Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Marché des PC : Windows 10 à bout de souffle ?
L'OS a du mal à redécoller après avoir perdu des parts en fin septembre

Le , par Michael Guilloux

21PARTAGES

6  0 
Lancé en tant que mise à jour gratuite, Windows 10 n’a pas mis assez de temps pour prendre le dessus sur Windows XP et 8.1. Windows 10 a su enrôler des millions d’utilisateurs dès la première semaine de son lancement. L’OS a enregistré plus de 75 millions d’installations en quatre semaines, et deux mois après sa sortie officielle, c’était plus de 100 millions d’utilisateurs qui étaient annoncés sur Windows 10. En fin décembre, c’était plus de 200 millions de dispositifs qui exécutaient l’OS d’après Microsoft. Avec un tel rythme de progression, il a fallu juste six mois à Windows 10 pour dépasser Windows XP et 8.1, mais Windows 7 est quant à lui resté intouchable.

Déjà trois mois que Windows 10 n’est plus disponible en tant que mise à jour gratuite et comme on pouvait s’y attendre, cela a un impact très visible sur les parts de Windows 10 sur le marché des OS de bureau. Windows 10 est en perte de vitesse et en fin septembre, deux mois après la fin de la gratuité, l’OS a pour la première fois perdu des parts de marché d’après Net Applications. Windows 10 est passé de 22,99 pour cent en fin août à 22,53 pour cent en fin septembre. En fin octobre, la dernière version de Windows voit encore sa part de marché stagner, en passant à 22,59 pour cent, soit une augmentation presque nulle de 0,06 point de pourcentage.

Pendant ce temps, si en fin juillet (à la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10), Windows 7 a perdu 2 pour cent de part, le leader du marché des OS de bureau a retrouvé depuis fin août le chemin de la croissance. Pour le mois d’octobre, Windows 7 a fait mieux que Windows 10, en passant de 48,27 pour cent de part de marché à 48,38 pour cent, soit une augmentation de 0,11 point de part de marché.


Net Applications : évolution des parts de marché des OS de bureau de décembre 2015 à octobre 2016

Pour les statistiques du mois d’octobre 2016, on retiendra donc que Windows 7 est à la première place avec 48,38 pour cent de part, suivi par Windows 10 avec 22,59 pour cent. Ensuite viennent Windows 8.1 (8,4 pour cent), Windows XP (8,27 pour cent), Mac OS X 10.11 (2,74 pour cent), Linux (2,18 pour cent) et Windows 8 (2,17 pour cent).


Net Applications : parts de marché des OS de bureau en octobre 2016

Au niveau de la communauté des développeurs et IT Pro developpez.com, Windows 7 reste également de manière incontestable le leader, à la différence que les parts de marché de l’OS sont en baisse depuis la fin de la mise à jour gratuite vers Windows 10. Contrairement à ce que disent les statistiques de Net Applications, de son côté, Windows 10 continue sa croissance, et ne semble pas être freiné par la fin de la gratuité. Vous pouvez le voir sur le graphique suivant basé sur les données de Google Analytics.


Developpez.com : évolution des parts de marché des OS de bureau de janvier à octobre 2016

Avec la fin de la vente des licences Windows 7 et Windows 8.1 aux constructeurs, on pourrait également s’attendre à ce que la croissance de Windows 10 s’améliore et que l’OS rattrape progressivement Windows 7. Mais cela n’arrivera peut-être pas de sitôt, pour plusieurs raisons. D’abord, les constructeurs continueront à vendre des PC Windows 7 jusqu’à épuisement du stock de licences qu’ils détiennent. Il faut encore noter que certaines organisations disposant d'accords de licence d'entreprise pourront acheter des PC Windows 10 puis rétrograder le système d'exploitation à Windows 7, si elles le souhaitent. Et en plus, les utilisateurs actuels de Windows 7, qui ne semblent pas prêts à abandonner leur OS, auront jusqu’à trois ans pour migrer avant que Microsoft ne leur coupe son support. Comme ce fut le cas pour XP, on risque donc d’avoir de nombreux PC tournant encore sous Windows 7, après la fin de support en janvier 2020.

Source : Net Market Share

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft met fin à la vente de licences Windows 7 et 8.1, Windows 10 sera son seul OS préinstallé sur les nouveaux PC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 14:30
Citation Envoyé par imikado Voir le message
Je suis étonné de voir ceci: comment peut on perdre des parts de marché en étant le seul OS PC proposé au grand public en magasin...
Heureusement qu'il n'y a pas de concurrence...
Peut-être un début d'explication: A force de ne pas respecter le client et de lui imposer un OS qui enregistre ses activités à son insu, certains clients ont peut-être atteint leur limite d'acceptation à être pris pour des moutons que l'on tond
4  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/11/2016 à 12:34
Je ne l'avais jamais vu, mais, ça prouve une chose, c'est que µSoft a une méconnaissance totale de XP. Il est vrai que, entre temps, ils étaient passés de XP à Vista ... puis Windows 7 ... puis 8 ... et qu'au bout d'un moment, ils ont confondu Windows XP et Windows 98.

C'est ça, leur problème, à chaque version, ils ont tellement de choses à apprendre qu'ils en oublient vite les réalités de la version précédente. En tout cas, c'est pas cet amoncellement de contre-vérités qui me feront abandonner XP ... et même pas W2K. Au pire, ça me confortera dans ma migration Linux ... pour de plus en plus de choses.
4  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 15:26
@Kropernic là on parle de la part de marché des OS pc, les smartphones ne sont pas pris en compte il me semble
2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 18:08
Oui la c'est plutot Microsoft qui se fait sa propre concurrence, essayant de combattre leur propre produit, ici windows seven

Souvenez-vous jusqu'ou a été Microsoft pour inciter à quitter xp:
J'ai pas retrouvé la vidéo, ou on voyait une personne qui voulait garder son pc sous xp, il utilisait encore des disquettes, encarta...
2  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 19:52
Citation Envoyé par imikado Voir le message
...Souvenez-vous jusqu'ou a été Microsoft pour inciter à quitter xp...
Aucun souvenir mais en attendant, non seulement ils ne m'ont pas convaincu, mais ma MV XP tourne toujours sans problème Et plus grave pour eux, ils n'ont même pas réussit à me convaincre d'acheter une distrib Windows 10 Pro pour l'installer dans une nouvelle MV.

Je fais donc toujours partie des irréductibles gaulois qui persistent dans leur erreur de rester sur XP (mais, manifestement, je ne suis pas un cas isolé).
2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 21:13
J'ai retrouvé la fameuse vidéo :

2  0 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 12:28
Je suis étonné de voir ceci: comment peut on perdre des parts de marché en étant le seul OS PC proposé au grand public en magasin...
Heureusement qu'il n'y a pas de concurrence...
2  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 13:02
Ce sont des parts de marché en %, vu par "Net Applications". Alors, les marges d'erreurs ???
1  0 
Avatar de Kropernic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 14:43
Facile, les gens achètent moins de pc et achète à la place smartphones et/ou tablettes.
2  1 
Avatar de Kropernic
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/11/2016 à 15:37
@Imikado : J'allais répondre que justement, les pc perdait des parts au profit des smartphones/tablettes et puis ça a fait tilt...
1  0