Quantum : le projet Mozilla pour apporter à Firefox un moteur de rendu nouvelle génération
Et une grande amélioration des performances

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Dans un billet de blog, Mozilla a présenté Quantum, un projet qui a pour ambition d’apporter aux utilisateurs un nouveau moteur de rendu dont les fondations vont s’appuyer sur Gecko. « Quantum va mettre Rust à profit ainsi que les composantes haute performance de Servo pour apporter plus de parallélisation à Firefox », a expliqué la Fondation.

Si plusieurs se souviennent de Servo, le moteur de rendu écrit en Rust sur lequel Mozilla travaille depuis des années et qui peut même être testé, la Fondation rappelle qu’il s’agit là d’un projet de recherche qui ne dispose donc pas de toutes les fonctionnalités attendues par un utilisateur. Il n’est donc pas étonnant de voir les composantes de Servo, qui ont certainement eu l’opportunité de passer par des phases de tests, intégrer le projet Quantum.

D’ailleurs Mozilla a précisé qu’au fur et à mesure que le projet va avancer, plus de composantes de Servo seront intégrées au projet : « en optant pour une approche incrémentale et en fusionnant les composantes éprouvées de Servo à Gecko, les utilisateurs n’auront pas à attendre longtemps pour voir une amélioration nette des performances et de la stabilité de Firefox », a assuré Mozilla qui a précisé que les améliorations majeures seront disponibles dès 2017.

David Bryant, Head of Platform Engineering chez Mozilla, a expliqué que « Quantum matérialise nos efforts dans le développement d’un moteur Web de prochaine génération de Mozilla et va commencer à fournir des améliorations importantes aux utilisateurs d'ici la fin de 2017. Si vous n'êtes pas familier avec le concept d'un moteur Web, il s’agit du noyau du navigateur qui fait fonctionner tout le contenu que vous recevez tandis que vous naviguez sur le Web. La raison d’être de Quantum est de faire un usage intensif de parallélisme et d’exploiter pleinement le matériel moderne. Quantum a un certain nombre de composants, y compris plusieurs adopté du projet Servo. Le moteur résultant va apporter une expérience utilisateur rapide et douce, aussi bien sur ordinateur de bureau que sur dispositifs mobiles - la création d'un "saut quantique" dans la performance ».

Bryant assure que « les différences seront tellement notables que votre expérience de navigation en sera différente. Les pages se chargeront plus vite et le défilement sera ultra fluide. Les animations et les applications interactives vont répondre instantanément et seront en mesure de gérer du contenu plus intensif tandis qu’elles vont conserver une fréquence de défilement consistente ».

Persuadé que ce projet va apporter une amélioration significative des performances, il invite tous les développeurs intéressés à se documenter un peu plus sur Quantum et voir dans quelles mesures ils peuvent contribuer..

Source : Projet Quantum, Mozilla Tech (David Bryant)

Voir aussi :

Mozilla a décidé de révoquer les certificats issus par les autorités WoSign et StartCom pendant un an, malgré les mesures prises par Qihoo 360

Mozilla sort une fonctionnalité expérimentale permettant de bloquer les publicités dans Firefox, la fondation attend les retours afin de la valider


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 02/11/2016 à 18:32
Pour avoir déjà jouer avec Servo (https://download.servo.org/) c'est vrai que c'est prometteur !
Avatar de Bubonik software Bubonik software - Membre régulier https://www.developpez.com
le 07/11/2016 à 3:26
Malgré le ton alarmiste de l’article, tout n’est pas perdu: OK, les éditeurs de navigateurs comme Mozilla optimisent leurs produits et font courir aux utilisateurs un risque de concentration et de productivité accru, mais heureusement, les éditeurs de contenu web font eux aussi des efforts pour ajouter 25 couches de complexité supplémentaires à chaque page et éviter le drame en compensant ainsi exactement tout gain de performance côté navigateur.

Malheureusement, certains irrécupérables n’ont toujours pas compris ça (je regrette de dire que developpez.net en fait partie) et refusent encore d’offrir aux internautes le minimum réglementaire de 2 mégaoctets gratuits en scripts, multimédia et partner content pour tout kilooctet de texte informatif. Rassurons-nous en nous disant qu’ils ne sont, dieu merci, pas trop influents ; pourvu que ça dure !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil