Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Samsung veut désactiver tous les Galaxy Note7 encore en circulation
Avec des mises à jour pour supprimer certaines fonctionnalités essentielles

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Cela fait déjà deux mois que Samsung a annoncé la fin de la production et de la vente des Galaxy Note7, et demandé aux possesseurs de ces combinés de les retourner chez ses différents partenaires de vente. Malgré la campagne de sensibilisation que Samsung a mise en place pour accompagner ce processus, le constructeur Android note dans différents pays de nombreux appareils qui sont encore en circulation. La firme sud-coréenne a donc réalisé que la limitation du niveau de charge à 60 % n’était pas suffisante pour inciter les utilisateurs à retourner leurs appareils aux différents points de vente.

Dans certains pays, Samsung a alors décidé de prendre des mesures plus contraignantes, en collaboration avec les opérateurs de télécommunications. Dès le début du mois de décembre, Samsung a annoncé travailler avec les opérateurs pour désactiver tous les services de réseau pour les Galaxy Note7 dans le pays, de sorte que ces appareils ne soient pas utilisables. Les possesseurs de Note7 en Australie ont donc été invités à retourner leurs appareils pour l’échanger ou se faire rembourser, entre autres propositions faites par Samsung, avant le 15 décembre où la mesure sera effective.

Au Canada, la société a également annoncé une mesure similaire, notamment des limitations fonctionnelles, y compris une limitation de la charge de la batterie et la désactivation du Wi-Fi et du Bluetooth dès le 12 décembre 2016. À partir du 15 décembre, les possesseurs de Note7 ne seront pas non plus en mesure de se connecter aux services de réseau des opérateurs mobiles au Canada, que ça soit pour passer des appels, utiliser des données ou envoyer des messages texte. La même mesure a été annoncée un peu plutôt en Nouvelle-Zélande. Ce qui suggère que Samsung va le faire pour tous les pays où ses appareils ont été vendus.

Dans un communiqué livré aujourd’hui, Samsung confirme que les États-Unis ne seront pas exempts de ces nouvelles mesures. Si déjà 93 % des Note7 vendus dans le pays ont été retournés dans le cadre de son programme d’échange, pour les appareils encore activés, le constructeur Android envisage de déployer une mise à jour OTA pour les rendre inutilisables. En comptant également sur la collaboration des opérateurs de télécommunications, Samsung va déployer cette mise qui est censée empêcher les Note7 de charger et supprimer certaines fonctionnalités essentielles de l’appareil. Il faut aussi garder à l'esprit que Samsung va probablement lancer une mise à jour forcée de sorte qu’il n'y ait aucun moyen d'empêcher qu'elle soit installée sur un Galaxy Note7 à moins que le téléphone reste éteint tout le temps.

« Pour augmenter encore la participation [au programme d'échange], une mise à jour logicielle sera publiée à compter du 19 décembre et sera distribuée dans les 30 jours », a annoncé Samsung sur son blog officiel. « Cette mise à jour logicielle empêchera les appareils Galaxy Note7 aux États-Unis de charger et éliminera leur capacité à fonctionner en comme des appareils mobiles. En collaboration avec nos partenaires opérateurs, nous aviserons les consommateurs pour encourager tous les propriétaires de Galaxy Note7 restants à participer au programme et à profiter des incitations financières disponibles. »

Toutefois, selon le quotidien Reuters, l’opérateur Verizon Communications a déclaré qu'il ne participera pas à la mise à jour, estimant que certains utilisateurs de Galaxy Note7 pourraient ne pas avoir d’autres téléphones à utiliser.

Sources : Samsung Newsroom, Reuters, The Australian, News Wire


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:02


C't acharnement de ouf: en plus de la batterie qui explose/ prend feu, maintenant, désactivation des services spécifiques, brickage à distance et mise à jour foireuse (et ultimatum).

Au moins cela confirme que les constructeurs peuvent agir à distance (outre les mises à jours)
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:24
Ah et tu suggères quoi ? Qu'ils laissent les appareils restants en service jusqu'à ce que quelqu'un meure suite à une explosion au mauvais moment ?

Je trouve qu'au contraire ce sont des décisions sensées.
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:46
Un truc à la Apple (autant faire un copié/ collé à fond): une coque avec un embonpoint au niveau de la batterie pour 30 dollars

Édit: Flûte la coque arrière n'est pas amovible. Donc 50 dollars fait par un professionnel dans un Samsung store
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 11:49
La décision est censée. Ce qui l'est moins est la formulation : quand on fait tout pour forcer le changement, on n'appelle pas ça une "invitation".
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 12:32
Se problème de dilatation de batterie (selon certaines sources) a vraiment besoin de sa pour être corrigé ?
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 12:39
SamSung va devenir SamSaoule a ce rythme
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:24
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Ah et tu suggères quoi ? Qu'ils laissent les appareils restants en service jusqu'à ce que quelqu'un meure suite à une explosion au mauvais moment ?

Je trouve qu'au contraire ce sont des décisions sensées.
Qui dans ce bas monde ayant un S7 ne sait pas que la batterie est un danger. Samsung a fait un correctif, a proposé le remboursement (si ça rentre dans leurs cases) et maintenant ils veulent empêcher le fonctionnement de l'appareil à distance. Mais la personne l'a achetée, ils ont pas à intervenir dessous pour empêcher de fonctionner. Si ça lui explose à la figure, c'est de sa responsabilité car l'usager à volontairement voulu l'utiliser. Il y a un moment ou il faut laisser les gens laisser responsable. En soit je comprend mais le principe m'interpelle. Demain, si quelqu'un critique trop une marque, ce dernier peut lui couper le fonctionnement de son appareil parce qu'il avait pas lu (que personne ne lit d'ailleur) dans les Discleamer qu'il fallait surtout pas critiquer la marque en question au risque de se faire désactiver l'appareil. Cela semble gros, mais s'il y a 10 ans on nous parlais de l'histoire de Samsung qui coupe à distance les fonctionnalités d'un appareil qui a été vendu, il y en aurait plus d'un qui aurait gueulé.
Il faut pas s'habituer à ce genre de manipulation.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:34
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Qui dans ce bas monde ayant un S7 ne sait pas que la batterie est un danger.
Je suis d'accord, les utilisateurs restants sont probablement conscients du problème.

Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Si ça lui explose à la figure, c'est de sa responsabilité car l'usager à volontairement voulu l'utiliser.
Là, je crois que tu t'imagines qu'on vit dans un monde honnête. Le jour où ça lui explosera à la figure, l'utilisateur se dépêchera d'attaquer Samsung en justice et il gagnera. C'est pour ça que Samsung n'a pas le choix.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:39
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Là, je crois que tu t'imagines qu'on vit dans un monde honnête. Le jour où ça lui explosera à la figure, l'utilisateur se dépêchera d'attaquer Samsung en justice et il gagnera. C'est pour ça que Samsung n'a pas le choix.
Est-ce que c'est vraiment le cas ? S'ils sont capables de désactiver des fonctionnalités, ils sont tout autant capables de mettre en place une popup d'avertissement récurrente pour s'assurer que l'utilisateur est au courant. De là, la bonne foi de l'utilisateur disant "j'étais pas au courant" me semble dure à avaler.
Avatar de Zirak Zirak - Membre averti https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:51
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Est-ce que c'est vraiment le cas ? S'ils sont capables de désactiver des fonctionnalités, ils sont tout autant capables de mettre en place une popup d'avertissement récurrente pour s'assurer que l'utilisateur est au courant. De là, la bonne foi de l'utilisateur disant "j'étais pas au courant" me semble dure à avaler.
Certes, mais en désactivant le téléphone, tu évites des accidents au près des "débiles" qui n'en feront qu'à leur tête malgré le pop-up, ce qui donnera une mauvaise pub à la boite, peu importe si les "débiles" en question étaient conscient des risques ou non.

D'ailleurs quand je lis :

Toutefois, selon le quotidien Reuters, l’opérateur Verizon Communications a déclaré qu'il ne participera pas à la mise à jour, estimant que certains utilisateurs de Galaxy Note7 pourraient ne pas avoir d’autres téléphones à utiliser.
J'espère qu'en cas d'accident, c'est Verizon qui sera attaqué et non pas Samsung, surtout vu l'excuse donnée, si les utilisateurs de Galaxy Note 7 avaient procédé à l'échange comme demandé, ils auraient un autre téléphone à utiliser et ne seraient même pas concernés par cette maj, qui a lieu justement car ils n'ont rien écouté...

Samsung fait tout son possible pour rattraper sa bourde, ce qui est loin d'être systématique dans ce genre d'entreprise, et je trouve cela plutôt bien.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:52
J'ai entendu dire que parallèlement à ces tracasseries, Samsung faisait des problèmes pour les reprendre. Genre on bricke le smartphone, et après garde-le. Je me demande si c'est vrai.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 13:54
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
De là, la bonne foi de l'utilisateur disant "j'étais pas au courant" me semble dure à avaler.
Oui, si on suppose que la justice est là pour être juste. Or, elle est là pour appliquer des lois, notamment celles sur le principe de précaution. En cas de procès, il sera toujours reproché à Samsung d'avoir laissé volontairement en circulation des produits connus pour être dangereux et de ne pas avoir tout fait pour forcer le retrait des produits dangereux de la circulation.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 14:40
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Oui, si on suppose que la justice est là pour être juste. Or, elle est là pour appliquer des lois, notamment celles sur le principe de précaution. En cas de procès, il sera toujours reproché à Samsung d'avoir laissé volontairement en circulation des produits connus pour être dangereux et de ne pas avoir tout fait pour forcer le retrait des produits dangereux de la circulation.
Si tu fait ça en Europe c'est justement parce que tu bride l'appareil que tu te prend un procès
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 15:08
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Oui, si on suppose que la justice est là pour être juste. Or, elle est là pour appliquer des lois, notamment celles sur le principe de précaution. En cas de procès, il sera toujours reproché à Samsung d'avoir laissé volontairement en circulation des produits connus pour être dangereux et de ne pas avoir tout fait pour forcer le retrait des produits dangereux de la circulation.
Dans le principe je suis d'accord. Il est vrai que la justice à des logiques qui à notre niveau nous dépasse. Néanmoins, une personne peut toujours porter plainte contre Samsung pour avoir rendu son téléphone inutilisable. Par contre, là ou je suis un peut méfiant, c'est ceux qui ne peuvent pas se faire rembourser le téléphone pour divers raisons. De plus, je vois encore de la publicité comme Sosh, Free, etc. vendant le S7.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 15:31
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
De plus, je vois encore de la publicité comme Sosh, Free, etc. vendant le S7.
Et alors ? Le Samsung S7 n'a aucun problème connu de ce genre. Quant au Note 7, il n'a pas été vendu en France hormis en précommandes à ma connaissance.

Samsung s'est planté avec le Note 7 ; il a refait une autre bêtise en sortant trop vite une version soi-disant corrigée qui ne l'était pas, mais maintenant il réagit correctement, de la seule manière logique qu'il peut faire pour limiter les dégâts actuels et futurs.

Quant à une plainte sur le fait de rendre inutilisable le téléphone à distance, elle a beaucoup moins de chances d'aboutir vu les circonstances qu'une plainte suite à des dommages corporels ou matériels subis suite à l'explosion d'un Note 7.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 15:59
En effet, je me suis trompé, néanmoins sur Free le Not 7 est encore disponible à la vente, j'ai testé la commande. Par contre, chez Sosh ça été supprimé à la vente.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 16:18
On ne doit pas être chez le même Free alors. En filtrant par la marque Samsung, les téléphones vendus par Free en ce moment sont : S7 Edge, S7, S6 Edge, S6, A5-2016, A3-2016 et le J3.

http://mobile.free.fr/mobiles.html

Néanmoins si tu trouves réellement un endroit où on peut acheter aujourd'hui un Note 7 je suis très intéressé de savoir où, parce que ça serait un vrai problème.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 16:49
Tu es très malin, savoir que le blocage des téléphones volés ne marche pas dû au numéro IMEI "électriquement volatile".
Reste plus que cette méthode en plus de Google. J'ai même vue qu'en installant Outlook pour Androïd qu'il est possible de se le faire administré par Microsoft.
BlackBerry ?
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel Aurelien.Regat-Barrel - Expert éminent https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 17:15
Si j'ai bien suivi, ces 0.5 mm pourraient coûter la bagatelle de 17 milliards de dollars à Samsung... ça fait cher du mètre!!
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 12/12/2016 à 18:06
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
Oui, si on suppose que la justice est là pour être juste. Or, elle est là pour appliquer des lois, notamment celles sur le principe de précaution. En cas de procès, il sera toujours reproché à Samsung d'avoir laissé volontairement en circulation des produits connus pour être dangereux et de ne pas avoir tout fait pour forcer le retrait des produits dangereux de la circulation.
C'est justement ce dont je doute, précisément parce que la justice vise à appliquer la loi. Je ne connais pas les lois américaines, mais il me semble qu'elle se base sur le modèle anglo-saxon qui est avant tout basé sur la jurisprudence. Or, lors des problèmes de chats séchés au four micro-onde, une simple notice dans le manuel utilisateur a suffit pour dédouaner les constructeurs. Pourquoi ça ne serait pas le cas ici ? Dès lors que Samsung fait une campagne de sensibilisation montrant qu'il tente de donner tous les arguments pour motiver à rendre le téléphone, il me semble qu'on entre dans le même cas. Samsung n'est pas non plus là pour contraindre les acheteurs à rendre le produit s'ils ne le veulent pas. Les utilisateurs, de toute évidence informés, allant à l'encontre des recommandations d'échange ou remboursement sont alors responsables. En tout cas c'est ce à quoi je m'attends.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 11:02
Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
On ne doit pas être chez le même Free alors. En filtrant par la marque Samsung, les téléphones vendus par Free en ce moment sont : S7 Edge, S7, S6 Edge, S6, A5-2016, A3-2016 et le J3.

http://mobile.free.fr/mobiles.html

Néanmoins si tu trouves réellement un endroit où on peut acheter aujourd'hui un Note 7 je suis très intéressé de savoir où, parce que ça serait un vrai problème.
https://mobile.free.fr/fiche_mobile/...leu/fiche.html
Je précise que je suis passé par Google en tapant le mot clé Samsung Note Free et je suis tombé sur cette page. Peut être que c'est une page qu'il n'est pas possible de passer via le main du site Free mais en accès direct. Néanmoins, il semble possible de commander, après je ne suis pas allé jusqu'au bout. Je tiens pas être fiché S pour avoir commandé une bombe
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 13:50
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Je précise que je suis passé par Google en tapant le mot clé Samsung Note Free et je suis tombé sur cette page. Peut être que c'est une page qu'il n'est pas possible de passer via le main du site Free mais en accès direct. Néanmoins, il semble possible de commander, après je ne suis pas allé jusqu'au bout. Je tiens pas être fiché S pour avoir commandé une bombe
Bien vu, probablement un oubli ou un bogue. Après je pense qu'il faut pousser l'expérience jusqu'au bout. Vas-y, commande, moi j'ai pas assez de thunes pour cela.

Ceci dit, je doute que même si la commande passe, le téléphone soit effectivement livré.

Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
C'est justement ce dont je doute, précisément parce que la justice vise à appliquer la loi. Je ne connais pas les lois américaines, mais il me semble qu'elle se base sur le modèle anglo-saxon qui est avant tout basé sur la jurisprudence. Or, lors des problèmes de chats séchés au four micro-onde, une simple notice dans le manuel utilisateur a suffit pour dédouaner les constructeurs. Pourquoi ça ne serait pas le cas ici ? Dès lors que Samsung fait une campagne de sensibilisation montrant qu'il tente de donner tous les arguments pour motiver à rendre le téléphone, il me semble qu'on entre dans le même cas. Samsung n'est pas non plus là pour contraindre les acheteurs à rendre le produit s'ils ne le veulent pas. Les utilisateurs, de toute évidence informés, allant à l'encontre des recommandations d'échange ou remboursement sont alors responsables. En tout cas c'est ce à quoi je m'attends.
Ce sont effectivement des bons points. On ne sait pas vraiment à quoi s'attendre ; par contre je serais prêt à parier que ces gens "informés" s'empresseront de porter plainte si le téléphone explose. Après gagneront-ils, c'est effectivement à voir, et ça doit dépendre des pays (essentiellement suivant la différence droit commun et droit civil/pénal).

Après on peut se demander dans quelle case on rentre si un téléphone explose alors qu'un chat mouillé se séchait en dormant dessus.
Avatar de Francois_C Francois_C - Membre actif https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 18:19
J'imagine que les batteries des Note 7 sont juste un peu plus limite et/ou plus sollicitées que celles des autres appareils. Tous le business des appareils mobiles est fondé sur la technologie des accumulateurs lithium-ion qui sont par nature éphémères, peu sûrs et exposés aux risques de surchauffe et d'explosion (et de fuites de liquide corrosif), en dépit de plusieurs dispositifs qui mettent la batterie hors d'usage en cas de surchauffe, sur-intensité, pression excessive… Je ne retrouve pas une page web anglophone que j'ai lue un jour, où l'auteur racontait avec des photos l'incendie de sa maison tout entière, causé par la recharge de batteries au lithium qu'il utilisait en aéromodélisme.

Il est vrai que le cinéma a utilisé pendant cinquante ans des films en nitrate de cellulose qui s'enflammaient presque tout seuls. L'industrie est quand même toujours un peu trop pressée d'utiliser les progrès de la technique.

Dans cette affaire, Samsung n'a aucun droit civil ni moral à bloquer à distance des appareils vendus, mais c'est évidemment la conséquence des pratiques de chicanerie lancées depuis les années 60 ou 70 par lawyers à l'américaine qui détournent systématiquement la notion de responsabilité civile pour en faire de l'argent. L'infraction de Samsung aux règles élémentaires de la propriété répond à l'impuissance de la loi, qui à force d'être gauchie par des juristes captieux, n'est plus capable d'imposer des règles raisonnables. Impuissance de la loi, démocratie-spectacle où l'on ne peut choisir qu'entre des bouffons, tout ça me donne envie de surcharger une batterie au lithium et de m'asseoir dessus…
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 19:34
Plutôt que de t'asseoir dessus, balance là à l'Élysée. Ça leur donnera une raison d'avoir étendu l'état d'urgence encore une fois.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/12/2016 à 20:37
Rien a voir avec l’Élysée, car il ne peut y avoir aucune prolongation sans vote des deux chambres. L'état d'urgence est prolongé parce, à la demande du gouvernement, les députés et sénateurs de droite comme de gauche ont majoritairement décidés que c'était une bonne idée. Pas sur qu'il ne soit pas prolongé à nouveau en 2017 quelque soit la majorité issue des prochaines élections.

Et si l’extrême droite rentre massivement au parlement ??? ça m'étonnerais bien que ça soit beaucoup mieux.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/12/2016 à 7:04
Si tu as plusieurs batteries surchargées, ça peut se négocier. {^o^}
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 02/01/2017 à 14:35
Galaxy Note 7 : Samsung va livrer les résultats de son enquête au courant du mois
et expliquer enfin pourquoi ses dispositifs explosaient

Cette année sera marquée au fer rouge pour Samsung. Avec son Galaxy Note 7, le sud-coréen espérait redorer son blason : bien accueilli par les critiques, les demandes ont été tellement fortes en Europe que le constructeur s’est vu obligé d’imposer des plafonds aux précommandes pour pouvoir être en mesure de commercialiser encore des unités dans les magasins le jour de la commercialisation du Note 7.

Malheureusement, les incidents impliquant des explosions de batterie de son flagship se sont multipliés et ont contraint Samsung a rappelé tous les dispositifs. Après s’être penché sur le problème, le numéro un dans les ventes de smartphones a proposé des dispositifs de remplacement qui se sont malheureusement avérés souffrir du même dysfonctionnement.

Même si le dispositif n’est plus en vente désormais et a coûté à Samsung des pertes en numéraire de l’ordre du milliard de dollars ainsi que la confiance de certains de ses clients, le constructeur a quand même décidé de percer à jour le mystère des explosions. Il semble que c’est désormais chose faite.

C’est en tout cas ce que suggère une annonce : selon Reuters, le quotidien sud-coréen JoongAng Ilbo a assuré que le rapport officiel de Samsung concernant les problèmes du Galaxy Note 7 pourrait être dévoilé dès ce mois de janvier 2017.

En attendant donc la fin du suspense, rappelons qu’une entreprise indépendante avait mené sa propre étude et livré les résultats en début du mois de décembre : selon Instrumental, contrairement à la théorie des batteries défectueuses, la faute incombait à une conception défectueuse du compartiment accueillant la batterie, dont le processus de charge et de décharge créait une trop forte pression, conduisant à une chaleur excessive, et parfois une explosion.

« Lorsque la batterie est chargée et déchargée, le processus chimique pousse le lithium à se déplacer et la batterie va se gonfler mécaniquement. N’importe quel ingénieur de batterie vous dira qu’il est nécessaire de conserver un pourcentage de vide au-dessus de la batterie. 10 % est une estimation, mais peu à peu, la batterie va prendre cette place », expliquait Anna Shedletsky, PDG de Instrumental. Or, selon elle, Samsung n’avait pas prévu d’espace suffisant pour permettre à la batterie de gonfler : « notre exemplaire vieux de deux mois n’avait aucun vide. La batterie avait une épaisse de 5,2 mm d’épaisseur dans un espace de 5,2 mm. Il y aurait dû y avoir un vide de 0,5 mm ». Or, si la batterie ne peut pas gonfler, les couches positives et négatives de la batterie peuvent rentrer en contact, causant ainsi des chaleurs excessives et potentiellement des explosions.

