Après les États-Unis, l'Allemagne accuse la Russie de vouloir perturber ses élections,
La France doit-elle craindre aussi une manipulation russe ?

Le , par Michael Guilloux

55PARTAGES

7  0 
Il y a quelques mois, bien avant les élections présidentielles américaines, une campagne de cyberattaque a été lancée contre le parti démocrate. Après leur enquête, les États-Unis ont accusé la Russie d’être derrière cette attaque, ce que Vladmir Poutine a catégoriquement réfuté. Le gouvernement Obama a accusé Moscou de vouloir perturber les élections américaines, mais d’après un récent article du Washington Post citant un document confidentiel de la CIA, la Russie voulait bien plus que simplement déranger les élections américaines. Le rapport en question de la CIA conclurait que Moscou serait bien intervenu lors des dernières campagnes présidentielles américaines dans le but de favoriser l’accession à la Maison-Blanche du candidat pro Poutine Donald Trump.

Des personnes ont fourni à WikiLeaks des milliers de courriels piratés du Comité national démocratique, y compris du président de campagne d'Hillary Clinton. D’après les responsables des agences du renseignement américain, ces individus ont des liens avec le gouvernement russe. Il s’agirait en effet d’acteurs connus de la communauté de renseignement et qui font partie d'une plus grande opération russe chargée de propulser Donald Trump et de réduire les chances de Clinton.

Pour le camp Trump, c’est « ridicule » de prétendre que Moscou a aidé le candidat élu à accéder à la Maison-Blanche. « Ce sont les mêmes gens qui ont dit que Sadam Hussein avait des armes de destruction massive », a déclaré l’équipe de Trump en parlant de la CIA, pour jeter le discrédit sur leur rapport.

Pendant ce temps, l’Allemagne accuse également la Russie de vouloir interférer avec ses prochaines élections générales en 2017. L’année dernière, le Parlement allemand a été victime d’une cyberattaque. Plus d’un an après, l’Allemagne accuse la Russie d’être à l’origine de cette attaque.

D’après Hans-Georg Maassen, le chef de l'agence allemande du renseignement, les documents volés lors du piratage du Parlement allemand, et publiés récemment par WikiLeaks, provenaient du même groupe russe qui a volé les documents du Comité national démocratique des États-Unis. Il s’agit donc d'une opération similaire à celle des États-Unis. Hans-Georg Maassen note également une augmentation des cyberattaques et opérations de cyberespionnage ciblant les politiciens allemands et un nombre croissant de preuves de tentatives d'influencer les élections fédérales l'année prochaine. « Les indications de tentatives d'influencer les élections parlementaires allemandes l'année prochaine s'intensifient », a-t-il déclaré. Tout comme les États-Unis, il pointe du doigt le groupe de pirates connu sous le nom « Fancy Bear » ou APT28 ; lequel groupe serait parrainé par le gouvernement russe.

Berlin est donc préoccupé par le fait que l'Allemagne deviendra la prochaine cible de Moscou dans une campagne visant à déstabiliser les démocraties occidentales à l'approche des élections nationales l'année prochaine. L'élection allemande est menacée par une « manipulation extérieure », a déclaré Wolfgang Bosbach, membre du parti conservateur CDU d'Angela Merkel.

Commentant la prétendue manipulation russe de l'élection présidentielle américaine en faveur de Donald Trump, Bosbach a déclaré qu’il existe « un danger général - pour les élections fédérales de 2017 également - de trafic d'influence via une infiltration ciblée de l'extérieur, dans le but de manipuler des faits ou des opinions ».

Allant dans le même sens que Bosbach, Rolf Muetzenich, porte-parole des affaires étrangères et membre du Parti social-démocrate (SPD), estime que « malheureusement nous ne pouvons exclure de telles activités en Allemagne… Dans la campagne électorale, nous devrons également faire face à des distorsions et à de fausses informations ».

Si la Russie est accusée de vouloir perturber les élections dans les pays occidentaux, il lui est surtout reproché de vouloir favoriser les candidats pro Poutine. En France, existe-t-il donc un risque que Moscou influence les futures élections en favorisant des candidats pro Poutine ? Ou tout cela est juste de la pure paranoïa ?

Sources : Washington Post, BBC News, Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

La banque centrale russe victime d'un piratage et près de 31 millions $ dérobés, une vaste opération de cyberattaque aurait également été déjouée
États-Unis : la Russie est responsable du piratage du DNC et les cyberattaques liées à la campagne présidentielle américaine
La Russie serait à l'origine d'attaques informatiques contre des organismes du parti des Démocrates visant à influencer les élections aux États-Unis

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/12/2016 à 12:17
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
En France, existe-t-il donc un risque que Moscou influence les futures élections en favorisant des candidats pro Poutine ?
Bien sûr.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Ou tout cela est juste de la pure paranoïa ?
Bien sûr, aussi.

Non mais sérieusement, c'est des gamins qui dirigent ou quoi ? Les trafics d'influence ont toujours existé et existeront toujours. Faut savoir faire avec et mettre en place les outils pour s'en protéger. En France, on fait des votes manuels à l'isoloir, donc pour influencer les votes il faut :
- arriver à voter sans y être autorisé,
- intervenir dans le processus de décompte des votes,
- influencer l'opinion pour voter en faveur d'un candidat.

Si on s'attaque au premier, c'est une question de sérieux dans les procédures (ne vote que ceux qui sont inscrits pour). Si on s'attaque au second, encore une fois il s'agit d'être sérieux dans la sélection des personnes faisant les décomptes. Si on s'attaque au troisième... et bien vous n'avez qu'à éduquer correctement votre population pour qu'elle décide de manière responsable. Si vous estimez que la population est trop bête pour voter, alors remplacez la démocratie par autre chose (on me dit dans l'oreillette que c'est déjà fait). Si on passe par un vote démocratique, c'est qu'on estime que la population est assez mâture pour prendre des décisions.

Enfin, comme d'autres, si ils ont peur de la réaction des Russes, c'est qu'ils ne doivent pas se sentir blanc non plus. Avant de critiquer les autres, il faut savoir balayer devant sa porte.
8  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 13/12/2016 à 10:53
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

C'est ça qui est marrant, dès qu'un truc ne va pas dans leur sens ils crient au complot ^^
Quelle bande de cons.
Dit-il...
9  2 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 14/12/2016 à 13:16
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

Bon cela dit il a mit en place les gars qu'on lui a dit de mettre aux endroits où on lui a dit de les mettre.
[...]
Il va quasiment rien pouvoir faire de son programme finalement.
Mais tu en es encore au stade où tu penses qu'il était sincère dans ses discours de campagne ?

Ca va te prendre combien de temps pour comprendre qu'il pipeaute autant que les autres, et qu'il a choisi dans son gouvernement, ceux qu'il voulait y mettre lui-même, et que ce qu'il a raconté pendant la campagne, ce n'était que pour gagner des voix ?

Tu le dis toi-même, il a fait ce qu'il devait faire pour être élu.

Tu crois qu'il n'y a que les politiciens français (et Hillary apparemment) qui mentent en campagne ou quoi ?
8  1 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/12/2016 à 13:24
Au fait, pourquoi pas une news sur le fait que "les prochaines élections présidentielles pourraient être perturbées par des cyberattaques" venant des USA ? C'est pas comme si on ignorait qu'ils considèrent avoir leur mot à dire quant à la mise en place des gouvernements étrangers. Perso, je doute que les Russes soient les plus à craindre sur ce genre de question.
7  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 30/12/2016 à 9:34
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
J'avais bien compris tes intentions dès le départ de l'échange finalement... Tu insistes dans l'ad personam...
Arrête de faire ton Caliméro, c'est quand même pas de ma faute si tu te contredit un post sur deux.
Tu nous répète que tu ne consteste pas les articles (sauf celui d'Amnesty) mais:
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message

Quelles sources ? Je suis certain que si tu regardes du côté russe, tu n'auras pas les mêmes échos...
Mais en fait un peu quand même?
Et franchement tu penses trouver un article objectif sur la liberté de la presse d'un pays dans les journaux de ce même pays?

Je te la refais... Amnesty est tout sauf impartiale et indépendante vu ses financements, qu'elle fait de la com' pour l'OTAN, etc... Et vous ne pouvez pas me l'opposer puisque je vous le source avec des sites que vous approuvez. Donc je ne la trouve pas très objective et je vous demande un autre classement pour comparer avec une source différente qui ne sera pas sous influence si possible... Tu as compris ?
Tu n'as pas compris ma question, tu conteste le classement, ok. Mais en quoi la position de la Russie dans le classement change quoique ce soit au fait qui lui sont reprochés sur la liberté de la presse? On s'en fou que tel pays pays fasse pire ou mieux, c'est pas ça qui vont changé les choses en Russie.
8  1 
Avatar de 4sStylZ
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/12/2016 à 12:21
Les américains sont les premiers à perturber leurs élections d’une manière indirecte avec leurs médias et tout leur système.
Plus spécifiquement il ont des machines électroniques à vote dont les audits ont prouvé des grosses faille de sécu.

Ces faillent indiquent que potentiellement quelqu’un de mal avisé pourrait truquer les chiffres.
___

En France on a d’autres méthodes pour garantir une démocratie de qualité :*Certaines préfectures ont «perdus» plusieurs fois d’affilée les bulletins de vote d’un parti un peu «rebelle».

C’est beau.
6  0 
Avatar de kiprok
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/12/2016 à 13:55
Effectivement, les US ne se gênent pas vraiment pour perturber/influencer la vie politique dans d'autres pays...

PUTSCH – Les sept gouvernements (officiellement) renversés par les Etats-Unis :
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/20...es-etats-unis/
6  0 
Avatar de ManusDei
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/12/2016 à 14:07
En politique, on prend des cours secrets de manipulation et mensonge, et le reste de la population ne le sait pas.
Tu ne deviens pas ministre sans avoir validé ton Master "Manipulation des gros cons".
Ca nous permet de contrôler la population, les "sans dents".

Malheureusement certains lanceurs d'alertes comme Asselineau essayent de changer ça, mais la machine est bien rodée on le décrédibilise via notre maîtrise des mass merdias.

Trump l'a bien compris aujourd'hui, soit il rentre dans le rang soit il prend une balle.
6  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/12/2016 à 14:28
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Ouais c'est vrai, les riches ne peuvent pas être de bonnes personnes...
Ça il ne faut jamais l'oublier.
C'est pas ce que j'ai dit, tu peux t'enrichir de manière honnête. Mais c'est pas ce que lui a fait. Ce qui ne présageait rien de bon sur son honnêté en politique.
Trump a monté des arnaques (par ex: j'avais lu un truc a propos de fausses universités), il a maquillé des comptes pour ne pas payé d'impots pendants des années ...
Bref le même genre de casseroles qu'un politicien de haut niveau.
7  1 
Avatar de ManusDei
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/12/2016 à 14:54
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Vu la discussion qu'on a eu il y a quelques semaines, qu'est ce qui t'a fait changer d'avis ?
J'ai décidé de devenir lanceur d'alerte, comme Asselineau (je déconne).

Oui le message était sarcastique, j'ai pensé que j'avais pas besoin de mettre un smiley tellement j'ai mis n'importe quoi dedans
6  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web