Samsung veut désactiver tous les Galaxy Note7 encore en circulation
Avec des mises à jour pour supprimer certaines fonctionnalités essentielles

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Cela fait déjà deux mois que Samsung a annoncé la fin de la production et de la vente des Galaxy Note7, et demandé aux possesseurs de ces combinés de les retourner chez ses différents partenaires de vente. Malgré la campagne de sensibilisation que Samsung a mise en place pour accompagner ce processus, le constructeur Android note dans différents pays de nombreux appareils qui sont encore en circulation. La firme sud-coréenne a donc réalisé que la limitation du niveau de charge à 60 % n’était pas suffisante pour inciter les utilisateurs à retourner leurs appareils aux différents points de vente.

Dans certains pays, Samsung a alors décidé de prendre des mesures plus contraignantes, en collaboration avec les opérateurs de télécommunications. Dès le début du mois de décembre, Samsung a annoncé travailler avec les opérateurs pour désactiver tous les services de réseau pour les Galaxy Note7 dans le pays, de sorte que ces appareils ne soient pas utilisables. Les possesseurs de Note7 en Australie ont donc été invités à retourner leurs appareils pour l’échanger ou se faire rembourser, entre autres propositions faites par Samsung, avant le 15 décembre où la mesure sera effective.

Au Canada, la société a également annoncé une mesure similaire, notamment des limitations fonctionnelles, y compris une limitation de la charge de la batterie et la désactivation du Wi-Fi et du Bluetooth dès le 12 décembre 2016. À partir du 15 décembre, les possesseurs de Note7 ne seront pas non plus en mesure de se connecter aux services de réseau des opérateurs mobiles au Canada, que ça soit pour passer des appels, utiliser des données ou envoyer des messages texte. La même mesure a été annoncée un peu plutôt en Nouvelle-Zélande. Ce qui suggère que Samsung va le faire pour tous les pays où ses appareils ont été vendus.

Dans un communiqué livré aujourd’hui, Samsung confirme que les États-Unis ne seront pas exempts de ces nouvelles mesures. Si déjà 93 % des Note7 vendus dans le pays ont été retournés dans le cadre de son programme d’échange, pour les appareils encore activés, le constructeur Android envisage de déployer une mise à jour OTA pour les rendre inutilisables. En comptant également sur la collaboration des opérateurs de télécommunications, Samsung va déployer cette mise qui est censée empêcher les Note7 de charger et supprimer certaines fonctionnalités essentielles de l’appareil. Il faut aussi garder à l'esprit que Samsung va probablement lancer une mise à jour forcée de sorte qu’il n'y ait aucun moyen d'empêcher qu'elle soit installée sur un Galaxy Note7 à moins que le téléphone reste éteint tout le temps.

« Pour augmenter encore la participation [au programme d'échange], une mise à jour logicielle sera publiée à compter du 19 décembre et sera distribuée dans les 30 jours », a annoncé Samsung sur son blog officiel. « Cette mise à jour logicielle empêchera les appareils Galaxy Note7 aux États-Unis de charger et éliminera leur capacité à fonctionner en comme des appareils mobiles. En collaboration avec nos partenaires opérateurs, nous aviserons les consommateurs pour encourager tous les propriétaires de Galaxy Note7 restants à participer au programme et à profiter des incitations financières disponibles. »

Toutefois, selon le quotidien Reuters, l’opérateur Verizon Communications a déclaré qu'il ne participera pas à la mise à jour, estimant que certains utilisateurs de Galaxy Note7 pourraient ne pas avoir d’autres téléphones à utiliser.

Sources : Samsung Newsroom, Reuters, The Australian, News Wire


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:02


C't acharnement de ouf: en plus de la batterie qui explose/ prend feu, maintenant, désactivation des services spécifiques, brickage à distance et mise à jour foireuse (et ultimatum).

Au moins cela confirme que les constructeurs peuvent agir à distance (outre les mises à jours)
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:24
Ah et tu suggères quoi ? Qu'ils laissent les appareils restants en service jusqu'à ce que quelqu'un meure suite à une explosion au mauvais moment ?

