Internet est plus utilisé sur les dispositifs mobiles que sur ordinateurs pour la première fois
D'après le baromètre StatCounter

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Avec la prolifération des dispositifs mobiles, c’est tout un écosystème qui a progressivement gagné en importance. Le changement des habitudes des utilisateurs, qui vont de plus en plus sur internet depuis leurs smartphones ou tablettes, a obligé l’industrie à réagir : des experts recommandent par exemple de prévoir une version mobile d’un site web proposant des services, Google a favorisé les sites mobile-friendly dans les résultats des recherches effectuées sur mobile et, plus récemment encore, a décidé de diviser l’index de son moteur de recherche en deux versions (l’index pour mobile en version primaire et l’index pour ordinateur de bureau en version secondaire).

Ce changement est encore plus prononcé maintenant que jamais. Comme l’a souligné le baromètre StatCounter, pour la première fois en termes d’usage d’internet, les tablettes et les mobiles ont surpassé les ordinateurs de bureau : les dispositifs mobiles ont compté pour 51,3 % des connexions le mois dernier contre 48,7 % pour les ordinateurs de bureau.


Bien entendu, dans le détail, cette transition ne s’est pas observée sur tous les marchés ; dans les pays où le marché est dit mature comme en Europe de l’Ouest ou en Amérique Centrale, l’usage d’internet est resté supérieur sur ordinateur. Aux Etats-Unis par exemple, le baromètre indique 58 % sur ordinateur contre 42 % sur mobile et en France l’écart est encore plus grand puisque les ordinateurs représentent plus de 70 % des connexions internet comme le montre le graphique ci-dessous.


Pour le reste du monde en revanche, y compris dans des marchés comme la Chine ou l’Inde, la transition vers le mobile est évidente. La Chine par exemple affiche 54,8 % de ses connexions internet effectuées sur mobile. L’Inde pour sa part affiche jusqu’à 78,81 % de l’utilisation d’internet faites sur mobile.

Pour Aodhan Cullen, PDG de StatCounter, « cela devrait spécialement secouer les petites entreprises, les commerçants individuels et les professionnels qui doivent s'assurer que leurs sites web sont mobile-friendly. De nombreux anciens sites web ne le sont toujours pas ». Et d'ajouter que « la compatibilité est de plus en plus importante, pas uniquement en termes de croissance de trafic, mais également parce que Google favorise les sites mobile-friendly dans les résultats de recherche effectuées sur mobile ».

Source : StatCounter

Voir aussi :

Les foyers en difficulté pourront bénéficier de l'aide au maintien de la connexion Internet dès 2017, le dispositif sera testé dans deux départements

Quels sont les bogues qui vous ont le plus agacé durant votre navigation internet ? Partagez votre expérience sur les fléaux que vous avez rencontrés


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil