Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Game of War : un joueur dépense 1 million de dollars en achat in-app dans ce jeu de type MMO
Sur les 4,8 millions de dollars qu'il a détournés

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

8  1 
Vous sentez-vous dépendant d'un jeu sur mobile ?
Kevin Lee Co a plaidé coupable dans une affaire de détournement de fonds de son ancien employeur et de blanchiment d’argent. Selon les documents de la cour, Co a été employé par Holt of California, où il a servi comme contrôleur et a géré le département comptable de la société. Durant son service à Holt, de mai 2008 à mars 2015, Co a détourné environ 4,8 millions de dollars de la société. Co a utilisé l'argent qu'il a détourné pour acheter, entre autres choses, des voitures de luxe, des meubles de maison, et NFL football et billets de saison de basket-ball de NBA.

La cour note qu’il a également dépensé environ 1 million de dollars en achat in-app dans Game of War, un jeu de type MMO (Massively Multiplayer Online - jeu en ligne massivement multijoueur) développé par Machine Zone. Nous avons lu des rapports sur des joueurs dépensant des milliers de dollars sur Game of War, qui se considère comme étant le « MMO d'action-stratégie le plus interactif et accrocheur » sur sa page de téléchargement. Si le baromètre Think Gaming estime à plus d’1 million de dollars le revenu brut journalier généré par le jeu, cette somme d’1 million de dollars est probablement la plus forte somme dépensée sur ce jeu à l’heure actuelle.


Le jeu de stratégie voit les joueurs construire des empires avec des soldats et attaquer d'autres joueurs qui font la même chose. Comme le font remarquer certains utilisateurs, plus loin vous irez dans le jeu, plus vous serez susceptibles de dépenser de l’argent si vous voulez rester compétitifs.

Selon une recherche de Slice Intelligence, les dépenses moyennes en achat in-app pour un jeu sur mobile oscillent autour de 86,50 dollars, derrière les 91,58 dollars du côté des joueurs sur console. Pourtant, l’année dernière, Game of War a vu ses joueurs dépenser en moyenne 549,69 dollars en achat in-app, ce qui permet probablement d’illustrer le niveau de maîtrise de Machine Zone quant à sa capacité à susciter l’intérêt des joueurs.

L'application dispose d’une multitude de systèmes avec lesquels les joueurs doivent s'engager pour s'assurer qu'ils ont une armée préparée pour la prochaine grande bataille multijoueur. Mais ces systèmes étant lents, les joueurs peuvent les rendre plus rapide en dépensant de l'argent. Bien entendu, c’est une pratique commune à plusieurs jeux, mais Machine Zone a su s’attirer l’attention de gros dépensiers et les favorise grandement.


Pour certains, cette affaire montre aussi combien le niveau d’addiction aux jeux freemium peut être grand. Des discussions ont déjà été lancées autour de la manière dont ils changent l’industrie, évoquant aussi bien les points positifs que les points négatifs. Certains se sont montrés préoccupés par les pratiques potentiellement dangereuses qui sont mises sur pied, critiquant par exemple l’implémentation dans les jeux de boîte de Skinner (un dispositif expérimental inventé par B. F. Skinner au début des années 1930 dans le but de simplifier l'étude des mécanismes de conditionnement). Certains se demandent s'il est possible de faire davantage pour freiner les méthodes qui provoquent la dépendance aux jeux vidéo.

Ce n'est pas la première fois que les jeux vidéo sont impliqués dans une poursuite judiciaire. Cette année par exemple, un criminel recherché a été attrapé après avoir décidé d'utiliser une arène Pokémon à côté d’un poste de police, alors que le mois dernier plusieurs dirigeants d'Ubisoft ont été accusés de délit d'initié. Notons qu’au fil des années ont eu lieu plusieurs procès plus ou moins importants impliquant des jeux vidéo et qui ont parfois contribué à définir l'industrie elle-même.

Source : communiqué de presse du département de justice, Think Gaming, Slice Intelligence, blog Think Gaming (références à la formule du succès de Game of War)

Et vous ?

Vous sentez-vous dépendant d'un jeu sur mobile ? Quelles en sont les raisons selon vous ?

Voir aussi :

Le jeu DRL est en open source, le descendant de Rogue et de Doom écrit en Free Pascal pris d'assaut sur GitHub
Canada : des policiers ont arrêté un conducteur de 11 ans sur l'autoroute, il a été influencé par le jeu Grand Theft Auto
Après le jeu de Go, Google DeepMind veut tester une intelligence artificielle dans StarCraft II, un jeu vidéo de stratégie en temps réel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Dabou Master
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 12:09
Au risque de paraître pour un affreux élitiste snob et [ajouter toute mention désagréable désirée], je viens de me poser une question (incompréhensible, comme à mon habitude).
Est-ce qu'il y a environ vingt ans les jeux n'étaient-ils pas plus un marché de niche (une grosse niche mais tout de même) qui avaient donc une population de joueurs assez "sélecte", pas forcément dans le positif ou le négatif mais dans tous les cas une petite fraction de population. Du coup avec l'avènement des mobiles, et ça c'est loin d'être le même type de profil à la base qui s'est jeté dessus (je me rappelle à l'époque, c'était "hype" d'avoir un mobile, puis ça a été le cas avec les smartphones), on se retrouve avec une population immense et plus diversifiée dont la part initiale de "joueurs" se retrouve bien plus minoritaire.
De ce fait, on sait tous qu'il n'y a rien de plus bête que la "masse" (par opposition à l'individu qui s'avère toujours nettement plus brillant, mais ce n'est que mon point de vue), et ce genre de jeux sur mobiles font un effet de masse justement.
Du coup ce type de jeu, toujours plus bête (si quand même), toujours plus "addictif" (ce qui ne définit ABSOLUMENT PAS la qualité d'un jeu selon moi) et chronophage finit par révéler la bêtise humaine qui sommeille en (presque) chacun de nous ...
On privilégie de plus en plus les activités qui occupent (qui bouffent du temps) sans élever (pas de réflexion ou d'enrichissement personnel), on "farm" la télé-réalité ou les jeux de survie (dont certains que j'adore, je l'avoue, mais j'ai pas le temps d'y jouer ^^) ou les jeux mobile ou peu importe mais on réfléchit de moins en moins parce que ... ? Probablement parce que la vie n'est pas vraiment belle j'imagine et que réfléchir c'est risquer d'y penser. A méditer.

Après cette affreuse démonstration de masturbation mentale, je m'en excuse, je voudrais noter que si je ne suis absolument pas dépendant des jeux mobiles, c'est probablement parce que je suis "immunisé" du fait d'avoir connu les jeux vidéo bien avant tout ce système monétaire horriblement capitaliste en jeu et que je sais très bien que je peux obtenir mieux (c'est-à-dire une expérience nettement plus enrichissante sur tous les plans) pour une somme toute modique que je n'aurai qu'à payer une seule fois. Je pense que les cibles faciles sont celles qui n'ont jamais eu l'impression de réellement jouer à un jeu vidéo sur leur mobile, elles "passent le temps" et je crois que c'est la pire activité à laquelle un humain puisse s'adonner car cela revient ni plus ni moins à un suicide en douceur ...

PS. Ouais ça fait horriblement extrémistes comme propos mais merci de ne pas s'en formaliser et de ne pas tout prendre au pied de la lettre.

PPS. z'êtes drôlement courageux si vous avez lu tout ça ET tenté de comprendre en plus !

PPPS. Félicitations
8  1 
Avatar de UduDream
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 12:05
Si ces abrutis investissait leur thunes dans une vrai boite de jeu vidéo, on pourrait avoir des vrais jeux...
5  0 
Avatar de UduDream
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 15:35
Citation Envoyé par elscorpio Voir le message
Bonjour,
je ne comprend pas ce qui est reproché au jeu vidéo dans cet article. Le concept du pay to win est connu et dénoncé des joueurs mais il n'est pas illégal; Co est un adulte et j'ai plus l'impression qu'il s'est laissé griser par l'argent qu'il a touché de son détournement.

De plus, on parle de jeux vidéo qui sont impliqués dans des poursuites judiciaires en citant Pokemon Go ou les dirigeants d'Ubisoft mais aucun des deux exemple ne concerne le jeu vidéo, dans un cas, c'est un homme recherché qui a été retrouvé grâce au jeux et dans l'autre, ce sont des hommes qui ont commis un délit qu'ils auraient quand même commis s'ils avaient été dirigeants d'une société n'ayant aucun lien avec le jeu vidéo.
La news introduit et conclu sur les questions de poursuites judiciaires, mais le contenu en lui-même développe principalement la question des pay to win.
Et puis on doit tous être des joueurs aigris par l'arrivé des smartphones qui a popularisé le jeux vidéo, avec les conséquences que ça implique... #cetaitmieuxavant
3  0 
Avatar de elscorpio
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 16:49
Mais il a dépensé son argent dans des villa, voiture de sport, ...

Co a utilisé l'argent qu'il a détourné pour acheter, entre autres choses, des voitures de luxe, des meubles de maison, et NFL football et billets de saison de basket-ball de NBA.
il a dépensé l'argent détourné dans les trucs classiques et 1 millions dans un jeu tout pourris.

De plus, dans l'article original, on précise qu'il a effectué des opérations de blanchiment d'argent pour cacher l'origine de cet argent. Je pense que cette somme dépensée est plus le résultat du grisage ou d'une opération de blanchiment que d'une addiction.

Quand toi ou moi on y réfléchit à deux fois avant de faire un achat in-app, lui à du se dire "m'en fout, j'ai du pognon d'avance et en plus c'est pas le mien"

Le problème vient plus de la personne que du jeu en lui même
3  0 
Avatar de UduDream
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 17:00
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message

Et la pourquoi ? Un jeux vidéo ? tout pourri en plus ? et 1 million ? Wtf !!! Combien on peut payer d'escorte girls avec 1 million ?
A ce prix là, tu peux presque te payer une femme, nan ?
3  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 10:04
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Certains se sont montrés préoccupés par les pratiques potentiellement dangereuses qui sont mises sur pied, critiquant par exemple l’implémentation dans les jeux de boîte de Skinner (un dispositif expérimental inventé par B. F. Skinner au début des années 1930 dans le but de simplifier l'étude des mécanismes de conditionnement). Certains se demandent s'il est possible de faire davantage pour freiner les méthodes qui provoquent la dépendance aux jeux vidéo.
Heuuu?

Pour rappel, la boite de skiner, c'est donner de la bouffe/arrêter de l'electrocuter (ouais c'est barbare) à un rat lorsqu'il appuie sur le levier ou arrêter de lui donner à bouffer lorsqu'il appuie sur le levier.

C'est un peu le principe même de tout jeu. Tu fais une action. Si elle te fait gagner, tu es plus susceptible de la reproduire que si elle te fait perdre. C'est vrai avec ou sans achats in-game. C'est vrai au football, c'est vrai aux échecs, c'est vrai sur clique-comme-un-debile.biz

Est-ce que le problème vient du jeu qui exploite les penchants humains ou du penchant humain qui veut que les gens ne sont plus capable d'attendre et veulent tout tout de suite et sans effort? Surtout que dans le cas cité par l'article, le mec dépensait de l'argent qui n'était pas à lui.
2  0 
Avatar de elscorpio
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 15:11
Bonjour,
je ne comprend pas ce qui est reproché au jeu vidéo dans cet article. Le concept du pay to win est connu et dénoncé des joueurs mais il n'est pas illégal; Co est un adulte et j'ai plus l'impression qu'il s'est laissé griser par l'argent qu'il a touché de son détournement.

De plus, on parle de jeux vidéo qui sont impliqués dans des poursuites judiciaires en citant Pokemon Go ou les dirigeants d'Ubisoft mais aucun des deux exemple ne concerne le jeu vidéo, dans un cas, c'est un homme recherché qui a été retrouvé grâce au jeux et dans l'autre, ce sont des hommes qui ont commis un délit qu'ils auraient quand même commis s'ils avaient été dirigeants d'une société n'ayant aucun lien avec le jeu vidéo.
2  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/12/2016 à 15:54
Citation Envoyé par elscorpio Voir le message
Bonjour,
je ne comprend pas ce qui est reproché au jeu vidéo dans cet article. Le concept du pay to win est connu et dénoncé des joueurs mais il n'est pas illégal; Co est un adulte et j'ai plus l'impression qu'il s'est laissé griser par l'argent qu'il a touché de son détournement.

De plus, on parle de jeux vidéo qui sont impliqués dans des poursuites judiciaires en citant Pokemon Go ou les dirigeants d'Ubisoft mais aucun des deux exemple ne concerne le jeu vidéo, dans un cas, c'est un homme recherché qui a été retrouvé grâce au jeux et dans l'autre, ce sont des hommes qui ont commis un délit qu'ils auraient quand même commis s'ils avaient été dirigeants d'une société n'ayant aucun lien avec le jeu vidéo.
Et moi je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas

Il y à une affaire de détournement de fond, bon ça c'est banal et on s'en fou à la limite.

Sauf que généralement ce genre de détournement de fonds c'est pour faire quoi ? S'acheter une villa, acheter de la drogue, des escort girls, etc

Et la pourquoi ? Un jeux vidéo ? tout pourri en plus ? et 1 million ? Wtf !!! Combien on peut payer d'escorte girls avec 1 million ?
Donc c'est intéressant de voir qu'un jeux vidéo peut créer une dépendance similaire à une drogue dure, au point d'envoyer une pauvre pomme en taule, c'est quand même impressionnant.

Bon vu ce que ça rapporte, bientôt sur vos écrans : Game of Clash, Clash of games, Clan of Wars, Clash of Thrones, War dans ta face, ...
3  1 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/12/2016 à 13:20
Citation Envoyé par UduDream Voir le message
Si ces abrutis investissait leur thunes dans une vrai boite de jeu vidéo, on pourrait avoir des vrais jeux...
Avec 1M de budget tu risques de revoir tes ambitions, ou tout du moins les lubies de sazearte, très largement à la baisse...
http://www.gamasutra.com/blogs/Micha...evelopment.php
2  0 
Avatar de raphchar
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/12/2016 à 9:53
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message

J'ai du mal par contre à comprendre d'ou proviennes les coûts de développements de certaines License comme Call of ou Assasin's creed >50 millions, car c'est juste des rééditions de l'année n-1 avec quelques features en plus (et de nouveaux bugs)... la pub peut être ?
Bon calcule rapide: si un employé tout frais compris coûte 25 000€ par an (ce qui me semble peu), 50 millions/25 mille = 2000 employés. Je veux bien croire que modéliser les décors, les personnages, etc. ça implique autant de personnes. Et sachant qu'il y a quelques employés bien mieux payés, l'argent pour la pub, etc., ces 50 millions ne semblent pas vraiment extraordinaire.
2  0