Je trouve qu'au contraire ce sont des décisions sensées.
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:46
Un truc à la Apple (autant faire un copié/ collé à fond): une coque avec un embonpoint au niveau de la batterie pour 30 dollars

Édit: Flûte la coque arrière n'est pas amovible. Donc 50 dollars fait par un professionnel dans un Samsung store
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:49
La décision est censée. Ce qui l'est moins est la formulation : quand on fait tout pour forcer le changement, on n'appelle pas ça une "invitation".
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 12:32
Se problème de dilatation de batterie (selon certaines sources) a vraiment besoin de sa pour être corrigé ?
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 12:39
SamSung va devenir SamSaoule a ce rythme
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:24
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Ah et tu suggères quoi ? Qu'ils laissent les appareils restants en service jusqu'à ce que quelqu'un meure suite à une explosion au mauvais moment ?

Je trouve qu'au contraire ce sont des décisions sensées.
Qui dans ce bas monde ayant un S7 ne sait pas que la batterie est un danger. Samsung a fait un correctif, a proposé le remboursement (si ça rentre dans leurs cases) et maintenant ils veulent empêcher le fonctionnement de l'appareil à distance. Mais la personne l'a achetée, ils ont pas à intervenir dessous pour empêcher de fonctionner. Si ça lui explose à la figure, c'est de sa responsabilité car l'usager à volontairement voulu l'utiliser. Il y a un moment ou il faut laisser les gens laisser responsable. En soit je comprend mais le principe m'interpelle. Demain, si quelqu'un critique trop une marque, ce dernier peut lui couper le fonctionnement de son appareil parce qu'il avait pas lu (que personne ne lit d'ailleur) dans les Discleamer qu'il fallait surtout pas critiquer la marque en question au risque de se faire désactiver l'appareil. Cela semble gros, mais s'il y a 10 ans on nous parlais de l'histoire de Samsung qui coupe à distance les fonctionnalités d'un appareil qui a été vendu, il y en aurait plus d'un qui aurait gueulé.
Il faut pas s'habituer à ce genre de manipulation.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:34
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Qui dans ce bas monde ayant un S7 ne sait pas que la batterie est un danger.
Je suis d'accord, les utilisateurs restants sont probablement conscients du problème.

Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Si ça lui explose à la figure, c'est de sa responsabilité car l'usager à volontairement voulu l'utiliser.
Là, je crois que tu t'imagines qu'on vit dans un monde honnête. Le jour où ça lui explosera à la figure, l'utilisateur se dépêchera d'attaquer Samsung en justice et il gagnera. C'est pour ça que Samsung n'a pas le choix.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert éminent https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:39
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Là, je crois que tu t'imagines qu'on vit dans un monde honnête. Le jour où ça lui explosera à la figure, l'utilisateur se dépêchera d'attaquer Samsung en justice et il gagnera. C'est pour ça que Samsung n'a pas le choix.
Est-ce que c'est vraiment le cas ? S'ils sont capables de désactiver des fonctionnalités, ils sont tout autant capables de mettre en place une popup d'avertissement récurrente pour s'assurer que l'utilisateur est au courant. De là, la bonne foi de l'utilisateur disant "j'étais pas au courant" me semble dure à avaler.
Avatar de Zirak Zirak - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:51
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Est-ce que c'est vraiment le cas ? S'ils sont capables de désactiver des fonctionnalités, ils sont tout autant capables de mettre en place une popup d'avertissement récurrente pour s'assurer que l'utilisateur est au courant. De là, la bonne foi de l'utilisateur disant "j'étais pas au courant" me semble dure à avaler.
Certes, mais en désactivant le téléphone, tu évites des accidents au près des "débiles" qui n'en feront qu'à leur tête malgré le pop-up, ce qui donnera une mauvaise pub à la boite, peu importe si les "débiles" en question étaient conscient des risques ou non.

D'ailleurs quand je lis :

Toutefois, selon le quotidien Reuters, l’opérateur Verizon Communications a déclaré qu'il ne participera pas à la mise à jour, estimant que certains utilisateurs de Galaxy Note7 pourraient ne pas avoir d’autres téléphones à utiliser.
J'espère qu'en cas d'accident, c'est Verizon qui sera attaqué et non pas Samsung, surtout vu l'excuse donnée, si les utilisateurs de Galaxy Note 7 avaient procédé à l'échange comme demandé, ils auraient un autre téléphone à utiliser et ne seraient même pas concernés par cette maj, qui a lieu justement car ils n'ont rien écouté...

Samsung fait tout son possible pour rattraper sa bourde, ce qui est loin d'être systématique dans ce genre d'entreprise, et je trouve cela plutôt bien.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil