Developpez.com

Une très vaste base de connaissances en informatique avec
plus de 100 FAQ et 10 000 réponses à vos questions

Google atteindra son objectif de 100 % d'énergies renouvelables en 2017
Pour l'ensemble de ses datacenters et bureaux

Le , par Malick SECK, Community Manager
La firme de Mountain View vient d'annoncer qu'en 2017, les énergies renouvelables seront sa seule source d'approvisionnement énergétique, cela pour toutes les opérations qu'elle aura à effectuer. Cette décision d'utiliser 100 % d'énergies renouvelables pour l'intégralité de ses activités rentre dans le cadre de sa volonté de remédier à sa dépendance en énergie polluante.

Google soutient que pour atteindre cet objectif, son choix est essentiellement porté sur l'énergie éolienne et l'énergie solaire. Il déclare également que cette décision concernera aussi bien ses centres de données que ses bureaux. Pour le géant de l'internet, la mise en œuvre de cette décision passera par un certain nombre de contrats d'approvisionnement qui seront signés entre la firme et les producteurs d'énergies éoliennes et solaires.

En ces termes, la firme de Mountain View déclare que pour atteindre cet objectif, des quantités suffisantes d'énergies éolienne et solaire seront achetées afin de couvrir tous les besoins en énergie dont la firme aura besoin dans le cadre de ses activités, cela partout dans le monde. Dans le communiqué, il est mentionné que l'accent sera mis sur la création d’énergie nouvelle à partir de sources renouvelables, cela en ne s'approvisionnant qu'auprès des exploitants dont les projets sont financés par Google.

Il convient de rappeler qu'en 2015, Google a signé un partenariat avec la société Duke Energy qui s'est engagée à lui assurer la fourniture d’énergie renouvelable. Cette entente s'est faite dans le cadre du programme Green Source Rider lancé par Duke Energy. Ce dernier avait pour but d’alimenter en électricité les installations de grandes entreprises à l’instar de Google grâce aux énergies renouvelables. Ainsi, Google est devenu le premier client de Duke Energy et s'est porté volontaire pour acheter 61 MW en vue de l’alimentation de son datacenter Lenoir dans le comté de Rutherford en Caroline du Nord.

Urs Hölzle, premier vice-président des infrastructures techniques chez Google, précise que durant les six dernières années une baisse relativement importante des coûts de l’énergie éolienne et solaire a été constatée soit respectivement de 60 % et 80%. Selon Hölzle, cette situation montre à quel point il devient bénéfique de se tourner vers les énergies renouvelables.

Hölzle affirme également qu'au sein de leurs centres de données, les charges d'électricité représentent une très grande proportion des dépenses d'exploitation. Ainsi, avec les énergies renouvelables, la stabilité des coûts dans le long terme permettra de faire face aux éventuelles fluctuations de prix.

Selon un classement de Bloomberg, parmi les sociétés qui utilisent les énergies renouvelables, Google se positionne comme étant le leader. Il est suivi par Amazon et par le Département de la Défense des États-Unis classés respectivement à la deuxième et à la troisième place.


Source : Google

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 10:44
"énergie renouvelable" a chaque fois que j’entends ça, je trouve ça toujours aussi énervant. Par energie renouvelable, il faut quand même comprendre que les entreprises qui proposent ça emploi toujours des énergies classique car le solaire et les éoliennes ne garantisse absolument pas une energie en continue. C'est simplement qu'ils ont un parque solaire et éolien attaché a leur réseau qui permet d’appâter le chalent et autorise de dire que tu vend du "renouvelable" mais ça va pas plus loin que ça. La notion d'énergie est un vaste fourre tout qui mélange électricité, calorifique, barre chocolaté et j'en passe qui sert a te vendre tout est n'importe quoi. D'ailleurs personne ne met en avant le peux de pollution que demande la fabrication de ces fameux panneaux solaire parce que ce n'est pas du tout le cas?
Avatar de plegat plegat - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 12:52
+1 avec pierre-y, mais juste une petite réaction sur sa dernière phrase:

Citation Envoyé par pierre-y  Voir le message
D'ailleurs personne ne met en avant le peux de pollution que demande la fabrication de ces fameux panneaux solaire parce que ce n'est pas du tout le cas?

Attention de ne pas mélanger "énergie renouvelable" et écologie au sens global.

L'énergie est qualifiée de renouvelable, car elle l'est effectivement (en théorie), cependant il n'est pas question du niveau de pollution de la mise en production du moyen pour la produire. Un peu comme faire un comparatif entre une voiture diesel et une voiture électrique, l'une est beaucoup moins polluante que l'autre à l'utilisation (je ne dis pas quelle est à "zéro émission", vu qu'elle balance elle aussi dans la nature des bouts de gomme, les mégots du conducteur et autres joyeusetés du même acabit) , par contre à la production de ladite voiture, ça se discute!
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 13:45
Citation Envoyé par plegat  Voir le message
+1 avec pierre-y, mais juste une petite réaction sur sa dernière phrase:

Attention de ne pas mélanger "énergie renouvelable" et écologie au sens global.

L'énergie est qualifiée de renouvelable, car elle l'est effectivement (en théorie), cependant il n'est pas question du niveau de pollution de la mise en production du moyen pour la produire. Un peu comme faire un comparatif entre une voiture diesel et une voiture électrique, l'une est beaucoup moins polluante que l'autre à l'utilisation (je ne dis pas quelle est à "zéro émission", vu qu'elle balance elle aussi dans la nature des bouts de gomme, les mégots du conducteur et autres joyeusetés du même acabit) , par contre à la production de ladite voiture, ça se discute!

Effectivement, la plupart des "capteurs" d'énergie renouvellable sont assez rare et pas du tout renouvellable, que ce soit les composants photovolataïques des panneaux solaires, des puissants électro-aimants des éoliennes ou encore des batteries des voitures (une batterie comme ça dans la nature est catastrophique).

Concernant la pollution des voiture, en moyenne la construction des voitures émettent plus de C0² dans la nature que ce que la voiture emettra pendant toute sa vie en service.
La vrai technique pour rendre une voiture "écolo", c'est d'augmenter sa durée de vie. Aujourd'hui un moteur essence standard fait 150 000km, un diesel 300 000... Il faudrait s'aligner sur l’espérance de vie des moteurs de camion : plus d'un million de km. Et évidement travailler sur la disponibilité des pièces détachées car en fonction de la gamme de la voiture, la majorité des pièces de l'habitacles auront l'occasion de casser 10 fois avant d'atteindre le million de km...
Avatar de abriotde abriotde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 13:57
Il y a un bon test simple et relativement efficace pour savoir si au bilan global un produit polue plus qu'un autre : le prix global. En effet le prix dépends
1) La consommation d'énergie nécessaire pour le fabriquer (et le déplacer) (directement ou indirectement)
2) La marge. Mais qui dit une grosse marge dit des personnes incitée à consommer plus et donc à polluer plus
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 14:13
C'est quand même une bonne nouvelle de voir que certaines sociétés très rentables utilisent les milliards gagnés pour acheter plus cher de l'énergie renouvelables, en même temps pour eux c'est un très bon coup de communication.
Ca montre aussi que l'écologie c'est un truc de riche, pour en faire il faut avoir du rab de bénéfices.
Avatar de joublie joublie - Membre actif https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 18:51
Citation Envoyé par pierre-y  Voir le message
"énergie renouvelable" a chaque fois que j’entends ça, je trouve ça toujours aussi énervant.

Le physicien des particules Etienne Klein - pointilleux sur le sens des mots - dirait qu'il n'y a ni production ni consommation d'énergie car c'est impossible (cf. youtube.com/watch?v=HPoUIzkgIgg à 1 H 31 min 31 s, en réponse à une question sur le stockage de l'énergie solaire). En gros, les énergies " renouvelables " sont celles que l'homme ne peut épuiser lui-même. Cela implique-t-il de ne pas modérer l'utilisation d'énergies très abondantes (solaire, etc.) ? Les autres contraintes sont trop nombreuses pour se permettre ce luxe. Par exemple, le cuivre pourrait venir à manquer dans quelques dizaines d'années et quel conducteur électrique à bon marché le remplacera ?
Avatar de bringer bringer - Membre régulier https://www.developpez.com
le 07/12/2016 à 22:41
Bonjour,

A mon humble avis, il y a une petite confusion entre énergie renouvelable et "énergie grise". Cette dernière étant le nom donné pour toutes les énergies nécessaires dans le cycle de vie du produit fabriqué. Cela va donc de la conception au recyclage et/ou traitement des déchets générés par les composants non recyclable du produit en passant par les transports, mise en oeuvre etc ...
En général, cette énergie grise reste une charge non négligeable dans le produit, mais en principe (dans le domaine du bâtiment en tout cas), elle est mesurée pour les produits industriels de fabrication.

De cela, comme le signale Pierre-y, pour les panneaux solaire par exemple, cette énergie grise est considérable sur le produit qui, de plus, reste quasiment impossible à recycler et avec une durée de vie assez faible.

Bonne soirée
Avatar de AliusEquinox AliusEquinox - Membre régulier https://www.developpez.com
le 11/12/2016 à 11:56
Aucune énergie n'est renouvelable. Une fois utilisée pour se déplacer par exemple, l'énergie sera irrémédiablement inutilisable (cf. second principe de la thermodynamique). Donc ces histoires d'énergies renouvelable, c'est juste du flan utilisé à des fins diverses et variées.

D'un autre coté je trouve que c'est une bonne initiative de la part de Google, même si évidement comme il l'a déjà été dit il faut prendre le 100% avec des pincettes. Sachant qu'à l'avenir la consommation électrique tend à croître fortement étant donné l'augmentation des besoins en puissance de calcul, stockage, bande passante,... si cela permet d'éviter de carboniser notre air encore plus, je suis pour.
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/12/2016 à 11:36
Citation Envoyé par AliusEquinox  Voir le message
Aucune énergie n'est renouvelable. Une fois utilisée pour se déplacer par exemple, l'énergie sera irrémédiablement inutilisable

Attention à ne pas comprendre énergie renouvelable comme "énergie renouvelable". Quand on parle d'énergie renouvelable, on parle d'une ressource renouvelable (soleil, vent, etc..) et non de l'énergie même. Ils ont juste grossi le trait pour mieux vendre le concept (énergie à ressource renouvelable aurait été un peu lourd ).
Offres d'emploi IT
Ingénieur développement logiciels temps réel embarqué H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Responsable de projet (calculateur moteur) H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil