Les États-Unis s'insurgent contre le blocage de LinkedIn en Russie
D'autres entreprises de technologie pourraient également subir le même sort

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Le jeudi 17 novembre, la Russie a ordonné aux fournisseurs de services internet de bloquer l’accès à LinkedIn sur son territoire dans un délai de 24 heures. Le même jour, l’accès au site via certains opérateurs de télécommunications locaux n’était plus possible, et LinkedIn a également eu des retours de certains de ses membres en Russie qui disent ne plus être en mesure d’accéder à la plateforme.

Cette mesure fait suite à un verdict rendu par deux tribunaux russes après que LinkedIn a refusé de se conformer à une nouvelle loi qui oblige les entreprises de technologie à stocker les données des utilisateurs russes sur des serveurs locaux. Certaines entreprises comme Google, eBay et Uber se seraient déjà pliées à la loi qui est entrée en vigueur l’an dernier.

Si cette mesure est considérée comme de la censure, le gouvernement russe estime que les nouvelles exigences sont conçues pour veiller à ce que les données personnelles des utilisateurs russes soient correctement protégées, ce qui ne pourrait être possible que si elles sont hébergées sur des serveurs qui sont sous la juridiction russe.

D’après le quotidien Reuters, le gouvernement américain a dénoncé le blocage de LinkedIn qui pourrait ouvrir la porte à des actions similaires contre de nombreux autres sites fonctionnant en Russie. « Les États-Unis sont profondément préoccupés par la décision de la Russie de bloquer l'accès au site LinkedIn », a déclaré Maria Olson, porte-parole de l'ambassade des États-Unis à Moscou, dans un communiqué envoyé à Reuters. « Cette décision est la première de son genre et établit un précédent troublant qui pourrait être utilisé pour justifier la fermeture de tout site Web qui contient des données d’utilisateurs russes, » a-t-elle ajouté.

D’après Olson, Washington exhorte donc les autorités russes à rétablir immédiatement l'accès à LinkedIn, estimant que ces restrictions vont nuire à la concurrence et au peuple russe.

Pour le ministre russe des Communications, Nikolai Nikiforov, ce problème avec LinkedIn peut encore être résolu, mais à condition que le numéro un des réseaux sociaux professionnels se conforme à la demande de relocalisation des données des utilisateurs russes. Il précise par ailleurs que de nombreuses entreprises n’ont pas de problème à se soumettre aux lois du pays. « Nous espérons qu'un dialogue constructif pourra permettre de résoudre cette situation », dit-il, avant d’ajouter que « toutes les entreprises étrangères doivent agir conformément à la loi et il y en a beaucoup qui n'ont aucun problème à respecter la loi. »

Après avoir bloqué LinkedIn, certains analystes des services internet pensent que d'autres entreprises de technologie, y compris Facebook et Twitter, pourraient également subir le même sort, à moins qu'elles déplacent les données des utilisateurs russes sur des serveurs dans le pays. C’est ce que pense d’ailleurs Matthew Hammond, directeur financier de Mail.Ru, le fournisseur russe qui fait tourner certains des services Internet les plus populaires en Russie : « Je ne sais pas si le gouvernement russe va appliquer [cette mesure] plus largement, mais il semble raisonnable que cela se produise », a-t-il dit.

Source : Reuters


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 14:41
Je me demande si Donald Trompe va continuer à admirer Poutine encore longtemps
Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 15:41
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Je me demande si Donald Trompe va continuer à admirer Poutine encore longtemps
Probablement, ce que tu ne sembles pas comprendre c'est qu'il existe encore des personnes qui ont de l'estime pour leurs pays et qui respectent ceux qui en ont pour le leurs.
Difficile à imaginer quand on est adoration de la mondialisation qui veut tout harmoniser au profit des entreprises...
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 17:05
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Probablement, ce que tu ne sembles pas comprendre c'est qu'il existe encore des personnes qui ont de l'estime pour leurs pays et qui respectent ceux qui en ont pour le leurs.
Difficile à imaginer quand on est adoration de la mondialisation qui veut tout harmoniser au profit des entreprises...
Sauf que trompe est contre la mondialisation quand elle désavantage les USA et pour dans le cas contraire. Donc, trompe est pour que le plus de serveurs possible soient aux US et donnent du travail aux Américains. Si Microsoft (ou un autre) est obligé de mettre en Russie des serveurs abritant les comptes des Russes, avec des informaticiens Russes pour les gérer, ça va exactement à l'inverse de ce qu'il prétendait faire.

Les Américains sont pour le marché ouvert ... pour les autres. Pour le marché intérieur, ils sont pour le protectionnisme. Mais d'ailleurs, Trompe a fait des grandes déclarations à ce sujet, mais ce qu'il risque de faire ne sont que des changements à la marge. Et tans pis pour ceux qui ont crus en ses mensonges électoraux.
Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 17:30
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Mais d'ailleurs, Trompe a fait des grandes déclarations à ce sujet, mais ce qu'il risque de faire ne sont que des changements à la marge. Et tans pis pour ceux qui ont crus en ses mensonges électoraux.
Sans déconner le président ne fait pas ce qu'il veut?
Il peut pas détruire d'un coup de baguette magique ce que ces prédécesseurs ont mis en place sur des dizaines d'années? Ben mince alors...dans tous les cas il faut bien un début et ce n'est surement pas Clinton qui aurait changé la tendance puisqu'elle est à 100% dans ce modèle. Mais rassures toi Trump n'est pas pour un bouleversement de l’économie mondial, il est avant tout un capitaliste, c'est juste qu'il veut une composante nationale, oserais-je un "national-capitalisme" :0?
Mais pour en revenir à ta première phrase, tu ne conçois pas que des gens puissent être en désaccord le plus total sur certains sujets et pourtant se respecter, ce qui est un peu à l'envers de la plupart de nos politiciens qui sont plutôt en accord les uns avec les autres et qui n'ont quasiment aucun respect...
Avatar de marsupial marsupial - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 19:13
ce qui est un peu à l'envers de la plupart de nos politiciens qui sont plutôt en accord les uns avec les autres et qui n'ont quasiment aucun respect...
La remarque qui te décridibilise. La plus honteuse des campagnes électorales jamais vue en dehors des dictatures, tel Poutine mandatant les services russes pour abattre tout opposant et où le vote est truqué, restera pour un moment celle de Trump lors de ces élections.
Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 19:40
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
La remarque qui te décridibilise. La plus honteuse des campagnes électorales jamais vue en dehors des dictatures, tel Poutine mandatant les services russes pour abattre tout opposant et où le vote est truqué, restera pour un moment celle de Trump lors de ces élections.
Il y a un truc qui m’échappe, comment vous pouvez être aussi naïf pour croire que les dirigeants du monde occidental (Trump excepté maintenant) sont des gentils bisounours qui font rien de mal? Pris à l'envers comment vous pouvez croire qu'ils sont moins pourris que les autres? Ca me laisse rêveur...
Avatar de marsupial marsupial - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 20:15
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Il y a un truc qui m’échappe, comment vous pouvez être aussi naïf pour croire que les dirigeants du monde occidental (Trump excepté maintenant) sont des gentils bisounours qui font rien de mal? Pris à l'envers comment vous pouvez croire qu'ils sont moins pourris que les autres? Ca me laisse rêveur...
L'exercice du pouvoir n'a jamais était un exercice pour les fillettes, mais il existe des limites dont le monde occidental reste souvent bien en deça que les dictatures africaines, asiatiques, sud américaines ou d'Europe de l'Est si l'on peut compter la Russie comme faisant partie de l'Europe.
Avatar de micka132 micka132 - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/11/2016 à 21:37
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
L'exercice du pouvoir n'a jamais était un exercice pour les fillettes, mais il existe des limites dont le monde occidental reste souvent bien en deça que les dictatures africaines, asiatiques, sud américaines ou d'Europe de l'Est si l'on peut compter la Russie comme faisant partie de l'Europe.
C'est la différence entre des violences physiques et des violences psychologiques .
Avatar de NSKis NSKis - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 22/11/2016 à 0:21
A mourir de rire... Les mecs de ce site perdent leur temps à critiquer ou à admirer Trump...

L'élection de Trump n'est pas plus ou moins ridicule que le Prix Nobel de la Paix qui a été décerné à Obama!!!

Alors laisser les ricains se dem...der avec leur Trump et préoccupez-vous un peu plus du prochain locataire de l'Elysée... Parce que là, ce ne sera pas de la théorie... Les conséquences vous les prendraient en pleine poire
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 22/11/2016 à 8:34
Citation Envoyé par NSKis Voir le message
préoccupez-vous un peu plus du prochain locataire de l'Elysée...
En fait il serait plus important de se préoccuper de qui est élu dans l'UE ou en Allemagne.
Au final ils ont plus de pouvoir sur la France que le gouvernement français...

À chaque fois qu'il y a des élections union européenne, tout le monde s'en fout, alors qu'on ne devrait pas.

=====
Et sinon pour LinkedIn interdit en Russie, ce n'est qu'un détail.
Ça ne changera rien du tout ni pour le peuple Russe ni pour l'entreprise qui s'occupe de LinkedIn...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil