Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Alphabet affiche des résultats en forte hausse pour son troisième trimestre
La maison-mère de Google s'en sort bien grâce au mobile et aux vidéos

Le , par Stéphane le calme

82PARTAGES

5  0 
Alphabet, le conglomérat de sociétés précédemment détenues par Google, a affiché les résultats financiers du troisième trimestre de son année fiscale au dessus des prévisions des analystes de Wall Street. Le bénéfice par action a atteint 9,06 dollars alors que les analystes tablaient sur 8,63 dollars. Le bénéfice net quant à lui a augmenté de 27% pour atteindre les 5,1 milliards de dollars, le bénéfice d’exploitation a grimpé de 17% ce qui représente 6,8 milliards et le chiffre d'affaires de 20% pour se chiffrer à 22,5 milliards.

« Nous avons eu un bon trimestre, avec une croissance annuelle de notre chiffre d’affaire de 20 % », a commenté Ruth Porat, la directrice financière. Elle s’est réjoui du fait que « la recherche mobile et les vidéos boostent notre activité principale de publicité et nous sommes enthousiastes au vu des progrès dans les nouvelles activités de Google et d’Other Bets ». Pour rappel, les groupes Other Bets (qui incluent entre autre Nest, dans la fabrication d'alarmes et thermostats connectés, Verily - autrefois connu sous le nom Google Life Science - qui est centré sur des projets dans la santé, Fiber, le projet d'internet à ultra haut-débit par fibre optique, Google X et Google Ventures) désignent des activités plus « spéculatives » et qui sont donc détachées de ses activités lucratives.

Other Bets a affiché un revenu trimestriel de 197 millions de dollars (contre 141 millions l’année passée) avec une perte trimestrielle liée aux différentes opérations qui a été ramenée de 980 millions de dollars à 865 millions de dollars. Pour rassurer les actionnaires, la directrice financière n’a pas manqué de rappeler durant la conférence que l’entreprise essaye de voir sur le long terme avec Other Bets étant donné que la plupart des projets sont encore à un stade précoce de leur développement et les bénéfices ne reflètent « qu’un aperçu de nos progrès ». « Nous développons ces activités de façon systématique et réfléchie », a-t-elle assurée.

Parlant d’un développement de façon réfléchie, rappelons par exemple qu’Alphabet a annoncé cette semaine qu'il suspendait l'expansion de Fiber à de nouvelles villes. Le déploiement de la fibre optique, qui coûte extrêmement cher, va se limiter pour l'instant aux 12 métropoles déjà confirmées. Le conglomérat va sans doute essayer de trouver d’autres solutions comme le suggère certains médias qui spéculent sur une conversion à des technologies de connectivité sans fil qui impliquent donc une infrastructure moins lourde.

Des décisions qui ont été globalement appréciées par les investisseurs mais également les analystes. D’ailleurs, Brian Wieser, analyste chez Pivotal Research Group, a félicité le groupe pour des dépenses « de mieux en mieux gérées, comme l'a prouvé le récent désengagement de Google Fiber ».

Ruth Porat a également évoqué le cloud et, concernant Google Cloud, elle n’a pas manqué de souligner que « la croissance des revenus substantiels générés reflète le dynamisme de cette activité ainsi que les opportunités énormes dans ce domaine »

Source : Alphabet

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web