Source : Reuters, Instrumental
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 02/01/2017 à 14:48
Je ne suis pas près de remplacer mon Nokia E5 et son autonomie d'une semaine environ
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 02/01/2017 à 16:05
Vivement l'annonce, j'ai déjà vue des boards et LED brûlés en mettant une pile de 9v au lieux de deux piles de 1,5v (ou deux pile de 1.5v ) mais sa n'a jamais eu se résultat. (Dans certains laboratoires ont évalue vraiment tous et n'importes quoi.)
Avatar de Olivier Famien Olivier Famien - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 5:14
Samsung prévoit pour son quatrième trimestre 2016 le plus gros bénéfice d’exploitation réalisé en trois ans,
malgré l’échec du Galaxy Note 7

Après le fiasco du Galaxy Note 7 qui a emporté dans sa tombe une bonne partie du chiffre d’affaires de Samsung ainsi que ses bénéfices, l’entreprise sud-coréenne commence d’ores et déjà à enterrer derrière elle toutes les conséquences de ce scandale, à en croire les chiffres récemment publiés.

Après le lancement du Galaxy Note 7, Samsung s’est résolu à retirer ce modèle de téléphone pourtant bien accueilli par le public, car de dernier présentait des défauts de conception de batterie. Après le retrait de ce modèle de la circulation, les pertes liées à cette décision ont été estimées à plus de 6 milliards de dollars. Nombreux donc sont ceux qui ont prédit des résultats catastrophiques pour l’entreprise. Toutefois, Samsung vient de publier le rapport prévisionnel pour son résultat d’exploitation du quatrième trimestre de l’année 2016 et annonce d’avance pour le trimestre qui vient de s’achever un bénéfice d’exploitation de 7,8 milliards de dollars (9,2 trillions de wons sud-coréens) pour un chiffre d’affaires de 44,6 milliards de dollars (53 trillions de wons sud-coréens).


Si ces chiffres sont exacts, cela marque le plus gros bénéfice pour l’entreprise dans un trimestre sur les trois dernières années. À titre de comparaison, au troisième trimestre de l’année 2016, l’entreprise a réalisé 5,20 trillions de wons tandis qu’au quatrième trimestre 2015, elle a réalisé 6,14 trillions de wons. Selon les premières informations, ces résultats qui sont au-delà des espérances seraient dus aux prix des puces de mémoires DRAM et des écrans OLED qui ont flambé alors que Samsung est l’un des grands fournisseurs de ces composants au monde. Samsung peut donc commencer à tourner le dos au mauvais épisode vécu avec son appareil Note 7 pour se concentrer sur l’avenir avec de nouveaux produits.

A ce sujet, Reuters nous fait savoir que pour son prochain téléphone Galaxy S8, Samsung Electronics aurait fixé comme objectif « une production initiale de 10 millions de smartphones Galaxy S8 […] pour relancer ses ventes après la catastrophe industrielle et commerciale du Galaxy Note 7 dont il a dû interrompre définitivement la commercialisation l’année dernière ». En se basant sur la date de lancement du Galaxy S7 qui était de mars 2016, des sources anonymes bien introduites avancent que « la production [du Galaxy S8] sera lancée en mars et les ventes devraient débuter en avril ».

Selon les fuites non confirmées par le fabricant, le S8 pourrait être proposé en deux modèles (Galaxy S8 et Galaxy S8 Plus) avec des écrans incurvés et non pas avec une variante dotée d’un écran plat. Les écrans pourraient avoir des bords très fins (bordless, pour ceux qui sont plus à l’aise) avec la capacité de la batterie revue à la hausse et dont la fabrication aurait été confiée à un autre fabricant afin d’éviter les problèmes du Note 7.

En outre, ces S8 pourraient disposer d’un double capteur photo et être compatible 4K. En raison de toutes caractéristiques et de l’intégration de matériaux dits plus onéreux, ces smartphones pourraient avoir leurs prix de vente également revus à la hausse par rapport aux modèles précédents. Certains annoncent que le prix de base pourrait être de 900 euros et grimper facilement pour dépasser les 1 000 euros pour les modèles mieux équipés.

Source : Bloomberg, Samsung, Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats financiers annoncés ? Sont-ils crédibles ?

Que pensez-vous du prochain téléphone S8 ? Aura-t-il du succès ?

Voir aussi

Galaxy Note 7 : Samsung va livrer les résultats de son enquête au courant du mois et expliquer enfin pourquoi ses dispositifs explosaient
Samsung : la recherche de finesse de style iPhone serait à l'origine des explosions des Note 7, concluent des ingénieurs indépendants

Forum Actualités, Wiki Developpez.com, Débats Best of, FAQ Developpez.com
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 09/01/2017 à 9:13
Je ne vois pas de raison de mettre en doute ces chiffres, d'autant que comme dit dans l'info, Samsung, c'est pas QUE les iPhones.

Pour ce qui est du succès du S8, si j'avais 900 à plus de 1000 € à dépenser, ça ne serait certainement pas dans un iPhone. Dans ces conditions, difficile de deviner ce que les autres feront.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 13:19
Explosions des Note7 : l’enquête de Samsung aurait permis de situer le problème au niveau des batteries
plus de précisions attendues le 23 janvier

Après les explosions de batteries, plusieurs hypothèses ont été faites sur l’origine du problème qui a ruiné le lancement des Galaxy Note7. Ce qui semblait plus évident, c’est que le problème serait lié à la batterie, mais le pourquoi et le comment ne sont pas encore connus à ce jour.

Cette situation a contraint Samsung à rappeler à la maison ses appareils alors que les explosions de batteries ont commencé à se multiplier. Après un premier puis un deuxième rappel, Samsung a décidé de mettre fin à la production et à la vente de ses appareils et a ouvert une enquête pour comprendre ce qui s’est passé avec ses Note7.

En attendant que le constructeur sud-coréen publie les résultats de son enquête, des ingénieurs indépendants ont pris l’initiative d’interroger le smartphone de Samsung pour avoir des réponses concernant les causes réelles de l’explosion de batterie. Dans leurs résultats livrés au début du mois de décembre, ils expliquent avoir démonté un Note7 pour étudier sa conception. Cela leur a permis de découvrir que la batterie se retrouve coincée dans la coque parce que Samsung a essayé de rendre son smartphone aussi fin que possible tout en essayant d’offrir une batterie avec une longue durée de vie. Pour ces derniers, c’est donc ce problème de conception qui expliquerait les explosions de Note7.

« Lorsque les batteries sont chargées et déchargées, les processus chimiques font migrer le lithium et la batterie se gonfle mécaniquement », expliquent-ils. « Tout ingénieur spécialisé dans les batteries vous dira qu'il est nécessaire de laisser un certain espace au-dessus de la batterie, 10 % [de l'épaisseur de la batterie] est une règle approximative, et au fil du temps, la batterie va s'étendre dans cet espace. » Pour le cas Note 7, ils expliquent que cet espace n’a pas été réservé. « La batterie et l'adhésif avaient une épaisseur de 5,2 mm, reposant dans un compartiment de 5,2 mm de profondeur. [Ce qui veut dire qu'il n'y avait pas d'espace laissé au-dessus de la batterie]. Il devrait pourtant y avoir un plafond de 0,5 mm », disent-ils.

Samsung a annoncé, il y a deux semaines, que les résultats de son enquête seront disponibles avant la fin de ce mois. La société a dès le début affirmé qu'elle examinerait tous les aspects du téléphone, y compris la conception matérielle et le côté logiciel, et qu'elle ferait appel à des entreprises tierces dans le cadre de son enquête. D’après le quotidien Reuters, une source familière au dossier lui a récemment confié que les batteries étaient bel et bien la principale cause des explosions des Note7, sans toutefois remettre en cause la conception matérielle ou la partie logicielle. Reuters rapporte en effet que Samsung a été en mesure de reproduire les cas d’explosions au cours de son enquête et a conclu que la cause ne pouvait pas être expliquée par la conception du matériel ou des questions liées au logiciel.

Les résultats détaillés de l’enquête devraient être publiés le 23 janvier, à la veille de l’annonce des résultats du quatrième trimestre 2016. Alors que Samsung prépare l’après Note7 avec le Galaxy S8 attendu au premier semestre, la société devra être convaincante dans ses explications pour essayer rassurer et regagner la confiance des consommateurs. D’après la source anonyme de Reuters, Samsung devrait annoncer de nouvelles mesures prises par l’entreprise pour éviter que des problèmes similaires se produisent à l’avenir.

Source : Reuters
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 14:03
Reuters rapporte [...] que Samsung [...] a conclu que la cause ne pouvait pas être expliquée par la conception du matériel ou des questions liées au logiciel
alors par la mauvaise qualité des conversations téléphoniques peut-être ?
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 14:11
Moralité : voilà ce qui arrive quand on taille sauvagement dans la qualification et les processus de certification. Parfois, ça se passe bien, mais le plus souvent on va droit dans le mur.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/01/2017 à 14:32
Citation Envoyé par Népomucène Voir le message
alors par la mauvaise qualité des conversations téléphoniques peut-être ?
Ah oui, ça doit être ça : c'est réglé sur le nombres de sottises débitées sur le SmartPhone. Dès qu'on dépasse la limite de sottises acceptable : La batterie explose.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 15:59
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
[...]
« Lorsque les batteries sont chargées et déchargées, les processus chimiques font migrer le lithium et la batterie se gonfle mécaniquement », expliquent-ils. « Tout ingénieur spécialisé dans les batteries vous dira qu'il est nécessaire de laisser un certain espace au-dessus de la batterie, 10 % [de l'épaisseur de la batterie] est une règle approximative, et au fil du temps, la batterie va s'étendre dans cet espace. »
[...]
Sa promet pour l'avenir, l'autonomie était de combien heures déjà ?

En tous cas il y a suffisamment d'équipement disponible pour les reproductions cela dans leurs réserves...
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 16:03
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
Or, lors des problèmes de chats séchés au four micro-onde, une simple notice dans le manuel utilisateur a suffit pour dédouaner les constructeurs.
C'est pas un peu une grosse légende urbaine ça ? C'est le genre de blague que j'entends depuis tout petit pour nourrir le stéréotype américain = neuneu abruti par la consommation.
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 19/01/2017 à 16:58
C'est possible. Mais si tu as l'habitude de lire des manuels utilisateurs, tu devrais savoir qu'on a souvent droit à quelques interdictions dont on se demande vraiment d'où ça sort. Le cas du chat à sécher étant factice ou pas, le fait est que oui des gens mettent leurs chats au micro-onde sans vouloir pour autant le tuer.
Avatar de Felykanku Felykanku - Membre régulier https://www.developpez.com
le 20/01/2017 à 18:18
Sumsung ne nous convint plus avec ses marques, soit ce sont des erreurs liées à la conception soit ce sont des pannes techniques.
Bref trop de gachies
Avatar de Coriolan Coriolan - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 23/01/2017 à 8:26
Samsung a confirmé que des batteries défectueuses ont été à l'origine de l'explosion du galaxy Note 7
Après des enquêtes de quatre mois

Après le fiasco commercial historique du Galaxy Note 7 et l’énorme buzz qu’a généré la discontinuation de ce qui devait être le smartphone phare de 2016, le géant coréen ne pouvait se permettre de juste ignorer l’incident et espérer que le public oublie les malheurs du dernier mobile de la gamme Note. Pour cette raison, le Coréen a promis de révéler les causes réelles des incidents du Note 7.

C’est le président de la division mobile de Samsung qui s’est chargé de donner des explications sur les nombreux cas d’explosions de batterie entrainant l’annulation de la mise en vente du produit, sans surprise, ce sont les batteries qui sont la cause de ce fiasco. Pour rappel, Samsung avait délivré plus de 2,5 millions de Note 7 à la fin de l’été dernier. Afin d’apaiser la polémique, Samsung a rapatrié une grande partie des Note 7 déjà livrés et a envoyé une seconde vague du dernier terminal aux clients déçus. Cette démarche n’a pas aidé à arrêter les incidents dangereux du terminal puisque de nouveaux cas ont été enregistrés. Dès lors, le Coréen a décidé d’arrêter définitivement la vente du Galaxy Note 7.

Les enquêtes de Samsung ont duré plus de quatre mois, une période durant laquelle le géant coréen a mobilisé des ressources colossales pour déceler au mieux les causes du problème. Samsung a mobilisé 700 ingénieurs de la firme et a fait appel à 3 organismes indépendants pour passer au crible 200 000 unités du Galaxy Note 7 et 30 000 batteries seules. Le but de cette enquête était de reproduire les mêmes incidents qui ont hanté les utilisateurs du Note 7. Pour ce faire, l’entreprise n’a pas manqué d’efforts, elle a revu en détail chaque recoin du Note 7, ses conditions de transport et sa conception en usine. Les batteries ont été également analysées de façon minutieuse.

Verdict


Les enquêtes internes et indépendantes « ont conclu que les batteries sont la cause des incidents du Note 7 », écrit le géant sud-coréen dans un communiqué. Plus précisément, les incidents proviennent tous des accumulateurs au lithium-ion. Samsung a néanmoins précisé que les Note 7 de remplacement n’avait pas le même problème de batterie que les terminaux livrés dans la première vague. En effet, la première série du Note 7 (ci-dessus) a souffert d’un emballage de batteries trop compact, ce qui n’a pas aidé à isoler les électrodes causant au passage un court-circuit dans la partie supérieure droite de la batterie. Il faut savoir que l’épaisseur fine du châssis du Note 7 n’a pas aidé non plus.

Le modèle de remplacement (ci-dessous) a souffert d’un problème de soudure à l'intérieur de l'accumulateur fourni par Amperex Technology Limited. Là encore, la séparation des différentes parties de la batterie n’a pas été assurée, causant au passage un court-circuit, mais cette fois-ci sur la partie supérieure gauche de l'accumulateur. Les tests menés sur les batteries ont montré que Samsung a manqué d’intégrer des rubans d’isolation entre les anodes et les cathodes composant l’accumulateur.


Après tous ces détails, Samsung a admis avoir été un peu trop optimiste lors de la conception du Note 7. La firme a reconnu avoir voulu augmenter la capacité de la batterie pour répondre aux besoins de plus en plus croissants de consommation de médias sur mobile. Pour cette raison, l’entreprise a dû compacter davantage les lignes du produit par rapport à son ainé, le Galaxy Note 5.

« Nous présentons nos excuses sincères pour la gêne et la préoccupation occasionnées auprès de nos clients », a déclaré aux journalistes à Séoul Koh Dong-Jin, chef de la division mobile de Samsung Electronics. « Nous assumons la responsabilité du fait que nous n’ayons pas su identifier et vérifier les problèmes qui se présentaient sur le design et la fabrication des batteries. Nous avons pris des mesures correctrices pour nous assurer que cela ne se reproduise jamais. »

Ce fiasco commercial du Note 7 a couté à Samsung des milliards de dollars et a altéré son image de marque auprès du public. Après l’annonce des résultats des investigations, le titre Samsung Electronics progressait vers 2 h 50 (à Paris) de 0,91 % à 1,87 million de wons. Le géant coréen devrait annoncer ce mardi ses résultats financiers pour le quatrième trimestre. Fin octobre, Samsung Electronics avait annoncé une baisse de 30 % de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre.

Rappel des principaux évènements qui ont suivi le lancement du Note 7 :

- 24 aout : le premier rapport de l’explosion d’un Note 7 est partagé par les médias, suivi juste après par des images de terminaux en fumée.

- 2 septembre : Samsung annonce un rappel global de 2,5 millions de Note 7 à cause de batteries défectueuses. La firme a proposé aux clients un remboursement ou un remplacement de leurs terminaux.

- 8 septembre : L’autorité de l’aviation américaine et des compagnies aériennes ont demandé aux passagers de ne pas allumer ou charger le téléphone à bord de l’avion.

- 9 septembre : La US Consumer Product Safety Commission a demandé l’arrêt de l’utilisation du téléphone et a ordonné le 15 septembre un rappel de façon formelle.

- 5 octobre : Des rapports émergent sur un cas de surchauffe d’un note 7 sur avion. Durant les jours qui suivent, plus de cas similaires sont constatés et les opérateurs américains commencent à retirer de la vente le terminal et stoppent son remplacement.

- 11 octobre : Samsung arrête définitivement la production du Note 7. L’entreprise demande aux clients d’éteindre leurs téléphones et d’arrêter de les utiliser.

- Depuis lors, Samsung a continué à émettre des mises à jour logicielles pour limiter ou empêcher le chargement de l’appareil par les clients qui refusent d’arrêter d'utiliser le Note 7.

Source : Samsung - Communiqué de presse(Samsung)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Après le fiasco des Note7, des chercheurs proposent une solution pour éviter les explosions de batterie grâce à une substance ignifuge
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 23/01/2017 à 21:41
Ils ont été trop hâtif lors du lancement... Mais bon il faut avouer que quand un défaut ce présente, le modèle de remplacement de ne doit pas souffrir d'un problème montrant les mêmes symptômes. De plus je suppose que la batterie n'est pas interchangeable, comme sur les derniers modèles de la firme, erreur qui a coûter cher à la solution de changement celle-ci. Dommage j'adore le principe du stylet, disposant d'un note 4 (et ayant manipuler longuement le note 3 et 3 lite), j'espère que cette gamme ne souffrira pas pour son prochain modèle, sinon certaine personnes de mon entourage seront malheureux lors du choix de leur prochain smartphone.
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/01/2017 à 10:35
Ils ont surtout réussi à flinguer tous leurs process qualité pour une raison qui me dépasse. Alors ils ont choisi la carte de la transparence pour démontrer qu'ils savent exactement comment et pourquoi la batterie du Galaxy Note 7 a pu exploser, et donc qu'ils savent résoudre ce problème spécifique. Mais pour ma part, il faudra des années avant que je ne refasse confiance à Samsung, quel que soit le produit.

Edit : -4 pour du bon sens de base. Ca va les Samsung fanboys "offensés" ? Ca vous les défrise ?
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 13:05
Pour ce problème, toute ta confiance envers Samsung est tombé à zéro ?
Il faut prendre du recule. Vu ce qui leur arrive, je pense qu'ils pas vont re-commettre la même erreur. De mémoire, c'est le seul problème qu'ils ont eu ayant autant d'ampleur. Les autres produits Samsung fonctionnaient et fonctionnent bien. De plus, contrairement à certains marques, ils ont été plus transparent. Apple par exemple, aurait beaucoup moins claire voir fuir/minimiser sa responsabilité.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 13:39
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
...Apple par exemple, aurait beaucoup moins claire voir fuir/minimiser sa responsabilité.
Affirmation totalement gratuite !

Je ne suis pas un fervent admirateur de Apple, mais je ne me permettrais certainement pas de dire qu'ils fuiraient leurs responsabilités dans un tel cas ... sauf à me prouver le contraire (et donc qu'ils l'auraient déjà fait dans le passé).
Avatar de toopac toopac - Modérateur https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 15:37
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Affirmation totalement gratuite !

Je ne suis pas un fervent admirateur de Apple, mais je ne me permettrais certainement pas de dire qu'ils fuiraient leurs responsabilités dans un tel cas ... sauf à me prouver le contraire (et donc qu'ils l'auraient déjà fait dans le passé).
iPhone 4 et ses problèmes de réception : réponse de S Jobs : "vous ne tenez pas le téléphone correctement"...
Avatar de Zirak Zirak - Membre averti https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 15:56
Citation Envoyé par toopac Voir le message
iPhone 4 et ses problèmes de réception : réponse de S Jobs : "vous ne tenez pas le téléphone correctement"...


haha c'est trop énorme.
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 25/01/2017 à 17:50
Citation Envoyé par toopac Voir le message
iPhone 4 et ses problèmes de réception : réponse de S Jobs : "vous ne tenez pas le téléphone correctement"...
Effectivement mais c'est un poil moins grave que de vous exploser dans les mains
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/01/2017 à 4:15
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Effectivement mais c'est un poil moins grave que de vous exploser dans les mains
les modèles d'ipod explosifs peut-être ? http://www.01net.com/actualites/lipo...on-504808.html
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 26/01/2017 à 8:26
Là, évidemment, je suis bien obligé de m'incliner. Je n'aimais déjà pas beaucoup Apple sans connaître cette histoire, mais sur ce coup ils baissent encore d'un cran. Au moins, Samsung communique ... et agit. Ça ne leur fait certes pas de PUB, mais il est fort probable qu'ils ont compris la leçon.
Avatar de Felykanku Felykanku - Membre régulier https://www.developpez.com
le 29/01/2017 à 10:04
Malgré tout Samsung sait communiquer et avouer sa faute contrairement à ces concurrents qui sont pour l'ensemble moins receptifs aux doleances de clients. Il y a aumoins une main invisible dans cette affaire... Comment comprendre que la société avec tant d'experiences et qui n'est pas à sa 1e production puisse arriver à une défaillance materielle due à une serie d'accumulateurs fabriqués avec negligeance???

Une chose vraie, ce qu'il faut s'inspirer de l'agent de la NSA qui a divilguer le nom du pgm expion; pour rien et cela sans profit. Et aujourd'hui c'est les serveurs des américains qui en patissent...!!!
Malgré les expliquations peu claires des responsables de sumsung, les zones d'ombre demeurent toujours.
Offres d'emploi IT
CDI H/F lead developer iOS
Peepole - Ile de France - Paris
Lead/CTO Ruby
editeur social/petites annonces - Ile de France - Paris
Junior dba postgresql H/F
EKXEL IT Services & Financial Engineering - Luxembourg - Luxembourg

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil