Les entreprises consacrent 28 % de leur budget aux services cloud et à l'hébergement
En 2017, ces dépenses passeront à 34 %, selon 451 Research

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
En février dernier, Developpez.com a réalisé un sondage sur l’adoption du cloud et son utilisation. Là où certains ont adopté ces solutions pour sauvegarder leurs données, faire du développement web ou encore pour utiliser des services web, plusieurs ont déclaré qu’ils n’utilisent pas encore ces services cloud pour diverses raisons dont le manque de confiance en ces solutions.

451 Research, qui est une entreprise de recherche dans les technologies de l’information et dans le conseil, vient de sortir un rapport à l’issue d’une étude menée dans l’hébergement et les services gérés par le cloud. L’étude a été conduite sur deux mois, c’est-à-dire à partir du mois d’août à septembre 2016 avec plus de 580 professionnels IT à travers le monde, 45 000 acheteurs IT et de nombreux cadres dans les entreprises technologiques.

Selon les conclusions de l’étude, les entreprises dépensent 28 % de leur budget total dans l’hébergement et les services cloud. Et l’année prochaine, c’est-à-dire en 2017, ce taux devrait grimper pour atteindre les 34 %, en raison de la confiance que les professionnels mettent de plus en plus dans ses solutions.

Par ailleurs, en dépouillant les différentes données récoltées, 451 Research relève qu’en général les entreprises se tournent vers les fournisseurs de solutions cloud pour divers services cloud. Ces entreprises dépensent en moyenne 70 % de leur budget dans ces services. De manière détaillée, nous avons la répartition suivante :

  • 42 % pour les services d’applications ;
  • 14 % pour les services managés ;
  • 9 % pour les services de sécurité ;
  • 5 % pour les services professionnels (activation du cloud) ;


À côté de la grande part accordée aux divers services cloud, les entreprises consacrent en outre 31 % de leur budget pour les services d’infrastructures. Ce qui démontre que les entreprises ne sont pas attirées vers les fournisseurs de solutions cloud pour leurs fonctions premières de fournisseur d’infrastructure en tant que service.

Pour ce qui concerne les dépenses liées aux services cloud et à l’hébergement, nous avons une grande part de ces dépenses qui sont allouées aux services d’application ou d’infrastructure non gérés ou autogérés. Et concernant les fournisseurs de services cloud et d’hébergement vers lesquels les entreprises se réfèrent pour leurs besoins, l’enquête souligne que 69 % des entreprises interrogées se tournent vers les infrastructures de cloud public et 26 % font recours aux hébergeurs gérés.

Liam Eagle, directeur de la recherche chez 451 Research, ajoute que « les marchés des systèmes IaaS et SaaS non gérés sont dominés par de gros fournisseurs à grande échelle. Cependant, cette tendance des dépenses indique qu’il y a un appétit pour le type de services regroupés, un marché plus large de fournisseurs de services gérés est bien positionné pour offrir ces services. Il existe une forte opportunité pour les fournisseurs de services offrant un ensemble diversifié d’hébergement et de services cloud comprenant l’infrastructure et l’hébergement d’applications, ainsi que les services gérés et les services de sécurité fournis autour d’eux ».

Télécharger le rapport de l'étude (PDF)

Source : 451 Research

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de l’étude de 451 Research ?

Pensez-vous qu’ils reflètent la réalité ?

Voir aussi

Avez-vous adopté le Cloud computing ? Si oui, alors quelle utilisation en faites-vous ?

La Rubrique Cloud computing, Forum Cloud computing, Cours et tutoriels Cloud computing, Accueil Windows Azure


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de cataland cataland - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 19/11/2016 à 23:32
Sans rentrer dans les détails ...
Je bosse dans des boîtes IT avec d'assez importantes infras depuis un pti bout de temps,
et franchement j'y crois pas une seconde à ces chiffres.

Ou alors ils ont été mal interprétés et veulent dire autre chose.
Je peux aussi me tromper, mais j'ai comme un très gros doute là.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil