Trolldi : la série Mr Robot peut-elle contribuer à populariser Linux
Ou plutôt à le classer dans la section « outil pour geek » ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Est-il possible de populariser Linux par le biais de Mr Robot ?
Mr Robot est une série actuellement diffusée sur France 2 qui met sur scène Elliot Alderson, un ingénieur en sécurité informatique pour le compte de Allsafe Security qui est épris de justice et se lance dans le « piratage éthique » pour défendre son idéal. Par la suite, il va être en contact avec un groupe d’hacktivistes dont l’objectif est de complètement changer le système et qui sont dirigés par le fameux Mr Robot.

Comme c’est le cas avec plusieurs séries, il arrive souvent qu’après un épisode, les téléspectateurs se lancent dans des conversations sur les réseaux sociaux pour discuter sur la faisabilité de tel ou tel exploit. Aussi, les producteurs ont voulu se référer autant que possible à la réalité technologique. Aussi, il n’ont pas hésité à faire subtilement connaître un peu plus Linux au grand public.

Les environnements de bureau Linux : dans l’épisode un de la première saison, des directeurs d’E-Corp, le plus gros client d’Allsafe Security, font irruption dans ses locaux pour une réunion de crise suite à une attaque sur leur réseau. L’un d’eux (le directeur technique adjoint Tyrell Wellick) s’arrête, jette un coup d’œil sur l’ordinateur d’Elliot, remarque que celui-ci utilise GNOME et lui confie qu’il utilise encore l’environnement de bureau KDE : « je sais que l’environnement de bureau GNOME est censé être meilleur, mais vous savez ce qu’on dit : les vieilles habitudes ont la vie dure ». Ce qui provoque la surprise d’Elliot qui se demande comment un cadre peut bosser sous Linux.


L’un des avantages mis en avant par Linux est la personnalisation et la zone les éléments figurants parmis les plus importants lorsqu’on parle de personnalisation sont les environnements de bureau. Les environnements de bureau les plus populaires sont GNOME et KDE. Ici, non seulement le téléspectateur apprend l’existence de ces deux environnements de bureau, mais en plus il a une petite perception de l’utilisation de Linux en entreprise.

Le processus init : pour des personnes ne disposant pas d’une culture informatique suffisante, certains des noms donnés aux épisodes de la saison 2 peuvent sembler très bizarres. Il faut dire que chaque épisode contient une mention de cette commande. Par exemple, l’épisode 4 de la saison 2 est appelé “eps2.2_init1.asec”, l’épisode 7 de la même saison est appelé “eps2.7_init5.fve”. Init fait partie des séquences de démarrage sur les systèmes d'exploitation basé sur Linux.

Init 1 correspond à l’activation du mode mono-utilisateur ou maintenance. Init 5 pour sa part est parfois utilisé pour lancer l'environnement graphique. Ces niveaux de fonctionnements sont liés au déroulement d’un épisode et opposent la « normalité » au « dépannage ».

Au passage notons que les noms des épisodes (en Anglais) ont plus ou moins trait à l’informatique. Par exemple, le premier épisode de la saison un a pour intitulé “eps1.0_hellofriend” (Hello Friend comme Hello World, le premier test proposé lors de l’étude des entrées sorties avec un programme), l’épisode deux “eps1.1_ones-and-zer0es” (les binaires), “eps1.4_3xpl0its” (les exploits).

Kali Linux : dans l’épisode 5 de la saison 1 mais aussi dans l’épisode 10 de la saison 2, il est fait référence à la distribution Kali Linux. Il s’agit d’un système d’exploitation complet avec des outils de pénétration configurés et prêts à être utilisés. Cette distribution des centaines d’outils de ce type qui vont de John the Ripper (un outil pour déchiffrer les mots de passe) à Wireshark (un analyseur de paquet) sans compter Wget (un sous-programme Linux pour envoyer des requêtes HTTP qui est utilisé habituellement pour télécharger une page web ou un fichier d’un serveur web à la fenêtre du terminal. Il peut également être utilisé pour compromettre un système en utilisant par exemple une des plus importantes vulnérabilités de 2014 : le shellshock bug).

C’est de cette distribution qu’Elliot se sert principalement pour déployer ses exploits. Si vous avez déjà entendu parlé de distributions Linux comme Ubuntu, Linux Mint, Fedora et CentOS, à moins que vous ne soyez vous même un hacker, vous ne serez probablement pas un habitué de cette distribution. .


La ligne de commande : dans la série, la ligne de commande est très souvent montrée.


Les commandes shell : si la série montre souvent la ligne de commande, elle montre également les commandes en action. Des fans de la série ont lancé une discussion en ligne pour chercher à vérifier si les commandes Unix étaient réelles ou factices.

L’IRC (internet Relay Chat) ; essentiel à la communauté Linux, Elliot et ses camarades hacktivistes s’en servent sur une base régulière. Des téléspectateurs ont pris des captures d’écran pour voir les clients IRC. L’un d’eux a réussi à trouver comment pénétrer l’IRC d’Elliot et de Darlène. Curieusement, cela s’est avéré totalement fonctionnel.

Non seulement M. Robot cherche à se rapprocher le plus possible de la réalité technique, mais en plus, la série encourage des téléspectateurs à expérimenter.

Source : Make Use Of

Et vous ?

Pensez-vous que la série Mr Robot peut contribuer à populariser Linux ? Pour quelles raisons ?

Pouvez-vous citer le nom d'une série (avec la technologie/technique associée) qui peut, selon vous, contribuer à rendre une technologie/technique populaire ?

Voir aussi :

Il est possible de rooter des téléphones Android en se basant sur la faille Dirty Cow, qui a affecté Linux pendant 9 ans

Une vulnérabilité permettant des élévations de privilèges sur Linux indétectée pendant 9 ans, « la plus grande jamais répertoriée » selon un chercheur


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Delphives Delphives - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 10:03
je suis déjà sous Linux, mais la série est vraiment bien en tous cas
Avatar de Rapmerd3ur Rapmerd3ur - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 10:20
Une série qui plaira à tous les puceaux et aux prépubères parce que cé tro cool le hackage. C'est une série bidon avec des fins d'épisodes bien ridicules, des pseudo rebondissements médiocres, du drame bien cliché et risible.
Sur la partie technique, oui c'est ultra technique ; très technique, oui, pour un type qui n'a absolument aucune culture informatique, mais pourquoi pas... ! Certaines scènes à ce sujet d'ailleurs sont insupportables, tellement elles puent la technicité élitiste : discussion sur les environnement de bureau, wouh ! Brute force sur Facebook, wut?! la blonde qui ne sert à rien et qui est responsable de je ne sais quoi dans la boite et qui ne sait pas ce qu'est un rootkit, wut?! Tellement de fou rire dans cette série !

Ensuite, si ça popularise Linux, probablement, mais ça le rangera malheureusement dans la catégorie geek.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 10:36
Et bien tu peux toujours revoir Opération Espadon, avec Hugh Jackman qui "programme un virus" avec un outil en 3D...
Avatar de chrtophe chrtophe - Responsable Systèmes https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 11:06
J'ai voté non, car seuls les "geeks" et/ou professionnels de l'informatique comprendront les termes techniques. Les amateurs de la série sans compétences ou étant exclusivement Windows ne comprendront par exemple pas ce qu'est Gnome ni même init, qui par ailleurs est remplacé par systemd maintenant.

Les titres utilisent des termes techniques, mais sont-t'il en rapport avec le contenu des épisodes ?
Avatar de Jbx 2.0b Jbx 2.0b - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 11:15
Citation Envoyé par Rapmerd3ur Voir le message
Une série qui plaira à tous les puceaux et aux prépubères parce que cé tro cool le hackage. C'est une série bidon avec des fins d'épisodes bien ridicules, des pseudo rebondissements médiocres, du drame bien cliché et risible.
Sur la partie technique, oui c'est ultra technique ; très technique, oui, pour un type qui n'a absolument aucune culture informatique, mais pourquoi pas... ! Certaines scènes à ce sujet d'ailleurs sont insupportables, tellement elles puent la technicité élitiste : discussion sur les environnement de bureau, wouh ! Brute force sur Facebook, wut?! la blonde qui ne sert à rien et qui est responsable de je ne sais quoi dans la boite et qui ne sait pas ce qu'est un rootkit, wut?! Tellement de fou rire dans cette série !

Ensuite, si ça popularise Linux, probablement, mais ça le rangera malheureusement dans la catégorie geek.
C'est peut-être pas parfait, mais c'est un des seuls contenu audiovisuel un temps soit peu crédible sur le sujet. Et quand on voit le niveau de ce qu'il se fait ailleurs (bonjour la génération Matrix), ça fait franchement du bien...
Avatar de Daïmanu Daïmanu - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 11:39
Citation Envoyé par Jbx 2.0b Voir le message
Et quand on voit le niveau de ce qu'il se fait ailleurs
Complètement d'accord, moi qui avais tant d'espoirs dans une autre série, j'ai été déçu
Avatar de Jbx 2.0b Jbx 2.0b - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 11:42
En y réfléchissant, y a bien Silicon Valley qui est pas totalement à la rue non plus.
Avatar de Beanux Beanux - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 14:03
Citation Envoyé par Rapmerd3ur Voir le message
Une série qui plaira à tous les puceaux et aux prépubères parce que cé tro cool le hackage. C'est une série bidon avec des fins d'épisodes bien ridicules, des pseudo rebondissements médiocres, du drame bien cliché et risible.
Sur la partie technique, oui c'est ultra technique ; très technique, oui, pour un type qui n'a absolument aucune culture informatique, mais pourquoi pas... ! Certaines scènes à ce sujet d'ailleurs sont insupportables, tellement elles puent la technicité élitiste : discussion sur les environnement de bureau, wouh ! Brute force sur Facebook, wut?! la blonde qui ne sert à rien et qui est responsable de je ne sais quoi dans la boite et qui ne sait pas ce qu'est un rootkit, wut?! Tellement de fou rire dans cette série !

Ensuite, si ça popularise Linux, probablement, mais ça le rangera malheureusement dans la catégorie geek.
Honnêtement, je vois pas ce que tu reproches à la série au vu de la médiocrité de la représentation de l'informatique dans les films.
La représentation qu'ils en font est complétement déformé ailleurs, ici elle est bien plus fidèle à la réalité. Pas parfaite, mais l'image est représentative (et pas un outil de programmation de virus en 3D comme le dit Traroth).

J'ai voté oui, parce que ça peut rendre curieux certaines personnes. Pas jusqu’à déclencher une révolution "Linux vaincra", mais au moins briser des barrieres.
Avatar de SkyZoThreaD SkyZoThreaD - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 14:33
La série est effectivement très bien à mon goût. L'intrigue est bien foutue, l'ambiance est prenante et il y a le côté psychologique d'Eliott... Il y a aussi une belle référence à un GRAND film des années 90 dont je tairai le nom pour éviter le spoil.. mais les vrais sauront
Les techniques de hack sont des plus réalistes jamais vu dans une série ou un film: les hashcat avec dictionnaires, un raspberry qui capture en pcap, des cd/clé infectés, des scripts perl regroupant des attaques complexes.... beau boulot
Ceux qui aiment le hack aimeront probablement. Ceux qui aiment l'intrigue aussi mais Linux c'est un état d'esprit, on est fait pour ou on ne l'est pas. Se convertir est rarement une bonne idée.
Avatar de marsupial marsupial - Membre émérite https://www.developpez.com
le 28/10/2016 à 19:35
J'ai répondu oui car plus de 6 milliards de personnes disposent dans leurs mains d'un kernel linux utilisé cquotidiennement sans le savoir : Android.
Par contre pour populariser GNU/linux, les distributions, je pense que cela va plus populariser le hacker, encore que je ne connais pas la série ( pas de TV, pas le temps ).

- Kali Linux (ex BackTrack basé sur Ubuntu ) basé sur Debian avec metasploit reste une bonne base de départ pour entrapercevoir la sécurité
- distrowatch.com
- Rescatux pour la maintenance ( le logout est divin )
- Debian 8.6.1 tient sur un CD
- YUMI utilitaire multiboot USB pour 'collectionner' les outils et distributions
- Hiren's Boot CD 15.2 incluant Gparted, XP Black Edition, DOS 7, Clonezilla... et beaucoup d'autres outils

Bon script.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil