas accorder d’augmentation quand vos développeurs seront plus productifs ou efficaces. Si vous le faites, un développeur qui se montre très productif et efficace sur une bonne période peut s’attendre à une augmentation, et s’il n’en reçoit pas, peut estimer qu’il n’est pas payé comme il devrait l’être. Ces décisions doivent donc être imprévisibles pour créer la peur. Ainsi, ils ne pourront pas se plaindre d’être mal payés, au moins pendant un bon moment.


3. Pas de conférences. D’après Yegor, il n’est pas convenable que vos développeurs assistent à des rencontres ou des conférences. Ils risquent d’y rencontrer des recruteurs et des développeurs d’autres entreprises, et découvrir que leurs salaires ne sont pas à leur juste valeur. Il faudrait donc promouvoir l’idée selon laquelle ce genre de rencontre n’est qu'une perte de temps et qu’il est préférable d'organiser des événements au bureau.

4. Promouvoir les valeurs de l'entreprise. Leur faire des lavages de cerveau régulièrement en communiquant sur combien votre entreprise est importante et combien leurs mission et contribution sont capitales. S’ils adhèrent aux valeurs de l’entreprise, la question de salaire deviendra secondaire pour eux par rapport au rôle important qu’ils doivent jouer et le marché de plusieurs milliards que l'équipe essaie de dominer. Ils pourront facilement se sacrifier au moins pendant un bon moment.

5. Être leur ami ou faire de l’entreprise leur famille. Les fêtes d'entreprise, les sorties détente, les anniversaires, les déjeuners et autres soirées d'équipe sont des outils à utiliser pour que les développeurs aient le sentiment que votre entreprise est leur famille. Dès lors qu’ils ont ce sentiment, ce sera difficile de réclamer une augmentation. Cela ressemblera à une trahison des valeurs familiales et ils auront peur de le faire. C’est pareil, si vous devenez un ami de vos développeurs. Il est très difficile de réclamer de l'argent à un ami. Ce ne sera donc pas facile pour eux de demander une augmentation.

6. Les stresser et leur faire porter le poids de la responsabilité. Ils ne doivent pas se sentir relaxes, ce n'est pas en votre faveur. Assurez-vous qu'ils aient suffisamment de responsabilités sur leurs épaules et des deadlines serrés pour résoudre des problèmes complexes, de sorte qu’ils ne parviennent pas à les résoudre dans le temps. Essayez également de les rendre responsables des échecs autant que possible. Ne parvenant donc pas à respecter les différents objectifs fixés, ils pourraient se sentir un peu honteux de demander une augmentation de salaire dans ces circonstances.

7. Faire des promesses. D’après Yegor, les promesses n’existent pas pour être honorées, mais pour être faites. Vous devez donc faire des promesses d’augmentation, mais pour vous en tirer toujours avec les mains propres, ces promesses doivent être dépendantes d’évènements que vous ne contrôlez pas.

8. L’astuce des grands titres de fonction. Une technique qui pourrait bien marcher, c’est de donner à vos développeurs l’impression d’être plus importants que vous le pensez en réalité, et ce, en leur attribuant de grands titres, par exemple : Directeur technologique, Directeur de l'ingénierie. Vous pouvez aussi utiliser des titres en anglais qui ont l’air plus prestigieux que leurs équivalents en français, d'ailleurs, de nombreuses entreprises francophones les préfèrent ainsi. Vous pouvez penser par exemple aux titres de VP of Engineering, VP of Technology, etc. Si vous n’avez plus de titre de vice-président (VP) disponible, essayez donc avec Senior, Chief ou Lead, par exemple : Senior Architect, Technical Lead, Chief Scientist, etc. Cela ne coûtera presque rien à l’entreprise, mais pour les développeurs, c’est très important. Le salaire peut être beaucoup moins précieux que le titre qu'ils peuvent mettre sur leurs profils LinkedIn ou dans leurs CV.

9. L’astuce de l’entreprise qui essaie toujours de se maintenir. Il faut toujours faire croire que la société ne se porte pas aussi bien qu’elle l’est en réalité, mais qu'elle lutte pour se maintenir face à une concurrence rude. En général, tout le monde est d’accord qu’il est immoral de réclamer de l'argent à quelqu'un qui passe par des moments difficiles.

10. Les faire travailler en jouant. De temps en temps, des entreprises peuvent avoir besoin de faire travailler les développeurs en dehors du travail. L’idée ici est d’utiliser les weekends pour organiser des « hackatons » ou des « happy coding day ».

Si vous avez vécu au moins l’une de ces situations, il semble alors selon Yegor que vous avez été (ou êtes) sous l’emprise d’un employeur qui refuse de vous payer à votre juste valeur.

