Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un employé moyen gaspille 1410 feuilles de papier par an
Que coûte encore l'utilisation de papier au sein des entreprises d'après Kodak Alaris ?

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

6  0 
Si l’on parle de plus en plus de transformation numérique, le papier reste encore omniprésent au sein des entreprises et organisations. À l’approche du World Paper Free Day, le 4 novembre, c’est donc l’occasion de faire un point sur la consommation de papier au sein de ces organisations.

Le Paper Free Day est une journée mondiale organisée par l’AIIM (Association for Information and Image Management) : « C’est le seul jour de chaque année où nous nous unissons en tant que communauté pour réduire la quantité de papier dans nos processus d’entreprise », explique l’association.

Cette année, l’entreprise Kodak Alaris Information Management spécialisée dans la transformation numérique des organisations a rassemblé des données sur la consommation de papier par les entreprises. Et les chiffres sont « effrayants ».

Pour être réaliste, on ne peut pas s’attendre à ce que l’utilisation du papier quitte nos habitudes de sitôt, et il y a des domaines où le papier ne pourra peut-être jamais mourir. C’est le cas par exemple des livres où il s’avère très pratique de lire dans un support physique que sur un support numérique. Mais, dans le monde de l’entreprise, où de nombreux documents sont produits tous les jours et une quantité énorme de fichiers divers est imprimée quotidiennement, le papier peut rapidement devenir un fardeau. Quand on parle de fardeau, il s’agit des coûts financiers que cela crée, y compris le fait que des documents peuvent se perdent et d’autres difficiles à retrouver parce qu’ils sont tout simplement mal classés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • seules 17 % des entreprises disent travailler sans utiliser de papier. Bien que de plus en plus de projets “sans papier” sont mis en place, 56 % des entreprises témoignent que le volume de papier augmente dans leurs locaux ;
  • le coût annuel d’entretien d’une armoire pleine d’archives est d’environ 2604 $. Cela représente environ 521 $ annuel pour l’entretien d’un seul tiroir dans une armoire de 5 tiroirs ;
  • parmi tous les documents, 7,5 % se perdent et 3 % sont mal classés. On note encore que le coût de la recherche d’un document mal classé est en moyenne égale à 120 $ alors que le coût moyen de reproduction d’un document perdu s’élève à 220 $ ;
  • un employé utilise en moyenne 10 000 feuilles de papier chaque année… et jette 1410 d’entre elles. Au prix de 6 centimes la page, une entreprise de 500 employés peut perdre 42 000 $ chaque année seulement en papier jeté.


C’est la triste réalité sur l’utilisation de papier au sein des entreprises et organisations, d’où la nécessité de les réduire au maximum là où il le faut. Les données sur la consommation de papier ont été collectées, au cours de l’année 2015, auprès des membres de l’AIIM, répartis à travers le globe, dans des dizaines de pays et industries.

Sources : Doc au futur, Kodak Alaris

Et vous ?

Qu’en est-il de l’utilisation de papier au sein de votre entreprise ? Pensez-vous que la quantité de papier est en baisse ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 15:07
Bonjour,

Citation Envoyé par Zirak Voir le message
Bah suffit de lire la fin de la plaquette, cette "étude" réalisée par Kodak Alaris Information Management, n'est la que pour vendre une de leur solution et/ou leurs propres services...
Je trouve que c'est assez bien résumé

En laissant de côté la partie purement économique dont traite l'article , prenons le cas d'un mail ou d'un tuto, le mail est stocké dans un data center(toujours actif), l'apprentissage du tuto nécessite de laisser allumé l’ordinateur pendant des heures, le bilan énergétique voire écologique n'est pas non plus intéressant.

Donc faire le raccourci entre je protège la planete car j'utilise peu le papier pour beaucoup de moyen numérique est douteux. Personne ne prône l'abus du papier, mais il est à noter que le papier est totalement recyclable, contrairement aux appareils électroniques et aux matériaux qu'ils contiennent.
5  0 
Avatar de kakashi99
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 10:43

Qu’en est-il de l’utilisation de papier au sein de votre entreprise ? Pensez-vous que la quantité de papier est en baisse ?
huuuum.... je ne crois pas...

malgré l'utilisation d'outils de tracking de bug, les cp continuent d'imprimer les copies d'écran des "bugs", les demandes de congés que l'on doit faire signer "manuellement", le fichier excel des dits congés que l'on imprime à chaque changement pour que tout le monde voit qui est en congés...

bref du beau gâchis.
4  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 10:55
Je me demande d'où sortent ces chiffres suréalistes : 1400 feuilles "gaspillées".
2600$ pour une armoire d'archives ? ils mettent une documentaliste pour 10 armoires d'archives où quoi ?

Sinon oui, le culte du beau papier plutôt que le culte de l'efficacité est ce qui fait tourner des centaines de milliers d'administrations ici bas.
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 12:01
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
Je me demande d'où sortent ces chiffres suréalistes
Bah suffit de lire la fin de la plaquette, cette "étude" réalisée par Kodak Alaris Information Management, n'est la que pour vendre une de leur solution et/ou leurs propres services. Rien de bien objectif la dedans.

Dans l'absolu, ils ont raison sur le fond, maintenant, est-ce que les chiffres sont corrects, c'est une autre histoire. ^^

Après, même sur les impressions qui restent obligatoire, y'a des moyens de faire quelques économies que cela soit en papier ou en encore en encre, il existe d'ailleurs des fonts où les caractères sont en faits pleins de ronds sans encre, cela ne soit voit presque pas à l'œil nue (pour une taille de police normale), mais cela réduit la consommation d'encre de X %.
4  0 
Avatar de esperanto
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 12:11
Citation Envoyé par kakashi99 Voir le message
malgré l'utilisation d'outils de tracking de bug, les cp continuent d'imprimer les copies d'écran des "bugs", les demandes de congés que l'on doit faire signer "manuellement", le fichier excel des dits congés que l'on imprime à chaque changement pour que tout le monde voit qui est en congés...
moi c'est pire, j'ai même la timesheet mensuelle que je dois imprimer juste pour pouvoir la signer (des demandes de congé aussi mais je n'en fais pas une par mois) puis elle est scannée et on ne conserve que la version scannée.

Le plus drôle là où je travaille, c'est le nombre de collègues qui dans la signature des mails écrivent "pensez à la planète, n'imprimez ce mail que si nécessaire"... le tout dans les 20 langues de la boite. Une fois j'ai trouvé à côté de l'imprimante une feuille qui ne contenait que cette signature, elle prenait toute la page...
4  0 
Avatar de fregolo52
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 11:09
Oui, certains préfèrent lire un cahier des charges sur papier que sur écran, donc les quantités peuvent vite monter.

Perso, en 2015, j'ai dû plus imprimer pour l'école de mon fils (une centaine de feuilles) que pour mon boulot.

un employé utilise en moyenne 10 000 feuilles de papier chaque année… et jette 1410 d’entre elles.
dans quels domaines ??? 10 000 feuilles, waouh !!!
3  0 
Avatar de samus35
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 11:10
le gachis de papier est parfois ahurissant. Voir une employée imprimer un document de 1000 pages (sisi 1000 pages), ca ne la dérange pas, mais NE PAS imprimer Recto-verso, ca la dérange encore moins.

La mentalité de certains font peur. En un an, j'ai du imprimer moins de 5 pages. Pourtant parfois la tentation serait grande d'imprimer un bout de code incompréhensible sur papier pour l'annoter et le lire a tête reposer etc etc..

Mais je me dis que si je fais ca, c'est la porte ouverte à toutes les conneries possibles et puis je veux "sauver des arbres".
Alors quand je vois des comportements comme ca, c'est déprimant et on se dit que notre effort ne représente parfois qu'une goutte d'eau dans l'économie de gâchis possible.

Y a vraiment un très gros travail sur la mentalité et je pense qu'il est parfois à la limite de l'impossible.
3  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 31/10/2016 à 15:23
Citation Envoyé par samus35 Voir le message
(.../...)La mentalité de certains font peur. En un an, j'ai du imprimer moins de 5 pages. Pourtant parfois la tentation serait grande d'imprimer un bout de code incompréhensible sur papier pour l'annoter et le lire a tête reposer etc etc..(.../...)
Ca, j'ai fait.

Quand il y a 513 lignes entre le IF et le END-IF, et que l'indentation au milieu est erronée(dans un langage trop old-school pour protester contre une indentation erronée), c'est juste inévitable. Imprimé en taille 5, en deux colonnes, ça dépassait de peu sur la deuxième page, mais j'ai pu m'y retrouver, après avoir tracé des lignes(non verticales, à cause de l'indentation défaillante) entre toutes les boucles.

Je n'en abuse pas, ça fait des années que je n'ai pas fait ça(j'ai d'autres problèmes, de nos jours). Mais je ne m'interdis pas de le faire. Le papier est utile dans certains cas. Le gaspillage, c'est d'imprimer des ramettes jusque parce-qu'on a peur de louper une information. Le gaspillage, ce sont les exemples de esperanto, ou ton cas en recto seul. Pas d'imprimer, une fois tous les six mois, quelques pages de code qu'on va martyriser à coup de crayon et de stabilo. J'ai eu jusqu'à 5 couleurs différentes de stabilo pour faire ça, sur des codes vraiment tordus.
3  0 
Avatar de plegat
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/11/2016 à 17:17
A chaque fois, ce genre de publication me fait penser à ça:



Sinon, pour être constructif, je suis en général en zéro papier sur tout ce qui est développement... sauf quelques feuilles pour servir de "brouillon", feuilles de récup déjà imprimées au recto... et au final, ça part (en théorie) dans la corbeille recyclage (je dit "en théorie" parce qu'on n'est jamais sûr que la poubelle bleue soit réellement recyclée au final... mais on fait confiance! [EDIT] cf post de Jipété )
3  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/11/2016 à 11:46
Dans mon entreprise, a part les contrats, on a plus vraiment de papier a imprimer.

En revanche, je n'arrive pas a travailler sur ordi uniquement.
- pour certains documents, rapports de stage, ... je n'arrive pas a les corriger / lire attentiveement sur ordi.
- Pour els CV des candidats, je prefere avoir leur CV devant moi et annoter au fur et a mesure ce qui me parait important. Je garde cette copie avec les autres CV de l'équipe et j'y reviens souvent.
- J'ai un cahier, plus exactement 5 cahier en 5 ans dans la boite, ou je note ce qui se passe. Ca me permet de mémoriser plus facilement et de revenir dessus quand j'ai besoin.
2  0