Dix erreurs qui peuvent plomber l'expérience utilisateur de votre site et le ruiner :
Quelles sont les plus fatales ?

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

11  0 
Quelles sont les erreurs les plus fatales pour l’expérience utilisateur d'un site ?
L’expérience utilisateur d’un site est un critère essentiel qui permet à un visiteur de se faire régulier, puis de devenir un abonné ou avoir tout autre statut qui traduit une certaine affinité avec le site. Mais pour en arriver là, il y a de nombreuses pratiques à éviter. Certaines peuvent être motivées par la volonté du développeur du site d’offrir la meilleure expérience possible et d’autres encore, par la volonté du site de se financer. Mais si elles ne sont pas correctement menées, elles risquent tout simplement de plomber l’expérience utilisateur de votre site :

1. Mauvaise expérience de lecture du contenu. Un site web se doit de rendre agréable l’expérience de lecture des utilisateurs en évitant d’opérer certains choix : par exemple, étirer les pages sur la largeur. Faire défiler une page de la gauche vers la droite pour terminer une ligne, puis défiler à nouveau de la droite vers la gauche pour revenir au début de la ligne suivante est une expérience assez pénible. C'est ce qui arrive cependant lorsque les développeurs de sites choisissent de créer des pages étirées sur la largeur.

On peut ici parler également du choix de la police de caractère. Il peut exister des milliers de polices d’écriture, mais très peu sont recommandées pour du contenu Web. Pour une meilleure expérience utilisateur, il faut éviter les polices fantaisistes. Dans le meilleur des cas, ces polices ne séduiront que celui qui a développé le site. Il faudrait donc se limiter aux polices les plus conventionnelles. Non seulement le choix de la police, mais également celui de sa taille sont des caractéristiques qui peuvent amener un lecteur à "s'abonner" à un site.

2. Lecture vidéo automatique avec le son. Certains sites lancent automatiquement de la vidéo avec le son aussitôt qu'un visiteur arrive sur certaines pages du site, ce qui peut être désagréable dans certaines situations. C'est le cas par exemple si vous essayez de naviguer discrètement sur votre mobile pendant une réunion que vous trouvez ennuyeuse.

3. Les pop-ups intempestives. En visitant de nombreux sites, parfois, la première chose que vous voyez, c'est un message vous demandant de vous abonner à une newsletter, et pendant la visite du site, il vous est fréquemment proposé de souscrire à un certain abonnement. Ces petites fenêtres qui surgissent à l'ouverture ou pendant la visite d'un site devraient être limitées au strict nécessaire. Dans certains cas, ce sont des messages vantant le mérite d'un partenaire commercial ou d'un produit qui vous sont affichés. Il est préférable de trouver un autre moyen de faire passer ces messages. Dans le pire cas, les pop-ups devraient être consommées avec modération.

4. Les publicités invasives. Ces dernières années, les pratiques abusives en matière de publicité en ligne ont révolté les internautes dont une bonne partie a désormais recours à des bloqueurs de contenu. Il s’agit de pertes importantes pour les grands éditeurs et de nombreux sites dont la publicité constitue la principale source de revenus. Il faut toutefois préciser que certains internautes sont prêts à désactiver leur bloqueur de contenu, si l’expérience de publicité offerte par un site est acceptable, avec des publicités contextualisées et non intempestives.

5. Les clickbaits ou pièges à clics. Ils font allusion à un contenu Web qui vise à attirer le maximum de passages d'internautes afin de générer des revenus publicitaires en ligne. Dans cette optique, il s'appuie en premier lieu sur un titre racoleur, voire mensonger et sur des éléments sensationnels, émotionnels au détriment de la qualité ou de l'exactitude. Le but du clickbait est d'attirer les clics à peu de frais et d'encourager le transfert d'un contenu sur les réseaux sociaux.

Les pièges à clics exploitent le fait que les gens sont curieux de nature. Ils fournissent donc assez d'information pour éveiller la curiosité des gens, mais pas assez pour la combler, afin d'inciter ces derniers à cliquer sur le lien associé pour en savoir plus. Avec la croissance des pièges à clics sur Internet, en 2014, Facebook a annoncé qu'il prenait des mesures pour réduire leur efficacité. Cette année encore, le numéro un des réseaux sociaux a annoncé qu'il renforce sa lutte contre le clickbait en introduisant de nouveaux changements à son algorithme.

6. Site lent et temps de chargement trop long. En tant que critère de performance, le temps de chargement d’un site est important pour l’expérience utilisateur. Les internautes veulent avoir une navigation assez rapide sur le net. D’après un sondage que nous avons réalisé sur ce site, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les internautes utilisent des bloqueurs de publicités, de traqueurs et scripts d’analyse. Sur les appareils mobiles, l’expérience utilisateur avec un site lent peut être encore plus désagréable.

7. Pas de version mobile friendly. La capacité à s'adapter aux différents terminaux utilisés par les utilisateurs (mobile, tablette, portable, grands écrans, etc.) est importante. Ces dernières années, on a assisté à une forte croissance du trafic internet enregistré sur les appareils mobiles. Et fin octobre 2016, le baromètre StatCounter a noté que pour la première fois, Internet a été beaucoup plus utilisé sur les appareils mobiles et tablettes que sur les desktop. Ce qui veut dire que les webmasters ne peuvent plus ignorer les utilisateurs mobiles. Avec les nombreuses mesures prises encore par Google pour favoriser ces utilisateurs, un site web ne peut continuer à générer du trafic s'il n'offre pas de version mobile friendly.

8. Contenu peu fiable. Les internautes sont à la recherche d'information fiable. Un site qui est connu pour faire de la désinformation parce qu'il ne vérifie pas ses sources ou parce qu'il transmet mal certaines informations est étiqueté comme peu fiable, et est donc susceptible de perdre des utilisateurs.

9. Site difficile à utiliser et peu efficace. Sur un site, l'utilisateur doit pouvoir trouver intuitivement et facilement les informations recherchées grâce à un moteur de recherche interne et la catégorisation des contenus, entre autres. Certains sites peuvent donc être difficiles à utiliser, à cause d'une mauvaise catégorisation des contenus ou encore l'impossibilité de se retrouver entre les différentes catégories.

10. Création de compte obligatoire pour accéder au contenu. Dans le contexte actuel sur la confidentialité des données, lorsqu’on parle de création de compte dans un processus en ligne, de nombreux utilisateurs sont prêts à abandonner et aller voir ailleurs s’il n’est pas possible d’obtenir ce qu'ils recherchent sans avoir à fournir des informations personnelles, ou prendre du temps pour créer, si possible, une fausse identité qui sera associée à ce compte.

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Parmi ces erreurs, quelles sont celles qui peuvent être les plus fatales pour l’expérience utilisateur d'un site ?
En connaissez-vous d’autres en dehors de ces dix ? Si oui, lesquelles ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 14:18
Mis à part les pubs invasives et popups, les vidéos qui se lancent toutes seules sont vraiment ce qu'il y a de pire pour moi. Le site du Monde par exemple fonctionne comme ça depuis des années, avec des facteurs aggravants :
- la lecture rame monstrueusement, ça saccade toutes les qq secondes, même avec une bonne connexion et sur une machine puissante (en tout cas c'est ce que j'observe avec Firefox)
- quand la vidéo est terminée, ça enchaine automatiquement sur une autre. Du coup, si on ouvre plusieurs onglets pour les lire plus tard, quand on arrive dessus la vidéo en cours de lecture n'a plus rien à voir avec celle qu'on voulait regarder...
Avatar de Angelsafrania
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 14:54
Y'a aussi le reload automatique de la page.
Le monde est spécialite la dedans. Tu es en train de lire ou de regarder une de leurs vidéo et pouf ca recharge, et vu que c'est super long tu as une page blanche...
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 15:01
Se faire powned son site... en plus de toutes les autres.
Avatar de Spleeen
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 15:20
En tant que développeur web, j'ajouterai, en plus des avis brillants déjà postés :
- Pas de champ de recherche (ou qui n'est pas efficace) ;
- Fonctions gadgets qui handicapent le lecteur : impossibilité de copier-coller, mots de passe faible imposés, gestionnaire de commentaires au comportement absurde et pas standard, etc ;
- Trop de barres partout, espace pour le contenu utile trop limité, des overlays à gogo ;
Avatar de Oscar.STEFANINI
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 15:43
Un truc aussi, c'est sur la navigation mobile il faut VRAIMENT que les développeurs réflechissent à deux fois avant de metrte un élément en overlay, et les limiter au maximum. Parce que, quand on arrive sur un site, que la moitié de l'écran du haut est bouffé par "téléchargez notre super application" et le bas par "Allez, lisez les clauses de confidentialités de cookies svp"... c'est vraiment pas top.
Avatar de ABCIWEB
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 16:31
Salut,

Je ne suis pas très étonné du relativement faible pourcentage de votants qui pensent que l'absence de version mobile n'est pas systématiquement un handicap majeur. Personnellement je ne consulte pas les mêmes sites sur portable et sur desktop et quand bien même il y a une version mobile cela ne me viendrait pas à l'idée de l'utiliser pour comparer sérieusement des produits pas exemple, à cause de la multitude de manipulations et d'écrans successifs nécessaires sur un petit écran. Bref très peu adapté pour un travail de recherche approfondie, mais plus pour une info ponctuelle et dont on a pas besoin de contrôler la qualité de la source. C'est d'ailleurs ce qui excite les majors comme des puces pour tenter de déclencher des achats impulsifs, en première intention sans trop se poser de questions car le mobile est le support idéal pour ça puisque par nature inadapté pour faire de nombreuses comparaisons. Mobile first

Enfin bon ce faible résultat (pour l'instant) d'accros irréductibles aux versions mobiles démontre une maturité de comportement et une belle indépendance vis à vis du matraquage google et autres leader commerciaux, ce qui est rassurant.

Pour autant mes derniers sites sont tous compatibles smartphones. C'est le mobile first côté visiteur que je critique ici
Avatar de Max Lothaire
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 17:30
J'ajouterais : « Mauvais choix de couleur de fond ou de texte"
Par exemple :

La barre violette est trop sombre pour pouvoir lire facilement le texte qu'il y a dessus.
Voila, voila, ...
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 19:30
J'ajouterai le scroll infini. Le top c'est la page infinie blindée de vidéos et d'images HD.
Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 19:36
Je laisse aux Sociologues l'étude du fait que le "contenu non fiable" arrive quasiment en dernière position. Inutile d'attaquer Facebook pour avoir publié des infos foireuses sur Hillary C. : tout le monde s'en fout...
Avatar de gros_bidule
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/11/2016 à 20:10
@ABCIWEB
Il n'y a que 27 votants (à 20h), autant dire rien du tout

Un truc qui m'énerve sur quelques sites : les liens qui ne sont pas présentés comme tels.
Par exemple, chez l'éditeur d'un gros site de e-commerce, un haut responsable a demandé à ce que les liens soient présentés comme du texte : en noir, pas gras, pas souligné, pas d'hover.
L'équipe de dev a vite réagit en expliquant que c'était une bêtise, mais ledit responsable s'est défendu en prétextant que "les internautes ont l'habitude".
Mwéhéhé, quand les profanes dictent la tech...
(pour la petite histoire, c'est la tech qui a finit par avoir le dernier mot, mais ce n'est hélas pas souvent le cas)

Il en va de même pour certains sites adoptant le style "material-design" : parfois, on ne sait plus ce qui est cliquable. Tout est plat.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web