Après les États-Unis, l'Allemagne accuse la Russie de vouloir perturber ses élections,
La France doit-elle craindre aussi une manipulation russe ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Il y a quelques mois, bien avant les élections présidentielles américaines, une campagne de cyberattaque a été lancée contre le parti démocrate. Après leur enquête, les États-Unis ont accusé la Russie d’être derrière cette attaque, ce que Vladmir Poutine a catégoriquement réfuté. Le gouvernement Obama a accusé Moscou de vouloir perturber les élections américaines, mais d’après un récent article du Washington Post citant un document confidentiel de la CIA, la Russie voulait bien plus que simplement déranger les élections américaines. Le rapport en question de la CIA conclurait que Moscou serait bien intervenu lors des dernières campagnes présidentielles américaines dans le but de favoriser l’accession à la Maison-Blanche du candidat pro Poutine Donald Trump.

Des personnes ont fourni à WikiLeaks des milliers de courriels piratés du Comité national démocratique, y compris du président de campagne d'Hillary Clinton. D’après les responsables des agences du renseignement américain, ces individus ont des liens avec le gouvernement russe. Il s’agirait en effet d’acteurs connus de la communauté de renseignement et qui font partie d'une plus grande opération russe chargée de propulser Donald Trump et de réduire les chances de Clinton.

Pour le camp Trump, c’est « ridicule » de prétendre que Moscou a aidé le candidat élu à accéder à la Maison-Blanche. « Ce sont les mêmes gens qui ont dit que Sadam Hussein avait des armes de destruction massive », a déclaré l’équipe de Trump en parlant de la CIA, pour jeter le discrédit sur leur rapport.

Pendant ce temps, l’Allemagne accuse également la Russie de vouloir interférer avec ses prochaines élections générales en 2017. L’année dernière, le Parlement allemand a été victime d’une cyberattaque. Plus d’un an après, l’Allemagne accuse la Russie d’être à l’origine de cette attaque.

D’après Hans-Georg Maassen, le chef de l'agence allemande du renseignement, les documents volés lors du piratage du Parlement allemand, et publiés récemment par WikiLeaks, provenaient du même groupe russe qui a volé les documents du Comité national démocratique des États-Unis. Il s’agit donc d'une opération similaire à celle des États-Unis. Hans-Georg Maassen note également une augmentation des cyberattaques et opérations de cyberespionnage ciblant les politiciens allemands et un nombre croissant de preuves de tentatives d'influencer les élections fédérales l'année prochaine. « Les indications de tentatives d'influencer les élections parlementaires allemandes l'année prochaine s'intensifient », a-t-il déclaré. Tout comme les États-Unis, il pointe du doigt le groupe de pirates connu sous le nom « Fancy Bear » ou APT28 ; lequel groupe serait parrainé par le gouvernement russe.

Berlin est donc préoccupé par le fait que l'Allemagne deviendra la prochaine cible de Moscou dans une campagne visant à déstabiliser les démocraties occidentales à l'approche des élections nationales l'année prochaine. L'élection allemande est menacée par une « manipulation extérieure », a déclaré Wolfgang Bosbach, membre du parti conservateur CDU d'Angela Merkel.

Commentant la prétendue manipulation russe de l'élection présidentielle américaine en faveur de Donald Trump, Bosbach a déclaré qu’il existe « un danger général - pour les élections fédérales de 2017 également - de trafic d'influence via une infiltration ciblée de l'extérieur, dans le but de manipuler des faits ou des opinions ».

Allant dans le même sens que Bosbach, Rolf Muetzenich, porte-parole des affaires étrangères et membre du Parti social-démocrate (SPD), estime que « malheureusement nous ne pouvons exclure de telles activités en Allemagne… Dans la campagne électorale, nous devrons également faire face à des distorsions et à de fausses informations ».

Si la Russie est accusée de vouloir perturber les élections dans les pays occidentaux, il lui est surtout reproché de vouloir favoriser les candidats pro Poutine. En France, existe-t-il donc un risque que Moscou influence les futures élections en favorisant des candidats pro Poutine ? Ou tout cela est juste de la pure paranoïa ?

Sources : Washington Post, BBC News, Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

La banque centrale russe victime d'un piratage et près de 31 millions $ dérobés, une vaste opération de cyberattaque aurait également été déjouée
États-Unis : la Russie est responsable du piratage du DNC et les cyberattaques liées à la campagne présidentielle américaine
La Russie serait à l'origine d'attaques informatiques contre des organismes du parti des Démocrates visant à influencer les élections aux États-Unis


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 9:57
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Des personnes ont fourni à WikiLeaks des milliers de courriels piratés du Comité national démocratique, y compris du président de campagne d'Hillary Clinton. D’après les responsables des agences du renseignement américain, ces individus ont des liens avec le gouvernement russe.
Des documents ont été fourni à WikiLeaks, ok.
Mais si les US n'avait rien fait de mal il n'y aurait rien de problématique dans ces documents...
Le problème ce n'est pas que des documents confidentiel soit arriver dans les mains de WikiLeaks, le problème c'est que les US on fait de la merde.
Et WikiLeaks ne voulait pas promouvoir Trump, il voulait dire la vérité sur le clan Clinton.
Les gens auraient du voter pour un candidat ni Démocrate ni Républicain.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Si la Russie est accusée de vouloir perturber les élections dans les pays occidentaux, il lui est surtout reproché de vouloir favoriser les candidats pro Poutine. En France, existe-t-il donc un risque que Moscou influence les futures élections en favorisant des candidats pro Poutine ? Ou tout cela est juste de la pure paranoïa ?
Ahah ^^
On sait pas, il parait que Fillon est pote avec Poutine.
Il a déjà gagné les primaires Républicaines, si il arrive au second tour des présidentielles faudra commencer à s'inquiéter.
Avatar de heiwa heiwa - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 10:24
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
On sait pas, il parait que Fillon est pote avec Poutine.
Il a déjà gagné les primaires Républicaines, si il arrive au second tour des présidentielles faudra commencer à s'inquiéter.
Le tout est de savoir qui finance la campagne et envers qui il est redevable. Cela tourne souvent autour de groupes financiers. Du coup peu importe le programme officiel, ce sera une politique ultra libérale et mondialiste qui sera appliquée.

Finalement ça serait peu être pas si mal que les Russes soient réellement aux commandes...

PS: Quand la version officielle fait état d'une théorie du complot, on appelle cela comment ? ^^'
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 10:45
Citation Envoyé par heiwa Voir le message
PS: Quand la version officielle fait état d'une théorie du complot, on appelle cela comment ? ^^'
Les versions officielles sont souvent des complots.
Le 11 Septembre 2001 est un complot de Ben Laden. (ça c'est spécial c'est juste pour dire que ceux qui ne croient pas au complot officielle sont jugé comme complotiste pour ne pas croire au complot)
L'accident d’hôtel de DSK est un complot (de qui ?).
L’élection de Trump est un complot des Russes.
Sarkozy mis en examen : les théories du complot fusent à l'UMP. Et l'indépendance de la justice, alors?
etc.

C'est ça qui est marrant, dès qu'un truc ne va pas dans leur sens ils crient au complot ^^
Quelle bande de cons.
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 10:53
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

C'est ça qui est marrant, dès qu'un truc ne va pas dans leur sens ils crient au complot ^^
Quelle bande de cons.
Dit-il...
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 12:17
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
En France, existe-t-il donc un risque que Moscou influence les futures élections en favorisant des candidats pro Poutine ?
Bien sûr.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Ou tout cela est juste de la pure paranoïa ?
Bien sûr, aussi.

Non mais sérieusement, c'est des gamins qui dirigent ou quoi ? Les trafics d'influence ont toujours existé et existeront toujours. Faut savoir faire avec et mettre en place les outils pour s'en protéger. En France, on fait des votes manuels à l'isoloir, donc pour influencer les votes il faut :
- arriver à voter sans y être autorisé,
- intervenir dans le processus de décompte des votes,
- influencer l'opinion pour voter en faveur d'un candidat.

Si on s'attaque au premier, c'est une question de sérieux dans les procédures (ne vote que ceux qui sont inscrits pour). Si on s'attaque au second, encore une fois il s'agit d'être sérieux dans la sélection des personnes faisant les décomptes. Si on s'attaque au troisième... et bien vous n'avez qu'à éduquer correctement votre population pour qu'elle décide de manière responsable. Si vous estimez que la population est trop bête pour voter, alors remplacez la démocratie par autre chose (on me dit dans l'oreillette que c'est déjà fait). Si on passe par un vote démocratique, c'est qu'on estime que la population est assez mâture pour prendre des décisions.

Enfin, comme d'autres, si ils ont peur de la réaction des Russes, c'est qu'ils ne doivent pas se sentir blanc non plus. Avant de critiquer les autres, il faut savoir balayer devant sa porte.
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 12:21
Les américains sont les premiers à perturber leurs élections d’une manière indirecte avec leurs médias et tout leur système.
Plus spécifiquement il ont des machines électroniques à vote dont les audits ont prouvé des grosses faille de sécu.

Ces faillent indiquent que potentiellement quelqu’un de mal avisé pourrait truquer les chiffres.
___

En France on a d’autres méthodes pour garantir une démocratie de qualité :*Certaines préfectures ont «perdus» plusieurs fois d’affilée les bulletins de vote d’un parti un peu «rebelle».

C’est beau.
Avatar de ParseCoder ParseCoder - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 13:41
Encore une théorie du complot!
Avatar de youtpout978 youtpout978 - Membre expert https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 13:49
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message

Non mais sérieusement, c'est des gamins qui dirigent ou quoi ? Les trafics d'influence ont toujours existé et existeront toujours. Faut savoir faire avec et mettre en place les outils pour s'en protéger. En France, on fait des votes manuels à l'isoloir, donc pour influencer les votes il faut :
- arriver à voter sans y être autorisé,
- intervenir dans le processus de décompte des votes,
- influencer l'opinion pour voter en faveur d'un candidat.
Faire voter des morts ou des gens qui n'existent pas, ça c'est vu en France et ceux plusieurs fois ...
Avatar de kiprok kiprok - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 13:55
Effectivement, les US ne se gênent pas vraiment pour perturber/influencer la vie politique dans d'autres pays...

PUTSCH – Les sept gouvernements (officiellement) renversés par les Etats-Unis :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/20...es-etats-unis/
Avatar de Grogro Grogro - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 13:57
Tiens, tout d'un coup, la "théorie du complot" existe ?

Pour info : http://www.reuters.com/article/us-us...-idUSKBN14204E
Contacter le responsable de la rubrique Accueil