Source : Blog Yegor Bugayenko

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous vécu au moins l’une de ces expériences ? Partagez-la.
Quelles sont les meilleures techniques pour payer moins ses développeurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 10:07
Cette année a été la meilleure de la décennie, nous avons remporté de nombreux contrats et appels d'offre !
Et c'est pour cela que pour l'année qui vient nous allons devoir redoubler de vigilance et soigner l'argent en caisse jusqu'à la fin de l'année pour tenir le rythme.
De ce fait nous n'allons pas vous augmenter malgré l'année démentielle qui nous a rempli toutes les poches et bien plus.

PS : c'est du vécu.
17  0 
Avatar de joublie
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 17:40
Trolldi, c'est permis : j'ajoute ce moyen embaucher des femmes.
En effet, les femmes réclament - en moyenne - moins d'augmentation que les hommes (tous métiers confondus), c'est une partie de l'explication de la différence de rémunération entre les sexes (à poste égal, ancienneté, compétences, responsabilités, etc.). Faites passer l'info. à vos amies !
13  0 
Avatar de zhebulonn
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 9:58
Perso, j'ai vécu la 4 et la 9.

Les ssii sont championnes dans ces domaines.

"Vous êtes les forces de l'entreprise, merci pour votre implication... gnagnagna...
La crise nous a fermé des marchés, nous devons maintenir notre activité, nous comptons sur vous ... gnagnagna...
Nous remontons la pente, il faut consolider ... gnagnagna...
"
12  0 
Avatar de Mouke
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 12:09
J'ai presque envie de dire, dans le pire des cas, si vous voulez une augmentation, le mieux c'est de changer de boite. Pas forcément évident pour certains, mais cette option peut jouer. Le coup du "Hey j'ai eu quelques offres à 35K, ici je suis à 30K, vous vous alignez ?" ça peut faire pression, car il y a du concret.
12  0 
Avatar de Mat_MAT_BI
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 10:52
Lorsque j'étais chez CGI Montpellier, c'était:
soit
1) pas cette année, les gens qui sont montés en grade ont mangé toute l'enveloppe
2) Tu sais, les résultats ne sont pas bons
3) On te compare à la meilleure nouvelle recrue pas chère pour dire que tu es trop payé
4) On te pourrit pour justifier ta non augmentation
Bref, pour avoir 1%, il faut faire la danse du ventre , mais 1% de 30 KE brut/annuel, ça fait 1/2 pizza par semaine (et sans jambon LOOL)
11  0 
Avatar de Information205
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/12/2016 à 10:49
SSII standard , petit soirée a l'agence ou toutes les personnes qui sont sur un des grand comptes sont conviés.

Je dis que je viens pas on me rétorque que j'ai intérêt a avoir une excuse en béton (moitié sur le ton de la plaisanterie mais ça n'en est pas une) et le pire dans tous ca c'est que c'est devenue tellement banal que ça choque personne. Pas bien que de vouloir passé la soirée avec sa famille et ces enfants plus que d'aller faire des rond de chapeaux avec le boss et ça clique de commercial ?
11  0 
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/12/2016 à 19:16
Personnellement, on m'a déjà demandé de me justifier pourquoi je n'étais pas à la fête de Noël de la boite :
C'était à 2 heures de routes (en plus un jour de tempête de neige québécoise...) le week-end juste avant Noël.
Une fois sur place, il faillait y faire le repas... sous le prétexte fallacieux de concours d'équipes (ou budget cheap ?)
Sans parler du gars qui s'occupait de l'alcool qui s'est décommandé une heure avant...
Bon, c'est sûr que l'on avait l'énorme «avantage» de pouvoir y rester le week-end avec le (minable) boss et même partager le jacuzzi avec lui... Péter dans le bain avec son boss, qui n'en a jamais rêver ?
Bref, je ne sais plus même plus pourquoi je n'avais pas envie d'y aller tellement c'était idyllique !

À noter que lorsque j'avais répondu que je n'avais pas à me justifier sur mes choix hors de mon contrat, ça avait fait tout un pataquès.
10  0 
Avatar de ed73170
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/01/2017 à 20:11
Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
On a eu comme consigne de ne plus parler salaires...
De quel droit un patron peut-il interdire à ses salariés de parler de ce qu'ils veulent ?

En tout cas, j'espére que vous n'avez pas obtempéré.
9  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 13:27
#OnVautMieuxQueCa

http://www.onvautmieux.fr/

On voit ce genre d'histoire sur ce site, et bien pire, aussi...
8  0 
Avatar de yento
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/12/2016 à 18:21
C'était presque amusant de voir un américain qui donne des astuces pour payer moins ses développeurs.

Ils sont vraiment à un niveau minable là dessus. On devrait faire un article sur les pratiques courantes des SSII francaises en réponse, leur montrer comment s'y prendre correctement
8  0